condition masculine

29/11/2013 à 22:44

shub-niggurath

Type :
Messages : 2
Membre depuis : 01/01/1970
Dans leur aveuglement abolitionniste, les (so called) "féministes" officielles ne sont pas à une contradiction près !
Elles nient l'existence de désirs masculins irrépressibles, et en même temps constatent que 95% des clients des prostitué(e)s sont des hommes !
Selon elles, hommes et femmes seraient logés à la même enseigne, les femmes éprouvant des désirs aussi violents que les hommes, mais ayant appris dès leur plus jeune âge à les réprimer, contrairement aux hommes...
A 62 ans, j'ai assez d'expérience pour reconnaître que le désir féminin peut effectivement être aussi violent, voire plus, que son homologue masculin. Il y a cependant une différence de taille: Celui de l'homme est régulier, quotidien , obsédant ; celui de la femme est en pointillés. Très fort à certains moments, il peut subir de longues éclipses et est très sensible aux perturbations extérieures (sentimentales, professionnelles, maternelles...).  Ainsi nous les hommes, avons à subir de fréquentes périodes d'abstinence imposées  par nos compagnes. Plus elles sont longues, et plus notre frustration grandit et devient envahissante. C'est pourquoi je dis sans rire, que nous, sommes HAN DI CA PES pas ce désir omniprésent. Je suis moi, un vrai féministe, car je reconnais ici la supériorité de la femme, qui peut supporter bien plus aisément de longues périodes asexuelles. C'est nous, les hommes , les victimes !!! on devrait nous aider, au lieu de nous punir (LOL) . D'ailleurs notre handicap explique peut-être que les femmes, moins tourmentées en permanence par le désir, réussissent mieux sur les plans scolaire et professionnel !
30/11/2013 à 15:00

LeMoine

Type : Homme
Messages : 119
Membre depuis : 21/10/2012
Cher ami, permettez à l'humble cénobite que je suis d'introduire quelques incises opportunes à votre sage pensée :

les (so called) "féministes" officielles 

Particulièrement, les dames patronnesses et autres Mémères La Pudeur, aujourd'hui à la tête du Ministère du Désir féminin, en charge de réformer radicalement la sexualité humaine...

constatent que 95% des clients des prostitué(e)s sont des hommes !

Elles constatent même avec une irritation extrême, digne du Pape François, que 95 % de ces hommes prostitutifs sont des hommes mariés ! Horreur ! Infraction absolue à leur code morale. Comment des hommes mariés osent-ils sortir de la vraie sexualité égalitaire et heureuse, celle du mariage bourgeois monogamique, qui est le lieu bien connu de la jouissance égalitaire partagée ? 

Selon elles, hommes et femmes seraient logés à la même enseigne...

C'est de fait ce qu'elles pensent. Masculins et féminins monogames, s’accouplant en pleine réciprocité égalitaire, répondraient selon elles ainsi à la loi première de l'ordre sexuel, celle du désir féminin consenti, qui devient dès lors le fondement de l'ordre moral et de la reproduction de tout l'ordre social (et accessoirement de l'espèce humaine, tant qu'à faire...).

Ce qu'elles reprochent aux clients de la prostitution, ce n'est pas foncièrement d'obtenir monétairement une prestation sexuelle (elles disent avec outrance : "acheter un corps" ! mais, dans ce cas, le salariat dans son entier est louage de corps, force physique et compétence intellectuelle comprise dans la transaction ! ), c'est d'acheter "le manque de désir féminin", dixit MadameVallaud-Belkacem.
Et je puis vous assurer, cher ami, que ces Dames Patronnesses qui feraient condamner la reine Victoria pour impudeur, n’ont aucun amant clandestin et ne s'adonnent à aucune fornication et turpitude... des saintes, je vous dis !

les femmes, moins tourmentées en permanence par le désir,..

Moins tourmentées par le désir ??? Pas sûr, mon ami.
Ou plutôt, sûrement non.
Du moins, alors, disons : pas plus tourmentées par le désir que nous le sommes, nous autres, gentils moines, dont je suis. Et, je sais de quoi je parle, foi de moine !



LeMoine  Cool
03/12/2013 à 18:39

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

shub-niggurath a dit : 

Dans leur aveuglement abolitionniste, les (so called) "féministes" officielles ne sont pas à une contradiction près !
Elles nient l'existence de désirs masculins irrépressibles, et en même temps constatent que 95% des clients des prostitué(e)s sont des hommes !
Selon elles, hommes et femmes seraient logés à la même enseigne, les femmes éprouvant des désirs aussi violents que les hommes, mais ayant appris dès leur plus jeune âge à les réprimer, contrairement aux hommes...
A 62 ans, j'ai assez d'expérience pour reconnaître que le désir féminin peut effectivement être aussi violent, voire plus, que son homologue masculin. Il y a cependant une différence de taille: Celui de l'homme est régulier, quotidien , obsédant ; celui de la femme est en pointillés. Très fort à certains moments, il peut subir de longues éclipses et est très sensible aux perturbations extérieures (sentimentales, professionnelles, maternelles...).  Ainsi nous les hommes, avons à subir de fréquentes périodes d'abstinence imposées  par nos compagnes. Plus elles sont longues, et plus notre frustration grandit et devient envahissante. C'est pourquoi je dis sans rire, que nous, sommes HAN DI CA PES pas ce désir omniprésent. Je suis moi, un vrai féministe, car je reconnais ici la supériorité de la femme, qui peut supporter bien plus aisément de longues périodes asexuelles. C'est nous, les hommes , les victimes !!! on devrait nous aider, au lieu de nous punir (LOL) . D'ailleurs notre handicap explique peut-être que les femmes, moins tourmentées en permanence par le désir, réussissent mieux sur les plans scolaire et professionnel !

 Merci pour votre témoignage et j'approuve bien évidemment. Ne seriez-vous pas un fervent admirateur de Catherine Marx ? Wink

03/12/2013 à 19:30

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Passionnante à écouter cette jeune femme en effet , je chercherai ses bouquins ..

Sinon concernant la condition masculine et le désir envahissant , il nous suffit d'attendre la commercialisation de la fameuse pillule du désir féminin ..
Les féministes demanderont peut-être son interdiction ...
Tongue Out