Enfant qui ne va pas bien = Parents distants ?

06/02/2015 à 17:36

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
J'ai lu l'histoire terrible de Marion qui fait actuellement l'actualité, cette jeune fille qui était harcelée quotidiennement à son école d'une façon vraiment dégueulasse et qui à mit fin à ses jours;

Sa maman se bat et à monter une association Nora Fraisse la main tendue pour faciliter les dénonciations de ces agissements et que les coupables soient punies ( Ce qui paraît difficile vu l'âge des harceleurs à moins que l'on parle des parents ).

Mais je me demande.. quand un enfant est ainsi harcelé à ce point pendant plusieurs années scolaire est il vraiment possible que les parents ne voient rien ???? Car, il y a quand même des choses qui transparaissent dans le quotidien et il y a bien un moment où on voit bien que son enfant ne va pas bien du tout... Est il possible qu'un enfant puisse cacher sa souffrance à ce point et qu'il ne laisse rien transparaitre du tout ?
06/02/2015 à 19:35

Coquintendre

Type :
Messages : 880
Membre depuis : 01/01/1970
je pense que lorsque l'on est proche est disponible pour ses enfants, on doit bien voir que quelque chose va pas, mais des fois le rapport entre les deux est pas toujours identifié rapidement... et les dégats psy sont la......
07/02/2015 à 10:57

nicolas84rmc

Type : Homme
Messages : 1006
Membre depuis : 13/09/2012
Pas facile, parfois l'enfant se renferme et ce n'est pas évident de faire le lien précis ...
07/02/2015 à 12:57

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Et ben ce sujet ne passione pas grand monde c'est le moins qu'on puisse dire.

Un peu plus d'infos ici :

http://www.madmoizelle.com/nora-fraisse-marion-13-ans-harcelement-scolaire-317441


Dans cet article la mère explique clairement qu'elle n'a rien détecté et qu'elle s'en veut terriblement. Alors que pourtant il y avait bien quelques signes.


07/02/2015 à 14:22

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970
je n'aime pas trop porter un jugement quand il s'agit d'un sujet aussi douloureux. Visiblement cette mère est en grande souffrance suite au suicide de sa fille et dire "elle aurait quand même pu voir", serait pour moi déplacer.

Je fais parti des parents très attentifs au risque de mal être de ses enfants car il y a un terrain qui fait que. Certains signes se sont effectivement manifestés chez mes enfants, une prise en charge était déjà en cours donc nous y avons rapidement remédié. Une fois,l'alerte a été lancée par l'école sentant en une matinée,un comportement et des propos qui ne correspondaient pas à mon enfant.

Apparemment, dans l'histoire de Marion certaines choses étaient déjà connues. Qu'est ce qui a été réellement fait ou pas ? Je n'y étais pas donc je préfère ne rien dire.

07/02/2015 à 20:22

nathnamour

Type :
Messages : 724
Membre depuis : 01/01/1970
Un de mes enfants a vécu le harcèlement a l'école primaire j'ai vraiment mis du temps a s'avoir ce qui ce passée car mon petit ne me disais  rien!!
des signes oui ils y en avez cauchemar renfermement sur lui !!
Mes t'en que l'enfant ne dit pas ce qui ce passe même a un psy personne ne peux agir.
08/02/2015 à 00:31

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

alice a dit : 

je n'aime pas trop porter un jugement quand il s'agit d'un sujet aussi douloureux. Visiblement cette mère est en grande souffrance suite au suicide de sa fille et dire "elle aurait quand même pu voir", serait pour moi déplacer.



Apparemment, dans l'histoire de Marion certaines choses étaient déjà connues. Qu'est ce qui a été réellement fait ou pas ? Je n'y étais pas donc je préfère ne rien dire.

 
Loin de moi l'idée de vouloir porter un jugement ou de vouloir acculer cette mère à la faute, d'ailleurs on manque peut être d'éléments. 

Je me demande juste s'il est possible pour un enfant de cacher autant son quotidien quand il vit un enfer, apparemment oui c'est possible.
La mère aurait tout découvert une fois que le drame était fait..

Je ne comprend pas bien le rôle des enseignants aussi là dedans, comment ils ont pu ne pas voir ou ne pas réagir..


 

08/02/2015 à 00:33

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

nathnamour a dit : 

Un de mes enfants a vécu le harcèlement a l'école primaire j'ai vraiment mis du temps a s'avoir ce qui ce passée car mon petit ne me disais  rien!!
des signes oui ils y en avez cauchemar renfermement sur lui !!
Mes t'en que l'enfant ne dit pas ce qui ce passe même a un psy personne ne peux agir.

 
Quand je vois que mes enfants surtout les deux plus grands ont l'air contrariés ( Les deux jumelles sont en ce2 ) je leurs demande toujours si ça va et je pose franchement la question si ça va à l'école, s'il n'y a personne qui les emmerde, je fais très attention à ça.

08/02/2015 à 06:13

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

alice a dit : 

je n'aime pas trop porter un jugement quand il s'agit d'un sujet aussi douloureux. Visiblement cette mère est en grande souffrance suite au suicide de sa fille et dire "elle aurait quand même pu voir", serait pour moi déplacer.



Apparemment, dans l'histoire de Marion certaines choses étaient déjà connues. Qu'est ce qui a été réellement fait ou pas ? Je n'y étais pas donc je préfère ne rien dire.

 
Loin de moi l'idée de vouloir porter un jugement ou de vouloir acculer cette mère à la faute, d'ailleurs on manque peut être d'éléments. 

Je me demande juste s'il est possible pour un enfant de cacher autant son quotidien quand il vit un enfer, apparemment oui c'est possible.
La mère aurait tout découvert une fois que le drame était fait..

Je ne comprend pas bien le rôle des enseignants aussi là dedans, comment ils ont pu ne pas voir ou ne pas réagir..


 

 Je ne l'avais pas écrit dans ce sens, excuses moi.

Ce qui est compliqué dans notre rôle de parents, c'est que nous devons protéger nos enfants,mais nous devons également leur donner les armes pour pouvoir se défendre.
Tans qu'ils sont en maternelle et les premières classes de la primaire, nous pouvons agir directement.
Quand ils deviennent plus grand, cela se complique, et nous devons prendre un peu de distance afin de les aider à grandir. Le souci  est de savoir évaluer les problèmes, leur gravité et de le faire en plus de la pré adolescence et adolescence.

08/02/2015 à 08:44

nathnamour

Type :
Messages : 724
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

nathnamour a dit : 

Un de mes enfants a vécu le harcèlement a l'école primaire j'ai vraiment mis du temps a s'avoir ce qui ce passée car mon petit ne me disais  rien!!
des signes oui ils y en avez cauchemar renfermement sur lui !!
Mes t'en que l'enfant ne dit pas ce qui ce passe même a un psy personne ne peux agir.

 
Quand je vois que mes enfants surtout les deux plus grands ont l'air contrariés ( Les deux jumelles sont en ce2 ) je leurs demande toujours si ça va et je pose franchement la question si ça va à l'école, s'il n'y a personne qui les emmerde, je fais très attention à ça.

 j'ai toujours étais proche de mes enfants, attentive a tout j'allez les cherché a l'écoles et tout et tout j'ai même vue les profs, dames de service qui s'occupe des petits pendant la récré ont ma dit, votre fils et bagarreur!!!  chose fosse, vue que mon fils avez peur de tout a cette époque .
j'ai toujours dit a mes enfants si il ce passe quoi que ce soit dite le moi, même si vous fêtent des bêtise il faux me le dire car fautes avouez a moitié pardonné ! ils faut que je sache pour pouvoir faire quelque chose . 
mes certain enfants ont du mal a dialogué sa c'est une réalité .
Si tu n'est pas constamment derrière lui a observé ces fait est geste tu ne vois rien .
 

08/02/2015 à 09:18

eaubraise

Type :
Messages : 187
Membre depuis : 01/01/1970

Venom a dit : 

Et ben ce sujet ne passione pas grand monde c'est le moins qu'on puisse dire.

Un peu plus d'infos ici :

http://www.madmoizelle.com/nora-fraisse-marion-13-ans-harcelement-scolaire-317441


Dans cet article la mère explique clairement qu'elle n'a rien détecté et qu'elle s'en veut terriblement. Alors que pourtant il y avait bien quelques signes.


 Bonjour et merci d'avoir ouvert ce sujet, pourquoi tu penses que cela ne passionne pas grand monde?

08/02/2015 à 13:26

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

alice a dit : 

Venom a dit : 



 
Loin de moi l'idée de vouloir porter un jugement ou de vouloir acculer cette mère à la faute, d'ailleurs on manque peut être d'éléments. 

Je me demande juste s'il est possible pour un enfant de cacher autant son quotidien quand il vit un enfer, apparemment oui c'est possible.
La mère aurait tout découvert une fois que le drame était fait..

Je ne comprend pas bien le rôle des enseignants aussi là dedans, comment ils ont pu ne pas voir ou ne pas réagir..


 

 Je ne l'avais pas écrit dans ce sens, excuses moi.

Ce qui est compliqué dans notre rôle de parents, c'est que nous devons protéger nos enfants,mais nous devons également leur donner les armes pour pouvoir se défendre.
Tans qu'ils sont en maternelle et les premières classes de la primaire, nous pouvons agir directement.
Quand ils deviennent plus grand, cela se complique, et nous devons prendre un peu de distance afin de les aider à grandir. Le souci  est de savoir évaluer les problèmes, leur gravité et de le faire en plus de la pré adolescence et adolescence.

 Pas de soucis c'était juste pour éclaircir Wink

Oui il faut rester vigilant tout en leurs montrants et ce qui est normal et ce qui n'est pas normal, quand ils m'expliquent qu'untel ou untel s'est comporté comme ça j'essaie d'analyser, d'évaluer et de leurs expliquer pourquoi ils réagissent comme ça, mais tout en gardant la bonne distance.

Pas facile de toujours tout évaluer, mais j'essaie de faire en sorte qu'ils aient tout le temps l'esprit critique et qu'ils arrivent à analyser leurs environnements et d'y mettre des mots, même si parfois je les saoûle.  

08/02/2015 à 13:28

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

nathnamour a dit : 

 

 

 j'ai toujours étais proche de mes enfants, attentive a tout j'allez les cherché a l'écoles et tout et tout j'ai même vue les profs, dames de service qui s'occupe des petits pendant la récré ont ma dit, votre fils et bagarreur!!!  chose fosse, vue que mon fils avez peur de tout a cette époque .
j'ai toujours dit a mes enfants si il ce passe quoi que ce soit dite le moi, même si vous fêtent des bêtise il faux me le dire car fautes avouez a moitié pardonné ! ils faut que je sache pour pouvoir faire quelque chose . 
mes certain enfants ont du mal a dialogué sa c'est une réalité .
Si tu n'est pas constamment derrière lui a observé ces fait est geste tu ne vois rien .
 

 Exactement et c'est bien là l'essentiel, de rester vigilant et qu'ils sachent qu'ont a toujours un regard sur eux.

08/02/2015 à 13:29

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

eaubraise a dit : 



 Bonjour et merci d'avoir ouvert ce sujet, pourquoi tu penses que cela ne passionne pas grand monde?

 Salut, j'ai l'impresssion qu'avant les réactions étaient plus prompt et la participation plus active. Wink

10/02/2015 à 10:13

Barbamama

Type :
Messages : 189
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

Difficile de répondre tant le sujet est délicat. je ne l'ai pas vécu donc me passerais de commentaire mais voici ce que j'ai lu : 



Repérer la détresse psychologique de l'enfant

"Les signes de souffrance psychologique liés au harcèlement sont plus difficiles à identifier, car il peut y avoir d'autres causes, prévient Hélène Romano. D'autre part, on a tellement dit aux parents que le mal-être des adolescents était normal qu'ils manquent de repères. Ce qui doit les alerter, c'est quand la situation excède 15 jours." Un adolescent ou un enfant en retrait, triste, anxieux, en perte d'appétit (ou excès), avec des peurs inexpliquées, des troubles du sommeil, des cauchemars, ou encore en hyper-vigilance (il se retourne quand il marche, par réflexe d'une agression possible), sont autant de signaux importants. Si le harcèlement dure, ces enfants sont convaincus qu'ils n'ont pas de valeur. Ils peuvent alors se désinvestir, se négliger, ne plus prendre soin d'eux, voire se faire du mal et se blesser. Dans les cas extrêmes, certains en viennent aux tentatives de suicide.

Connaître les profils d'enfants harcelés

 

"Le harcèlement intervient au moment où les jeunes victimes se sentent plus vulnérables", analyse Hélène Romano. Un déménagement, une particularité physique, une puberté pas encore installée, un changement familial comme un divorce ou un parent moins présent à la maison... D'autres enfants, dans un climat de violence familiale ou d'hyper-exigence des parents, sont mis en position d'infériorité et reproduisent ce schéma à l'école : ils s'excusent tout le temps, répètent la soumission qu'ils connaissent. "Quelle que soit la cause, cette vulnérabilité est comme un aimant qui fait de l'enfant une proie facile", croit savoir la psychologue. Souvent, le harcèlement commence entre le CE2 et le CM2, voire dès le CP, et un enfant harcelé jeune aura plus de probabilités de l'être à nouveau au collège, voire plus tard dans sa vie d'adulte, si rien n'a été fait. Ces enfants sont souvent brillants, voire bien intégrés par ailleurs dans des clubs de sport ou autres.

Même vigilant, il est difficile de protéger nos enfants de tout....

10/02/2015 à 15:25

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Merci pour ta participation Barbamama Wink

Peut être que les harceleurs de leurs côté vivaient aussi dans un contexte de violences familiales avec un sentiment de dévalorisation de sois.

Mais je ne comprends pas comment on peut avoir aussi peu conscience de l'autre..et comment toute une classe peut ainsi se comporter, difficile de comprendre...si ce n'est que les parents se soucient d'eux et n'ont rien à apporter à leurs enfants.

Je me souviens que quand j'étais au lycée et que certains de mes camarades étaient sujets aux moqueries et méchancetés gratuite et que je défendais le harcelé j'étais moi même à mon tour par la suite vu comme un " faible " " suce-boule " ect ect... Mais j'arrivais toujours à m'en dépêtrer au bout d'un moment même si ça m'a valu quelques coquards et gnons, mais je suis un garçon c'est pas pareil.
On ne peut pas mettre un minimum d'intelligence là où il n'y a pas de cervelle décidément, sinon ça se serait..
28/07/2017 à 17:17

CheyN

Type : Femme
Messages : 279
Membre depuis : 31/10/2013
Aucun symptôme en Soi ne relève de façon  univoque de tel ou tel mal être, mais il me semble que l'article sur l'énurésie abordée aujourd'hui dans le "wiki de l'amour" et auquel je viens de réagir peut intéresser cette discussion alors en voici le lien ^=^ :: https://www.brigittelahaie.fr/wiki/enuresie#comments