Au sujet de ma pétition

12/10/2013 à 07:48

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1257
Membre depuis : 15/09/2012
Je vous invite à aller lire l'article et interview ci-joint à propos de la pétition lancée il y a quelques temps sur RMC. On continue le combat ? Merci à tous ceux qui me soutiennent sans oublier les autres qui n'osent pas signer... Si en lisant cette interview, ils changent d'avis.... On ne sait jamais.

http://www.contrepoints.org/2013/10/11/142143-brigitte-lahaie-penaliser-les-clients-prostituee-va-engendrer-viols-divorces-problemes-sante

12/10/2013 à 08:41

nathnamous

Type :
Messages : 720
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

Je vous invite à aller lire l'article et interview ci-joint à propos de la pétition lancée il y a quelques temps sur RMC. On continue le combat ? Merci à tous ceux qui me soutiennent sans oublier les autres qui n'osent pas signer... Si en lisant cette interview, ils changent d'avis.... On ne sait jamais.

http://www.contrepoints.org/2013/10/11/142143-brigitte-lahaie-penaliser-les-clients-prostituee-va-engendrer-viols-divorces-problemes-sante

 c'est fais bise

12/10/2013 à 13:31

crinou

Type : Homme
Messages : 2202
Membre depuis : 01/07/2013

Brigitte a dit : 

Je vous invite à aller lire l'article et interview ci-joint à propos de la pétition lancée il y a quelques temps sur RMC. On continue le combat ? Merci à tous ceux qui me soutiennent sans oublier les autres qui n'osent pas signer... Si en lisant cette interview, ils changent d'avis.... On ne sait jamais.

http://www.contrepoints.org/2013/10/11/142143-brigitte-lahaie-penaliser-les-clients-prostituee-va-engendrer-viols-divorces-problemes-sante

 J'ai lu et ce que j'ai lu m'énerve, quand je vois la façon dont certains considère la femme.
Oui il y a des filles qui font ça pour l'argent, oui il y en a qui font ça par plaisir et le fait de les mettre dans de maisons les mettraient à l'abris de viol ou d'abus sexuels, je suis loin de le croire. Les proxénètes sont et seront toujours sous-jacents, qu'on le veuille ou non, il y avait les mères maquerelles, ou mieux des Madames Claude, mais toujours un ou une organisatrice.
Et puis certains on besoin de ces filles, et les pénaliser les feraient aller ailleurs dans les bois, les hôtels borgnes, etc...
Sans vouloir faire de politique, je pense qu'il y a des sujets plus importants que de s'occuper les prostituées et de leurs clients.

12/10/2013 à 14:00

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Nous vivons une époque forrrrmidable , fooorrrrrmidable mais fort minable !  Innocent

D'un côté on nous a bassiné pendant des mois et des mois sur le mariage pour tous , alors que la trés grande majorité des homos ne demandaient rien d'autre que continuer à vivre tranquille dans la discrétion de leur tendance sexuelle (car ce n'est que ça être homo finalement .. et ce bazard n'était qu'une pression lobbyiste venue de certains milieux élitistes aux desseins autrement plus stratégiques , bref !)......

Et de l'autre côté , on veux moraliser à outrance et pénaliser une activité aussi vieille que le monde qui engendre des abus certes mais ... qui apporte sans doute plus qu'elle ne prend !

Tiens , hier j'ai été me faire masser par une charmante coquine , gentille et douce à qui j'ai remis un billet pour ce service rendu qui a eclairé ma fin de semaine d'une humeur assez joyeuse ...

Donc Messieurs/dames les censeurs je vous emmm ....!!!! Cool
13/10/2013 à 17:12

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1257
Membre depuis : 15/09/2012
Merci pour vos messages.
14/10/2013 à 01:05

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
On peut faire dire n'importe quoi aux mots dans les phrases à partir du moment où on a envie que de voir une chose dans une forme bien précise, et qu'on milite pour.

La pornographie et la prostitution déverrouillerait la permissivité des hommes vis à vis des femmes donc les fameuses " violences machiste ", de façon inconsciente ça déverrouillerait dans l'esprit des hommes la transgression du viol, de l'inceste, et même de la pédophilie ect selon les abolos.

Donc les viols et tout ce qui touche au déviance ont commencés avec l'arrivé du porno en 75 et l'explosion de la prostitution dans les années 90 ?
Avant ça n'existait pas... ?

Pour mémoire on a pendue des GI Américain en 45 qui s'était adonnés à des viols dans les pays qu'ils venaient libérer du joug nazi... est il nécessaire de rappeler qui était Gilles de Rais ?

On veut rendre la pulsion ou la sexualité masculine responsable de tout les maux, c'est comme si je disais que les femmes étaient planétivore, qu'elles déstabilisaient et dérégulaient toute l'humanité, à produire des êtres humains pour qu'on se foutent sur la gueule pendant qu'elles se caressent le ventre ...    moi aussi je peux trouver des coupables facile stupidement et absurde Cool

Personne ne peut croire que la prostitution puisse disparaître un jour, et d'ailleurs ils ne proposent absolument aucune alternative à part des aides sociales...

Les prostituées feront le tour de l'Europe, elles seront encore plus mobile poussées par leurs proxos, elles ne pourront pas travailler dans leurs pays d'origine étant donne le faible "pouvoir d’achat" dans ces pays ( Je mets entre parenthèse car ce n'est pas adapté comme terme mais j'en trouve pas d'autres) et les mafias omniprésente toujours aux aguets. A terme si toute l'Europe décide l'abolition ça créera un marché low-cost prostitutionnelle  dans les pays pauvre, avec des voyages ect.. et des conditions encore plus précaire pour elles, moins de droits et même plus de droits du tout.








14/10/2013 à 01:11

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

J'approuve, tout ce que vous dîtes sur le sujet, mais soulignons tout de même ceci :


Tous ces éléments ont-ils été pris en compte dans le rapport de Maud Olivier rendu public le 18 septembre 2013 ?

Comme souvent chez les hommes politiques, toute cette histoire commence par la projection d’un monde idéal (celui des féministes abolitionnistes) sur le monde réel. Beaucoup de lois « à la con » seraient évitées si les députés commençaient leur mandature par une petite thérapie psychologique (Rires). La plupart d’entre elles ont des effets pervers inimaginables, et cela risque d’être le cas si jamais ce projet de loi passe. Bien sûr que tout cela peut partir de bonnes intentions (laissons leur le bénéfice du doute…).


14/10/2013 à 01:29

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
La semaine dernière je prenais une pause sur les Champs Elysées, il était vers 4 heures au matin.

Beaucoup de racailles ont pris possession des lieux comme tout le monde le sait et dans pas mal d'endroits en France malheureusement, bref..

Les femmes qui passent seules surtout habillées légèrement et même parfois accompagnées de leurs copains j'en ai vue défilées ( Sortie de boite, de bars ect.. ) elles se font harcelées dans pas mal de cas par des gaillards qui n'hésitent pas à les accoster de façon peu reluisante..

J'ai le souvenir d'une fille qui était là habillée d'un mini short et d'un débardeur, à un moment un type en voiture arrive, ouvre sa vitre et commence à lui parler, apparemment ils se connaissaient mais elle n'était pas décidée à monter avec lui. Voilà deux types qui débarque de nulle part, deux grands gaillards à l'allure nonchalante en train de bouffer je sais pas quoi, ils se regardent tout les deux, se concertent un peu et approchent de cette jeune fille qui parlaient toujours aux gars de la voiture, ils s'approchent d'elles jusqu'à la frôler, la toucher, la peloter, en lui posant des questions insistante et incompréhensible.
Le mec dans la voiture n'a pas bronché, si bien qu'elle a finie par monter dans la voiture...

Si ces connards n'ont plus dans l'idée qu'ils peuvent toujours aller voir une prostituée en dernier recours, la prochaine étape ça va être quoi ?

14/10/2013 à 04:24

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Les racailles dont tu parles , s'ils vont voir des prostituées c'est pour les tabasser sans les payer !

Dans ce cas précis , je crois plutôt qu'il est grand temps de s'occuper d'éradiquer le problème racaille Sealed
14/10/2013 à 19:46

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

FranckP a dit : 

Les racailles dont tu parles , s'ils vont voir des prostituées c'est pour les tabasser sans les payer !

Dans ce cas précis , je crois plutôt qu'il est grand temps de s'occuper d'éradiquer le problème racaille Sealed

 Aussi oui...on voit parfois ces histoires dans les faits divers.

A ça on va te répondre que c'est entièrement de la faute d'un gars comme toi et moi, qui maintiennent les femmes dans un état de vulnérabilité et de violences en étant clients, et que la violence est aussi de toute façon inhérente aux clients qui font abstraction de la personne mais s'en servent de défouloir....

Quand on a décidé de croire en quelques choses on y crois ! Même si tu essaies d'apporter des démentis ou de creuser un peu..  

17/10/2013 à 05:24

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Brigitte a dit : 

 Si en lisant cette interview, ils changent d'avis.... On ne sait jamais.



  On rajoute une couche, comme tout bon salopard criminel qui se respecte :

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Dossiers/p-23758-Liaisons-dangereuses-en-Europe-la-face-cachee-de-l-interdiction-de-la-prostitution-en-Norvege.htm


29/11/2013 à 18:42

Elisa

Type : Femme
Messages : 1497
Membre depuis : 13/09/2012
"Entamé à la mi-journée, le débat sur la proposition de loi visant à sanctionner les clients de prostituées a démarré dans un hémicycle rempli d'à peine une vingtaine de députés. "


!
29/11/2013 à 21:59

crinou

Type : Homme
Messages : 2202
Membre depuis : 01/07/2013
Soit ils en ont rien à foutre, soit il étaient en galante compagnie, avec de prostituées bien sûr.
C'est lamentable avec le salaire qu'ils touchent, ils pourraient faire un effort.
Et c'est eux qui dictent les lois aux français.
500 et des brouettes de députés et une vingtaine de présents, Ca donne à réfléchir ...... grrrrr !!!!!!
30/11/2013 à 06:19

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
La loi a été adoptée cette nuit, bah un peu de difficulté ça mettra un peu de piments.. Innocent
30/11/2013 à 08:13

Elisa

Type : Femme
Messages : 1497
Membre depuis : 13/09/2012

crinou a dit : 

Soit ils en ont rien à foutre, soit il étaient en galante compagnie, avec de prostituées bien sûr.
C'est lamentable avec le salaire qu'ils touchent, ils pourraient faire un effort.
Et c'est eux qui dictent les lois aux français.
500 et des brouettes de députés et une vingtaine de présents, Ca donne à réfléchir ...... grrrrr !!!!!!

 577 députés.

"Une fois déduites les cotisations et les contributions applicables, le salaire net d'un député s'élève à 5189,27 euros par mois. Mais à ce montant s'ajoutent des indemnités et des avantages supplémentaires.
En plus de l'indemnité parlementaire, chaque député bénéficie d'une indemnité représentative des frais de mandat visant à prendre en charge les dépenses liées à l'exercice de ses fonctions. Son montant est de 6412 euros bruts mensuels.
Un député dispose également d'un crédit affecté à la rémunération de collaborateurs recrutés par lui, et dont les effectifs varient de 1 à 5. Son montant mensuel est de 9138 euros
En plus de l'indemnité parlementaire, chaque député bénéficie d'une indemnité représentative des frais de mandat visant à prendre en charge les dépenses liées à l'exercice de ses fonctions. Son montant est de 6412 euros bruts mensuels.
Un député dispose également d'un crédit affecté à la rémunération de collaborateurs recrutés par lui, et dont les effectifs varient de 1 à 5. Son montant mensuel est de 9138 euros"


30/11/2013 à 08:24

crinou

Type : Homme
Messages : 2202
Membre depuis : 01/07/2013
Arrête Elisa tu me fous le bourdon. Quand je pense à ce que je ferai avec tout ce pognon.
Enfin moi j'ai la conscience tranquille, mais je suis sûr qu'eux aussi ont la conscience tranquille.
Sans commentaire !!!!!
30/11/2013 à 08:47

dan76

Type :
Messages : 15
Membre depuis : 01/01/1970
bon, c'est perdu ! comme après toute défaire, on se retrouve avec la gueule de bois, le spleen plein la tronche ...
on se trouve des excuses, heu ??? le combat n'était pas égal, l'issue était connue, à partir du moment où le processus de loi était engagé, les politiques ne pouvaient pas faire autrement que d'aller dans le sens de l'histoire ...

mais de ces derniers mois il restera des graines dont certaines porteront de belles plantes, par exemple, un réseau de gens qui se sont mobilisés, moi par exemple, pour une cause improbable !
soyons clair, le vrai objectif est LA LIBERTAD ! cette liberté de disposer de son corps, de tout son corps ! l'ennemi, c'est cette morale judéo-chrétienne qui nous colle à la peau, un truc insaisissable, diffus, qui se niche tout autour de nous, famille, amis, collègues, référents sociaux ...

alors, et maintenant ? trouvons les mots pour se relever et repartir !
allons y des gros poncifs : ce n'est qu'une bataille ... ce n'est qu'un début, continuons ... el pueblo, unidad !!!
il se dit que les révolutions modernes, Tunisie, Egypte ... sont parties du net ! alors ...

un dernier mot pour Brigitte : bravo pour ce que vous avez fait ces derniers mois ! merci pour nous, pour nos enfants ... et merci pour ce que vous allez encore faire demain !

¡ VAMOS AMIGOS !
30/11/2013 à 10:49

lilies

Type : Femme
Messages : 430
Membre depuis : 13/09/2012
J'ai suivi une bonne partie du débat à l'assemblée, par internet. J'ai été interloqué par un véritable guet-apens dogmatique. En résumé, une trentaine de députés (à minuit), dans la grande majorité totalement convaincue que les clients sont des êtres ignobles et que les prostituées sont aliénées, à base de chiffres souvent infondés et d'arguments partisans, ont décidé d'une question de société qui touche l'intimité de millions de personnes. La fameuse commission, qui a travaillé depuis 2011 et sur laquelle s'adosse Valérie Naja Belkacem, a fait une "instruction à charge" car elle était composée depuis le début par des personnes convaincues par une seule position. Tout leur travail a été de développer et justifier leur partie pris de départ. 
On a bien vu dans les débats que ces députés ont été totalement hermétiques aux propos sensés de la partie adverse (principalement le très bon Sergio Coronado). J'ai vu un dialogue de sourds où notamment tous les avis des associations de terrain aidant les prostituées sont écartés d'un revers de la main. 

Pour argumenter, les députés se sont appuyés sur des cas réels mais extrêmes: prostituées traumatisées et clients pervers. Bref, on prend des cas particuliers (que tout le monde réprouve) et on généralise, sans s'appuyer sur des études sérieuses et indépendantes. Ce que j'ai perçu, c'est une véritable hypocrisie: la motivation de base se veut de venir en aide aux prostituées, mais en légiférant de manière à réduire le nombre de clients, le résultat sera évidemment de précariser les prostituées en réduisant leurs revenus et en les mettant sous pression des proxénètes, quand celles-ci en ont. 

Quelques moments "mémorables" (parmi bien d'autres). 

* "Les prostituées sont des personnes vulnérables, un acte sexuel doit donc être condamné comme un viol" (un député UMP, de mémoire). 

* Marie-georges Buffet : "Les sondages montrent qu'une large majorité de français est opposée à la pénalisation des clients, il faut donc marquer le coup et bien montrer par la loi qu'il faut punir les clients (on est là vraiment dans le déni de démocratie: "moi je sais, les français on tort, je vais leur imposer mon point de vue"). 

* Valérie Najat Belkacem : alors qu'elle annonce que le gouvernement souhaitait conserver l'article 16 comme tel (pénalisation du client), elle se range "à l'avis de l'assemblée" pour faire adopter l'amendement rendant comme délit la récidive d'achat d'acte sexuel (tribunal correctionnel). 

J'ai bien senti qu'une majorité de députés aurait souhaité une peine de prison mais que, s'ils n'ont pas osé, c'est j'imagine soit de peur que le vote solennel en pleine assemblée (le 4 décembre) soit négatif, ou bien l'approche des élections. 
Mais comme l'a dit le député Geoffroy: "on commence comme ça, et puis dans quelques années on fait le point et on durcit la peine si les effets escomptés ne sont pas au rendez-vous." 

En ne faisant pas de distinction entre les prostituées contraintes et les prostituées indépendantes "qui savent très bien ce qu'elles font", il y a un aspect liberticide qui pourrait être relevé par le conseil constitutionnel... si toutefois il était saisi un jour de la question. 

Mention spéciale à Sergio Coronado, plein de bon sens. Pas mal aussi Jean Louis Borloo, qui a évoqué l'état d'esprit trop partisan de la micro-assemblée pour une question importante de société.
30/11/2013 à 11:23

FranckP

Type : Homme
Messages : 687
Membre depuis : 13/09/2012
Les prix vont baisser !! Laughing

Bon sans rire ... nous voilà donc bien revenus au temps liberticides , ça fait maintenant des années que la vis est ressérée dans beaucoup de compartiments du jeu et à chaque fois en prenant des dogmes comme des vérités ...

Je ne ferai qu'un seul parrallèle qui me parle bien , quand vous prenez votre voiture aujourd'hui vous êtes tout simplement considéré comme un délinquant d'office et la plus petite erreur vous condamne illico à des amendes disproportionnées ,vous baissez la tête devant le jugement ouhhhhh !!

Il en sera de même aujourd'hui pour les personnes aimant le sexe libre , il devient lui aussi règlementé et culpabilisant ...

Envie de vomir ... Yell
30/11/2013 à 12:48

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1257
Membre depuis : 15/09/2012

dan76 a dit : 

bon, c'est perdu ! comme après toute défaire, on se retrouve avec la gueule de bois, le spleen plein la tronche ...
on se trouve des excuses, heu ??? le combat n'était pas égal, l'issue était connue, à partir du moment où le processus de loi était engagé, les politiques ne pouvaient pas faire autrement que d'aller dans le sens de l'histoire ...

mais de ces derniers mois il restera des graines dont certaines porteront de belles plantes, par exemple, un réseau de gens qui se sont mobilisés, moi par exemple, pour une cause improbable !
soyons clair, le vrai objectif est LA LIBERTAD ! cette liberté de disposer de son corps, de tout son corps ! l'ennemi, c'est cette morale judéo-chrétienne qui nous colle à la peau, un truc insaisissable, diffus, qui se niche tout autour de nous, famille, amis, collègues, référents sociaux ...

alors, et maintenant ? trouvons les mots pour se relever et repartir !
allons y des gros poncifs : ce n'est qu'une bataille ... ce n'est qu'un début, continuons ... el pueblo, unidad !!!
il se dit que les révolutions modernes, Tunisie, Egypte ... sont parties du net ! alors ...

un dernier mot pour Brigitte : bravo pour ce que vous avez fait ces derniers mois ! merci pour nous, pour nos enfants ... et merci pour ce que vous allez encore faire demain !

¡ VAMOS AMIGOS !

 Je suis très déçue aussi, bien évidemment même si je le pressentais. Merci pour votre message et oui le combat continue. Je militerai toujours pour un droit à la sexualité et comme chacun l'entends. Bon week-end à tous.