Désir d'enfant

10/10/2014 à 09:03

vanille

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour a tous. 

je suis en couple avec un homme de 43 ans, divorce et qui a 2 enfants. Nous avons vécu une relation a distance de 18 mois et depuis qu'il m'a rejoint, nous rencontrons de grosses difficultes de couple. M'ayant dit qu'il ne désirait pas d'autre enfant lors de notre rencontre, je me suis mit dans la tete que si je me mettais avec lui je devrai faire le deuil d'une vie de famille avec lui. (J'ai une fille de 10 ans). Les mois passant, c'est lui qui m'a reparlé d'une façon très légère mais régulière d'avoir un autre enfant. Des fois en plaisantant, des fois plus "sérieusement". .. 
je lui ai supplié à plusieurs reprises d'arrêter de plaisanter avec ce sujet parce que je ne l'ai jamais cru capable de mettre en acte ce qu'il me disait etre son désir. mais il continuait.

et voilà depuis qu'il m'a rejoint je le met fasse à ses mots et il me dit qu'il ne sait plus s'il a ce réel désir qui varie d'une heure à l'autre.

nous nous aimons sincèrement mais nous sommes au bord de la rupture. 
Ce sujet m'obsède d'autant que j'approche les 37 ans et que je rêve d´une famille ensemble.
on arrive sur nos 2 failles existentielles: moi le rejet (de moi à travers mon désir si fort) et lui sa peur de l'abandon, peur de ne pas être choisi pour lui (à travers mon incertitude de rester avec qqn qui joue ou me teste avec un sujet si important.

est ce que vous pourriez m'eclairer? nous aider?
merci!


10/10/2014 à 14:08

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
....il arrive souvent "malheureusement" que l'envie d'enfant se créé lorsqu'un couple vas mal...Inconsciemment chacun pense que c'est le manque d'un enfant qui cause le problème à un couple. Et que ce dernier ressoudra certainement le lien. C’est évidement un leurre, faire un enfant dans ces conditions créé bien plus de problème qu'autre chose, car le fond du problème n'est pas résolut...Un enfant ça se fait "normalement" quand on se sent solide à deux, et non l'inverse...Si vous faite cette enfant dans ces conditions il est probable que vous vous sépariez ensuite et que votre enfant subisse le même sentiment d'abandon que vous avez actuellement..On à tendance à reproduire ce que l'on à vécue personnellement, à vous de briser cette chaîne et de donner une route nouvelle à votre enfant, afin de ne pas subir ce que vous avez vous même subit...

A vous d'évoluer et de transmettre un monde meilleur, celui dont vous auriez aimé hérité....ou stagner et faire porter cette croix à votre descendance...
10/10/2014 à 15:26

vanille

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
ce désir je l'ai parce que je l'aime de tout mon cœur et qu'il m'aime autant. Je me sens forte avec lui, j'ai de l'énergie pour affronter plein de choses mais j'avoue que je donne beaucoup moins de moi dans notre relation depuis que ce manque me travaille. Je prends ce refus comme un refus de moi, de nous. le fait qu'il m'en ai parlé puis ne se sente plus assez l'envie me bouleverse profondément. 
c'est bizarre je sens mon couple solide et cette fragilité sur ce point montre qu'il ne l'est pas tant que ca. Et je ne comprends pas pourquoi il m'en a parlé pour me dire qu'il n'est pas prêt au moment où ça peut se concrétiser. 
'Est ce que je peux en déduire qu'il n'est pas si sur de ses sentiments pour moi? 
Qu'il ne m'aime pas? 
il me disait en avoir l'envie mais etait ce juste pour me tester? 

10/10/2014 à 16:49

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Vanille, 

En lisant votre histoire, on voit surtout une réflexion au long terme de sa part. Il sort d'un divorce avec enfants, il est légitime qu'il prenne le temps de bien peser le pour et le contre, il veut être sûr, du moins autant qu'il peut l'être, avant de s'engager dans la conception d'un enfant. Pour ce que je vois, c'est plutôt rassurant et mature de sa part. Il a ce désir, mais il a des réserves. Ce qu'il faut surtout faire, c'est profiter de votre amour tout neuf, prenez un peu le temps de vous découvrir à deux et vivre ensemble. La confiance va s'installer, il va se sentir rassuré, et ensuite votre envie pourra voir le jour, vous pourrez envisager sereinement l'arrivée d'un enfant qui sera le fruit de votre amour. 
Prenez le temps de construire des bases solides, construisez un vrai couple uni, ne brûlez pas les étapes, un enfant il faut lui offrir un foyer convivial et plein d'amour, il a besoin de ça pour bien grandir.
11/10/2014 à 00:26

julienbi

Type :
Messages : 71
Membre depuis : 01/01/1970

20 à 25 % des couples se séparent dans les premiers mois après la naissance de bébé. Et ce chiffre est en progression constante.

C’est impressionnant et triste… On devrait plus en parler, pendant les cours de préparation à l’accouchement par exemple. On pense que cela n’arrive qu’aux autres mais les chiffres semblent montrer que c’est plus fréquent qu’on ne le croit.
Et dans le contexte que vous décrivez, l'arrivée d'un enfant risque fort de détruire votre couple au lieu de le renforcer !!

 
12/10/2014 à 14:21

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Vanille,

Vous comme lui devez encore prendre du temps et réfléchir à l'arrivée de ce bébé. Il ne faudrait pas qu'il arrive pour les mauvaises raisons : On pense à tort que l'arrivée d'un bébé "rabiboche" les couples. Le meilleur conseil que je pourrais vous donner est d'attendre que tout aille excellemment bien entre vous... Comme çà vous serez surs. A priori ce n'est pas le cas en ce moment. Ne soyez pas pressée : vous avez 37 ans et il reste encore quelques années avant de ne plus pouvoir.... Soit une éternité. Profitez encore de votre vie à deux, à quatre ou à cinq (car vous avez recomposé une famille) avant de vous lancer dans ce "chantier"... Car çà changera tout et vous le savez bien car vous avez déjà un enfant.

Bon dimanche et à bientôt.
03/03/2015 à 14:37

vanille

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour, après plusieurs mois depuis ces messages, toujours rien avec toujours de la difficulté à vivre "sans". Plus le temps passe et plus je vois qu'il se détache complètement de ce projet et je ne sais plus si j'ai envie de continuer avec un homme qui refuse ce projet avec moi. 
j'ai essaye de ne plus en parler mais il sent que ça me travaille et ça ne va pas, et si j'essaie de lui en faire part ça ne va pas non plus puisqu'il ne se sent plus prêt... 
Quand ce projet était présent chez lui il ne voulait pas le mettre en acte a cause de la distance, maintenant qu'on habite ensemble il ne veut plus...
c'est vraiment dur à vivre. Ça me bloque même sexuellement. Il ne veut pas jouir en moi donc soit il interromp l'acte, soit il jouit à l'extérieur. dans les 2 cas je suis insatisfaite... Il ne veut ni préservatifs ni vasectomie.. Lui ça lui convient comme ca et ne comprend pas que je ne me contente pas de ce qu'il me donne... 

Il n'y a pas eu de problematique de "rabibochage" puisque tout allait bien avant qu'il bloque sur le sujet que lui même avait souhaité aborder..
je ne le comprends pas, et surtout j'ai un mal fou à accepter cette situation où je suis véritablement dans le mal etre....
desolee de ce déballage...
03/03/2015 à 16:57

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970
Ça paraît un peu dans l'impasse cette situation. Maintenant, une question: tu as un enfant, il en a aussi ... et vous vous aimez, alors sais-tu pouquoi tu ne peux pas envisager une vie de couple sans enfant ensemble? Un projet de couple peut reposer sur autre chose que sur des enfants !
Par contre, il faudra sans doute trouver une meilleure solution pour vivre une sexualité épanouie.
03/03/2015 à 17:32

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

vanille a dit : 

 Ça me bloque même sexuellement. Il ne veut pas jouir en moi donc soit il interromp l'acte, soit il jouit à l'extérieur. dans les 2 cas je suis insatisfaite... Il ne veut ni préservatifs ni vasectomie.. Lui ça lui convient comme ca et ne comprend pas que je ne me contente pas de ce qu'il me donne... 

je ne sais plus si j'ai envie de continuer avec un homme qui refuse ce projet avec moi.

Tu n'as pas de moyen de contraception (pilule, DIU, implant, anneau...) ?

Je comprends que dans une vie à deux il n'ait pas envie de préservatif (le plastoc, c'est pas top) ; et la vasectomie, c'est quelque chose de carrément définitif (surtout pour quelqu'un qui a manifesté il n'y a pas si longtemps que ça le désir d'avoir un enfant).

Ce que ça m'inspire, c'est que l'enfant est devenu un enjeu entre vous à un moment où vous aviez besoin de temps pour vous acclimater à la vie de couple (pas facile !!!). Plus tu vas lui en vouloir, moins il aura envie d'en faire un.

Je te suggérerais (mais c'est très très perso) de mettre un stérilet en place (avantage : pas d'oubli). Comme ça il pourra se lâcher pendant vos rapports (ce qui évitera de te frustrer) en étant rassuré. Et tu le laisses revenir avec son éventuel désir d'enfant quand vous vous sentirez mieux tous les deux. Faire un bébé dans ces conditions, c'est pas un bon plan du tout.

Mais je crois que c'est un bébé tout court qui te manque, pas un enfant de lui. D'ailleurs, tu n'es plus certaine de vouloir continuer avec cet homme qui te refuse un enfant. Tu t'approches de la quarantaine, c'est une période aux alentours de laquelle on fait un deuil de la maternité. Y a un moment où même sans être ménopausée, on se dit que c'est fini tout ça. Et peut-être que ça te fait peur, non ?

03/03/2015 à 19:20

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

vanille a dit : 

Bonjour, après plusieurs mois depuis ces messages, toujours rien avec toujours de la difficulté à vivre "sans". Plus le temps passe et plus je vois qu'il se détache complètement de ce projet et je ne sais plus si j'ai envie de continuer avec un homme qui refuse ce projet avec moi. 
j'ai essaye de ne plus en parler mais il sent que ça me travaille et ça ne va pas, et si j'essaie de lui en faire part ça ne va pas non plus puisqu'il ne se sent plus prêt... 
Quand ce projet était présent chez lui il ne voulait pas le mettre en acte a cause de la distance, maintenant qu'on habite ensemble il ne veut plus...
c'est vraiment dur à vivre. Ça me bloque même sexuellement. Il ne veut pas jouir en moi donc soit il interromp l'acte, soit il jouit à l'extérieur. dans les 2 cas je suis insatisfaite... Il ne veut ni préservatifs ni vasectomie.. Lui ça lui convient comme ca et ne comprend pas que je ne me contente pas de ce qu'il me donne... 

Il n'y a pas eu de problematique de "rabibochage" puisque tout allait bien avant qu'il bloque sur le sujet que lui même avait souhaité aborder..
je ne le comprends pas, et surtout j'ai un mal fou à accepter cette situation où je suis véritablement dans le mal etre....
desolee de ce déballage...

Bonjour Vanille, 

Ravie d'avoir de vos nouvelles. A l'évidence, vous n'êtes pas sur la même longueur d'ondes sur le désir d'enfant... J'ai relu votre premier mail et oui il vous a titillé au départ pour en avoir un mais peut-être était-ce mieux pour vous "attraper". Je ne vois que deux solutions pour vous Vanille : Faire le deuil de votre désir d'enfant et vivre pleinement votre vie de couple (amour-sexualité avec moyen de contraception) / faire le deuil de votre couple et avoir un enfant avec un homme qui en a vraiment envie... Car vous n'envisagez pas de le faire tout seule ? Non ? Dans les deux cas, je pense que vous avez besoin de parler à un thérapeute ... Pour vous aider à y voir plus clair...
Il faudrait comprendre cette envie (presque névrosée) de vouloir un bébé. Votre age nous en dit long et comme le suggère Parvati, l'approche de la quarantaine (et donc de la ménopause) peut provoquer cette pulsion.
Je vous en parle sereinement car je me retrouve dans ce que vous vivez. J'ai 43 ans et il y a encore un an, je ne pensais qu'à çà... J'ai réussi à faire le deuil avec un thérapeute. Et je suis toujours avec mon conjoint. Vous voyez, vous n'êtes pas seule...

04/03/2015 à 21:04

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Il me semble qu'il serait temps que tous les deux vous puissiez vous exprimer sur ce que signifie faire un enfant ensemble. Cette question de l'enfant vous renvoie visiblement l'un et l'autre à vos problématiques personnelles car, vous avez déjà des enfants chacun de votre côté.

Alors avoir un enfant, accepter de faire un enfant à la femme qu'on aime, offrir un enfant à celle qu'on aime, voilà des phrases que vous devriez ensemble élaborer en profondeur, c'est à dire exprimer chacun en toute confiance, ce qu'elles signifient pour vous.

Bien sûr on peut comprendre que vous ayez envie de recommencer l'aventure d'être enceinte, d'être mère, mais il me semble qu'entre les mots que vous avez écrit, il y a un autre enjeu, comme si puisqu'il ne veut pas vous rendre mère, il ne vous aime pas assez !

Mais ces questions sont beaucoup plus fréquentes qu'on ne le croit car pour beaucoup de gens, avoir un enfant est une manière de se réaliser, de se consolider dans ses valeurs masculines ou féminines, être reconnu en tant qu'adulte, etc.

Brigitte
06/03/2015 à 13:17

vanille

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
EmbarassedBonjour et merci à tous pour vos messages 

pour repondre sur le sujet de la contraception, j'ai choisi de ne pas prendre de contraceptif étant donné que je souhaite que nous devenions parents et l'ai laissé choisir celui qui lui conviendrait le mieux puisque c'est SON choix de ne pas vouloir concevoir je pense que c'est à lui qûil revient de se protéger. Il a choisi de ne pas en prendre non plus et de pratiquer le retrait.....

Sinon bien evidemment Brigitte a mis le doigt sur le pb pour moi, evidemment je pense que son refus cache un "manque d'amour" Ou un amour "décalé". Ayant souffert de delaissement lors de l'arrivée de son petit frère il a la sensation que je le mettrai également de côté si un enfant arrivait... Et de mon coté cette peur de ne pas être suffisamment aimée pour que ce desir de nous unir soit plus fort...

nous us avons commencé uné thérapie de couple depuis 6 mois et notre psy nous a envoyé faire un travail chacun de notre côté. J'avoue y aller en espérant qu'il va dire oui au final parce que j'ai peur que notre couple prenne fin s'il persiste à dire non. 
Pour pour moi il dit non à la vie entre nous, non à nous.. 
Je n'ai pas envie d'un enfant comme d'un chat ou cbien, je désire que nous soyons parents ensemble. 
Alors pourquoi avoir choisi un homme qui refuse? 

Et et comment avez vous fait, ambre pour faire votre deuil??? Ca me paraît absolument insurmontable et je redoute de lui reprocher touté notre vie qd il sera trop tard pour moi. 
Je suis à deux doigts de le quitter alors que je l'aime vraiment!! ;-((((

06/03/2015 à 13:32

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

vanille a dit : 

Bonjour a tous. 

je suis en couple avec un homme de 43 ans, divorce et qui a 2 enfants. Nous avons vécu une relation a distance de 18 mois et depuis qu'il m'a rejoint, nous rencontrons de grosses difficultes de couple. M'ayant dit qu'il ne désirait pas d'autre enfant lors de notre rencontre, je me suis mit dans la tete que si je me mettais avec lui je devrai faire le deuil d'une vie de famille avec lui. (J'ai une fille de 10 ans). Les mois passant, c'est lui qui m'a reparlé d'une façon très légère mais régulière d'avoir un autre enfant. Des fois en plaisantant, des fois plus "sérieusement". .. 
je lui ai supplié à plusieurs reprises d'arrêter de plaisanter avec ce sujet parce que je ne l'ai jamais cru capable de mettre en acte ce qu'il me disait etre son désir. mais il continuait.

et voilà depuis qu'il m'a rejoint je le met fasse à ses mots et il me dit qu'il ne sait plus s'il a ce réel désir qui varie d'une heure à l'autre.

nous nous aimons sincèrement mais nous sommes au bord de la rupture. 
Ce sujet m'obsède d'autant que j'approche les 37 ans et que je rêve d´une famille ensemble.
on arrive sur nos 2 failles existentielles: moi le rejet (de moi à travers mon désir si fort) et lui sa peur de l'abandon, peur de ne pas être choisi pour lui (à travers mon incertitude de rester avec qqn qui joue ou me teste avec un sujet si important.

est ce que vous pourriez m'eclairer? nous aider?
merci!


 En reprenant le début de ton post, une chose est frappante:
- Lorsque vous viviez à distance, tu étais prête à accepter ("faire ton deuil") qu'il ne veuille pas d'enfant
- Ensuite il se met à "jouer" avec l'idée... et tu ne l'en crois pas capable
- Ensuite vous vous rapprochez géographiquement (vous vivez ensemble?) et tu le mets face à ses mots... lui ne veut plus et tu ne sembles plus capable de "faire ce deuil" que tu semblais accepter au début
Il y a une sorte de chorégraphie dans votre relation: un pas en avant, un pas en arrière
Mais comme tu le dis aussi, vous touchez dans cette situation chacun à votre faille existentielle: je suppose que c'est la thérapie de couple qui t'en a fait prendre conscience ?
Maintenant, soit vous arrivez grâce à cette expérience à guérir de votre souffrance existentielle .... soi chacun reste dans sa souffrance et votre relation risque de ne pas tenir. Finalement, l'enfant en tant que tel n'est pas si important que cela

06/03/2015 à 13:40

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

vanille a dit : 

EmbarassedBonjour et merci à tous pour vos messages 


Sinon bien evidemment Brigitte a mis le doigt sur le pb pour moi, evidemment je pense que son refus cache un "manque d'amour" Ou un amour "décalé". Ayant souffert de delaissement lors de l'arrivée de son petit frère il a la sensation que je le mettrai également de côté si un enfant arrivait...

Oui et il a déjà deux enfants ! Ça lui suffit peut-être tout simplement. Il veut peut-être vivre quelque chose de différent avec toi?

Et de mon coté cette peur de ne pas être suffisamment aimée pour que ce desir de nous unir soit plus fort...

Sais-tu d'où te vient cette peur ? Y travailler pourrait t'aider á t'en défaire.

nous us avons commencé uné thérapie de couple depuis 6 mois et notre psy nous a envoyé faire un travail chacun de notre côté. J'avoue y aller en espérant qu'il va dire oui au final parce que j'ai peur que notre couple prenne fin s'il persiste à dire non. 

Et un couple où l'un des deux finit par dire oui à contre-coeur à une décision aussi importante que d'avoir et d'élever un enfant supplémentaire, Ça ne te fait pas peur ?


Et et comment avez vous fait, ambre pour faire votre deuil??? Ca me paraît absolument insurmontable

Un deuil - quel qu'il soit - paraît toujours insurmontable au début.



Je suis à deux doigts de le quitter alors que je l'aime vraiment!! ;-((((

C'est peut-être cela que tu risques de regretter très fort ensuite !

 

06/03/2015 à 16:26

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

Mais ces questions sont beaucoup plus fréquentes qu'on ne le croit car pour beaucoup de gens, avoir un enfant est une manière de se réaliser, de se consolider dans ses valeurs masculines ou féminines, être reconnu en tant qu'adulte, etc.

 Ça peut être aussi vouloir être sur le même plan que la femme précédente, celle avec qui il a eu des enfants ... La société ayant tendance à nous véhiculer l'idée qu'un couple avec enfants est plus légitime qu'un couple sans enfant. Ce qui est un conditionnement social incroyablement aliénant si on y réfléchit bien!

06/03/2015 à 18:21

vanille

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
C'est incroyable comme je me sens anormale d'avoir ce désir de fonder une famille avec l'homme que j'aime, incroyablement anormale de chercher des justifications d'un desir qui ne me paraît que naturel. J'étais en couple avant avec un homme avec lequel je ne sentais pas ce projet faisable et je n'avais pas de desir de fonder une famille avec lui! 
Incroyable comme la spotaneite a disparu, le naturel pour chercher le pourquoi du comment. Je ne sais absolument pas pourquoi j'ai ce desir si fort, je ne sais pas pourquoi j'ai toujours aimé et souhaité fonder une famille. Pourquoi me faire tant de mal avec cet homme pour qui j'ai des sentiments profonds et qui me refuse ce projet apres m'avoir "enflammée" avec .... 


Je vous remercie mélusinefée pour vos remarques travaillées sur ce que j'ai pu ecrire et qui m'aident un peu, il y a tellement de zones d'ombres et pourtant est ce si délirant de désirer un enfant?????? 
'Je suis vraiment mal, je vis très mal cette situation...
06/03/2015 à 18:42

vanille

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970

melusinefee a dit : 

vanille a dit : tu

EmbarassedBonjour et merci à tous pour vos messages 


Sinon bien evidemment Brigitte a mis le doigt sur le pb pour moi, evidemment je pense que son refus cache un "manque d'amour" Ou un amour "décalé". Ayant souffert de delaissement lors de l'arrivée de son petit frère il a la sensation que je le mettrai également de côté si un enfant arrivait...

Oui et il a déjà deux enfants ! Ça lui suffit peut-être tout simplement. Il veut peut-être vivre quelque chose de différent avec toi?
oui c'est ce qu'il me dit, vivre autrechose mais il n'a jamais élevé ses enfants qui vivent loin... Et pourquoi m'en a t'il parlé également? Juste manipulation ou desir profond qu'il étouffe et ne se sent pas capable de passer le pas?

Et de mon coté cette peur de ne pas être suffisamment aimée pour que ce desir de nous unir soit plus fort...

Sais-tu d'où te vient cette peur ? Y travailler pourrait t'aider á t'en défaire.
j'ai ma petite idée... Une sœur vraiment préférée .. Rejet de mes parents...

nous us avons commencé uné thérapie de couple depuis 6 mois et notre psy nous a envoyé faire un travail chacun de notre côté. J'avoue y aller en espérant qu'il va dire oui au final parce que j'ai peur que notre couple prenne fin s'il persiste à dire non. 

Et un couple où l'un des deux finit par dire oui à contre-coeur à une décision aussi importante que d'avoir et d'élever un enfant supplémentaire, Ça ne te fait pas peur ?
bizarrement je me sens beaucoup plus forte pour affronter cette peur là que celle de ne plus jamais etre Parent ou de perdre mon compagnon...

Et et comment avez vous fait, ambre pour faire votre deuil??? Ca me paraît absolument insurmontable

Un deuil - quel qu'il soit - paraît toujours insurmontable au début.
evidemment je suis d'accord mais j'ai également peur de lui en vouloir un jour comme un boomerang. Je sens que ca vient m'effondrer tres profondément, ça me coupe les ailes...



Je suis à deux doigts de le quitter alors que je l'aime vraiment!! ;-((((

C'est peut-être cela que tu risques de regretter très fort ensuite !
je redoute ça énormément aussi ... Je suis déchirée en 2 par mon desir d'un côté et mon amour pour lui de l'autre alors que je désire la vie .. la vie de coupe et la vie de famille, notre famille que l'on fondrait ensemble. Je m'en fout du regard social, c'est pour nous et pour moi...

et tu as raison, c'est un pas en avant et un pas en arrière pour lui surtout parce que j'ai sEnti depuis le début ce desir avec lui, même si j'ai cru pouvoir faire le choix de faire sans, plus les mois défilent plus je m'en sens incapable... Et plus lui se sent incapable de faire avec !


 

 

15/05/2015 à 16:32

vanil

Type : Femme
Messages : 9
Membre depuis : 13/09/2012
Bonjour et de retour ici pour donner la suite des événements.... 

Absolument rien de réjouissant et je pourrais glisser sur le forum infidélité maintenant..

il s'est passé plusieurs mois où j'ai effectivement douté de moi, de notre couple à traverser cet Épisode, et voilà qu'un soir de mars en allant fermer la fenêtre l'iPad de monsieur sonne signalant un message, mes yeux se baissent et c'est une ex plan q de mon compagnon le relançant. 

Maladresse, il y répond et qd je vois l'heure de son sms, elle correspond à un moment sympathique: 5 min avant d'aller à notre séance de thérapie de couple..... Je sais que cette fille ne compte pas pour lui et qu'il y a très peu de risques qu'il la revoit .. 2 échanges ont suivi et lorsque je lui ai avoué en avoir connaissance il m'a lu son dernier message sans y répondre pour me montrer qu'elle ne comptait pas pour Lui. Ok c'est pas grand chose mais ça fait mal qd même...

mais il y a pire.. L'envie de vérifier qu'il n'y avait pas d'autres messages s'est fait plus pressante, vu que nos relations étaient plus compliquées, des tensions apparaissaient, et moins d'envie jusqu'à plus d'envie sexuelle du tout...
j'ai decouvert qu'il avait une liaison avec sa collègue, ayant inscrit un faux nom sous son numéro.. il nie avoir couché avec elle bien que j'en aie la preuve! Il me ment !!!

Agacé de se sentir à se justifier, il m'a demandé de faire une pause, veut prendre un appartement, et me dit être motivé pour mener à bien son travail psy personnel... Il m'a dit vouloir prendre qq jours pour lui en ce we de l'ascension et bien évidemment dès qu'il est parti: il l'a contacté et sont entrain de passer le we ensemble...

je suis terrassée, dévastée, moi qui voulais plus de nous, vivre vraiment pleinement notre relation en fondant une famille je me retrouve trompée et quittée. Enfin quittée à moitié puisqu'il veut se donner la liberté de pouvoir me récupérer (comme un objet j'ajouterais)
je prends conscience de son côté manipulateur et narcissique qui se fout des conséquences de ses actes et ne pense qu'à son propre plaisir.

je suis anéantie par la perte de l'homme que j'aime, je lui trouve tant de qualités que je ne peux retrouver chez un autre....  

Il me culpabilise de notre échec me disant que j'ai eu des mots et des distances trop dures et ne reconnait pas ses tords!!
Il veut prendre un appart et me laisse gérer la maison!! 
Son vrai visage me terrifie alors que je persiste à vouloir retrouver les si bons et doux moments passés ensemble...

Qd il me voulait dans sa vie il a remué des montagnes et une fois m'avoir eue, il oublie tous les mots qu'il a pu prononcer... 
'Je suis si triste, anéantie..


15/05/2015 à 16:45

vanil

Type : Femme
Messages : 9
Membre depuis : 13/09/2012
Je ne sais plus si je peux avoir de l'espoir ou si je dois faire le deuil de cette relation. je ne me sens tellement pas prêté pour cette rupture!!!
16/05/2015 à 12:07

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

vanil a dit : 

Bonjour et de retour ici pour donner la suite des événements.... 

Absolument rien de réjouissant et je pourrais glisser sur le forum infidélité maintenant..

il s'est passé plusieurs mois où j'ai effectivement douté de moi, de notre couple à traverser cet Épisode, et voilà qu'un soir de mars en allant fermer la fenêtre l'iPad de monsieur sonne signalant un message, mes yeux se baissent et c'est une ex plan q de mon compagnon le relançant. 

Maladresse, il y répond et qd je vois l'heure de son sms, elle correspond à un moment sympathique: 5 min avant d'aller à notre séance de thérapie de couple..... Je sais que cette fille ne compte pas pour lui et qu'il y a très peu de risques qu'il la revoit .. 2 échanges ont suivi et lorsque je lui ai avoué en avoir connaissance il m'a lu son dernier message sans y répondre pour me montrer qu'elle ne comptait pas pour Lui. Ok c'est pas grand chose mais ça fait mal qd même...

mais il y a pire.. L'envie de vérifier qu'il n'y avait pas d'autres messages s'est fait plus pressante, vu que nos relations étaient plus compliquées, des tensions apparaissaient, et moins d'envie jusqu'à plus d'envie sexuelle du tout...
j'ai decouvert qu'il avait une liaison avec sa collègue, ayant inscrit un faux nom sous son numéro.. il nie avoir couché avec elle bien que j'en aie la preuve! Il me ment !!!

Agacé de se sentir à se justifier, il m'a demandé de faire une pause, veut prendre un appartement, et me dit être motivé pour mener à bien son travail psy personnel... Il m'a dit vouloir prendre qq jours pour lui en ce we de l'ascension et bien évidemment dès qu'il est parti: il l'a contacté et sont entrain de passer le we ensemble...

je suis terrassée, dévastée, moi qui voulais plus de nous, vivre vraiment pleinement notre relation en fondant une famille je me retrouve trompée et quittée. Enfin quittée à moitié puisqu'il veut se donner la liberté de pouvoir me récupérer (comme un objet j'ajouterais)
je prends conscience de son côté manipulateur et narcissique qui se fout des conséquences de ses actes et ne pense qu'à son propre plaisir.

je suis anéantie par la perte de l'homme que j'aime, je lui trouve tant de qualités que je ne peux retrouver chez un autre....  

Il me culpabilise de notre échec me disant que j'ai eu des mots et des distances trop dures et ne reconnait pas ses tords!!
Il veut prendre un appart et me laisse gérer la maison!! 
Son vrai visage me terrifie alors que je persiste à vouloir retrouver les si bons et doux moments passés ensemble...

Qd il me voulait dans sa vie il a remué des montagnes et une fois m'avoir eue, il oublie tous les mots qu'il a pu prononcer... 
'Je suis si triste, anéantie..


 C'est très dur ce que tu vis là. D'une certaine manière, ce sont tes rêves qui s'écroulent et ce que tu pensais être en train de construire s'effondre comme un chateau de cartes. Seule consolation, si on peut dire: heureusement que vous n'avez pas eu cet enfant que tu désirais... Tu imagines dans quelle situation tu serais.
Maintenant que tu le vois tel qu'il est, tu ne peux plus te voiler la face. Oui c'est d'après ta description un manipulateur et je ne me fierais pas trop à ses intentions de "travail pys sur lui". Ça fait partie du jeu de la manipulation. Egalement toutes ses super qualités que tu ne penses pas pouvoir trouver chez un autre (pourquoi pas???): les manipulateurs sont souvent des personnalités fascinantes, attirantes ... c'est ce qui fait leur succès. D'après ce que tu racontes c'est quelqu'un qui a en permanence besoin de conquérir (il est capable de remuer des montagnes!), mais quand il a obtenu ce qu'il voulait, cela ne l'intéresse plus, il repart à la conquête d'autre chose. Egalement le fait qu'il te faisse porter la culpabilité: typique ! C'est toujours l'autre qui a tord.
Maintenant, pour qu'il y ait un boureau, il faut qu'il y ait une victime "consentante". Tu vas avoir à affronter deux choses: un travail de deuil de l'homme que tu aimes et dont tu croyais être aimée et un travail de reconquête de ton estime personnelle pour ne plus tomber sur ce genre d'individu.