Coincé entre desir et culpabilité

13/08/2014 à 16:10

Stefasia14

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour

J'ai 45 ans et j'ai poussé la porte d'un salon de massage érotique au j'ai reçu un superbe massage "complet"

Mais aujourd'hui je me sens à la fois coupable d'avoir trompé ma femme pour la 1° fois de ma vie de couple, quasi 30ans, nous nous sommes connu jeune et coupable d'avoir usé de la prostitution.Embarassed

Je ne peux rien avouer à mon épouse ça la dévasterait...Foot in Mouth

Et malgrés cela j'ai envie d'y retourner, j'y pense tout le temps Frown au point de me donner du plaisir en  fantasmant sur ma masseuse

Je ne sais plus quoi faire ... peut être  consulter un psy ?

Merci de vos avis, réponses mais pas de jugement svp (ou pas trop)
13/08/2014 à 18:50

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012
Bonjour et bienvenu.

Tu n'as plus de désir pour ta femme, compagne ?

Pas obligez de lui en parler mais vu que tu as à la fois honte et envie de recommencer, cela va jouer sur ton comportement, attitude. Ta femme finira par le remarquer.

Pourquoi pas transformer ce nouveau fantasme en demandant à ta femme un scénario massage. Un soir où vous êtes détendus l'un contre l'autre, évoque lui ce nouveau fantasme avec un peu de mystère, exprime ce qui t'excite sans lui demander quoique ce soit à part t'écouter et laisse là réagir.
14/08/2014 à 05:45

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Pourquoi avouer ?  ça n'est pas un crime ...
Tu as eu envie de t'émoustiller avec une inconnue qui s'est bien occupée de toi , la belle affaire !
Garde donc ça au fond de ton jardin secret et dis toi que se faire du bien c'est aussi nécessaire pour son équilibre personnel que de se sentir droit dans sa vie de tous les jours , il faut un peu de tout pour se construire et tenir sa ligne de vie ...
Personne n'est parfait et j'attends encore que quelqu'un me prouve que jouir aprés un massage ferait de toi le mec imparfait soudainement !
Quant à y penser et alors ?   lol
La culpabilité est un rongeur sournois , elle pousse à se raconter des histoires pour nier la réalité et construire des frustrations , accepte une fois pour toute que se faire masser c'est une expérience de vie et ça ne regarde que toi ..
Quant à en parler l'air de rien avec son épouse hum hum ... il y a peut-être 1 femme sur 1000 qui réagirait dans le bon sens et 999 qui vont commencer à fouiner pour savoir ce qui se cache derrière tout ça ...
14/08/2014 à 08:59

Stefasia14

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour et merci de ces premiers avis

@Isanybody : Effectivement après 30 années nous avons quelques difficultés à nous retrouver. Nous nous sommes éduqués ensemble sans jamais connaitre autre chose, nous avons exploré pas mal de pratique (entre nous seuleument) et aujourd'hui on tourne un peu "beaucoup" en rond d'ou un désir en berne et une vie sexuelle qui s'étiole à notre grand désespoir...
Quand au scénario massage j'y ai déja pensé mais ayant du mal à la satisfaire en quantité comme en qualité je ne me sent pas de le lui demander. De plus je rejoins FranckP sur le point d'eveiller ses doutes.

@FranckP :     "La culpabilité est un rongeur sournois" --> completement d'accord
                       "Garde donc ça au fond de ton jardin secret " --> c'est le plus difficile pour moi car je pense ne lui avoir jamais rien caché 
                                                                                                     d'aussi important (à mon sens)

Mais je suis sensible a ce que tu écrit et je tends vers cette position : ne rien dire. Mais comment faire lorsque  je me promene dans les rues de Paname, que je vois un "salon de massages" qui excerce sur moi une attraction énorme que seule ma culpabilité (et aussi mes finances) m'enpeche d'y retourner....
Je me sens comme un drogué qui lutte pour ne pas re-chuté aprés sa premiere dose.
A moins qu'il ne faille faire le contraire : y succomber jusqu'a la crise de foie

Reste quand meme, sans vouloir faire le père moralisateur (d'ailleur je serai très mal placé) ou le Faux Cul,  le sujet de "l'utilisation" de jeunes femmes bien souvent mechament contraintes mais c'est un autre sujet.      

A++
14/08/2014 à 09:14

Davy22

Type :
Messages : 909
Membre depuis : 01/01/1970
Bonjour Stef,

Vous avez des pulsions et cela ne me parait pas honteux ou coupable...Quand on à faim est ce honteux ou coupable de l'avouer ?

Et bien pour moi le sexe c'est pareille, ce qui rend honteux ou coupable de ces envies, c'est uniquement la "morale". Hors la morale, elle est dicté la plupart du temps par "l'es autres". Des gens complètement frustré qui impose leur frustration aux autres.

Ben voila, la liberté, c'est de se créer sa propre morale ou plutôt sa propre éthique. Ce qui est important c'est d'être en accord avec vous même que d'être en accord avec "les autres". Si votre femme n'est pas capable d'échanger avec vous sur ce sujet, de ce que vous dite, et bien ne lui en parler pas.

Dite à votre conscience que votre femme et "les autres" ne sont que des frustrées enfermé dans leur carcan imbécile. Quand à vous, libérez vous, en vous disant simplement, que d'entrer dans ces salon c'est votre plaisir personnel, au même niveau que de boire une bière sur une terrasse ensoleillé.

Pour le coté "femme contrainte", oui je trouve cela glauque, mais j'imagine qu'il y'en à qui font ça pour le boulot, un moyen comme un autre de gagner sa vie....quand on y réfléchi, y'a beaucoup de personne qui vont au boulot aussi par "contrainte"...

Si vous êtes un bon client respectueux, ce sera déjà ça.
14/08/2014 à 14:53

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012

Stefasia14 a dit : 

 Mais comment faire lorsque  je me promene dans les rues de Paname, que je vois un "salon de massages" qui excerce sur moi une attraction énorme que seule ma culpabilité (et aussi mes finances) m'enpeche d'y retourner....
Je me sens comme un drogué qui lutte pour ne pas re-chuté aprés sa premiere dose.
A moins qu'il ne faille faire le contraire : y succomber jusqu'a la crise de foie


 
les finances ! et bien voilà déjà un bon calmant ...
Je vais t'avouer un truc , j'ai eu des périodes de vie assez aisées et j'en ai profité pour me faire (faire) du bien , aujourd'hui je suis fauché et bien je suis heureux d'en avoir profité à cette époque , ce qui est pris n'est plus à prendre !
Pourtant je n'étais pas seul et même plutôt bien accompagné mais la transgression des interdits quand on vit dans l'adrénaline c'est plus fort que tout , donc j'en ai bien profité j'ai bien joui et même parfois mes hôtesses aussi  (eh oui certaines craquent et ça devenait même mon challenge haha).

Et puis j'ai encore plus aimé ma compagne du moment pour une simple raison , c'est que je n'avais plus aucune raison de lui en vouloir car je n'étais plus frustré de mes envies interdites par la vie de couple d'une relation avec une maitresse par exemple ...

14/08/2014 à 15:44

_Toc_

Type : Homme
Messages : 102
Membre depuis : 16/12/2012

Stefasia14 a dit : 

Reste quand meme, sans vouloir faire le père moralisateur (d'ailleur je serai très mal placé) ou le Faux Cul,  le sujet de "l'utilisation" de jeunes femmes bien souvent mechament contraintes mais c'est un autre sujet.

 Ben oui, c'est surtout ça. Normalement tu l'as ta solution : tu n'y vas pas parce que c'est contraire à tes valeurs. C'est comme rouler bourré à 3 grammes et dire après :" ah ben oui, mais je voulais pas les tuer les gens, je m'esssskuze!".

Si tu tiens toujours à ta nana, parles-lui en en. J'ai entendu un témoignage aujourd'hui à l'antenne d'un type qui "allait aux putes", non-pas parce que sa nana lui refusait certaines pratiques, mais parce que :"je ne pourrai pas avec ma femme, elle me l'a proposé, mais je respecte trop le mariage". Quel peau de couille! La nana LUI DEMANDE des pratiques hors des ornières conjugales, et Gros Con dit : " ah nan! Le mariage c'est sacré!". Mais quel abrutis... On pousse un tout petit peu le raisonnement et l'épouse n'est là que pour reproduire... Ma nana m'a dit dés le départ :"je veux être ta pute, ton esclave" (dans les jeux érotiques, BIEN SÛR), ben c'est marrant, j'ai jamais ressentis le besoin de céder aux nombreuses sollicitations que ne manquent pas de me prodiguer ces belles sal__es de pu___ qu'on croise partout dans la vie!

 J'adore quand Brigitte est sympas avec ces imbéciles ; moi je leur rentrerais dans le choux et personne n’appellerai plus à la radio. lol

Bon bref, Stefasia ; fais-toi un salon de massage à la maison! Au lieu de payer le salon et la "finition", va donc t'acheter tout le bordel, la table et les potions à la con, et en connivence, en complicité avec ta nenette. Puisse que tu te fais chier, c'est un peu normal au bout de 30 ans!!! 

Si ça se trouve, elle a AUSSI (j'en suis sûr) des idées et des envies, que tu ne soupçonnes pas, et il y a fort à parier que c'est ça que tu as peur de découvrir. Tu devrais le savoir ; quand on a besoin de cacher des choses à l'autre, c'est souvent en miroir ; elle n'a peut-être pas "franchi" le pas, mais manifestement, l'un comme l'autre ne pouvez compter sur l'autre pour qu'il prenne en charge, "en main", votre pulsion cachée.

A propos de tromper : c'est surtout dans le manque de confiance dans la qualité de l'oreille de ta compagne que réside la tromperie : Tu ne l'estimes pas suffisamment ouverte, elle est même à tes yeux "inapte" à entendre, accepter et mettre en oeuvre ta fantasmatique. C'est ce point là qui risque d'être insupportable pour elle : le manque de confiance, c'est pire que tout. Car, si j'ai bien compris, tu t'es juste fait dégorgé le poireau, même pas de contact avec une malheureuse muqueuse de la jeune fille. Du point de vue de la "tromperie", c'est quand même pas la trahison du siècle.

Une autre piste, c'est que tu chercherais à te culpabiliser que tu ne t'y prendrais pas autrement. Tu crèves d'envie du pot de confiture, et dés que tu as trempé les mains dedans, tu regrettes! Le seul bénéfice, ce n'est donc pas la confiture, c'est la culpabilité ; c'est ça que tu est venu chercher.

Je te propose donc de réfléchir à un cadeau pour ta femme : non-pas des menottes pour ses mains, mais une cravache pour tes fesses! Tongue Out

14/08/2014 à 15:51

Elisa

Type : Femme
Messages : 1497
Membre depuis : 13/09/2012

Stefasia14 a dit : 

Bonjour

J'ai 45 ans et j'ai poussé la porte d'un salon de massage érotique au j'ai reçu un superbe massage "complet"

Mais aujourd'hui je me sens à la fois coupable d'avoir trompé ma femme pour la 1° fois de ma vie de couple, quasi 30ans, nous nous sommes connu jeune et coupable d'avoir usé de la prostitution.Embarassed

Je ne peux rien avouer à mon épouse ça la dévasterait...Foot in Mouth

Et malgrés cela j'ai envie d'y retourner, j'y pense tout le temps Frown au point de me donner du plaisir en  fantasmant sur ma masseuse

Je ne sais plus quoi faire ... peut être  consulter un psy ?

Merci de vos avis, réponses mais pas de jugement svp (ou pas trop)

 hoo la c'est la panique ! être adulte c'est assumer ses choix.
Vous avez vécu un moment plaisant, et vous  gâchez ce souvenir avec votre culpabilité, c'est limite autoflagellation. L'être humain est bien contradictoire ou maso !

Ça serait cruel d'avouer à votre votre femme rien que pour avoir votre conscience tranquille. Elle ne pourrait peut-être pas pardonner, d'ailleurs elle s'ennuie aussi peut-être dans votre vie intime, tout comme vous. pensez-y !!!!!....

Quand à savoir si vous allez y retourner, laissez passer le temps de la réflexion, je ne pense pas qu'il faille courir chez le psy, ni en confesse.

14/08/2014 à 18:04

Elisa

Type : Femme
Messages : 1497
Membre depuis : 13/09/2012
Toc KissKissKiss
14/08/2014 à 18:30

Isanybody

Type : Homme
Messages : 965
Membre depuis : 12/09/2012

_Toc_ a dit : 

..... Si tu tiens toujours à ta nana, parles-lui en en. J'ai entendu un témoignage aujourd'hui à l'antenne d'un type qui "allait aux putes", non-pas parce que sa nana lui refusait certaines pratiques, mais parce que :"je ne pourrai pas avec ma femme, elle me l'a proposé, mais je respecte trop le mariage". Quel peau de couille! La nana LUI DEMANDE des pratiques hors des ornières conjugales, et Gros Con dit : " ah nan! Le mariage c'est sacré!". Mais quel abrutis... On pousse un tout petit peu le raisonnement et l'épouse n'est là que pour reproduire... Ma nana m'a dit dés le départ :"je veux être ta pute, ton esclave" (dans les jeux érotiques, BIEN SÛR), ben c'est marrant, j'ai jamais ressentis le besoin de céder aux nombreuses sollicitations que ne manquent pas de me prodiguer ces belles sal__es de pu___ qu'on croise partout dans la vie!


 J'adore quand Brigitte est sympa avec ces imbéciles ; moi je leur rentrerais dans le choux et personne n’appellerai plus à la radio. lol

smiley +1 plus un  smiley mdr diable 


_Toc_ a dit : 

Bon bref, Stefasia ; fais-toi un salon de massage à la maison! Au lieu de payer le salon et la "finition", va donc t'acheter tout le bordel, la table et les potions à la con, et en connivence, en complicité avec ta nenette. Puisse que tu te fais chier, c'est un peu normal au bout de 30 ans!!! 


Si ça se trouve, elle a AUSSI (j'en suis sûr) des idées et des envies, que tu ne soupçonnes pas, et il y a fort à parier que c'est ça que tu as peur de découvrir. Tu devrais le savoir

Je te propose donc de réfléchir à un cadeau pour ta femme : non-pas des menottes pour ses mains, mais une cravache pour tes fesses! Tongue Out

J'adore !!!!

Pour reprendre ce que dit Toc et comme je te l'ai suggéré un peu plus haut, parle avec ta femme de ces 30 années et de la routine sexe et de tes nouveaux fantasmes. Je pense qu'elle aussi est prête à faire repartir sa libido. Je pense que l'idée du scénario du massage où tu joues le client et elle l'hôtesse et voyez comment ça se passe. Tu peux aussi faire l'inverse, elle cliente et toi l'hôte. A mon avis, cela peut l'exciter et toi aussi.

Mais bon, dans tout ça, il n'y a pas l'interdit, la transgression qui à l'heure actuelle t'excite.



15/08/2014 à 02:34

Montagnardd

Type :
Messages : 3889
Membre depuis : 01/01/1970

_Toc_ a dit : 

Stefasia14 a dit : 

Reste quand meme, sans vouloir faire le père moralisateur (d'ailleur je serai très mal placé) ou le Faux Cul,  le sujet de "l'utilisation" de jeunes femmes bien souvent mechament contraintes mais c'est un autre sujet.

 Ben oui, c'est surtout ça. Normalement tu l'as ta solution : tu n'y vas pas parce que c'est contraire à tes valeurs. C'est comme rouler bourré à 3 grammes et dire après :" ah ben oui, mais je voulais pas les tuer les gens, je m'esssskuze!".

Si tu tiens toujours à ta nana, parles-lui en en. J'ai entendu un témoignage aujourd'hui à l'antenne d'un type qui "allait aux putes", non-pas parce que sa nana lui refusait certaines pratiques, mais parce que :"je ne pourrai pas avec ma femme, elle me l'a proposé, mais je respecte trop le mariage". Quel peau de couille! La nana LUI DEMANDE des pratiques hors des ornières conjugales, et Gros Con dit : " ah nan! Le mariage c'est sacré!". Mais quel abrutis... On pousse un tout petit peu le raisonnement et l'épouse n'est là que pour reproduire... Ma nana m'a dit dés le départ :"je veux être ta pute, ton esclave" (dans les jeux érotiques, BIEN SÛR), ben c'est marrant, j'ai jamais ressentis le besoin de céder aux nombreuses sollicitations que ne manquent pas de me prodiguer ces belles sal__es de pu___ qu'on croise partout dans la vie!

 J'adore quand Brigitte est sympas avec ces imbéciles ; moi je leur rentrerais dans le choux et personne n’appellerai plus à la radio. lol

Bon bref, Stefasia ; fais-toi un salon de massage à la maison! Au lieu de payer le salon et la "finition", va donc t'acheter tout le bordel, la table et les potions à la con, et en connivence, en complicité avec ta nenette. Puisse que tu te fais chier, c'est un peu normal au bout de 30 ans!!! 

Si ça se trouve, elle a AUSSI (j'en suis sûr) des idées et des envies, que tu ne soupçonnes pas, et il y a fort à parier que c'est ça que tu as peur de découvrir. Tu devrais le savoir ; quand on a besoin de cacher des choses à l'autre, c'est souvent en miroir ; elle n'a peut-être pas "franchi" le pas, mais manifestement, l'un comme l'autre ne pouvez compter sur l'autre pour qu'il prenne en charge, "en main", votre pulsion cachée.

A propos de tromper : c'est surtout dans le manque de confiance dans la qualité de l'oreille de ta compagne que réside la tromperie : Tu ne l'estimes pas suffisamment ouverte, elle est même à tes yeux "inapte" à entendre, accepter et mettre en oeuvre ta fantasmatique. C'est ce point là qui risque d'être insupportable pour elle : le manque de confiance, c'est pire que tout. Car, si j'ai bien compris, tu t'es juste fait dégorgé le poireau, même pas de contact avec une malheureuse muqueuse de la jeune fille. Du point de vue de la "tromperie", c'est quand même pas la trahison du siècle.

Une autre piste, c'est que tu chercherais à te culpabiliser que tu ne t'y prendrais pas autrement. Tu crèves d'envie du pot de confiture, et dés que tu as trempé les mains dedans, tu regrettes! Le seul bénéfice, ce n'est donc pas la confiture, c'est la culpabilité ; c'est ça que tu est venu chercher.

Je te propose donc de réfléchir à un cadeau pour ta femme : non-pas des menottes pour ses mains, mais une cravache pour tes fesses! Tongue Out

 oohh suis mdr,!!!

15/08/2014 à 06:34

Patynet

Type :
Messages : 45
Membre depuis : 01/01/1970
hoouuu c'est pas beau de faire la morale comme ça , et toi toc tu es si irreprochable que ça ?    hihi
15/08/2014 à 08:32

LeMoine

Type : Homme
Messages : 119
Membre depuis : 21/10/2012

Patynet a dit : 

hoouuu c'est pas beau de faire la morale comme ça , et toi toc tu es si irreprochable que ça ?    hihi



 LeMoine dit :

hoouuu c'est pas beau de faire la morale comme ça !



CoolCool

15/08/2014 à 14:50

Stefasia14

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970
Pour répondre à Elisa tu as raison elle aussi s’ennuie on en parle souvent... nous avons bien détecté que nous avons un problème à résoudre.

En ce qui concerne l’autoflagellation j'en prends clairement conscience quand je vous lis... Et je dois vous avouer que certains d'entre vous m'ont dit des choses qui ont du sens et me "calme"

15/08/2014 à 20:14

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012

Stefasia14 a dit : 

Bonjour

J'ai 45 ans et j'ai poussé la porte d'un salon de massage érotique au j'ai reçu un superbe massage "complet"

Mais aujourd'hui je me sens à la fois coupable d'avoir trompé ma femme pour la 1° fois de ma vie de couple, quasi 30ans, nous nous sommes connu jeune et coupable d'avoir usé de la prostitution.Embarassed

Je ne peux rien avouer à mon épouse ça la dévasterait...Foot in Mouth

Et malgrés cela j'ai envie d'y retourner, j'y pense tout le temps Frown au point de me donner du plaisir en  fantasmant sur ma masseuse

Je ne sais plus quoi faire ... peut être  consulter un psy ?

Merci de vos avis, réponses mais pas de jugement svp (ou pas trop)

 

Bonsoir,

il n’y a en effet aucune raison que je vous juge. En revanche, je peux vous aider à comprendre ce qui vous arrive: c’est vous qui vous jugez ! en effet, notre culpabilité est en rapport avec notre morale. La votre vous a appris à être fidèle. En d’autres mots, tromper votre femme, c’est mal. ainsi vous êtes mal parce que vous jugez que vous avez mal fait. et en plus vous seriez prêt à recommencer. il y a maintenant en vous une dualité difficile à vivre, à la fois votre culpabilité et le désir d’être puni et d’un autre côté l’envie de recommencer. vous êtes partagé entre une pulsion et votre gendarme intérieur. vous devez accepter ce que vous avez fait, vous n’êtes qu’un homme avec ses faiblesses et ses pulsions. en effet, il ne faut rien dire à votre femme, ce serait lui faire porter le fardeau de votre mal être. en revanche, allez en parler à quelqu’un si vous ne parvenez pas à trouver la paix. quelqu’un qui en effet ne doit pas vous juger ni vous dicter votre conduite. vous êtes un grand garçon maintenant...
28/08/2014 à 12:32

Stefasia14

Type :
Messages : 6
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

 

Bonsoir,

il n’y a en effet aucune raison que je vous juge. En revanche, je peux vous aider à comprendre ce qui vous arrive: c’est vous qui vous jugez ! en effet, notre culpabilité est en rapport avec notre morale. La votre vous a appris à être fidèle. En d’autres mots, tromper votre femme, c’est mal. ainsi vous êtes mal parce que vous jugez que vous avez mal fait. et en plus vous seriez prêt à recommencer. il y a maintenant en vous une dualité difficile à vivre, à la fois votre culpabilité et le désir d’être puni et d’un autre côté l’envie de recommencer. vous êtes partagé entre une pulsion et votre gendarme intérieur. vous devez accepter ce que vous avez fait, vous n’êtes qu’un homme avec ses faiblesses et ses pulsions. en effet, il ne faut rien dire à votre femme, ce serait lui faire porter le fardeau de votre mal être. en revanche, allez en parler à quelqu’un si vous ne parvenez pas à trouver la paix. quelqu’un qui en effet ne doit pas vous juger ni vous dicter votre conduite. vous êtes un grand garçon maintenant...

 Bonjour Brigite,

Je vous remercie de votre réponse qui résume finalement bien ce que je vis. Avec les quelques semaines qui sont passées ma culpabilité tend à disparaitre ou, dans tous les cas, à être moins présente. Je dois avouer que de vous lire ainsi que les autres contributeurs du post m'a bien aider.
Cependant je compte consulter un thérapeutre pour ce sujet mais aussi comprendre ce qui se passe au sein de mon couple.
Je vous tiendrai au courant.
Merci à tous et à très bientôt Wink