conséquences et mal être après une infidélité

29/12/2015 à 12:32

chrisvincente

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum. Je suis un homme, j'ai 42 ans et après presque 20 ans de mariage durant lesquels j'ai toujours été droit et fidèle à mon épouse, j'ai eu une relation avec une autre femme récemment.
Cela a commencé le jour des attentats à Paris, j'ai parlé à une femme que je croisée quasiment tous les jours en promenant mon chien. Au début, il n'y avait que des regards puis elle m'a sourit et nous sommes venus à nous dire bonjour, et tout s'est enchaîné très vite.
Cette relation a durant 6 semaines d'une grande intensité, avec des sentiments mutuels, ce n'était pas une histoire de c..
Au moment de cette rencontre, j'étais en plein doute quant à mon couple, je me sentais de moins en désiré et l'impression d'être de trop dans le foyer.
Il en était de même pour cette femme.
Mais étant marié et elle, mère célibataire (elle venait de rompre avec son compagnon), notre relation avait peu de chance d'aboutir à quelque chose de concret. Et pourtant, lorsque nous étions ensemble, il nous arrivait d'évoquer un possible futur. 
Le week-end dernier, elle a décidé de stopper notre relation, ne supportant plus de me savoir en présence de mon épouse tous les soirs...
Avant qu'elle m'annonce cela, j'ai pris la décision de tout avouer à mon épouse... Je ne pouvais plus mentir sans arrêt, faire semblant, je ne pouvais plus la regarder en face...
Et depuis ces révélations, j'ai un dégout de moi-meme, je culpabilise horriblement d'avoir engendré tant de tristesse autour de moi, aussi bien envers mon épouse que ma "maitresse" (je n'aime pas ce terme...).
Non seulement, je suis un monstre d'egoïsme en n'ayant pensé qu'à moi durant ces 6 dernières semaines, mais j'ai fait souffrir toutes les personnes qui m'entourent... Mon épouse a voulu savoir tout ce qu'il s'est passé, je lui ai dit... 
Aujourd'hui je suis rongé par tout le mal que j'ai fait, la rupture avec cette femme me fait souffrir aussi...
J'ai beaucoup de mal à me respecter, je n'y arrive d'ailleurs pas.
je n'ai aucune excuse, ce que j'ai fait est impardonnable et je ne me plains pas. Tout le mal être que je ressens est le fruit de ce que j'ai semé. Et j'en assume les conséquences.
Pour ceux ou celles qui ont vécu cette situation, comment l'avez vous surmontée ?
Merci infiniment de m'avoir lu.
29/12/2015 à 20:43

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970

Bonsoir chrisvincente, je vais répondre un peu en vrac..... Peu de chance d’aboutir…. Tout dépend de ce que tu avais décidé en entamant cette relation….Juste pour passer du bon temps, ou alors parce qu’il n’y « avait » plus de sentiments chez toi et que si tu tombais amoureux de quelqu’un d’autre cela serait le déclic pour toi pour changer de vie ? Surtout si lorsque tu étais avec ta maitresse (je n’aime pas ce mot non plus) vous parliez d’un possible futur…. Je comprend qu’elle ai décidé de stopper, car te savoir chez toi, et non avec elle, tous les soirs, les week-end, les vacances, etc etc est quelque chose de très dur à accepter au bout d’un moment. Ensuite tout dépend vraiment des sentiments que l’on ressent. Que se passait-il avec ta femme ? as-tu toujours des relations avec elle ? l’aimes-tu toujours ? je ne parle pas de confort matériel, d’habitude, etc, mais vraiment d’amour.

Après avoir avoué à ta femme ton aventure, c’est normal , je pense, de te sentir coupable, d’être dégouté aussi ;

Aviez-vous avec ta femme parlé de ce que tu ressentais ? le fait de te sentir moins désiré, te sentir de trop chez toi ?? qu’avez-vous décidé avec ta femme depuis que tu lui as avoué tout cela ?

De toute façon tu n’as pas le choix que d’assumer les conséquences de ton aventure et c’est, je pense, un acte d’honnêteté d’avoir tout avouer à ta femme.

Je n’ai pas vécu la même situation que toi, car je suis de l’autre côté, et pour le moment nous n’avons rien arrêté mais…., mais je peux te dire que la souffrance sera terrible lorsque ça arrivera si la situation ne change pas, car lorsque les sentiments d’amour sont vraiment là, qu’en plus il n’y a plus de relation chez lui depuis 3 ou 4 ans, et les sentiments augmentent ;  alors penser à comment surmonter lorsque ça arrivera c’est même pas la peine.

Je pense que le plus important c’est déjà de tout bien mettre à plat avec ta femme, que vous avez chacun vos torts, et la discussion permettra de comprendre, peut-être, mais du moins de savoir ce que vous voulez faire maintenant, ce que veut ta femme, si elle arrivera à surmonter tout ça, tout dépend aussi des sentiments qu’elle a pour toi, et quels sont les tiens aussi envers elle….

30/12/2015 à 14:17

chrisvincente

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Madison et merci d'avoir pris le temps de me lire.
Depuis presque 3 ans, je ressentais moins de complicité entre ma femme et moi, moins d'écoute, moins d'attente. J'en ai aussi ma responsabilité, je ne rejette pas la faute sur elle, loin de moi cette idée. 
J'ai omis de préciser que nous avons 2 enfants. Une fille de 16 ans et une de 2 ans.
Cette perte d'élan a commencé 1 an avant l'annonce de la grossesse de ma femme.
Depuis la naissance de notre 2e fille, ma femme s'est, quelque part enfermée dans son rôle de mère, en prenant moins soin d'elle, et de ce fait, j'en deduisais qu'elle ne me désirait plus et que je ne l'intéressais plus...
La communication était aussi défaillante, les petites scènes de ménages, les vannes à répétitions et autres petites critiques étaient devenues très courantes.
Avec le recul, si nous avions d'avantage pris le temps de nous écouter et de parler de nos craintes, de nos désirs et de remarques mutuelles, nous aurions pu éviter tous les événements qui ont suivis.
Suite à ma révélation, ma femme a été extraordinaire, en me demandant les raisons de mon acte, .
Nous avons tout mis à plat, je lui ai dit tout ce qu'elle voulait savoir.
L'un comme l'autre n'avons jamais élevé la voix, et avons parlé librement, sans tabou.
Elle m'a dit que malgré tout le mal que j'ai pu lui faire avec cette relation, elle ne concoit pas de vivre sans moi, que je suis l'amour de sa vie. Cela me bouleverse, elle a une grandeur d'âme hors du commun et en même temps, je me trouve encore plus écoeurant d'avoir pu engendrer tant de souffrances. Je l'aime toujours, mais je suis extrêmement mal à l'aise à l'idée de lui dire avec tout ce qu'elle a subi par ma faute.
Nous avons donc pris le choix de parler, de ne pas nous séparer, de prendre le temps de "digérer" la situation.
Lors de l'annonce de mon infidélité, elle m'a rétorqué que c'était le retour de baton qu'elle méritait... Elle a reconnu avoir eu une liaison avec un de ses collègues qui a duré 6 mois, il y a 10 ans, alors qu'elle l'avait toujours nié auparavant, malgré mes fortes suspicions...
Nous en avons aussi parlé longuement calmement. 
L'un comme l'autre regrettons amèrement notre geste et nous préférons en parler très souvent au lieu de pratique la politique de l'autruche.
Donc, dans l'immédiat nous sommes dans une phase d'encaissemement de la nouvelle. Ca prendra du temps mais nous gardons espoir de nous en sortir, ensemble.
30/12/2015 à 18:23

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Dans toute infidélité les torts sont partagés, comme dans une séparation, on ne peut pas accuser l'autre uniquement.
vous avez au moins le même objectif pour le futur, restez ensemble car apparemment l'amour est toujours là, prendre le temps de digérer les situations, et continuez ensemble votre route. Et la discussion est ouverte, et tous les 2 vous avez l'air de vouloir parler autant que possible, pour comprendre, pour avancer et faire en sorte que tout s'arrange. C'est déjà beaucoup et ça peut présager que du bon.
Et comme on dit, il faut laisser le temps faire son oeuvre. Et puis cela dépend aussi du caractère de chacun et surtout des sentiments que l'on ressent l'un l'autre.
Bon courage à vous 2 et j'espère que vous réussirez à recoller les morceaux.
02/01/2016 à 17:33

chrisvincente

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Encore merci pour prendre le temps de me répondre ! 
Ça fait une semaine aujourd'hui que tout a été avoué... Le mal être alterne avec des moments apaisants. Je sais bien que tout ne se réglera pas encore quelques jours, même en quelques semaines. Pour ma femme, comme pour moi , la cicatrice est béante et nous savons bien qu'il n'y a que le temps qui pourra "soigner" ce mal, avec beaucoup de dialogues et d'écoute.
Comme je te l'ai dit précédemment, le calme et la comprehension de ma femme me perturbent énormément compte tenu de mes méfaits. Elle m'en veut, et c'est normal, mais elle ne le traduit pas par de la colère, de la haine ou du dégoût. Au contraire, elle est calme, à l'écoute et très attentionnée... Ce qui me rend encore plus coupable.

Depuis une semaine, je tente de gérer au mieux tout ce qui a été dévoilé et avoué, mais c'est une véritable torture émotionnelle.
Tout se mélange dans ma tête, beaucoup d'émotions et de sentiments se mêlent et me rendent malade au point de d'augmenter ma culpabilité toujours plus chaque jour.
J'ai énormément de difficultés à gérer emotionnellent l'annonce de mon infidélité, entendre celle de ma femme, la rupture avec cette femme, et par dessus tout je me sens triste et honteux d'avoir infligé toute cette souffrance à mon épouse et autour de moi, y compris à cette femme avec qui j'ai vecu une relation certes courte mais très intense... 
Je sais qu'il faudra du temps et que nous passerons encore des moments difficiles, que les moments de bonheur alterneront avec des moments de doutes et des coups de blues, mais je l'accepte, ce ne sont que les conséquences de mes actes.

02/01/2016 à 17:50

Anais

Type :
Messages : 74
Membre depuis : 01/01/1970
 
02/01/2016 à 17:53

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Votre situation est plus que classique, ce qui l’est néanmoins un peu moins, c’est votre culpabilité extrême. En même temps on voit que vous mettez la fidélité comme condition d’une relation durable. C’est bien sûr tout à votre honneur mais malheureusement nous sommes parfois confronté à des situations qui nous obligent à réviser notre idéal.

En d’autres termes, nous avons tous en tête un idéal de vie, quel que soit le domaine. vous auriez voulu être un époux parfait ce qui inclut pour vous la fidélité. Mais vous n’étiez plus si comblé dans votre relation maritale et c’est ce manque qui a provoqué cet adultère.
Votre amante vous a apporté le réconfort qui vous manquait, elle vous a permis en d’autres termes plus essentiels, à vous sentir à nouveau vivant. Pourquoi avez-vous eu besoin de tout avouer à votre femme ? Justement par culpabilité. Malheureusement, cela n’arrange rien et cela la fait souffrir à son tour. Vous devez maintenant vous conduire plus en adulte, être lucide sur votre situation actuelle. Quel est le sens de votre existence à ce moment présent ? Voulez-vous continuer avec votre épouse? Voulez-vous tenter de vivre avec votre amante ? Vous traversez une zone de turbulence mais si vous savez être clair avec vous-même, vous en sortirez grandi.  Bien sûr on fait souffrir autour de nous mais il n’y a que les gens qu’on aime qui nous font souffrir et au final vous êtes aimé donc vous êtes sans nul doute un homme bien mais comme tout être avec ses fragilités.  Brigitte
02/01/2016 à 19:06

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Oui le temps pourra "soigner" tout ça ; mais tu dois absolument savoir ce que tu veux vraiment, si tu aimes vraiment ta femme et continuer ta vie avec elle ; que comptez vous faire tous les 2 pour comprendre ce qu'il s'est passé, et faire en sorte que que les choses changent ; beaucoup de discussions, sans mensonge bien évidement ; Bien sûr que l'on fait souffrir, que l'on souffre nous aussi, mais c'est ainsi, et lorsqu'il y a de l'amour, des sentiments pour quelqu'un, c'est normal de souffrir. Mais bon après, si l'on reste alors que l'on ne ressent plus rien pour l'autre, on souffrira encore, et l'autre souffrira aussi car les sentiments ne seront pas réciproques.
Et puis ta femme gère peut-être bien pour le moment tout cela, sans être en colère, mais peut-être que ça explosera un jour ou l'autre....il y a des gens qui sont comme ça, ils encaissent, mais au bout d'un certain temps, ça explose.... et puis c'est peut-être aussi le fait qu'elle t'a trompé il y a quelques années qui fait qu'elle arrive à rester calme ; enfin je ne sais pas.
03/01/2016 à 15:20

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

Madison a dit : 

Et puis ta femme gère peut-être bien pour le moment tout cela, sans être en colère, mais peut-être que ça explosera un jour ou l'autre....il y a des gens qui sont comme ça, ils encaissent, mais au bout d'un certain temps, ça explose.... et puis c'est peut-être aussi le fait qu'elle t'a trompé il y a quelques années qui fait qu'elle arrive à rester calme ; enfin je ne sais pas.

 Bonjour à tous,
@Madison: Je ne pense pas qu'on puisse forcément partir du principe que la femme de chrisvicente finira un jour par exploser. Il se peut tout  simplement qu'elle n'ai pas ressenti de colère. A la même situation, il y a de multiples façons de réagir en fonction de ce chacun a à l'intérieur de lui. Et le fait qu'il lui soit arrivée elle-même une escapade lui permet sans doute de dédramatiser et de comprendre que cela puisse tout simplement arriver.

03/01/2016 à 15:58

Madison

Type :
Messages : 246
Membre depuis : 01/01/1970
Oui Melusinefee, tu as certainement raison, c'est pour ça d'ailleurs je disais "peut-être", et que je parlais également du fait que la femme de chris a également eu une aventure, et c'est ce qui fait que "peut-être" elle arrive à dédramatiser et comprendre.... C'est vrai que chaque situation est différente, et c'est selon aussi le caractère de chacun.
04/01/2016 à 09:52

chrisvincente

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Tout d'abord, je suis très touché par l'attention que vous portez à mon histoire, Brigitte, et je vous en remercie énormément.
Avec mon épouse, nous nous connaissons depuis 22 ans. Je ne peux évidemment pas la comparer ma relation extra-conjugale qui a duré 6 semaines.
Durant ce dernier mois, j'ai vécu une véritable histoire passionnelle avec mon amante, où se mêlaient les instants de bonheur, de plaisir, et les scènes de jalousie, voir de possessivité de sa part.
Comme vous le dîtes, Brigitte, je me sentais vivant...
Après 20 ans de mariage, si la passion n'est plus au rendez-vous, mais d'autres sentiments ont pris le relais... L'amour est toujours présent mais il est évident qu'il n'est plus aussi passionnel qu'au tout début.
Si je peux faire un parallèle, avec mon amante c'était un peu la phase de la "lune de miel", donc tout était beau et tout neuf...
J'étais dans ma bulle, sur mon petit nuage, et j'ai dit et écrit des choses à cette femme qui lui ont fait croire qu'un avenir ensemble était possible malgré que notre situation était plus que compliquée.
Je comprends d'ailleurs parfaitement qu'elle ressente une forme de trahison et de lâcheté de ma part, et cela me fait souffrir aussi.

Pour vous répondre, Madison et Melusinefee, sur le fait d'une explosion à retardement de ma femme, j'y songe et je le crains fortement. Elle a été fragilisée par cette mésaventure, en encaissant mais je sais qu'elle ne pourra tenir longtemps comme ça.
Elle a du mal à faire le deuil du mari "parfait", je pense...


04/01/2016 à 14:34

Arobase

Type :
Messages : 12
Membre depuis : 01/01/1970

chrisvincente a dit : 


Pour vous répondre, Madison et Melusinefee, sur le fait d'une explosion à retardement de ma femme, j'y songe et je le crains fortement. Elle a été fragilisée par cette mésaventure, en encaissant mais je sais qu'elle ne pourra tenir longtemps comme ça.
Elle a du mal à faire le deuil du mari "parfait", je pense...


 Bonjour,

En vous lisant, et surtout dans vos réponses , j'ai vraiment le sentiment que vous devriez appuyer sur  " stop "   .    Stop à votre propre culpabilité. 
Essayez de prendre de l'altitude . Relisez-vous , relisez calmement les préconisations qui vous sont faites. A moins que vous soyez candidat à la flagellation ... je blague Wink

Arrêtez de vous rendre coupable , ou du moins soyez objectif 

Regardez ! la chance vous ouvre les bras ... Soyez heureux car vous donnez le sentiment de choisir la déprime au bonheur. 

Votre femme est amoureuse de vous, elle a  elle même traversée des doutes par le passé et vous pardonne car comprend votre escapade 

Sachez la reconquérir comme au premier jour ... je suis certain qu'elle ne demande que cela , et vous aussi 

05/01/2016 à 11:16

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

chrisvincente a dit : 


Pour vous répondre, Madison et Melusinefee, sur le fait d'une explosion à retardement de ma femme, j'y songe et je le crains fortement. Elle a été fragilisée par cette mésaventure, en encaissant mais je sais qu'elle ne pourra tenir longtemps comme ça.
Elle a du mal à faire le deuil du mari "parfait", je pense...


 N'anticipe pas et ne te livre pas à trop de projections sur ce qui se passera éventuellement pour ta femme, tu ne fais qu'alimenter ton sentiment de culpabilité, qui - comme Brigitte l'a bien souligné - semble être hypertrophié. Tu ne peux plus rien changer à la situation et à ce qui s'est passé. On ne réécrit pas le passé. Maintenant, il faut aller de l'avant, redéfinir ta relation avec ta femme (cela peut être une chance d'ailleurs... tout est possible actuellement) et pour le reste le temps fera son oeuvre.
D'ailleurs quand tu dis que tu "penses" qu'elle a du mal à faire le deuil du mari parfait et en relisant ton premier message, moi je "pense" que c'est toi qui a du mal à faire le deuil de ta vision initiale du mari parfait que tu pensais vouloir être. Mais la perfection n'existe pas dans ce bas monde ... et heureusement d'ailleurs. Donc fais ce deuil tranquillement et assume-toi avec tes imperfections... et donc avec cette aventure. Là aussi c'est une chance !

07/01/2016 à 13:41

chrisvincente

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Depuis mon dernier post, certains évènements se sont passés.
J'ai croisé mon "ex"-amante dans la rue en déposant ma fille chez la nourrice. Nous avons pu discuter un peu et nous nous sommes revus une fois. Nos sentiments l'un envers l'autre n'ont pas changé, mais je ne peux me résoudre à aimer cette femme... Elle en souffre et moi aussi, et je sais désormais que je ne pourrais rien construire de solide avec elle, dans la mesure où tout reposera sur un champs de ruines, dont j'en suis la cause.
Et surtout, j"ai toujours des sentiments pour ma femme, certes au vu des événements, elle est en droit d'en douter, mais je l'aime toujours. 
Je n'aurais jamais pu imaginer qu'on puisse aimer deux femmes en même temps... Je vis actuellement cette douloureuse expérience.
J'espère que nous pourrons nous en relever...
15/01/2016 à 19:10

SosoBo

Type :
Messages : 1
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour chrisvincente, 

Je ne sais pas si mon temoignage t'apportera du reconfort, mais je peux te dire que je comprends exactement la situation dans laquelle tu te trouves. 

Cela ne fait que 3 ans que je suis mariee, et j'ai deja trompe mon mari. Le pire c'est que je suis enceinte de lui (de 2 mois au moment des faits). 
Je l'ai trompe avec un collegue de travail qui me tournait autour depuis 1 an et demi. 
Je ne vais pas rentrer dans les details de cette histoire, mais c'est assez terrible. 

Juste apres cela, j'ai pris rdv avec une psychologue pour essayer de comprendre mes actes. 
J'ai tout avoue a mon mari une semaine apres les faits, car je ne pouvais plus le regarder en face, et c'est ce que la psychologue m'avait conseille egalement. Je voulais lui laisser le choix de rester ou partir, je ne voulais pas le manipuler et je ne voulais pas qu'il l'apprenne par quelqu'un d'autre, ce qui aurait ete pire je pense. 

Mon mari est parti deux jours de la maison apres avoir appris cela. Lorsqu'il est revenu, nous avons fait chambre a part pendant 2 mois. 
Maintenant nous dormons de nouveau ensemble. Lui aussi a eu une reaction tres calme, tout comme ton epouse. 

Il s'est enerve mais ne m'a pas insulte de tous les noms.
Il dit qu'il a encore des sentiments pour moi, qu'il veut rester avec moi. 
Et tout comme toi, de le voir si bon me fait culpabiliser encore plus. 
Je me dis aussi qu'un jour il va completement exploser, se rendre compte de ce que j'ai fait et partir pour de bon. 
Je pense qu'il reste parce que notre bebe va naitre dans 3 mois. 

Alors tout ce que je peux te dire, et ce que j'essaie de faire, c'est de profiter du present. 
Tu ne peux plus revenir dans le passe, tu auras beau revivre la scene mille fois dans ta tete, tu ne peux rien changer. 
Le futur est incertain aussi, donc ca ne sert a rien d'imaginer des choses. Arrivera ce qu'il arrivera. 
Moi je dois faire le maximum pour prouver a mon mari que je l'aime et que je l'ai toujours aime. Je dois faire le maximum pour lui, car il a le courage de me donner une autre chance, il a fait enormement d'efforts, donc je me dois de faire la meme chose. 
La culpabilite ne sert a rien, il faut comprendre et avancer. Il faut se battre.
Tout le monde fait des erreurs. 

J'espere que mon temoignage t'apportera du soutien, et te permettra de relativiser. 

Bonne continuation