deception dans l'infidélité témoignage

17/04/2015 à 21:40

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à tous beaucoup connaisse mon histoire  mais je tiens à témoigné pour évité à d'autre des désillusions.

Je suis marié et il y a quatre ans j'ai rencontré un homme nous somme deveni très proche juste des ami un frère mais un jour je me suis aperçu que les sentiments que j'avais pour lui était plus que fraternel. je l'ai donc fui et pendants plusieurs mois je ne l'ai pas vu puis nous nous siomme retrouvé et naturellement rapproché et ca à dérapé. bien sur j'avais de fort sentiment pour lui plus que j'en avais jamais eu. j'aurais tout quitté pour lui surtout que ca n'allait plus très bien avec mon mari mais lui ne voulais pas quitté sa femme disant qu'il nous aimais toutes les deux et qu'il ne pouvais choisir j'ai donc choisi d'être la femme de l'ombre trouvant un équilibrer dans cette liaison à défault d'être pleinement satisfaite.

j'ai accepté beaucoup de chose m'éloigné de certain de mes amis masculins parce qu'il était jaloux... j'ai investit beaucoup d etemps et d'énergie dans cette relation.  j'ai eu ma fille avec mon mari ( aucun doute sur la paternité) continuant cette double vie.

puis un jour je reçoit un appel de sa part m'annonçant qu'il ne veux plus qu'on se vois. et quelque semaine après j'apprend qu'il a quitté sa femme et qu'il fréquente une jeune femme de 20 ans bien qu'il jure les grand dieux ne pas être avec elle ces derniers temps il m'a appelé pour me dire qu'il voulais que l'ont redevienne juste des amis. que je sois juste sa petite soeur.
je ne peux pas couper les pont avec lui car après qu'on est rompu j'avais fait de sa femme et lui les parain et marraine de ma fille à la demande de mon mari.   je ne peux pas coupé les pont car son ex femme va se poser des questions et mon entourage immédiat aussi. je suis coincé car lui m'appel pour me parlé de cette fille me raconter ses flirts....

Je vis très mal cette situation j'ai le coeur brisé car il m'avais certifié m'aimé mais on ne se réveille pas un matin en cessant d'aimé quelqu'un je lui est dis que j'étais un jouet une passade il me dis que non mais qu'avec le recule il m'aimait plus comemu ne soeur que les sentiments que j'avais pour lui le terrorisait qu'il n'avais jamais été aimé comme ca et que ca n'aurais jamais marché entre nous bien qu'à une période il a cru que j'étais la femme de sa vie. comme si celà pouvait me consolé.

j'aurais tout donné pour être avec lui et maintenant je me retrouve dans un rôle que je ne peux assumé car j'ai le coeur en miette je ne crois plus en l'amour je ne crois plus dans les hommes car suite à tout ca e me suis jeté dans une autre relations adultère mais juste du cul pour du cul je n'étais pas prête à ca car au final je me suis sentie encore plus mal.  comme un objet une pute une salope et ca m'as enfoncé dans cette spirale d'ou je n'arrive pas à sortir.

moi aussi je croyais que mon histoire adultère étais spécial que si on s'aimait vraiment un jour on se retrouverais j'aurais attendu le temps qu'il aurais fallut et pourtant je me retrouve dans une solitude telle que personelement je n'aurais jamais imaginé.

pour moi les hommes sont tous pareil et l'amour n'est qu'une invention créer pour faire ouvrir les cuisses aux femmes afin de perpétuer la race humaine.

J'ai l'impression de sortir d'un rêve et de voir une réalité brutal et qui pourtant à toujours été là sous mes yeux.

on me dis de quitter mon mari de refaire ma vie à quoi bon?
je vais retombé sur un monsieur avec qui ca va être sympa un temps et puis qui un jour me laissera aussi sur le coté ou ne fera plus attention à moi. pourquoi  espérer?

au final je suis obligé de reconnaitre que Brigitte Lahaie à raison dans ces émission: l'infidélité n'est pas une solution c'est juste la conséquence d'un mal être ou pour ces messieurs l'envie de sortir d'une routine et il s'en fiche de piétiné les sentiment d'une femme pour arriver à leur fin. je conseillerais d'après mon expérience personnel de ne pas succombé pour ma pars ca n'arrivera plus.

aujourd'hui je broie du noir et honètement si je n'avais pas ma petite princesse j'aurais déjà fais quelque chose de regrettable.

j'aurais du écouté plus ma tête que mon coeur.

et je n'ai plus envie de m'attaché à un quelconque être humain. que ce soit en amitié ou en amour. j'en ai assez d'être blessé et de rester sur le carreau...


comment les souvenirs d'étreinte passionné et d'amour peuvent se transformer en brimades cruelles? comment quelqu'un peut il se tromper à ce point sur ce que ressent l'autre? j'ai été aveugle et naïve et j'espère que mon témoignage en fera réfléchir certain sur leur comportement et que celà pourras évité de grande déception à certaines femmes.


je vous souhaite une très bonne soirée et beaucoup de bonheur... j'espère juste qu'un jour on m eprouvera que j'ai tort de ne plus croire en l'amour.

merci d'avoir pris la peine de me lire.

18/04/2015 à 04:38

Montagnard

Type : Homme
Messages : 1211
Membre depuis : 12/09/2012
tu sais très bien ce que j'en pense, mais surtout ne fais pas d'amalgame, big bisousssssssssssssssssssss
18/04/2015 à 09:28

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 


Je vis très mal cette situation j'ai le coeur brisé car il m'avais certifié m'aimé mais on ne se réveille pas un matin en cessant d'aimé quelqu'un je lui est dis que j'étais un jouet une passade il me dis que non mais qu'avec le recule il m'aimait plus comemu ne soeur que les sentiments que j'avais pour lui le terrorisait qu'il n'avais jamais été aimé comme ca et que ca n'aurais jamais marché entre nous bien qu'à une période il a cru que j'étais la femme de sa vie. comme si celà pouvait me consolé.

j'aurais tout donné pour être avec lui et maintenant je me retrouve dans un rôle que je ne peux assumé car j'ai le coeur en miette je ne crois plus en l'amour je ne crois plus dans les hommes car suite à tout ca e me suis jeté dans une autre relations adultère mais juste du cul pour du cul je n'étais pas prête à ca car au final je me suis sentie encore plus mal.  comme un objet une pute une salope et ca m'as enfoncé dans cette spirale d'ou je n'arrive pas à sortir.

moi aussi je croyais que mon histoire adultère étais spécial que si on s'aimait vraiment un jour on se retrouverais j'aurais attendu le temps qu'il aurais fallut et pourtant je me retrouve dans une solitude telle que personelement je n'aurais jamais imaginé.

pour moi les hommes sont tous pareil et l'amour n'est qu'une invention créer pour faire ouvrir les cuisses aux femmes afin de perpétuer la race humaine.

 Ma belle Bambie,
Tu es victime des préjugés et des tabous qui hantent la sexualité féminine depuis des lustres. En quoi est-ce mal d'avoir une histoire de cul avec un homme ? En quoi en serions-nous avilies ? Et pas eux ?! Pourquoi continuons-nous à faire d'eux des prédateurs assoiffés de sexe et nous des amantes éplorées, souillées quand on ne leur démontre pas un attachement amoureux intense, passionnel ?

 

Tu sais très bien que cet homme était sincère. Vous avez vécu de jolies choses. Elles ont eu un début et une fin. Et oui, il est possible qu'il ait été effrayé par tes débordements d'amour, qu'il ait eu peur de l'engagement, de ne pas être à la hauteur, de ne pas vouloir de ça. Ça n'en fait pas pour autant un monstre. Le cul, ça n'est rarement (quasiment jamais, serais-je tentée de dire) que du cul. C'est toi qui est en train de ramener votre liaison à ça, parce que tu te sens rejetée.

 

Par contre, respecte-toi. Il te faudra peut-être du temps pour pouvoir être à l'aise dans une relation d'amitié avec lui. Et surtout impose-lui de ne pas évoquer - par respect pour toi et tes sentiments - sa liaison avec cette jeune amante.

Reprends ta vie en mains, pose tes limites et cesse de te sentir sale, manipulée pour du cul, alors que tu as aimé ça avec lui. Vous avez tous les deux pris du plaisir. Quand tu dis que l'amour c'est une invention qui permet de faire ouvrir les cuisses des femmes, c'est toi qui projette ton ressenti (issu d'une culture féminine ancestrale en milieu patriarcal) : comme si nous devions forcément croire qu'on nous aime pour les ouvrir ! Comme si nous faisions cadeau de notre sexe en échange d'amour. Comme si eux étaient incapables d'aimer (pourtant, il te l'a avoué, son amour ! C'est toi qui refuse de croire qu'il était sincère).

 

Les femmes ont autant envie de sexe que les hommes (pas forcément aux mêmes rythmes) et les hommes ont autant besoin d'amour que les femmes. Mais les hommes ont peur de l'amour d'une femme exprimé trop fort ; ils ne sont pas toujours prêts, et ça peut les mettre face à leurs propres défaillances. Ton amant a été honnête avec toi en mettant un terme à cette relation qui te faisait espérer plus qu'il ne souhaitait ou ne pouvait t'offrir. Il a au moins eu l'honnêteté de te le dire. D'autres se taisent et attendent qu'on comprenne toute seule et qu'on se lasse. Voire qu'on se fâche pour qu'ils puissent garder le beau rôle et justifier leur retrait par un pressentiment...

Alors, dis-lui ta douleur. Remercie-le pour sa franchise. Demande-lui du respect. Et du temps pour revenir à une amitié qui ne souffre pas de son abandon érotique... Courage ! Wink

19/04/2015 à 22:54

eaubraise

Type :
Messages : 187
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 

Bonjour à tous beaucoup connaisse mon histoire  mais je tiens à témoigné pour évité à d'autre des désillusions.

Je suis marié et il y a quatre ans j'ai rencontré un homme nous somme deveni très proche juste des ami un frère mais un jour je me suis aperçu que les sentiments que j'avais pour lui était plus que fraternel. je l'ai donc fui et pendants plusieurs mois je ne l'ai pas vu puis nous nous siomme retrouvé et naturellement rapproché et ca à dérapé. bien sur j'avais de fort sentiment pour lui plus que j'en avais jamais eu. j'aurais tout quitté pour lui surtout que ca n'allait plus très bien avec mon mari mais lui ne voulais pas quitté sa femme disant qu'il nous aimais toutes les deux et qu'il ne pouvais choisir j'ai donc choisi d'être la femme de l'ombre trouvant un équilibrer dans cette liaison à défault d'être pleinement satisfaite.

j'ai accepté beaucoup de chose m'éloigné de certain de mes amis masculins parce qu'il était jaloux... j'ai investit beaucoup d etemps et d'énergie dans cette relation.  j'ai eu ma fille avec mon mari ( aucun doute sur la paternité) continuant cette double vie.

puis un jour je reçoit un appel de sa part m'annonçant qu'il ne veux plus qu'on se vois. et quelque semaine après j'apprend qu'il a quitté sa femme et qu'il fréquente une jeune femme de 20 ans bien qu'il jure les grand dieux ne pas être avec elle ces derniers temps il m'a appelé pour me dire qu'il voulais que l'ont redevienne juste des amis. que je sois juste sa petite soeur.
je ne peux pas couper les pont avec lui car après qu'on est rompu j'avais fait de sa femme et lui les parain et marraine de ma fille à la demande de mon mari.   je ne peux pas coupé les pont car son ex femme va se poser des questions et mon entourage immédiat aussi. je suis coincé car lui m'appel pour me parlé de cette fille me raconter ses flirts....

Je vis très mal cette situation j'ai le coeur brisé car il m'avais certifié m'aimé mais on ne se réveille pas un matin en cessant d'aimé quelqu'un je lui est dis que j'étais un jouet une passade il me dis que non mais qu'avec le recule il m'aimait plus comemu ne soeur que les sentiments que j'avais pour lui le terrorisait qu'il n'avais jamais été aimé comme ca et que ca n'aurais jamais marché entre nous bien qu'à une période il a cru que j'étais la femme de sa vie. comme si celà pouvait me consolé.

j'aurais tout donné pour être avec lui et maintenant je me retrouve dans un rôle que je ne peux assumé car j'ai le coeur en miette je ne crois plus en l'amour je ne crois plus dans les hommes car suite à tout ca e me suis jeté dans une autre relations adultère mais juste du cul pour du cul je n'étais pas prête à ca car au final je me suis sentie encore plus mal.  comme un objet une pute une salope et ca m'as enfoncé dans cette spirale d'ou je n'arrive pas à sortir.

moi aussi je croyais que mon histoire adultère étais spécial que si on s'aimait vraiment un jour on se retrouverais j'aurais attendu le temps qu'il aurais fallut et pourtant je me retrouve dans une solitude telle que personelement je n'aurais jamais imaginé.

pour moi les hommes sont tous pareil et l'amour n'est qu'une invention créer pour faire ouvrir les cuisses aux femmes afin de perpétuer la race humaine.

J'ai l'impression de sortir d'un rêve et de voir une réalité brutal et qui pourtant à toujours été là sous mes yeux.

on me dis de quitter mon mari de refaire ma vie à quoi bon?
je vais retombé sur un monsieur avec qui ca va être sympa un temps et puis qui un jour me laissera aussi sur le coté ou ne fera plus attention à moi. pourquoi  espérer?

au final je suis obligé de reconnaitre que Brigitte Lahaie à raison dans ces émission: l'infidélité n'est pas une solution c'est juste la conséquence d'un mal être ou pour ces messieurs l'envie de sortir d'une routine et il s'en fiche de piétiné les sentiment d'une femme pour arriver à leur fin. je conseillerais d'après mon expérience personnel de ne pas succombé pour ma pars ca n'arrivera plus.

aujourd'hui je broie du noir et honètement si je n'avais pas ma petite princesse j'aurais déjà fais quelque chose de regrettable.

j'aurais du écouté plus ma tête que mon coeur.

et je n'ai plus envie de m'attaché à un quelconque être humain. que ce soit en amitié ou en amour. j'en ai assez d'être blessé et de rester sur le carreau...


comment les souvenirs d'étreinte passionné et d'amour peuvent se transformer en brimades cruelles? comment quelqu'un peut il se tromper à ce point sur ce que ressent l'autre? j'ai été aveugle et naïve et j'espère que mon témoignage en fera réfléchir certain sur leur comportement et que celà pourras évité de grande déception à certaines femmes.


je vous souhaite une très bonne soirée et beaucoup de bonheur... j'espère juste qu'un jour on m eprouvera que j'ai tort de ne plus croire en l'amourmerci d'avoir pris la peine de me lire.

 Si je comprends bien, il n'a pas quitté sa femme pour toi alors que tu étais prête (en apparence au moins) et il la quitte pour une fille plus jeune (mais il n'y a peut-être pas de rapport).

cette fille n'aurait peut être jamais accepté d'être dans l'ombre comme toi et il avait p être besoin de quelqu'un qui lui impose de faire des choix alors que toi tu étais en qq sorte son miroir (en couple...)
en tous cas je m'imagine que s'il t'appelle pour parler de ses flirts, ce n'est pas clair : soit il cherche à provoquer une réaction (genre il attend que tu n'acceptes plus d'être dans l'ombre, que tu assumes), soit il est tordu, pervers sur les bords de te faire souffrir ...? ou alors il est naïf et ne voit pas le mal qu'il te fait?!
"Les hommes" ça n'existe pas, il y a Des hommes et toi tu as ton histoire particulière de femme... (d'où vient cette colère généralisée envers eux?)
Il y a qqchose que j'ai du mal à cerner
 pourquoi ne quittes tu pas ton mari si tu arrives à te projeter à vivre avec un autre homme, qu'est ce qui te rattache et t'empêche d'être claire toi aussi?
N'es tu pas en train d'apprivoiser  cette femme "jouisseuse" dont parles bien Parvati que cet homme t'a fait découvrir et que tu as du mal à assumer? Pourquoi te sentir salie par le sexe si tu as pris du plaisir?
bon tu as sûrement besoin d'être réconsolée, car ça fait sûrement rejaillir des blessures narcissiques cette histoire! pas facile derrière un ordi!! 
bon courage, au bout du tunnel il y a la lumière.

21/04/2015 à 07:46

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Chère Bambie

Quel dommage de te retrouver sur le forum avec un tel message de déception. Dans tes lignes, je ressens surtout une énorme colère qui cherche à s'exprimer. Tu la diriges en apparence contre cet homme et contre les hommes en général, mais en fait elle est dirigée contre toi ... c'est sans doute une colère que tu refoules depuis très longtemps. Laisse la sortir, il est temps... c'est le seul moyen  sur le long terme de pouvoir passer à quelque chose de plus positif!!!
Et maintenant que faire? Même si ce n'est peut-être pas ce que tu veux entendre, je te dirai pense maintenant à toi, apprends à te définir autrement qu'á travers les hommes, apprends à t'aimer et à te respecter. Il est certes triste de devoir passer par ce genre d'expériences pour y arriver, mais tu n'es pas la seule dans ce cas. Toutes nos expériences nous font avancer. Ne reste pas sur la déception, ne sois pas aigrie ... avance dans ta vie de femme.
Courage !

Bises Kiss

21/04/2015 à 21:24

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970

bonsoir à toute.

J'ai bien u attentivement toute vos réponses sur ce post qui a vrai dire n'espérait pas de réponse.
Oui j'ai généralisé sur les hommes mais j'aurais plus généralisé sur les ami(e)s aussi.
En ce qui concerne mon mariage. C'est ma grossesse qui m'a empéché de partir et actuellement la peur de me retrouver seule avec ma fille. Pus après réflexion a quoi bon partir pour se retrouver dans quelque année dans la même situation avec un autre homme. Je sais que mon éducation à été particulière et que j'ai gardé une crainte des homme quelque part.
Non je n'assume pas mes désirs de femmes parce que je n'ai jamais rien connu. je me suis souvent privé. tout d'abord pour mon petit frère ensuite pour mon mari pour qui j'ai beaucoup sacrifié. ensuite pour mes parents et maintenant pour ma fille.
j'ai toujours fais passé les autre avant moi. Je n'ose as m'assumer pleinement dans mes désir de peur de la réaction de mon mari alors je préfère rester frustré. J'ai perdu trop de gens que j'ai aimé que se soit en amour ou en amitié a ce jour je suis blessé et je ne veux plus ouvrir mon cœur. je ne crois plus en rien ni à l'avenir que je vois sombre ni en l'amour ni en l'amitié.


Car j'ai l'impression de toujours donné sans retour et que les mots sont juste là pour tromper. je ne comprend plus le sens du mot aimé que ce soit en amitié ou en amour.



Pou ce qui est de mon amant. je ne fais pas d'amalgame je pense qu'il à cru m'aimé ais que c'était du désir, de la passion mais certainement pas de l'amour. Je pense que j'était là au bon moment avec mes sentiments qu'on avais une forte amitié et qu'il avais une grande confiance en moi et que c'est pour ca que ca à eu lieu. sauf que  on avais pas les même sentiments. Dommage qu'il n'existe qu'une seul mot pour exprimé une multitude de sentiments sa éviterais bien des erreurs.

Quand je parle que j'était dégouté et que j'avais l'impression d'être une pute.... c'est de ma deuxième aventure que je parle. Je voulais oublier mon amant et j'ai eu l'oportunité d'avoir du sexe pour du sexe avec un chauffeur de taxi et ces rencontres clandestines 3 au total m'ont fais plus de mal que de bien je pense que je n'étais pas prête.


Je n'avais connu que mon mari jusqu'à ces deux histoires et j'avais pas eu d'autre aventure avant mon mari.
Je sais que je suis une femme qui n'a pas confiance en elle j'ai 'impression que quoi que je fasse c'est jamais bien mais ca vient de ma famille ou il a toujours fallu que je marche en équilibre sur des œufs à ménagé les sentiments de tout le monde au détriments des miens ce qui est encore le cas aujourd'hui.

du coup je ne me reconnais aucun point positif et suis très négative quand à mes capacités et même mon physique surtout depuis la grossesse.

je sais que j'ai un gros travail a faire sur moi j'ai déjà compris pas mal de chose j'avance petit à petit.

J'ai même réussi à parlé séparation avec mon mari même si ce n'est pas décidé a cause de la petite ce n'est pas facile.

je sais que je n'ai pas la même vision de la vie que mon mari dans tout les sens du termes et je pense que l'issus est inéluctable mais je dois d'abord me reconstruire pour avoir la force d'avancé et ma rupture avec mon amant à concordé avec l'abandon de ma meilleure amie. Se qui me fais deux rupture à gérer et j'ai le cœur en miette et pas la force d'avancé.

vos message m'ont fais beaucoup réfléchir et je sais que j'ai besoin de prendre du recul et surtout de la maturité car j'agis souvent avec impulsivité et j'ai l'impression d'être une gamine plus qu'une femme.

toujours est il que je n'arrive plus à faire confiances aux autres. A force d'être trahis et d'avoir le cœur poignardé on se méfie et je n'arrive plus à me lié avec les gens c'est comme si je me protégeait d'illusion douloureuse.


Pour ce qui est de l'attitude de mon ex amant. je crois qu'il ne se rendais pas compte parce qu'hier je l'ai eu au téléphone et je lui est dis que j'avais l'impression qu'il me plantait un poignard dans le cœur quand il parlais d'elle. Il m'as dis qu'il n supportait pas de me voir souffrir que je ne méritais pas ca....  Je lui est demandé de me laissé du temps que si lui pouvais  passé du jour au lendemain à une relation amical voir fraternel avec moi ce n'était pas mon cas et qu'il me faudrais du temps que je l'avais vraiment aimé que je l'aimais encore et que c'est cette blessure qui m'empêche d'avancé. Que ce n'était pas en la ravivant que j'avancerais.  Il m'as dis vouloir être honnète sur ses avancé avec la jeune fille en question parce qu'il me devait de l'honnèteté.   Je lui est dit que s'il voulait être honnète qu'il admettes que je n'était pour lui qu'une transition qu'à partir de là on avancerais chose qu'il nie toujours... 

nous verrons avec le temps.


En ce qui concerne le chauffeur de taxi j'ai mis un termes à la relations je ne suis pas prête.   je suis encore trop ancré dans mon éducation pour me libérer totalement et suivre mes envies.



voilà ou j'en suis de mes réflexion et de mon introspection.

Toujours aussi paumé.   Merci d'avoir pris le temps de me lire et de m'avoir répondu







21/04/2015 à 21:45

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Bambi, bon déjà va falloir te mettre un sacré coup de pied au derrière, désolé d'avance pour mon franc parlé....

Déjà d'une, arrêtes avec ton physique, tu plais puisque tu peux avoir des aventures avec plusieurs hommes, donc le problème ne vient pas de là, acceptes toi, faut arrêter de croire qu'on est séduit uniquement par l'image...

Arrêtes tout contact avec cet homme, aucun avenir dans cette relation, et surtout pas amicale. Ton problème, c'est que tu ne sais pas dire non, alors va falloir apprendre, t'es pas une gamine, réveilles toi, tu vas attendre jusqu'à quel âge pour exprimer ce que tu ressens directement aux personnes concernées...

Prends toi en main, tu veux un plan cul, tu le fais et tu assumes, il n'a rien de dévalorisant là dedans, tu as des pulsions, des envies, ah mince, bah oui t'es plus une petite fille, donc c'est NORMAL...

Arrêtes de croire que la vie est un eternel recommencement, c'est à toi de ne pas reproduire tes erreurs passées avec un nouvel homme, ça passe par la communication, je veux, je veux pas, c'est clair net et précis, les règles se fixent au départ, point...

Tu as le droit d'en souffrir ok, mais arrêtes un peu, ouvres les yeux, ils se passe des tas de trucs dehors, le chagrin, c'est bon, c'est fait, passes à autre chose, mais pour ça, va falloir savoir ce que tu veux vraiment et t'y tenir, allez bon courage, donne toi le droit d'être heureuse et dis 10 fois non pour 2 oui tous les jours...
22/04/2015 à 06:49

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 

(...)


je sais que j'ai un gros travail a faire sur moi j'ai déjà compris pas mal de chose j'avance petit à petit.

(...)







 Eh bien.... au boulot ! "Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas" (Lao Tseu) ... et pour t'accompagner dans ce voyage, appuie-toi sur les choses positives de ta vie, celles qui te procurent de la joie, comme ta fille par exemple Cool

23/05/2015 à 08:28

lolipope

Type :
Messages : 1
Membre depuis : 01/01/1970
Je me suis aussi laissé aller à infidélité avec un "ami", je m'en suis mordue les doigts, je n'ai pas profité du moment c’était la catastrophe. Et pour couronner le tout mon mari l'a su tout de suite. Comme quoi il n'y a pas que les femmes qui ont un sixième sens. J'ai mi notre couple en réel danger pour une pseudo histoire qui ne vaut rien. En plus j'ai brisé mon couple. 

Etre infidèle fait souffrir tout le monde, aussi bien celui qui trompe et celui qui se fait tromper.