Conseils pour me préserver

12/06/2016 à 04:26

Sourire22

Type :
Messages : 62
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour à tous,
Je  viens  partager mon histoire. J'ai connu une relation passionnée avec ma collegue de travail à sens unique. On a juste flirté, il n'y a pas eu de relations sexuelles. C'est cette derniere qui m'a dragué et moi j'ai pas su refuser. J'ai mis un terme à cette histoire la semaine derniere apres 7 mois de souffrance. La distance m'a permis de réaliser mon erreur et de prendre consience que je ne représente rien pour elle. Elle se sert de moi pour etre embauché. En 7 mois de pseudo relation, c'est je te veux, je te veux pas.... Elle voit que je m'éloigne et que je ne m'intéresse plus trop à elle. Mais, des qu'elle a l'occasion elle ne cesse de me toucher. Malheureusement pour moi j'aurai aimé passer à autre chose mais elle a encore trop d'emprise sur moi. Je suis faible ! Depuis son arrivée il y a 18 mois, elle m'a fait part que de ses souffrances, ses galeres, ses relations avec les hommes cahotiques. J'existe que pour l'écouter, etre là pour la soutenir et l'aider. J'aurai besoin de vos lumieres pour m'aider à me prtoger et à avancer. Elle est borderline mais elle refuse les soins. Moi j'ai 40 et je suis mariée. Et c'est la premiere fois que je me retrouve à vivre une histoire aussi pathétique. Je vous remercie d'avance de me lire. Bon dimanche à tous.
13/06/2016 à 18:44

gabrielle

Type :
Messages : 1477
Membre depuis : 01/01/1970
Coucou bienvenue...malheureusement des gens qui profitent des faiblesses des autres yen a beaucoup...ce n'est pas évident de voir si la personne est sincère...Le mieux c'est d'attendre avant de passer le cap...Le connaître un peu mieux avant rien qu'en l'observant...
Si tu as écrit ici ma chère sourire22 c'est que tu es consciente de ce qu'elle te fait subir...donc il ne te reste plus qu'à lui dire bien en face que tu ne veux plus la voir et surtout qu'elle ne t'approche plus sinon  tu porteras plainte pour harcèlement tu verras elle se tiendra à carreaux comme on dit...tu as 40 ans tu as la tête sur les épaules envoie là balader...bon courage j'espère que tu arriveras à t'affirmer c'est ce que tu as fait en écrivant ici...donc tu peux...bisouuuuuusssss
13/06/2016 à 20:12

Sourire22

Type :
Messages : 62
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir Gabrielle,
Je te remercie d'avoir pris le temps de répondre à mon message. Je ne lui en veux pas car, c'est à moi d'etre plus ferme. C'est nouveau pour moi, jusqu'à présent je n'avais pas connu ce genre de personne. Et puis, c'est difficile pour moi de m'affirmer en tant qu'individu. Je suis responsable de cette situation. J'essaye de pas trop échanger avec elle. J'ignore si c'est sa maladie qui la rend ainsi ou si elle a se besoin de se détruire et de me faire souffrir pour se sentir exister. Je sais bien au fond de moi que tu as raison Gabrielle en disant que je dois lui dire qu'elle n'est pas correcte avec moi. Mais, je ressens en elle une sorte d'agressivité latente. Elle a été interné suite à plusieurs tentatives de suicide. Elle a tendance à s'automutiler ou à faire du mal à son corps. J'ignore si je dois continuer à faire preuve d'empathie et à prendre sur moi. Encore merci Gabrielle pour ton soutien, cela me fait du bien de pouvoir partager ce que je vis.
Bonne nuit à tous. Bisous Gabrielle.

15/06/2016 à 21:01

gabrielle

Type :
Messages : 1477
Membre depuis : 01/01/1970
Coucou...je comprends que tu veuilles aider cette personne...mais tu n'es pas non plus psy...elle a besoin d'aide professionnelle...si elle a de la famille explique leur la situation sur elle...où alors parles en au patron pour qu'il prenne les dispositions qui s'imposent avoir une personne suicidaire qui travaille pour soi ce n'est pas rassurant...

Tu peux partager tes doutes tes craintes ce que tu veux...je sais que ça fait toujours du bien...à bientôt ma chère bisous
16/06/2016 à 05:03

Sourire22

Type :
Messages : 62
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour.....
Merci Gabrielle pour tes encouragements et tes mots pleins de bon sens. Je sais qu'elle a besoin d'etre suivi psychologiquement. Sa famille sont au courant. Je pense que ces derniers comptent sur de bonnes ames pour etre bienvaillant avec leur soeur. Moi, je continue à prendre de la distance et je me sens bien. Meme si elle ne peux pas s'empecher de me parler d'elle. Je ne compte pas revivre ces moments de tristesse. J'avance au pas mais je reste correcte et avec le temps je serai plus ferme. Bonne journée à tous et bisous à Gabrielle.