Comment procéder à la pénétration

04/05/2015 à 08:22

Toscane

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Je n'ai pas beaucoup d'expériences sexuelles malgrè mon âge .

Je fréquente depuis peu une superbe femme retrouvée après un stage professionnel .

Au début , ce fut une amitié qui s'est étendue en relation charnelle .

Belle , un charme fou , un corps magnifique , j'ai été sous le charme et me suis laissé tenté par un nouveau type de relation.

Je suis resté des années sans rapports , après une séparation .

Elle s'est rendu compte de mon inexpérience déjà dans ma manière de l'embrasser qui ne lui convenait pas .

Je lui ai expliqué mon cas , elle a été compréhensive .

Ne connaissant pas bien le corps d'une femme , je n'arrive pas à la pénétrer de moi même .

elle est toujours obligée de me prendre le sexe dans sa main et de me le mettre en elle .

Tout seul , je n'y arrive pas , je tâtonne , le sexe occillant entre ses cuisses .

Pour l'amour par derriere , c'est encore plus catastrophique , je ne sais pas comment m'y prendre .

Depuis quelques temps , elle semble se lasser de mon comportement , elle voudrait que je puisse assurer sans son intervention ou celle d'un autre .

Belle comme ellle est , elle a toujours eu des amants performants dans ce domaine là et elle est convoitée par nombre d'hommes qui ne demandent qu'à agir.

Elle n'est pas vraiment fidèle mais nous nous entendons bien sur d'autres domaines .

Quelles sont les techniques pour mieux faire l'amour ?

Merci beaucoup.












04/05/2015 à 10:41

bedio

Type :
Messages : 235
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Toscane et bienvenu, ton problème n'est pas une question de technique mais plutôt de confiance en toi...

Comment avoir confiance quand on a peu d'expérience??? Déjà, tu l'as séduite ok!!! Elle est toujours là!!! Alors il serait peut être temps de grandir, tu as passé l'âge de puberté depuis longtemps, affirmes toi, prends des décisions, imposes toi... Cette femme a aussi besoin d'un homme qui mène la barque...

Arrête de te cacher derrière ton manque d'expérience pour la laisser tout diriger, et si tu es un peu intimidé, fais l'amour de temps en temps dans le noir complet, ça t'aideras... Surprends là, surprends toi, tu attends quoi??? qu'elle s'en aille??? Pas besoin d'être un expert pour introduire l'intimité d'une femme, en regardant de près son anatomie, tu verras qu'il n'y a pas 36 chemins...
Pour ce qui est de la sodomie, je te conseil d'être déjà à l'aise devant et de prendre confiance avant de faire le tour...

Ce n'est pas une maman, elle n'a pas à te guider, tu dois faire les efforts toi même et arrêtes de douter, tu n'as pas moins de capacités que n'importe quel autre pour lui faire l'amour avec désir et passion...

Bon courage...
04/05/2015 à 11:45

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Toscane a dit : 

Je n'ai pas beaucoup d'expériences sexuelles malgrè mon âge .

Je fréquente depuis peu une superbe femme retrouvée après un stage professionnel .

Au début , ce fut une amitié qui s'est étendue en relation charnelle .

Belle , un charme fou , un corps magnifique , j'ai été sous le charme et me suis laissé tenté par un nouveau type de relation.

Je suis resté des années sans rapports , après une séparation .

Elle s'est rendu compte de mon inexpérience déjà dans ma manière de l'embrasser qui ne lui convenait pas .

Je lui ai expliqué mon cas , elle a été compréhensive .

Ne connaissant pas bien le corps d'une femme , je n'arrive pas à la pénétrer de moi même .

elle est toujours obligée de me prendre le sexe dans sa main et de me le mettre en elle .

Tout seul , je n'y arrive pas , je tâtonne , le sexe occillant entre ses cuisses .

Pour l'amour par derriere , c'est encore plus catastrophique , je ne sais pas comment m'y prendre .

Depuis quelques temps , elle semble se lasser de mon comportement , elle voudrait que je puisse assurer sans son intervention ou celle d'un autre .

Belle comme ellle est , elle a toujours eu des amants performants dans ce domaine là et elle est convoitée par nombre d'hommes qui ne demandent qu'à agir.

Elle n'est pas vraiment fidèle mais nous nous entendons bien sur d'autres domaines .

Quelles sont les techniques pour mieux faire l'amour ?

Merci beaucoup.



 Déjà, ce qu'elle fait, tu peux le faire aussi : tu prends ton sexe dans ta main et tu l'insères en elle... Tongue Out

 

 

04/05/2015 à 13:32

Toscane

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
En fait , je n'ai pas tout dit , et c'est le plus essentiel .

Il me faut idéaliser la femme en général , c'est le seul moyen pour moi d'avoir une érection et d'éprouver l'envie de toucher une femme concrètement et de faiure le premier pas.

Je suis resté depuis plus de  10 ans sans faire l'amour , je compense par une imagination intense qui comble mes fantasmes .

Je ne peux pas faire l'amour si je n'ai pas de sentiments vis à vis d'une personne , ni d'une femme en général , même la bi-sexualité m'a tentée mais toujours en imaginaire , en fantasme .

J'ai tout essayé ( Occasionnelles , Prostituées) , et  au moment de concrétiser , rien à faire pour pénétrer , j'étais dégoûté de moi-même  et de cette situation , en arriver là !!!  ' ( de longs mois quand j'avois les sous ) .

 L'avantage,  était que j'étais soulagé surtout psychologiquement  , le fait d'être avec une femme concrètement pour quelques minutes , mais avec  le maximum que je demandais , ( pas de pénétration , encore moins la sodomie) , car je ne pouvais pas aller au delà,  même si elles étaient belles , j'étais tranquille psychologiquement  pour quasiment un an et je pouvais penser et vivre autre chose , tout en alllant quotidienement sur des sites , parlant de sexe.

Le souci est que psychologiquement , en me faisant des " films érotiques " dans ma tête , j'arrive à avoir une certaines érection et uniquement par ce biais.

Le problème est que je suis soigné du diatète , type 2 , et cela influence mon manque d'érection , même en solitaire , le sperme ne sort pas , tout se passe dans la tête et cet imaginaire qui me sauve , lors ,de ma masturbation , aucun liquide ne sort , après , je me dégoûte de moi-même , mais je reviens aussitôt au sexe' une heure ou deux après .

Entre temps , je peux penser à autre chose heureusement , mais pas facile,  car ce manque m'alimente et revient.

En fait l'imaginaire est plus important que la concrétisation .

Davant cette nouvelle femme , les fantasmes sont énormes car elle est hyper séduuisante , mais , je perds tout érection et éprouve du dégôut au bout de quelques minutes , lorsque le fantasme ,se concrétise .

Et si j'étais axesuel ?

merci pour vos réponses .






04/05/2015 à 15:20

Parvati

Type :
Messages : 743
Membre depuis : 01/01/1970

Toscane a dit : 

En fait , je n'ai pas tout dit , et c'est le plus essentiel .

Il me faut idéaliser la femme en général , c'est le seul moyen pour moi d'avoir une érection et d'éprouver l'envie de toucher une femme concrètement et de faiure le premier pas.

Je suis resté depuis plus de  10 ans sans faire l'amour , je compense par une imagination intense qui comble mes fantasmes .

Je ne peux pas faire l'amour si je n'ai pas de sentiments vis à vis d'une personne , ni d'une femme en général , même la bi-sexualité m'a tentée mais toujours en imaginaire , en fantasme .

J'ai tout essayé ( Occasionnelles , Prostituées) , et  au moment de concrétiser , rien à faire pour pénétrer , j'étais dégoûté de moi-même  et de cette situation , en arriver là !!!  ' ( de longs mois quand j'avois les sous ) .

 L'avantage,  était que j'étais soulagé surtout psychologiquement  , le fait d'être avec une femme concrètement pour quelques minutes , mais avec  le maximum que je demandais , ( pas de pénétration , encore moins la sodomie) , car je ne pouvais pas aller au delà,  même si elles étaient belles , j'étais tranquille psychologiquement  pour quasiment un an et je pouvais penser et vivre autre chose , tout en alllant quotidienement sur des sites , parlant de sexe.

Le souci est que psychologiquement , en me faisant des " films érotiques " dans ma tête , j'arrive à avoir une certaines érection et uniquement par ce biais.

Le problème est que je suis soigné du diatète , type 2 , et cela influence mon manque d'érection , même en solitaire , le sperme ne sort pas , tout se passe dans la tête et cet imaginaire qui me sauve , lors ,de ma masturbation , aucun liquide ne sort , après , je me dégoûte de moi-même , mais je reviens aussitôt au sexe' une heure ou deux après .

Entre temps , je peux penser à autre chose heureusement , mais pas facile,  car ce manque m'alimente et revient.

En fait l'imaginaire est plus important que la concrétisation .

Davant cette nouvelle femme , les fantasmes sont énormes car elle est hyper séduuisante , mais , je perds tout érection et éprouve du dégôut au bout de quelques minutes , lorsque le fantasme ,se concrétise .

Et si j'étais axesuel ?

merci pour vos réponses .



 Tu as 53 ans et tu nous dit ne plus avoir eu de rapports pendant 10 ans.

Comment cela se passait-il avant ?

Rencontrais-tu les mêmes difficultés ? Avais-tu aussi besoin d'idéaliser la femme ?

Avais-tu déjà - avant tes problèmes de diabète - des problèmes d'érection ? D'éjaculation ?

Dirais-tu que tu es devenu accro à la pornographie durant ces 10 années ? Si oui, penses-tu que tes difficultés avec les femmes pourraient y être liées ?

Je vais solliciter les conseils d'un de nos experts. Wink

04/05/2015 à 16:08

Toscane

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Merci de vos réponses .

Effectivement , je n'ai pas eu de rapport depuis dix ans , suite à un divorce , mon ex-femme ne voulant plus de moi et j'en ai souffert .

Je compensais le tout dans ma rête comme je l'ai expliqué .

J'ai toujours eu le besoin d'idéaliser la femme ( mon ex , était superbe mais très pudique , devenue mère , elle s'est détachée de moi et j'ai laissé notre couple se détériorer,  au fil du temps)

Mes problèmes d'éjaculation et d'érection , sont effectivement intervenus depuis mon problèmet de diabète ( surtout l'éjaculation , plus rien ne sort pendant la masturbation).

Pour l'érection , il faut que je fantasme pour en avoir.

Quand à mon désir de la  pornographie , elle m'a été necessaire car même adolescent , j'en avais besoin ( je suis resté pusceau jusqu'a l'âge de 28 ans) , le film que je me faisais,  était plus important peut-être que la concrétisation , c'était et c'est encore un retranchement qui m'est nécessaire , un refuge dont j'ai besoin .

Pourriez-vous me conseiller surtout par rapport à cette difficulté d'érection et cette impossibilité d'éjaculer que j'ai ( est-ce dû à l'insuline , une fois par jour ?)

Merci de votre intervention à toutes et à tous.





04/05/2015 à 17:33

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012

Toscane a dit : 

Je n'ai pas beaucoup d'expériences sexuelles malgrè mon âge .

Je fréquente depuis peu une superbe femme retrouvée après un stage professionnel .

Au début , ce fut une amitié qui s'est étendue en relation charnelle .

Belle , un charme fou , un corps magnifique , j'ai été sous le charme et me suis laissé tenté par un nouveau type de relation.

Je suis resté des années sans rapports , après une séparation .

Elle s'est rendu compte de mon inexpérience déjà dans ma manière de l'embrasser qui ne lui convenait pas .

Je lui ai expliqué mon cas , elle a été compréhensive .

Ne connaissant pas bien le corps d'une femme , je n'arrive pas à la pénétrer de moi même .

elle est toujours obligée de me prendre le sexe dans sa main et de me le mettre en elle .

Tout seul , je n'y arrive pas , je tâtonne , le sexe occillant entre ses cuisses .

Pour l'amour par derriere , c'est encore plus catastrophique , je ne sais pas comment m'y prendre .

Depuis quelques temps , elle semble se lasser de mon comportement , elle voudrait que je puisse assurer sans son intervention ou celle d'un autre .

Belle comme ellle est , elle a toujours eu des amants performants dans ce domaine là et elle est convoitée par nombre d'hommes qui ne demandent qu'à agir.

Elle n'est pas vraiment fidèle mais nous nous entendons bien sur d'autres domaines .

Quelles sont les techniques pour mieux faire l'amour ?

Merci beaucoup.

 

Mieux faire l’amour ne s’apprend guère dans les livres mais sur le terrain. En revanche vous pourrez peut-être mieux comprendre comment ça fonctionne dans quelques ouvrages, ils sont nombreux maintenant. De même lisez des oeuvres érotiques, cela fera fonctionner votre imaginaire autrement.   Brigitte
06/05/2015 à 08:43

P-ARLIN-Sexolog

Type : Homme
Messages : 17
Membre depuis : 11/09/2012

Bonjour

Dans votre message vous mettez en avant deux problématiques bien distinctes. D’un côté votre manque d’expérience et ce que je qualifierai de « maladresse sexuelle «  et de l’autre vous nous faites état de problèmes d’érection et d’incapacités à éjaculer.

Avant de pouvoir pleinement vous répondre j’aurai quelques questions à vous poser

Dans cette nouvelle relation avez-vous des érections de qualité, ou pas vraiment ?

Toujours dans cette nouvelle relation lors des rapports sexuels avec pénétration, arrivez-vous à l’éjaculation ?

Ce problème d’éjaculation est-il systématique ou uniquement dans certains cas et lesquels ?

Merci d’avance pour ce complément d’informations qui me permettra de mieux vous répondre et vous aider.

12/05/2015 à 17:03

Toscane

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour , pardon de cette réponse tardive car j'étais absent depuis quelques jours .

Pour avoir des érections , j'ai besoin de fantasmer au maximum , me faire un film dans ma tête .

Ce peut -être sur ma copine ou sur une autre femme

De toute façon , j'ai toujours fonctionné ainsi , suite à une histoire érotique sur une relation sado-masochiste , lue quand j'étais adolescent .
Cela n'a fait qu'alimenté mon désir de soumission.

Le souci est que je n'ai plus d'éjaculation depuis que je me soigne à l'insuline ( une dose par jour , 14 , diabète type 2)

Pareil pour la masturbation , tout fonctionne comme un film dans ma tête ( je suis très imaginatif, cela peut durer longtemps) , après le semblant d'éjaculation , je perds toute érection , jusqu'a la prochaine.

En fait , je peux me passer de rapports car je fantasme beaucoup , cela compense .

Merci pour  votre réponse.
13/05/2015 à 08:57

P-ARLIN-Sexolog

Type : Homme
Messages : 17
Membre depuis : 11/09/2012
Bonjour merci beaucoup pour ces précisions. Il apparait aux vues de tout ce que vous m'indiquez, que votre sexualité réelle est à des milliers de kilomètres de votre sexualité fantasmée, ce qui explique pourquoi vous êtes aussi peu facilement en érection. Ne trouvant pas dans la séxualité avec une partenaire, ce qui vous excite vraiment vous avez petit à petit construit une sexualité cérébrale qui vous satisfait bien d'avantage.  Pourtant, je pense que vous devriez plus vous donner les moyens d'explorer votre désir de soumission en cherchant une partenaire avec qui vous pourriez partager ce fantasme, car je crois que vous y trouveriez beaucoup plus d'excitation (et d'érection). Pour autant j'entends bien qu'aujourd'hui vous avez une amie avec qui vous êtes bien et que c'est avec elle que vous avez besoin de trouver une solution. Essayez de limiter pendant un temps toute votre fantasmatique solitaire afin de vous forcer à mieux rentrer dans le réel. Vous pouvez faire un travail avec les messages pour vous aider à mieux ressentir le toucher, les caresses, les contacts, afin de mieux potentialiser leur capacité érectile pour vous. Car s'il est clair que notre cerveau et plus précisemment notre imaginaire pilote notre érection, c'est tout aussi vrai des sensations perçues par notre corps (caresse, sollicitation des zones érogènes...). C'est cette dimension qui se fait dans le partage et dans l'échange avec l'autre qu'il vous faut apprendre à faire grandir. Vous allez découvrir tout une nouvelle dimension insoupconnée de votre sexualité. tout cela est évident un peu complexe résumé en quelques lignes mais n'hésitez pas à me demander plus de précision ou à me contacter sur consultonline  http://www.consultonline.fr/therapeute/philippearlin

bien à vous

13/05/2015 à 11:31

Toscane

Type :
Messages : 5
Membre depuis : 01/01/1970
J'ai bien entendu votre message et vous en remercie .

 Mais par rapport au diabète ? ,  ne pensez-vous pas que cela ait , une conséquense sur l'érection et le manque d'éjaculation ?

 ( je n'avais pas de  soucis , voici quelques années , avant que je ne sois soigné par insuline , type 2 , 1 fois par jour , dose 14 , ce qui n'est pas difficile à  accepter , c'est une question d'habitude).

En plus , je prends trois médicaments par jours , ce qui est peu , et je m'en porte bien .

Ne plus puvoir éjaculer , y a t'il un remède pour cela ? , est un corrolaire par rapport à ce que je prends ( l'insuline , notamment  ? .

Merci pour vos réponses , si cela peut éclairer certaines personnes dans ce cas, j'en serais ravi.
15/05/2015 à 12:19

P-ARLIN-Sexolog

Type : Homme
Messages : 17
Membre depuis : 11/09/2012

Bonjour
il va de soi que votre diabète a clairement une responsabilité dans ce que vous traversez (difficultés d'érection et quelques fois oui problèmes d'éjaculations).
Pour trouver de véritable solutions, il convient que vous consultiez car de nombreux éléments demandent à être interrogé et ce n'est pas possible ni souhaitable ici.
En espérant vous avoir un peu aidé
bien cordialement