comment construire sa vie avec un manque?

10/09/2014 à 15:56

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
Avant toute chose je vais bientôt voir un psychologue j'attend d'avoir rêgler mes problème de planning entre mon boulot et mon bébé.

Voilà il y a 10ans je suis partie sur Toulouse fière de prendre mon indépendance loin de ma famille de faire ma vie seule loin d'eux seulement depuis que je suis maman je ressents un manque de ma famile et de mes amis j'ai l'impression de raté des choses j'ai peur de ne pas profiter de mes parents de les voir profiter de ma fille. je pleure bcp du fait d'être loin d'eux. 


c'est comme si j'étais une plante qui devais pousser sans racine. avez vous des conseils à me donné?
10/09/2014 à 17:28

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970
La distance est pas toujours évidente à gérer, et le fait que tu sois maman a réveiller la fibre familiale. Mais avec les moyens de communication qu'on a aujourd'hui, c'est plus facile de pouvoirs garder le contact. Si tes parents sont retraités, ils peuvent peut être venir jusqu'à toi, il y a les visios, les appels téléphoniques … Le manque que tu ressens est légitime, il faut le combler en ayant un contact régulier, qu'ils te disent ce qu'ils font, qu'ils te fassent participer en quelque sorte à leur quotidien.
10/09/2014 à 17:58

loulou66

Type :
Messages : 64
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 

Avant toute chose je vais bientôt voir un psychologue j'attend d'avoir rêgler mes problème de planning entre mon boulot et mon bébé.

Voilà il y a 10ans je suis partie sur Toulouse fière de prendre mon indépendance loin de ma famille de faire ma vie seule loin d'eux seulement depuis que je suis maman je ressents un manque de ma famile et de mes amis j'ai l'impression de raté des choses j'ai peur de ne pas profiter de mes parents de les voir profiter de ma fille. je pleure bcp du fait d'être loin d'eux. 


c'est comme si j'étais une plante qui devais pousser sans racine. avez vous des conseils à me donné?

 Bonjour Bambie,

D'abord je veux te dire que je sais ce que tu ressens car je connais chaque jour le même sentiment....

Comme le dit Cathy essaye de communiquer le plus possible avec eux par tel, mail, courrier etc... ensuite essaye te te raccrocher a quelque chose qui peux t'aider à te changer les idées (sport, loisir ou même ta fille!) Pour moi ça à été les animaux depuis petite c'était mon refuge et c'est avec eux que je me suis construite...
Des amis tu t'en fera surement d'autre avec le temps et puis ta fille peux t'aider a te rapprocher des gens (les enfants c'est comme les animaux ça rapproche ceux qui en ont).

Si ça va pas tu peux toujours m'envoyer un message je te répondrais avec plaisir... et si un jour tu as l'occas tu peux carrément passer voir mes bestioles et passer une journée tranquille^^ (je suis qu'à 2 h de Toulouse)
Bon courage à toi et surtout ne te laisse pas envahir par la tristesse Smile


c'est peut être un coup de blues ou de culpabilité? non? du fait que tu aies eu un bébé loin de ceux que tu aimes?


10/09/2014 à 18:13

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
disont que j'ai toujours pensé que se serais provisoire qu'on se raprocherais un jour mais tout ca tombe à l'eau et je le vis mal. de plus avec ma fille sa serais tellement plus simple d'être proche d'eux pour la faire gardé et autre et ma mère souffre d'être loin de sa petite fille et oui je culpabilise un peu mais ce manque je le ressent aussi j'aimerais tellement partagé ces moment avec eux et je ne peux pas j'ai mal de loupé les anniversaire les noëls ... depuis 10 ans que je suis partis je n'ai pas réussi à noué une seul relation qui tienne la route ormis mon mari bien sur? les gens sont chauvin ici il reste entre eux je suis un peu l'etrangère et du coup je me renferme je le sais mais à force de se prendre des claques on n'ose plus allez vers les autres. j'ai déjà fait deux dépression et j'ai vraiment pas envie d'en refaire une autre d'ou le fait d'allez voir un psy dés le mois d'octobre je ne peux pas avant pour des raison financière j'attend le versement de mon premier salaire. bref c'est très difficile pour moi.

Mes parents sont déchiré entre le fait de rester sur paris près de leur amis famille et mon frère et venir à toulouse vivre pour proffité de leur petite fille je ne sais pas quoi faire vu que mon mari refuse toute éventualité de partir de toulouse.

j'ai tenu 10 ans en me mentant à moi même en me disant que j'étais bien à toulouse ... mais à ce jour j'y arrive plus j'ai besoin de mes parents de ma famille je suis trop loin et ma fille aussi j'en souffre et je pense qu'elle le resent je fais ce que je peux mais dés que je suis seule je pleure je sais pas à quoi me raccroché.
10/09/2014 à 18:25

loulou66

Type :
Messages : 64
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 

disont que j'ai toujours pensé que se serais provisoire qu'on se raprocherais un jour mais tout ca tombe à l'eau et je le vis mal. de plus avec ma fille sa serais tellement plus simple d'être proche d'eux pour la faire gardé et autre et ma mère souffre d'être loin de sa petite fille et oui je culpabilise un peu mais ce manque je le ressent aussi j'aimerais tellement partagé ces moment avec eux et je ne peux pas j'ai mal de loupé les anniversaire les noëls ... depuis 10 ans que je suis partis je n'ai pas réussi à noué une seul relation qui tienne la route ormis mon mari bien sur? les gens sont chauvin ici il reste entre eux je suis un peu l'etrangère et du coup je me renferme je le sais mais à force de se prendre des claques on n'ose plus allez vers les autres. j'ai déjà fait deux dépression et j'ai vraiment pas envie d'en refaire une autre d'ou le fait d'allez voir un psy dés le mois d'octobre je ne peux pas avant pour des raison financière j'attend le versement de mon premier salaire. bref c'est très difficile pour moi.

Mes parents sont déchiré entre le fait de rester sur paris près de leur amis famille et mon frère et venir à toulouse vivre pour proffité de leur petite fille je ne sais pas quoi faire vu que mon mari refuse toute éventualité de partir de toulouse.

j'ai tenu 10 ans en me mentant à moi même en me disant que j'étais bien à toulouse ... mais à ce jour j'y arrive plus j'ai besoin de mes parents de ma famille je suis trop loin et ma fille aussi j'en souffre et je pense qu'elle le resent je fais ce que je peux mais dés que je suis seule je pleure je sais pas à quoi me raccroché.

 Ecoute je ressens exactement les même choses (enfin apparemment) c'est vrai que loin de la famille c'est dur et puis les gens sont terriblement individualiste maintenant... 
Par contre ton mari a des raisons de refuser de partir?? car dit comme ça ca fait un peu égoïste... il doit bien voir que tu ne va pas bien, non?

10/09/2014 à 18:31

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
sa raison c'est quie paris c'est pas un bon environnement pour notre fille et je pense surtout qu'il à peur de tout recommencé et qu'il ne veux pas dépendre de ma famille pour trouver un job ou un logement ( on rentrerais par piston niveau job et on serais logé dans un premier temps)   je pense que c'est la fierté" et puis monsieur à deux job à mi temps il s'y sent bien ne cherche pas plus loin seulement moi mon sacrififce me pèse j'avais pas ambition de faire caissière même si j'aime ce métié je veux pas le faire toute ma vie seulement pas le coix vu que pour trouve un job dans le monde actuel faut des contacts bref je sais pas quoi faire
13/09/2014 à 18:27

Cathy

Type :
Messages : 1204
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 

sa raison c'est quie paris c'est pas un bon environnement pour notre fille et je pense surtout qu'il à peur de tout recommencé et qu'il ne veux pas dépendre de ma famille pour trouver un job ou un logement ( on rentrerais par piston niveau job et on serais logé dans un premier temps)   je pense que c'est la fierté" et puis monsieur à deux job à mi temps il s'y sent bien ne cherche pas plus loin seulement moi mon sacrififce me pèse j'avais pas ambition de faire caissière même si j'aime ce métié je veux pas le faire toute ma vie seulement pas le coix vu que pour trouve un job dans le monde actuel faut des contacts bref je sais pas quoi faire

 Tu vois comme un sacrifice de rester dans la ville où tu es, mais lui comment prendra-t-il de vivre sur Paris si ce n'est pas une ville où il se sent bien ? Tu ressens ce manque plus fortement depuis que tu as ta petite, c'est normal et légitime. Maintenant essaie de voir le verre à moitié plein, vous avez un travail tous les deux, ce qui est déjà une grande chance quand on voit les chiffres du chômage, vous avez un logement à vous, donc indépendants. Vous avez un belle famille unie, la chance de vivre ensemble et vous entendre, même si c'est pas drôle tous les jours … Cherche le bon, parce que c'est toujours facile de garder les yeux sur ses chaussures à voir ce qui va pas, il vaut mieux lever le regard. Wink

13/09/2014 à 19:59

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
comme toujours tu est pleine de sagesse cathy
13/09/2014 à 21:18

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 

c'est comme si j'étais une plante qui devais pousser sans racine. avez vous des conseils à me donné?

 
C'est normal de revenir vers ses proches, puis un enfant, le faire connaitre a ses parents, qu'ils connaissent ses grands parents c'est normal. Rapproche toi de ceux qui t'aime et qui peuvent donner de l'amour à ton enfant. Normalement vous en sortirez plus fort toi et ton fils...Paris ce n'est pas un avenir serein...Le boulot et le logement on en trouve partout, malgré la crise malgré ce que l'on veut nous faire croire...il y'a de la place partout en France pour ceux qui osent...En france tous est possible, notre problème c'est juste les 9 personnes sur 10 qui n'y croient plus...Pays de déprimé Laughing En réalité on est les plus gatés au monde, suffit juste encore d'y croire Wink

13/09/2014 à 21:39

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970

Davy22 a dit : 

Bambie a dit : 

c'est comme si j'étais une plante qui devais pousser sans racine. avez vous des conseils à me donné?

 
C'est normal de revenir vers ses proches, puis un enfant, le faire connaitre a ses parents, qu'ils connaissent ses grands parents c'est normal. Rapproche toi de ceux qui t'aime et qui peuvent donner de l'amour à ton enfant. Normalement vous en sortirez plus fort toi et ton fils...Paris ce n'est pas un avenir serein...Le boulot et le logement on en trouve partout, malgré la crise malgré ce que l'on veut nous faire croire...il y'a de la place partout en France pour ceux qui osent...En france tous est possible, notre problème c'est juste les 9 personnes sur 10 qui n'y croient plus...Pays de déprimé Laughing En réalité on est les plus gatés au monde, suffit juste encore d'y croire Wink

 Tu veux pas expliqué ca à mon mari?

13/09/2014 à 21:44

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970

Bambie a dit : 

 Tu veux pas expliqué ca à mon mari?

 
Pour ça faut que je vous invite à la maison. Un bon repas et de bonnes bouteille sous le ciel étoilé de la lozere...et peut être...peut être j'y arriverais.

13/09/2014 à 21:58

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
lol au fait j'ai une petite fille pas un fils xd   mais merci pour le conseil en tout cas
15/09/2014 à 10:15

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
sorry Bambie, je ne savais pu, j'avais une chance sur deux Foot in Mouth
15/09/2014 à 14:14

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
c'est pas grave davy en tout cas merci encore pour ta réponse
16/09/2014 à 14:01

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
Toi qui aime le médiéval Bambie, essaye de l’emmener à la fete de la renaissance au Puy en velay, j'y serai déguisé en Viking revenu d'orient lol Tongue Out

Je peut aussi essayer de le convaincre avec de l'hydromel lol

Fête de la renaissance du roy de l'oiseau.
16/09/2014 à 19:11

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970

Davy22 a dit : 

Toi qui aime le médiéval Bambie, essaye de l’emmener à la fete de la renaissance au Puy en velay, j'y serai déguisé en Viking revenu d'orient lol Tongue Out

Je peut aussi essayer de le convaincre avec de l'hydromel lol

Fête de la renaissance du roy de l'oiseau.

 tient cadeau si tu fais le viking jette un oeil la dessus c'est le site de mon mari

http://www.midimédiéval.com/


17/09/2014 à 10:24

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
ah mais alors il doit connaitre la fête du roy de l'oiseau, il me semble que c 'est le plus grand rassemblement de ce type en France !! Tant il serai vraiment venu !!!
25/09/2014 à 09:09

tequierolibertad

Type :
Messages : 36
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour,

C'est peut etre une idée mais ton témoignage sonne avec une petite pointe de culpabilité. Il y a des phases dans la vie, l'une à été de trouver un équilibre loin de la famille pour exister, vivre à une période ainsi, puis un couple, un nouvel équilbre s'est construit puis la naissance d'un enfant force ou en tous cas fait naitre aussi un rapport nouveau à la famille et un nouvel équilibre à trouver.
Juste pour en faire l'expérience, ce nouvel équilibre ne devrait pas se faire au détriment de ce qui à été construit, une vie au loin (y a t'il pas de raison aujourd'hui de conserver ce qui à été un besoin à un moment?), l'équilibre d'un couple.

Notre couple est assez extrème, d'un coté ma femme avec une famille omniprésente, de mon coté une famille omnipressante (je suis poli pour ne pas dire casse....). Difficile de trouver un équilibre entre un besoin de racine et un instinct de survie...

La naissance de notre enfant à réveillé en moi alors que je suis en conflit assez tendu avec ma propre famille un besoin malgré tout de racine mais je suis convaincu que cela n'est que passager et que de sacrifier trop est prendre le risque de perdre plus important
25/09/2014 à 20:40

Bambie

Type :
Messages : 418
Membre depuis : 01/01/1970
bonsoir j'ai bien réfléchit oui il y a une pointe de culpabilité je suis quelqu'un qui à tendance à culpabiliser énormément, peur d'ennuyer les gens peur de pas être à la hauteur peur de rendre triste mon entourage....

je pense que c'est ca que tu as du capt2;

pour ce qui est de ma famille j'ai toujours eu ce manque et ce besoin seulement aujourd'hui je ne supporte plus les sacrifices que j'ai fait pour mon couple que se soit le sacrifice de mes études de ma famille et du reste.

quand tu à un mari qui ne comprend pas qui ne parle jamais avec toi qui te reproche les moindre larmes et qui ne sais pas ce qu'est le manque. que tu as sacrifié tes études pour que lui fasse les sienne et qu'il fini pion et livreur de pizza et bien contente de l'être que tu prend un taf alimentaire ou tu es humilié et pris de haut toute la journée alors que tu pouvais peut être avoir une bonne situation que tu galè_re à trouver des solutions de garde pour ta filles.   bref  j'en peu plus je suis au bout du rouleau. j'ai sacfrifié tout mes rêves je n'ai plsu aucun espoir pour l'avenir aucune éspérance et je n'ai pas de soutient puisque monsieur ce complet dans sa médiocrité.

au jour d'aujourd'hui j'ai besoin de retrouve un cocon de sécurité pour me ressourcé et pouvoir affronté les épreuves de la vie. au mois de mai au plus tard je pars à paris avec ma fille  il suis très bien il veux pas suivre tant pis.

Les sacrifices j'en ai assez fais il est temps que je prenne en main mes désir et que pour une fois c'est moi qui réalise un rêve.

voilà. je ne sais pas si j'ai répondu je sais que ca fais deux ans voir plus que je suis perdu mais je ne vois que cette soilution là pour retrouvé mon chemin retrouve les miens.

27/09/2014 à 11:22

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
J'espère que vous arriverez à tenir votre projet et je vous souhaite pleins de belles choses pour la suite. Au fond vous avez raison, il faut savoir penser à soi aussi.