conduite à tenir

28/04/2015 à 07:47

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
bonjour,
j'ai 54 ans(divorcé), elle 48 mère d'une petite fille de 7ans (qu'elle a fait toute seule).  Nous nous sommes rencontrés il y a deux mois déjà, nous avons eu de suite eu  beaucoup d'empathie, à passer des heures et des heures à discuter. Ensuite nous avons passé des week-end ensemble très agréables,trés tendres, sexuellement je n'avais jamais eu autant de sensations. J'ai été attentionné,tendre avec elle .Ensuite j'ai fait connaissance de sa fille, c'est bien passé ente nous. Par la suite elle est devenue distante,froide, détachée,voir cassante perdue dans ses pensées. Là elle m'avoue qu'elle n'envisage plus une vie à deux(j'aurais été trés patient), mais chacun chez soi, qu'elle a pris des habitudes, elle m'adore(je suis un garçon gentil) mais...et pourtant elle serait heureuse de me voir et triste si je devais la quitter.
C'est une femme qui intellectualise tout,qui analyse,dissèque avec je pense beaucoup d'orgueil. J ai beau lui expliquer de lâcher, d'ouvrir son coeur mais elle revient toujours à l'intellect. Elle vit dans la crainte et la peur. Elle ne comprend pas ma façon de vivre, qui est basée sur une gestion de son ego source d'émotions souvent négatives. Pour elle abstraction de son ego = pas de personnalité.
Nous sommes restés très,très  longtemps célibataires,certes  nous avons pris des habitudes mais ce n'est pas une raison. C est pittoresque car au départ c'est moi qui n'était pas enthousiaste  à cause de sa fille en bas âge.
Elle a eu une vie d'enfant et d'adolescente chaotique avec une mère distante,froide,peu affectueuse (toxique ?). Ces rapports sont plus que tendus...
Elle a eu une existence chaotique, puis grâce à sa persévérance elle a maintenant une bonne situation. Elle me dit je me suis reconstruite toute seule, mais peut on se reconstruire toute seule sans aide ? Y a t-il une solution ou des solutions, sinon j'envisage la rupture, ce qui serait du gachis , car je pense qu'elle a les capacités pour outrepasser ses contradictions.
merci.bonne journée
28/04/2015 à 07:49

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 

bonjour,
j'ai 54 ans(divorcé), elle 48 mère d'une petite fille de 7ans (qu'elle a fait toute seule).  Nous nous sommes rencontrés il y a deux mois déjà, nous avons eu de suite eu  beaucoup d'empathie, à passer des heures et des heures à discuter. Ensuite nous avons passé des week-end ensemble très agréables,trés tendres, sexuellement je n'avais jamais eu autant de sensations. J'ai été attentionné,tendre avec elle .Ensuite j'ai fait connaissance de sa fille, c'est bien passé ente nous. Par la suite elle est devenue distante,froide, détachée,voir cassante perdue dans ses pensées. Là elle m'avoue qu'elle n'envisage plus une vie à deux(j'aurais été trés patient), mais chacun chez soi, qu'elle a pris des habitudes, elle m'adore(je suis un garçon gentil) mais...et pourtant elle serait heureuse de me voir et triste si je devais la quitter.
C'est une femme qui intellectualise tout,qui analyse,dissèque avec je pense beaucoup d'orgueil. J ai beau lui expliquer de lâcher, d'ouvrir son coeur mais elle revient toujours à l'intellect. Elle vit dans la crainte et la peur. Elle ne comprend pas ma façon de vivre, qui est basée sur une gestion de son ego source d'émotions souvent négatives. Pour elle abstraction de son ego = pas de personnalité.
Nous sommes restés très,très  longtemps célibataires,certes  nous avons pris des habitudes mais ce n'est pas une raison. C est pittoresque car au départ c'est moi qui n'était pas enthousiaste  à cause de sa fille en bas âge.
Elle a eu une vie d'enfant et d'adolescente chaotique avec une mère distante,froide,peu affectueuse (toxique ?). Ces rapports sont plus que tendus...
Elle a eu une existence chaotique, puis grâce à sa persévérance elle a maintenant une bonne situation. Elle me dit je me suis reconstruite toute seule, mais peut on se reconstruire toute seule sans aide ? Y a t-il une solution ou des solutions, sinon j'envisage la rupture, ce qui serait du gachis , car je pense qu'elle a les capacités pour outrepasser ses contradictions.
merci.bonne journée

 

28/04/2015 à 08:18

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 

wuweiwu a dit : 

bonjour,
j'ai 54 ans(divorcé), elle 48 mère d'une petite fille de 7ans (qu'elle a fait toute seule).  Nous nous sommes rencontrés il y a deux mois déjà, nous avons eu de suite eu  beaucoup d'empathie, à passer des heures et des heures à discuter. Ensuite nous avons passé des week-end ensemble très agréables,trés tendres, sexuellement je n'avais jamais eu autant de sensations. J'ai été attentionné,tendre avec elle .Ensuite j'ai fait connaissance de sa fille, c'est bien passé ente nous. Par la suite elle est devenue distante,froide, détachée,voir cassante perdue dans ses pensées. Là elle m'avoue qu'elle n'envisage plus une vie à deux(j'aurais été trés patient), mais chacun chez soi, qu'elle a pris des habitudes, elle m'adore(je suis un garçon gentil) mais...et pourtant elle serait heureuse de me voir et triste si je devais la quitter.
C'est une femme qui intellectualise tout,qui analyse,dissèque avec je pense beaucoup d'orgueil. J ai beau lui expliquer de lâcher, d'ouvrir son coeur mais elle revient toujours à l'intellect. Elle vit dans la crainte et la peur. Elle ne comprend pas ma façon de vivre, qui est basée sur une gestion de son ego source d'émotions souvent négatives. Pour elle abstraction de son ego = pas de personnalité.
Nous sommes restés très,très  longtemps célibataires,certes  nous avons pris des habitudes mais ce n'est pas une raison. C est pittoresque car au départ c'est moi qui n'était pas enthousiaste  à cause de sa fille en bas âge.
Elle a eu une vie d'enfant et d'adolescente chaotique avec une mère distante,froide,peu affectueuse (toxique ?). Ces rapports sont plus que tendus...
Elle a eu une existence chaotique, puis grâce à sa persévérance elle a maintenant une bonne situation. Elle me dit je me suis reconstruite toute seule, mais peut on se reconstruire toute seule sans aide ? Y a t-il une solution ou des solutions, sinon j'envisage la rupture, ce qui serait du gachis , car je pense qu'elle a les capacités pour outrepasser ses contradictions.
merci.bonne journée

 

 Bonjour et bienvenue sur le forum

Tout va bien entre vous, sauf que vous êtes diamétralement opposé dans votre approche et votre vision de la vie. Ce n'est pas incompatible à condition que chacun de vous deux accepte l'autre avec ses différences ... avec le temps, vos points de vue se rapprocheront peut-être ? Mais aucune garantie évidemment!
Il n'y a pas LA solution. Pourquoi envisager tout de suite la rupture si vous avez tous les deux du plaisir dans cette relation ? Et pourquoi pas une relation avec son chacun chez soi ? Sur ce point, il semblerait que c'est toi qui a du mal à lâcher prise et que cette situation t'entraîne dans des émotions négatives?

28/04/2015 à 09:33

Tweety

Type :
Messages : 33
Membre depuis : 01/01/1970
bonjour,
j'aime quand tu dis il y a deux mois déjà, c'est à la fois peu et beaucoup, mais je comprends ton point de vue.....
Je te parle en tant que maman, elle doit chercher à se protéger mais surtout à protéger sa fille... deux mois même en vivant quelque chose d'intense comme vous je ne t'aurais pas présenté mes enfants, trop tôt pour cela....
Laisse lui du temps, toi aussi tu dois avoir la crainte de t'attacher au risque de la perdre mais c'est bien trop rapide deux mois, c'est si peu mais déjà beaucoup vu le temps passé à tisser déjà des liens...
Pour moi le temps est le meilleur des conseillers et le meilleurs des amis même s'il ne t'offre aucune garantie...
Mais je souhaite que votre relation perdure et que vous soyez (enfin) heureux
bisous

et ps bienvenue ?
28/04/2015 à 10:04

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
merci à toutes les deux,

Au départ c'est moi qui voulait vivre chacun chez soi et elle avoir un homme chez elle.
J'ai d'ailleurs toujours cette idée, il faut être patient. Ce que je ne comprend pas c'est ce revirement de situation. Dans une relation qu'elle soit au début ou qui perdure, il faut faire des concessions, l'amour transcende non ? on doit s'ouvrir , là ce ne sont que des relations et des échanges de cogitations intellectuelles, voir "inquisitoires", tout est en pensée discursive, sans ouverture du coeur.
28/04/2015 à 10:26

Tweety

Type :
Messages : 33
Membre depuis : 01/01/1970
souvent femme varie ...
dualite entre le coeur et l esprit ... 
je connais ca je suis comme ca plus ou moins .... et crois moi ce n est pas evident alors je
fais un travail sur moi ....
ce sont ta patience avec elle et ta douceur qui l aideront a s ouvrir et a s epanouir ...
les femmes en regle generale deja intellectualisent beaucoup mais selon le vecu et les apprehensions ca peut etre pire mais avec le temps une femme comme ca peut s apprivoiser ... je te le dis par mon experience ca vaut ce que ca vaut
28/04/2015 à 11:08

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 

merci à toutes les deux,

Au départ c'est moi qui voulait vivre chacun chez soi et elle avoir un homme chez elle.
J'ai d'ailleurs toujours cette idée, il faut être patient. Ce que je ne comprend pas c'est ce revirement de situation. Dans une relation qu'elle soit au début ou qui perdure, il faut faire des concessions, l'amour transcende non ?

Oui, mais qui doit faire la concession ? Elle ou toi ? Et au nom de quoi? Quant au caractère "transcendant" de l'amour ... c'est ce que notre société qui aime encore nous faire croire aux contes de fées nous miroite. Mais est-ce la réalité ?

on doit s'ouvrir ,

Oui, mais il faut parfois du temps pour s'ouvrir !

là ce ne sont que des relations et des échanges de cogitations intellectuelles, voir "inquisitoires", tout est en pensée discursive, sans ouverture du coeur.

Si cette relation est devenue en si peu de temps aussi négative que cela pour toi, je comprends que tu te questionnes. Mais fais ce questionnement par rapport à toi et non à elle. Tu as décrit un revirement dans son comportement. Sans doute s'est-elle au début laissée aller au-delà de son naturel et que celui-ci a ensuite repris le dessus. Rien ne dit que c'est pour toujours, après tout elle a déjà un peu craqué la façade. La question pour toi maintenant c'est : as-tu la patience ou non ? Vois-tu encore un sens et un avenir dans cette relation ou non?
J'ai un peu l'impression que ta propre philosophie de vie "gérer son ego" est un peu mis à l'épreuve dans cette histoire. Mais ce n'est pas forcément négatif sur la durée.

 

28/04/2015 à 12:34

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
je ne crois pas à l'amour avec un grand A, ni au prince et à la princesse charmante. Je crois à une grande complicité,sincérité,compréhension mutuelle,un échange, une tolérance, mais quand cela fonctionne que dans un sens, il y a forcément un problème.
Je ne la juge pas , j'aimerai comprendre, c'est tout. Je ne veux pas non plus revivre les déboires et les souffrances de mon premier mariage(mon ex était bi-polaire,elle a refusé toute aide et a mis vingt ans avant de comprendre...).
Nous avions beaucoup d'empathie,notre relation était tendre et complice. Maintenant je la sens tendue et pourtant elle serait triste si je la quittais.
Dans une relation, il est nécessaire d'appliquer le don de soi mutuel pour accéder à une harmonie non ?
Certaines d'entre vous vont me dire tu n'as qu'à l'accepter comme elle est, mais quand vous avez devant vous un être froid,distant, le coeur fermé, cela prête à la réflexion et au questionnement.
28/04/2015 à 13:08

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 


Nous avions beaucoup d'empathie,notre relation était tendre et complice. Maintenant je la sens tendue et pourtant elle serait triste si je la quittais.

Est-ce que cela veut dire que tout cela a totalement diparu ? En si peu de temps ? Dans ce cas, pose-toi vraiment la question de savoir si tu veux continuer ou non? Qu'est-ce qui te retient auprès d'elle ? Qu'est-ce que tu aimes en elle ? Le souvenir de vos premiers moments ... ou autre chose? Tu dis que ton ex était bi-polaire, donc également une personnalité avec des humeurs très contrastée et brutalement changeantes. Y aurait-il une sorte de répétition?

Dans une relation, il est nécessaire d'appliquer le don de soi mutuel pour accéder à une harmonie non ?
Certaines d'entre vous vont me dire tu n'as qu'à l'accepter comme elle est, mais quand vous avez devant vous un être froid,distant, le coeur fermé, cela prête à la réflexion et au questionnement.

Oui, exact ! Mais en même temps, on ne "change" pas quelqu'un s'il n'a pas en lui la volonté de changer. Dans le cas de ta compagne ce qui pose question c'est son revirement brutal d'attitude. Qui est-elle vraiment? Celle que tu as connu au début ou celle que tu as devant toi maintenant? On dirait qu'elle se refuse à elle-même le droit d'aimer, d'être aimée et d'être heureuse !

 

28/04/2015 à 13:13

alice

Type :
Messages : 549
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 

merci à toutes les deux,

Au départ c'est moi qui voulait vivre chacun chez soi et elle avoir un homme chez elle.
J'ai d'ailleurs toujours cette idée, il faut être patient. Ce que je ne comprend pas c'est ce revirement de situation. Dans une relation qu'elle soit au début ou qui perdure, il faut faire des concessions, l'amour transcende non ? on doit s'ouvrir , là ce ne sont que des relations et des échanges de cogitations intellectuelles, voir "inquisitoires", tout est en pensée discursive, sans ouverture du coeur.

 qu'est ce qui a été déclencheur de ces changements ?

Mon avis perso en tant que maman et femme célibataire. Si je devais rencontrer quelqu'un et que cela commencerait à devenir sérieux, je ne voudrais pas vivre avec cette personne, du moins les premiers mois. Pourquoi ? parce qu'en premier lieu, je ne veux pas bâtir une nouvelle famille mais un couple. Une vie conjugale avec des enfants au milieu, quand le couple est tout neuf, s'est risqué car le nouveau membre est obligé d'agir en autorité à un moment donné, hors ce n'est pas le but.
juste un avis très personnel

28/04/2015 à 15:30

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
Vous avez  entièrement raison melusinefee et alice, mais ce que je ne m'explique pas c'est ce détachement, ce manque de tendresse et d'affection,cette indifférence, ce coeur fermé. Je ne suis pas de nature extraverti, j'ai fait de gros efforts avec elle.
Voici ce que pense mes amies de moi (sans aucune prétention et arrogance):je serais adorable,gentil,généreux,attentionné.
Alors ou est la faille ?
Quand deux êtres se rencontrent et qu'il y a "accroche", on est plutôt dans le bonheur et curieux d'une relation agréable non ?
Petite anecdote, ce n'est pas du tout  mon type de femme, mais pourtant je lui ai trouvé quelque chose de non ordinaire, certain dirons du charme, je dirais plutôt qu'elle dégage un fluide une "aura", une énergie particulière. Je pense qu'elle a un gros "potentiel" mais qu'elle s'enferme et reste hermétique. Quel gachis !!!
28/04/2015 à 15:51

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 


Quand deux êtres se rencontrent et qu'il y a "accroche", on est plutôt dans le bonheur et curieux d'une relation agréable non ?

Normalement oui Cool Mais ta compagne semble avoir une structure psychologique particulière, hors norme même, ce qui est confirmé par ce que tu dis sur son "aura, fluide et énergie particulière". En même temps, tu sembles être attiré par des femmes disons "compliquées" (ta femme était bi-polaire), donc cela fait écho en toi quelque part !
Mais j'ai l'impression que si tu veux éviter les prises de tête, il va falloir que tu renonces à cette relation, parce que cette femme t'a montré en peu de temps deux facettes opposées de sa personnalité. Alors à mon avis, ça ne sera pas simple ... A toi de voir si tu veux relever le défi de briser la carapace dont elle semble entourer son coeur!

28/04/2015 à 16:08

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
Très bien vu melusinefee
C'est mon karma de choisir des femmes compliquéesUndecided !!!
Je la vois dans 10 jours. Après j'aviserai mais  je ne m'obstinerai pas. Dommage. J'ai quand même les "boules".
28/04/2015 à 18:28

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
bonsoir, je vous remercie pour vos remarques clairvoyantes.
bonne soirée
28/04/2015 à 19:14

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 

Vous avez  entièrement raison melusinefee et alice, mais ce que je ne m'explique pas c'est ce détachement, ce manque de tendresse et d'affection,cette indifférence, ce coeur fermé. Je ne suis pas de nature extraverti, j'ai fait de gros efforts avec elle.
Voici ce que pense mes amies de moi (sans aucune prétention et arrogance):je serais adorable,gentil,généreux,attentionné.
Alors ou est la faille ?
Quand deux êtres se rencontrent et qu'il y a "accroche", on est plutôt dans le bonheur et curieux d'une relation agréable non ?
Petite anecdote, ce n'est pas du tout  mon type de femme, mais pourtant je lui ai trouvé quelque chose de non ordinaire, certain dirons du charme, je dirais plutôt qu'elle dégage un fluide une "aura", une énergie particulière. Je pense qu'elle a un gros "potentiel" mais qu'elle s'enferme et reste hermétique. Quel gachis !!!

 Visiblement, l'accroche ne se fait pas... Il y a eu la rencontre, et des divergences d'opinions ou de ressentis qui font qu'elle prend de la distance.

Il va être difficile pour elle de se sentir aimée pour ce qu'elle est dans le cadre d'une relation où son ami pense qu'elle a un coeur fermé, un bon potentiel mais qu'elle est hermétique. C'est un peu comme si tu voulais la modeler à ton image, en la dénigrant. Je te cite : "C'est une femme qui intellectualise tout,qui analyse,dissèque avec je pense beaucoup d'orgueil. J ai beau lui expliquer de lâcher, d'ouvrir son coeur mais elle revient toujours à l'intellect. Elle vit dans la crainte et la peur. Elle ne comprend pas ma façon de vivre, qui est basée sur une gestion de son ego source d'émotions souvent négatives."

Je te trouve dans un jugement très fort, foncièrement négatif, et j'aimerais te demander pourquoi tu tiens à poursuivre cette histoire alors que visiblement, cette femme ne te convient pas ? On ne vit pas avec quelqu'un pour son potentiel (comprendre ce qu'on aura réussi à faire de lui quand il aura accepté de voir l'existence comme nous).

Perso, que je vive seule ou avec mes enfants, je n'aurais pas envie de m'engager avec un homme sur ces bases...

 

Si vraiment tu tiens à elle, essaie peut-être de la comprendre et de l'accepter telle quelle est, pour construire à partir de vos différences, sans avoir besoin d'écraser les siennes... Les femmes qui vivent en solo avec des enfants n'ont pas envie d'être sauvées par un homme qui va leur expliquer ce que c'est que la vie.

 

Si tu peux avoir au fil du temps une influence positive sur elle, ce ne sera pas parce que tu l'auras fait changer. C'est parce qu'elle aura évolué à ton contact. Mais ça, ça ne se fait pas par des leçons de conduite... C'est par une attitude aimante, douce et respectueuse. Sinon, elle va se braquer de plus en plus...

Alors, vas-y doucement. Et demande-lui pour quelle raison elle est distante, demande-lui ce qu'elle craint et ce que tu pourrais faire pour qu'elle se sente plus à l'aise. Pas besoin de planifier une vie commune, c'est visiblement trop tôt. Mais l'amour, ça peut se vivre autrement que sous le même toit - en tout cas, il vaut mieux que ça roule cool avant de s'installer ensemble Wink

29/04/2015 à 07:15

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
bonjour,
loin de moi de transformer une femme à mon image !!! Si vous m'avez bien lu , j'ai dit que je ne comprenais pas ce changement de comportement.
En fait hier j'ai crevé l'abcés,  j'ai enfin eu ma réponse. Elle veut rester seul avec sa fille !!! (Au départ elle cherchait à recréer un foyer). Elle ne se sent pas de vivre avec une tierce personne. Dans un contexte différent j'aurais été patient .
Elle m'adore et veut rester mon ami et souffrirait si je l'abandonnais !!! Elle apprécierais aussi si nous avions des rapports de temps en temps !!!
Je suis dans l'expectative, mais j'ai plus envie de rompre. Elle aurait été explicite au départ, j'aurais compris. J'ai rencontré des femmes elles étaient très claires et j'ai respecté leur choix. Mais  c'est cette situation ambivalente qui me dérange. elle même est ambivalente, un pas en avant deux pas en arrière...
C'est peut être un peu trop facile non ? Ou alors elle est envahie par des peurs et se réfugie derrière ce comportement et espère avoir un jour le déclic.
Oui mais je ne veux pas vivre dans cette souffrance de oui, peut être, un jour ...
29/04/2015 à 07:42

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 

bonjour,
loin de moi de transformer une femme à mon image !!! Si vous m'avez bien lu , j'ai dit que je ne comprenais pas ce changement de comportement.
En fait hier j'ai crevé l'abcés,  j'ai enfin eu ma réponse. Elle veut rester seul avec sa fille !!! (Au départ elle cherchait à recréer un foyer). Elle ne se sent pas de vivre avec une tierce personne. Dans un contexte différent j'aurais été patient .
Elle m'adore et veut rester mon ami et souffrirait si je l'abandonnais !!! Elle apprécierais aussi si nous avions des rapports de temps en temps !!!
Je suis dans l'expectative, mais j'ai plus envie de rompre. Elle aurait été explicite au départ, j'aurais compris. J'ai rencontré des femmes elles étaient très claires et j'ai respecté leur choix. Mais  c'est cette situation ambivalente qui me dérange. elle même est ambivalente, un pas en avant deux pas en arrière...
C'est peut être un peu trop facile non ? Ou alors elle est envahie par des peurs et se réfugie derrière ce comportement et espère avoir un jour le déclic.
Oui mais je ne veux pas vivre dans cette souffrance de oui, peut être, un jour ...

Ce changement de comportement, ça s'appelle une réaction... J'ai vraiment pas l'impression que vous soyez compatibles tous les deux. Tu as plusieurs fois mentionné d'autres femmes (elles disent de moi = flatteries ; elles sont "très claires"). Bref, cette femme à laquelle tu reproches son ambivalence, tu l'opposes à d'autres qui savent t'apprécier et qui ont une manière d'agir plus conforme à tes attentes. Tu lui reproches de ne plus vouloir s'engager, alors que toi-même tu as davantage envie de rompre.

Et puis, tu fais les questions et les réponses. Comme si tu étais détenteur du pouvoir de la sauver de sa "médiocrité", de lui "ouvrir les yeux", à condition bien entendu qu'elle ravale sa fierté (son fameux ego) pour reconnaître que tu as parfaitement raison... Tu te rends compte de la violence de ton propos quand tu dis "quel gâchis !" à propos d'un potentiel qu'elle ne développerait pas ? La puissance de ce rejet exprimé ? Franchement, cherche quelqu'un d'autre ! Pourquoi t'obstiner à poursuivre une relation avec une femme que tu ne cesses de démonter ? C'est pas ambivalent, ça ? À part un potentiel que tu imagines et une "aura", un "certain charme", elle a quoi à tes yeux ? Où est l'amour que tu lui portes . L'ai pas vu, même pas entre les lignes...

Je crois que si tu refuses d'envisager qu'une partie de la réponse se situe dans ton attitude moralisatrice et de ton rejet de sa différence, c'est peine perdue. Et ce ne sera pas plus mal, pour elle comme pour toi.

J'ai l'impression que tu le sais déjà tout au fond de toi. Vous éveillez l'un chez l'autre des réactions qui indiquent que vous êtes tout bonnement incompatibles pour une vie de couple sereine. Peut-être pourrais-tu davantage l'accepter comme amie ? Non ?

29/04/2015 à 07:57

melusinefee

Type :
Messages : 1010
Membre depuis : 01/01/1970

wuweiwu a dit : 

bonjour,
loin de moi de transformer une femme à mon image !!! Si vous m'avez bien lu , j'ai dit que je ne comprenais pas ce changement de comportement.
En fait hier j'ai crevé l'abcés,  j'ai enfin eu ma réponse. Elle veut rester seul avec sa fille !!! (Au départ elle cherchait à recréer un foyer). Elle ne se sent pas de vivre avec une tierce personne. Dans un contexte différent j'aurais été patient .
Elle m'adore et veut rester mon ami et souffrirait si je l'abandonnais !!! Elle apprécierais aussi si nous avions des rapports de temps en temps !!!
Je suis dans l'expectative, mais j'ai plus envie de rompre. Elle aurait été explicite au départ, j'aurais compris. J'ai rencontré des femmes elles étaient très claires et j'ai respecté leur choix. Mais  c'est cette situation ambivalente qui me dérange. elle même est ambivalente, un pas en avant deux pas en arrière...
C'est peut être un peu trop facile non ? Ou alors elle est envahie par des peurs et se réfugie derrière ce comportement et espère avoir un jour le déclic.
Oui mais je ne veux pas vivre dans cette souffrance de oui, peut être, un jour ...

 Dans ce cas là, elle aussi est claire ... même si elle a mis un peu de temps à se définir et à le dire. Et tu dois respecter son choix mais prendre TA décision en fonction de TOI, de ce que tu veux vraiment.
J'ai un peu l'impression que tu sens en elle une fragilité, une faille dans laquelle tu aimerais t'engoufrer ... comme je te le disais hier, cela sent - même sous une autre forme - la répétition de ce que tu as vécu avec ton épouse. 

29/04/2015 à 09:38

wuweiwu

Type :
Messages : 17
Membre depuis : 01/01/1970
Ou avez vous vu que je voulais la démonter ? Elle est comme un bouton de fleur qui ne demande qu à s'ouvrir . Seulement elle est Conditionnée , je pense par son passé d'enfant et d adolescente.Quand nous sommes rencontrés au début je la trouvais( et je la trouve) très intéressante, elles très intelligente ,brillante même, par la suite j ai été séduit . je ne suis pas fleur bleu, Et n'agit pas par pulsion. D autre part elle est très(trop?) fusionnelle avec sa fille qui est demandeuse d'un papa...
29/04/2015 à 09:48

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
Pour ma part, si je peux donner mon avis, si cela faisait 2 ou 3 ans que vous étiez ensemble, la question ne se poserai pas, ça viendrait naturellement de vivre ensemble ou pas...
Je ne crois pas comme les intervenantes précédentes que tu cherches à la changer, je crois plutôt que tu as besoin d'être rassuré, c'est souvent le cas quand on a été habitué à vivre en couple, on pense que l'amour, c'est le vivre ensemble... En fait, quand on doit reconstruire, il faut prendre le temps...

Ajouter une nouvelle personne dans son espace, de plus qu'elle à une fille jeune, ce n'est pas évident, elle doit la protéger... Quand je dis protéger, c'est de l'image qu'elle pourrait lui envoyer... Imagine toi à sa place, elle décide de vivre avec toi et puis finalement se rend compte au bout de 6 mois que ça ne va pas le faire, et puis pareil avec un autre, c'est pas l'idéal pour la construction d'une petite fille de voir une mère volage, alors que ce n'est pas du tout son cas...

Pour moi, au bout de 2 mois, c'est évident que sa réaction est la bonne, tu ne dois même plus aborder se sujet au risque de la faire fuir, vivez votre histoire en prenant le plaisir de partager les meilleurs moments ensemble en étant chacun chez soi...

Tu as de l'admiration pour cette femme, dis lui, dis lui ce que tu ressens, ça fait toujours du bien d'être complimenté...
Il faut arrêter de croire que parce qu'on ne dit pas je t'aime, on est pas amoureux, l'amour, c'est aussi les attentions, les pensées, les désirs...

Le temps sera un allié précieux dans cette histoire, alors profitez bien sans vous poser trop de questions...