En couple avec une femme déstabilisante

06/01/2016 à 17:22

sandrinek

Type :
Messages : 2
Membre depuis : 01/01/1970

Bonjour à tous,

Je me décide à poster ici afin d'obtenir un ou plusieurs avis extérieurs face à ma situation,

Sur un site de rencontre, j'ai connu une femme en juin dernier.
Sortant juste d'une relation, je préférais prendre mon temps avant d'entamer une nouvelle histoire, ce qu'elle a respecté.
Nous apprenons donc à nous connaître pendant 1 mois et demi. Je découvre une femme très douce, sensible, très disponible, présente, attentive à tout ce que je lui racontais, bref la personne idéale.
Puis, notre histoire démarre et l'attachement et les sentiments commencent à s'installer.

Elle part pendant 3 semaines pour ses vacances d'été prévues depuis longue date avec sa meilleure amie, l'une de ses ex (avec qui elle avait remis le couvert quelques mois avant de me rencontrer)
Pendant cette absence, je sens une gène de sa part lorsqu'on se parle au téléphone. Elle est plus distante, moins naturelle avec moi.

Je précise que dès le départ, ma compagne s'est montré très honnête avec moi et a su gagner ma confiance. Elle m'a parlé d'elle même de cette amie de qui elle était très proche, et aussi d'une autre liaison ( une sex friend) qu'elle entretenait depuis quelques années avec une femme mariée mais qui s'était arrêtée depuis notre rencontre.

A son retour de vacances, elle m'a rassuré en m'expliquant qu'il n'y avait aucune ambiguïté avec son amie mais qu'elle étaient très liées.
( avec le recul, je me suis rendu compte que cette amie est très jalouse et possessive dans cette amitié, qu'elle a beaucoup d'influence sur ma compagne, et qu'elle m'occulte en ne posant jamais aucune question sur moi comme si je n'existais pas)

Ma compagne est verseau donc très indépendante, chose que j'ai toujours respecté. Je sais qu'elle a besoin d'avoir ses moments à elle.

Environ 1 mois après son retour de vacances, j'ai senti une certaine distance de sa part. J'ai provoqué une discussion car ce n'est pas quelqu'un qui parle beaucoup. Ses appels étaient plus espacés, et ses sms moins passionnés.
Elle m'a expliqué qu'elle n'était pas douée en relation amoureuse, que pour elle quand ça devient trop sérieux, elle a cette fâcheuse tendance à reculer, à avoir peur et mettre de la distance. Qu'elle fonctionne toujours de cette façon. Que le problème ne vient pas de moi mais d'elle.
Qu'elle s'enflamme toujours au départ d'une relation puis qu'après elle a peur de "s'ennuyer"......! Et qu'elle finit toujours par mettre un terme à ses relations. (Son cercle amical n'est d'ailleurs composé pratiquement que de ses ex)

Pensant que cette distance était juste passagère, j'ai pris mon mal en patience et attendu de voir ce que ça allait donner.
Même si on se voit régulièrement, si elle m'appelle et m'envoie des sms tous les jours, elle n'est plus la personne tendre avec ses petits mots doux du départ.

Je lui ai demandé si ses sentiments pour moi avaient changé, hésitation puis non
Si son histoire avec cette femme mariée lui manque, réponse : pas spécialement.
Bref, des réponses qui ne sont pas du tout rassurantes à entendre

Elle m'a dit, lors d'une discussion il y a 1 mois, qu'elle pensait que j'étais plus amoureuse qu'elle, qu'elle était plus à l'aise dans ses relations amicales qu'amoureuses, qu’elle ne voyait pas l’intérêt de me tromper, qu’elle se considérait en couple avec moi et non pas célibataire, mais que si elle voulait aller passer un week end chez son amie qui habite en province, elle ne savait pas comment j'allais le prendre......
Week end qu'elle a fait d'ailleurs ou bien évidemment, je n'étais pas conviée puisque son amie fait comme si je n'existais pas.
J'ai donc pris sur moi et joué la nana détachée concernant ce week end mais au fond c'était très difficile.

Depuis, je me sens en sursis avec elle et je m'attends à ce qu'elle arrête toute relation du jour au lendemain. (puisque c'est son mode de fonctionnement)
Pour autant, elle est toujours présente (appels, sms + se voir) mais elle est de - en - rassurante au quotidien.
J'ai tenté de titiller légèrement sa jalousie pour voir si elle réagissait. Au début oui un peu mais elle me dit ne pas être d'un tempérament jaloux (caractéristique du verseau)

Son détachement cyclique fait que pour me protéger, je me suis aussi détachée d'elle.
Je ne réponds plus de suite à ses appels et ses sms, je me rends moins disponible qu'avant....(le jeux du fuis moi je te suis, suis moi je te fuis)
Pour autant, je tiens à elle et n'arrive pas à comprendre comment sans raison, on peut changer à ce point là.

En fait, j'ai l'impression de n'être presque plus qu'un plan C.. pour elle.
Lorsque je suis avec elle, par moment, il m'est impossible de savoir ce qu'elle pense, si elle est bien ou pas, si elle trouve le temps long ou pas..
Comme elle est toujours stoïque et très calme, il m'est difficile de me mettre en colère et d'exploser pour crever l'abcès...(parfois une bonne engueulade, ça fait du bien)
Comme elle ne supporte pas le conflit, le fait de me mettre en colère la ferait fuir et mettrait sûrement un terme à notre relation, chose que je redoute.

Je sais que la communication est la base de tout, mais lors des discussions (toujours à mon initiative), ses paroles maladroites, ses hésitations et ses réponses m'ont fait souffrir.
Elle a 45 ans et ne semble toujours pas savoir ce qu'elle veut en amour. Elle doit tenir à moi malgré tout mais d'une façon très égoïste. Et sait bien qu'elle fait souffrir autour d'elle même si elle ne le veut pas.

 

Difficile de se projeter avec elle-même à très court terme et de m’épanouir car toujours le sentiment d’être sur le fil du rasoir.

Pour autant, je ne comprends pas pourquoi elle reste, pour le moment, avec moi puisque ses histoires passées ne duraient que 3 ou 4 mois.

 

Avec elle, c’est 2 pas en avant, 3 en arrière.

La relation ambiguë qu’elle entretient avec son amie fait que je me m’interroge de plus en plus alors qu’il suffirait qu’elle fasse tomber les barrières qu’elle a dressée toute seule. Comme par exemple, me la présenter.

Ma confiance en elle s’est bien effritée et son comportement a cassé quelque chose car elle ne change pas même si elle reste très présente et tendre au quotidien (appels, mails…..)

 

Je ne sais pas comment agir pour la faire réagir, quelle serait la meilleure solution adaptée, face à une personne qui dit être plus à l’aise en amitié qu’en amour, qui fait de moins en moins d’effort pour entretenir cette flamme, ou pour retrouver cette fluidité qui caractérisait notre relation du début.

Je pense même que si je la quittais, elle n’aurait aucune réaction particulière.

 

Merci d’avoir pris la peine de me lire …

06/01/2016 à 21:53

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Sandrinek
Pas facile comme situation, car tu as l'air très amoureuse, et finalement ta compagne n'a plus l'air d'être aussi amoureuse qu'au début.... C'est peut-être dans son caractère d'agir comme ça, mais si TOI tu ne supportes pas cette façon de faire, malgré l'amour que tu as pour elle, à moment donné tu ne pourras plus rester, car aimer quelqu'un qui ne t'aime pas, ou qui du moins t'aime d'une façon particulière, ça n'a pas l'air de correspondre à ce que tu veux vivre ; tu veux que la personne qui soit avec toi, qui t'aime, te le montre, te le dis, tu le fait ressentir, et continuer à discuter sans retenue.
Je sais que c'est très difficile de devoir arrêter une relation lorsque les sentiments sont là, forts, mais si elle ne change pas d'attitude envers toi, si elle ne redevient pas tendre, attentionnée, tout comme elle l'était au début de votre rencontre, tu vas souffrir encore plus, et tu vas vouloir transformer ta façon d'être, chose que tu fais déjà un peu, puisque tu prends de la distance, tu modifies ton comportement, tu  n'es plus toi-même....mais au bout d'un moment, malgré l'amour que l'on porte à quelqu'un, s'il n'y a rien en retour on peut pas continuer, on se détruit de l'intérieur, on sombre....
Peut-être qu'en rediscutant encore avec ton amie encore une fois pour vraiment savoir ce qu'elle ressent pour toi ? au moins tu sauras ce que tu dois faire pour la suite ?
07/01/2016 à 09:37

Pow-

Type :
Messages : 98
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Sandrinek,

J'ai l'impression à te lire que tu as déjà répondu par toi-même aux questions que tu te poses. Tu es amoureuse, mais cette relation ne te convient pas et tu n'es pas satisfaite. Il semblerait que ta compagne aie des soucis de froideur sentimentale, qu'elle aurait dû régler depuis longtemps par un travail sur elle-même ou accompagnée d'un thérapeute. Elle ne l'a peut-être pas fait parce que ce mode de fonctionnement (qui n'est pas naturel, inné ou de caractère) lui convient. Elle s'auto-sabote et trouve toujours des "alliées" pour l'aider dans ce schéma, c'est un cercle vicieux malheureusement. 

Tu peux toujours tenter de renouer la complicité et de briser cette froideur qui s'insinue lentement entre vous. Il y a toujours quelque chose à faire mais j'ai l'impression en te lisant que tu as déjà lâché prise à ce niveau-là. Tente donc de te préserver, réfléchis-bien à ce que tu souhaites et n'hésite pas à tenter une nouvelle fois de communiquer avec ta compagne. 

11/01/2016 à 16:46

sandrinek

Type :
Messages : 2
Membre depuis : 01/01/1970

Bonjour et un grand merci à vous pour vos réponses.

 

Un début d’explication a eu lieu il y a quelques jours.

 

En lui demandant ce qu’elle avait prévu de faire pour son jour de repos, ma compagne m’annonce qu’elle en profitera, peut être pour recevoir à déjeuner S. qui est la femme mariée avec qui elle est toujours en contact. ( Je sais que S. lui fait toujours des allusions concernant leur histoire passée et qu’elle aimerait beaucoup reprendre une histoire avec elle)   A ma connaissance, elles ne s’étaient vu que 2 fois depuis le début de notre relation mais toujours à l’extérieur. Et là, j’apprends au final qu’elles se sont vues plus que 2 fois dont au moins une fois chez ma compagne. Le lieu de rendez vous à son importance car à l’extérieur, ce n’est pas pareil qu’au domicile. Mon sang n’a fait qu’un tour à ce moment là, car je me suis sentie trahie. Je lui ai d’ailleurs précisé que je lui faisais de moins en moins confiance et qu’elle était beaucoup moins rassurante qu’avant. Elle a insisté sur le fait qu’il n’y avait pas de raison que je ne lui fasse plus confiance, qu’il ne se passera rien entre elles, qu’elle n’en n’a pas du tout envie, qu’elle est satisfaite avec moi et qu’elle a sa conscience pour elle.   Elle m’a informé par sms le lendemain qu’elle annulait leur rdv, qu’elle n’en n’avait pas envie.   Outre le fait que je me suis rendu compte qu’elle m’avait menti ( ceci dit elle aurait très bien pu me cacher le fait que S. venait chez elle le lendemain), j’ai senti que le fait de lui dire que je lui faisais de moins en moins confiance l’avait touché.   Depuis, nous n’avons échangé que quelques Sms… De son côté, des choses complètement anodines et surtout comme si de rien n’était. En fait, je pense qu’elle ne sait pas comment gérer cette situation car je suis pour le coup distante comme jamais. Elle a conscience d’avoir mal agi (Elle m’a dit m’avoir caché le fait de la recevoir chez elle pour ne pas m’inquiéter) mais dans ce cas qu’attend t’elle pour justement essayer de regagner cette confiance en m’appelant.   De mon côté, je suis en pleine réflexion plus que jamais, à peser le pour et le contre de continuer ou pas avec elle. Le choix me semble difficile à faire car, même si je ne pense pas qu’elle m’ait été infidèle, (intuition féminine), j’attends de voir comment elle se comporte. Et voir si elle fait ce qu’il faut pour regagner ma confiance. Avoir conscience d’avoir mal agi est une chose, essayer de corriger le tir en est une autre.
11/01/2016 à 17:28

Evelyne

Type :
Messages : 193
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Sandrinek,

Pardon de te dire ça mais je pense qu'elle préfère l'amitié à l'amour.
Elle doit être plus à l'aise dans l'amour fraternel que passionnel. Je pense que tu souhaite un amour passionnel et intense et qu'elle ne pourra pas t'offrir cela.

Elle reste en bon termes avec la plupart de ses ex, quitte à entretenir une amitié ambiguë avec elles...

Elle reste sympa avec toi dans le même but, elle ne veut pas s'engager avec toi mais elle ne souhaite pas non plus que tu sortes de sa vie.
Je pense que c'est son fonctionnement et il risque de ne pas évoluer.

C'est dur à vivre car tu es un peu dans un piège, si vous vous séparez elle risque de vouloir garder un lien avec toi malgré tout.
Quitte à entretenir une complicité qui te rendra nostalgique du passé et te fera souffrir,

mais si tu reste avec elle; ses "amies" ou "ex" continueront de passer avant votre histoire....
12/01/2016 à 04:34

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour

Je rejoins tout à fai Evelyne sur son analyse. Ton amie et toi n'avez pas la même approche ni les mêmes attentes d'une relation de couple. C'est très clair dans tout ce que tu racontes. Difficile d'imaginer qu'elle changera car c'est son mode de fonctionnement, de même que tu as le tien et que tu ne sembles pas prête à changer non plus pour l'adapter au sien.
Donc au final, à toi de voir comment tu te sens dans cette relation et si tu y trouves asssez de satisfaction pour poursuivre. Cela ne t'empêche bien sûr pas de continuer à communiquer avec ta compagne sur tes ressentis concernant son attitude; au contraire, c'est ce qui vous fera avancer ... dans un sens ou dans l'autre.