conseil doute, suspicion, méfiance...

11/12/2013 à 13:08

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
bien le bonjours brigitiennes, brigitiens, je viens vers vous quéré quelques conseils .

en effet actuellement je suis en couple avec une jeune femmes, une relation à distance de presque 500km tout se passe plutot bien , nous avons passé une semaine ensemble en vrais à la maison et ça colle super bien.

je suis un habitué des relations bancales je me met souvent dans des situations assez étrange qui finisse par une rupture.

je passe par une étape assez similaire à chaque fois, le doute, la peur, la méfiance, la supicion le manque de confiance en l'autre.

j'ais énnormément de peine à gerer cela, je viens donc demander conseil et avis pour gerer ce genre de maux. il doit bien avoir des solutions simple ou prise de position pour évité d'etre trop pesant de ce coté la.

je donne un exemple de situation : 

hier la jeune femme me parlait sur skype sur son telephone, et jusqu'a 1h30/2h du mat elle arreter pas de recevoir des textos...forcément ça coupe la cam et je l'entend tapoter. à un moment je lui fait remarqué et lui demande et donc elle me dis que c'est sa mere. nous avons passé sur skype des heures entieres pendants des semaines et ce n'était jamais arrivé.

je lui ais fait remarqué, et elle me dis que ce manque de confiance l'inquiete (mon experience personnel à fait que je suis souvent tombé sur des femmes qui me demander de leur faire confiance et resultat j'apprenais apres qu'il y avait un autre gars)

on passe la nuit sur skype on s'endors souvent avec skype allumé et on se reveil ensemble, moyen d'etre present à distance. le temps que je prenne ma douche je reçoit un texto : je me prépare une copine m'a invité à manger. bah pourquoi pas c'est cool. sauf que depuis qu'on se parle, aucun , amis, aucune copine rien. personne n'es venu la voir et elle m'a toujours dis qu'elle s'était déplacé à cause de son ex et qu'elle n'avait aucun amis dans cette region.

et voila j'en vien à mon état et mon instinct qui me dit que c'est louche et pas clair...et je ne sais pas comment abordé la chose.

pour l'instant j'ais décidé d'adopté la technique du : amuse toi bien cherie et ne rien faire d'autre. mais c'est super dur, je n'ais pas peur de la sortie ou autre. j'ais peur du mensonge surtout, en fait mon probleme avec la confiance c'est que je l'accorde trop facilement et que quand on commence à me faire remarqué de faire confiance c'est un peu comme si on me plié et je me force à ne pas douté et la douleur et bien plus grande quand je me rend compte que j'ais été encore assez idiot pour croire l'autre...
11/12/2013 à 15:31

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

chibitetsuo a dit : 

et voila j'en vien à mon état et mon instinct qui me dit que c'est louche et pas clair...et je ne sais pas comment abordé la chose.

pour l'instant j'ais décidé d'adopté la technique du : amuse toi bien cherie et ne rien faire d'autre. mais c'est super dur, je n'ais pas peur de la sortie ou autre. j'ais peur du mensonge surtout, en fait mon probleme avec la confiance c'est que je l'accorde trop facilement et que quand on commence à me faire remarqué de faire confiance c'est un peu comme si on me plié et je me force à ne pas douté et la douleur et bien plus grande quand je me rend compte que j'ais été encore assez idiot pour croire l'autre...

 Coucou, oui c'est louche et non tu n'aurais pas du lui dire : "tout va bien chérie"...

11/12/2013 à 19:59

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
d'un coté j'ais peur d'etre trop jaloux je sais que je suis tres engagé en couple mais la oui c'est super chaud d'aborder le truc y'a deux jours elle m'envoyés des je t'aime tu me manque et puis la pouf plus rien...
13/12/2013 à 14:03

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
bon je remonte mon topic.

bon ben elle commence à omettre des choses...comme le fait qu'elle sort avec une amie...mais en fait sans faire expres boom le mec qui la drague depuis deux semaine sur internet et qui lui envois des textos ben en fait par un heureux miracle et la.

à mon avis elle à lacher son nom sans faire expres.

et la miracle ah tien mais tu sorte avec "christopher"

ben oui je t'avais dis que je lui parlait avant.

c'est bizzarre il es passé de : voisin , à ami facebook à hop depuis deux jours on sort ensemble et on se parle jusqu'a deux heure du mat.

ça commence à me gonflé les gens qui ne sont pas honnete et font expres d'omettre certain petite détail.

c'est ça qui creer la suspission en fait c'est de fait de caché des trucs qui n'ont pas de raison d'etre.

bref j'ais l'impression que comme d'hab je me faire avoir en long large et en travers juste parce que je laisse le bénéfice du doute...
13/12/2013 à 19:03

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Bonsoir,

N'y-a-t-il que moi qui ose te répondre chibit ? Encore le même schéma... Je récapitule :

je passe par une étape assez similaire à chaque fois, le doute, la peur, la méfiance, la supicion le manque de confiance en l'autre.

1. le doute
2. la peur
3. la méfiance
4. la suspicion
5. le manque de confiance en l'autre

Je rajoute le sixième :

6. tu avais raison.

A quel moment le doute apparait ? C'est forcément à cause de ton attitude, que l'autre s'intéresse à "ailleurs" mais à partir de quel moment ????
 Vas-tu la laisser continuer à te mentir ou se moquer de toi ou vas-tu avoir une explication avec elle ? Et ce serait bien pour que tu avances... Que tu saches pourquoi ?
A quel moment apparait le doute Chibit ? Qu'est-ce qui crée ce doute en toi et pourquoi l'autre s'éloigne assez vite de toi ?
13/12/2013 à 20:07

Valerie

Type :
Messages : 2319
Membre depuis : 01/01/1970
Je répondait pas parce que je pense comme toi Ambre !

Il faut se poser la question pourquoi la même chose se reproduit avec des personnes différentes pourtant ?

Chibit au risque de te facher je pense que tu doit te remettre en question, et voir ou et a partir de quand cela "cloche".

Je pense que c dans ton comportement qu'il se passe un truc qui fait quelles se détachent de toi et finisse par te mentir en plus !

Je crois que c pas encore la bonne celle ci et tu ne la trouvera pas t'en que tu ne sera pas ou dans ton comportement cela dérange pour quelles ne puisse continuer avec toi.
13/12/2013 à 21:03

LeMoine

Type : Homme
Messages : 119
Membre depuis : 21/10/2012
Ce qui soucie dans nos relations épistolaires avec notre excellent ami Chibi, eu égard aux conseils que nous lui soumettons ou aux bonnes questions auxquelles nous l'invitons à réfléchir -- et,tout à la fois Ambre et Valérie fort justement suscitent les questions pertinentes qui conviennent et introduisent les appréciations congruentes -- c'est que l'ami Chibi n’écoute pas, n'entend pas, tout emberlificoté qu'il est dans sa suspicion obsessionnelle et dans le système extravagant de contrôle flicard qu'il place sur sa compagne, système qui, au final, le dessert, comme on lui explique bien, provoquant mécaniquement la dégradation à son détriment de la situation qu'il redoute. Cela s'appelle engager un système de prophétie auto réalisatrice destructrice. On a beau le secouer, lui placer des coups de pied au cul ou aux couilles... lui dire et redire Chibi tu déconnes ! rien n'y fait.
Rien, jamais rien, ne peut réduire un délire paranoïde. Le monde entier fait sens et complote, tout prouve le complot...
Et l'ultime question que se pose alors l'angoissé est : mais pourquoi donc y a-t-il toujours complot contre moi ?
Alors, ami Chibi , peux-tu au moins placer quelques bémols à ta frénésie douteuse pour réfléchir sur toi même et, par exemple, ensuite répondre sérieusement aux questions soumises par Ambre et Valérie ?
Histoire que nous n'ayons pas l'impression de parler dans le vide.
Ce qui n’empêche ni n'entrave en rien ni l'amitié ni l'empathie.

Donc...amicalement
LeMoine Cool
13/12/2013 à 21:05

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
ben c'est pour ça que je pose des question pour que vous decortiquiez.
14/12/2013 à 02:18

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
je n'agis pas c'est paradoxale...

ambre me dit de m'exprimé et de lui dire ce que je pense ce que j'avais commencer de faire pour avoir dans le nez la jalousie.

donc je fait la deuxieme solution celle que vous préconiser ne rien faire , ne rien dire et laisser faire.

donc quel choix s'offre à moi.

exemple simple. je n'ais rien fait rien demander ou autre.

elle se retrouve ce soir à etre en soirée, avec un mec qui vient juste de commencer de la dragué sur facebook. resultat elle ne dors meme pas chez elles en fait je ne sais pas ce qu'elle fait. biensure j'ais limité mes message au strict minimum, elle m'en a envoyé un simple j'en ais envoyé un 4 plus tard. et un seul rien d'autre.

pas un signe de vie.

j'estime que quand on a a définis les traits d'une relation monogamique et engagé qu'on ne laisse pas l'autre sans nouvelle et qu'on ne vas pas dormir chez d'autre gars. ben je sais pas ça me parait logique.

en fait elle ne cherche meme pas à me rassurer.

un amis m'a conseillé à la moindre brouille d'arreter la relation, direct.

il m'a dit laisse tombé. beaucoup de mes amis me conseil ça il me disent qu'elle ne joue pas franc jeux. mais il y a aussi le bénéfice du doute. le fait qu'elle soit sincere et qu'elle sache se "tenir" tout simplement.

donc je reunis de l'ennergie pour de pas m'ennervé la laisser respiré au max mais c'est super dur.
14/12/2013 à 08:18

LeMoine

Type : Homme
Messages : 119
Membre depuis : 21/10/2012

 

En évitant une situation ou une difficulté que l’on redoute, on risque, tout en ayant l’air de choisir la solution la plus simple et la plus raisonnable, de perpétuer la situation ou la difficulté que l’on redoute. 








Les trois recettes de l’échec

Pour être sûr de réussir à échouer, il suffit de saboter ses objectifs, en respectant ces 3 règles :

- 1) Exprimer son but de façon négative, par exemple : « Je ne veux plus m’énerver contre (...) » « Je ne veux plus me faire avoir par... »

- 2) Visualiser le succès sans qu'il apparaisse nettement, et de sorte à ce qu'il donne de mauvaises sensations (floues, neutres, frustrantes).  

- 3) L’accomplissement de l’objectif occasionnera plus de difficultés que de gratifications. Ses effets adverses seront supérieurs au bien-être espéré, il amènera avec lui  plus d'ennuis que de satisfactions, et cela de manière prévisible.
  



Au final, il s’agit de se débarrasser non seulement du problème, mais aussi du contexte qui l’accompagne, comme s’il en était responsable. Ceci reviendrait, par exemple,  à annuler une fête d'anniversaire, pour être sûr de ne pas se tromper de cadeau et de ne décevoir personne.
 





Cool
14/12/2013 à 09:20

LeMoine

Type : Homme
Messages : 119
Membre depuis : 21/10/2012
Mon cher Chibi, pour ne pas apparaître trop sentencieux, -- que les cieux m'en préservent, Dieu merci ! -- mais demeurant cependant quelque peu pertinent et raisonnable, je vais me contenter de recopier quelques unes de tes propres paroles et raisonnements, afin que tu aperçoives toi-même du cercle vicieux que tu construits et dans lequel tu tournes sans fin...

je n'agis pas 

c'est paradoxal


Euh... en quoi consiste le paradoxe que cependant tu reconnais ?
Et, en outre, tu sembles t'en plaindre comme une anomalie qui te serait extérieure, alors que tu décris ton état d'esprit et ta conduite...

ambre me dit de m'exprimer et de lui dire ce que je pense

ce que j'avais commencer de faire... 

 Seulement commencer ? Pourquoi t'interrompre ? Qui t'empêche d'aller au bout de ton action, action que tu n'as même pas mis en route par toi-même, mais sur invitation du bon conseil d'autrui ? Qu'est ce que tu crains ?  Qu'est-ce que tu crains de provoquer comme situation ? Mais, de toute évidence, cette crainte d'une probable situation née de ta prise de parole à l'égard de ta compagne te paralyse... La confrontation-communication te paralyse-t-elle ? Vois-tu toute communication comme un conflit, et toute possibilité de conflit comme dangereuse, car renforçant ta vulnérabilité et ton anxiété ?

donc...

Ici, personne, sauf toi, ne peut voir ou comprendre ce "donc", qui est une conclusion pratique d'un raisonnement que nous ne pouvons rétablir mais que tu aurais conçu dans ton for dit intérieur...

je fais la deuxième solution celle que vous préconisez : ne rien faire, ne rien dire et laisser faire.


Deuxième solution préconisée par autrui, à laquelle tu te rattaches d'autant plus aisément qu'elle concorde avec ton option principale et constante de ne rien faire et laisser faire... et de souffrir de ne rien faire et laisser faire... Courage, fuyons...

donc   [  encore un "donc" qui n'a ni queue ni tête ni d'autre logique que ta logique de la solution de la fuite, mais posons toujours cette vérité que LA SOLUTION EST LE PROBLEME]  quel choix s'offre à moi ?

voilà enfin que tu raisonnes, ou plutôt que tu nous fais état d'un semblant de raisonnement alors que précédemment tu agissais sur commande d'autrui pour éviter d'avoir à agir toi-même, ou tu tournes en rond dans une spirale mentale anxiogène...

exemple simple : je n'ai rien fait rien demandé ou autre.

Épatant ! Bel exemple de l'art de faire en ne faisant rien et de s'en satisfaire comme une immense victoire. Mais une victoire sur quoi ? sur qui ? pour quoi ?

en fait elle ne cherche même pas à me rassurer.

Et pourquoi devrait-elle, elle, agir pour te rassurer ? Qu'est-ce qui te rassurerait définitivement ? Peut-on jamais te rassurer ? Et te rassurer de quoi ? Te rassurer sur quoi ? Et que gagnerait-on à consentir par des gestes et mots à te rassurer ?

Mon cher Chibi, parfois, souvent, les obsessionnels anxieux, comme tu l'es sans doute, arrivent à se comporter, du fait de leur angoisse et rumination mentale douloureuse, comme des tyrans domestiques... L'es-tu ? Le deviens-tu ? T'empêches-tu de l'être ?

Pour mémoire :

LA SOLUTION EST LE PROBLÈME.


Chibi, j'applique envers toi le sage adage : Qui bene amat, bene castigat ; qui aime bien châtie bien.

Amitiés

LeMoine Cool

 
14/12/2013 à 12:27

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
ben c'est ça qui me bloque le moine.

c'est que je n'arrive pas dicerné si je suis déviant comportementalement parlant.

le probleme est que ou ce situe la "normalité" ou qu'est ce qui colle le mieux à ce qui s'apparente à un comportement que je qualifierais de "correct"

justement j'essaye de ne pas faire d'erreur.

mais en lisant toutes vos pensée et avis cela me donne l'impression que dans l'inconu vous n'avez pas plus de réponse que moi et que vous agissez tous avec vos sensibilités et votre vécu.

moi j'ais toujours peur de me faire plaquer ou de faire une erreur. donc je ne sais pas trop comment agir.

je n'arrive pas à déterminé si mon comportement vas etre "correct" ou normal. il es la mon probleme. j'ais toujours peur de faire une erreur ou meme de faire fuir la personne.

je ne veux ni l'enfermé ni jouer les jaloux maladif, je ne veux pas trop en faire. mais je ne sais pas comment le faire.

par exemple la ce soir elle repasse sa soirée avec ce gars et ses amis, elle es rentré hier à plus de 4h du mat elle passe tout le week end avec lui...

et pourtant elle es surement totalement de bonne foie alors comment enlevé mes doutes qui ont été implémenté au fur et à mesure de mes échecs. peut etre provoqué en partie par moi, peut etre que je n'ais pas eu de bol je ne sais pas.

je ne me retournerais pas vers vous si j'avais les réponse :)
14/12/2013 à 12:53

LeMoine

Type : Homme
Messages : 119
Membre depuis : 21/10/2012
Mon cher Chibi,

Pouvons-nous, et pouvez-vous,  pour l'analyse et afin de ne pas tout mélanger, différencier ceci :

je n'arrive pas dicerner si...
le problème est que...
j'ais toujours peur de me faire plaquer ou de faire une erreur. donc je ne sais pas trop comment agir.
je ne sais pas comment le faire.


de cela : 

par exemple la ce soir elle repasse sa soirée avec ce gars et ses amis...
 elle passe tout le week end avec lui...


CECI relève de ce que j'appelle votre petite (ou grosse) névrose obsessionnelle, qui vous inflige perpétuellement un tourbillon mental où tous les choix de comportements défilent à votre esprit, de façon angoissante, sans que vous ne sachiez comment choisir le bon choix... Situation mentale bien connue...

CELA relève des faits, du comportement effectif de celle que vous désignez comme étant votre compagne, et qui, à vous entendre, se désigne à vous comme étant votre compagne de vie et de lit érotique.

Sur ces faits, sur ce CELA, il me semble que les uns et les autres qui détiennent un assez bon savoir concret de la vie, objectif et non contaminé par les doutes anxieux perpétuels de la névrose obsessionnelle, vous ont dit : GRAND DANGER !
Il me semble qu'Ambre ne peut pas être plus lapidaire dans son appréciation. Relisez-la.

Aussi, mon cher ami qui ne parvenez pas à décider ni à trancher dans le flux ahurissant des idées qui vous tourbillonnent le cerveau, ne vous emmerdez pas dans l'immédiat à tenter de régler votre psyché !
C'est l'heure de vous occuper très matériellement de votre relation avec cette femme.

Accessoirement, je vous invite à méditer une sentence mienne : quand est-on véritablement trahi et cocu ?
Je suis cocu quand ma compagne, mon amante, celle avec laquelle je vis explicitement et réciproquement en duo monogame, commence à parler de moi et de notre couple avec un autre intimement. À ce moment, mon cher Chibi, pour utiliser un vocabulaire tout à fait masculin et machiste que vous comprendrez parfaitement, à ce moment c'est cet autre qui a la gaule, pas vous, c'est l'autre que votre compagne honore...

Bref, occupez vous donc de votre intégrité et de votre force de vie et de vit ! Oui, bordel ! Occupez vous de votre vit !

Bien à vous

LeMoine Cool
14/12/2013 à 13:48

Valerie

Type :
Messages : 2319
Membre depuis : 01/01/1970
Euh c ou que ta vu que l'on te conseillait de rien dire et rien faire ??

Mon chère Chibit je crois que tu sais très bien qu'il n'y a rien de clair dans sa relation avec c autre mec et cas mon humble avis c cuit entre vous mais tu ne veux pas encore l'admettre !

Il serait temps que tu ouvre les yeux et la bouche pour dire stop et passer a autre chose et puis travail sur toi au lieu de mettre tt sur les autres bien souvent !

C pas moi c leur comportement qui fait que je suis comme ca ou que je réagit comme ça, si c toi et c a toi de changer ont peu pas le faire pour toi ! 

Apparemment tu attire le même genre de femmes alors sois tu aime ça, sois ta pas trouver la clef pour en trouver des plus sérieuses ! (je crois que c la 2 option hein)

Aller remu toi et arrête de te faire marcher dessus sois un homme "mon fils" mdrr
14/12/2013 à 14:21

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
le truc c'est que vous n'avez que mon son de cloche en fait.

c'est pour ça je doute de moi ou de mon interpretation des choses.

justement je me pose sur plusieur point de vue.

et je me dis dans ma reflexion que c'est peut etre moi qui a un probleme.

qui interprete mal les choses justement j'essaye de cassé le rythme de gestion de mes relations. au lieux de m'enfermé dans un echec je retente, j'essaye de m'améliorer.

je ne demande pas forcément que vous me donniez un guide magique mais en confrontant mes pensées vous pouvez me donné des clés que je n'ais pas forcément vue.

pour le cas de ce gars elle me dit que c'est juste un voisin elle passe des soirées avec lui et c'est amis. pourquoi pas j'ais bien des amis fille.

apres de mon coté un manque total de confiance en moi qui fait que malgres que j'arrive à conclure une relation je me dit toujours qu'il y a mieux que moi.

pour le moment mes moments de doute vienne de ce gars qui au bout d'un moi de relation debarque en plein milieux de notre relation alors que j'en ais jamais entendu parler et qui commence à se faire de plus en plus présent. 

la par exemple je ressent sont manque total d'investissement dans la relation. on a papoter un petit peu et paf elle es partis alors qu'avant j'avais des tu me manque et autre la y'a plus rien.

le soufflé est peut etre déja retombé je ne sais pas.

encore une fois je ne nie pas avoir des problemes hein.
15/12/2013 à 03:38

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
Intéresse toi à elle autrement que par cette attitude envahissante dans ton esprit et qui se ressent de façon pesante certainement à vivre, dans votre vie à deux que par le seul fait d'avoir peur de la perdre. 

Je comprends LeMoine pourquoi vous ne commentez jamais les profils facebook féministes pour exprimer votre désaccord , vous auriez l'impression de donner de la confiture à des cochons/nes, et vous auriez bien raison Cool
15/12/2013 à 11:54

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
bon ben les enfants aucune nouvelles de sa part depuis 24h 


15/12/2013 à 17:22

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Et ?.....
15/12/2013 à 20:38

chibitetsuo

Type : Homme
Messages : 768
Membre depuis : 24/09/2012
et pas un message rien , au final elle avait soit disant oublier sont téléphone chez le fameux gars.

apparement elle n'avait pas de peine à se connecté à facebook voir meme à son pc surement mais bon m'envoyer un message en 24 apparement c'etait impossible.

quel malchance.

je cumule les "malhonetes"...
16/12/2013 à 08:01

Valerie

Type :
Messages : 2319
Membre depuis : 01/01/1970
Ah Chibi Chibi que te dire hein mise a part que même en te parlant même en le sachant au fond de toi tu t'accroche qd même arffff

C gros comme le nez au milieu de la figure !! Surtout qd se n'est que le début de votre "histoire" comment peut on passer autant de temps avec un autre, nuit compris sans qu'il n'y est ,anguille sous roche, vu que d'après toi il lui fait du rentre dedans "donc" comme tu le dis si bien c cuit passe a autre chose tu va encore dans le mur !!!

Ou alors t'aime ça mais alors la tu nous le dis directe et on laisse couler nous aussi hein lolll