Quels sont les motifs pour y arriver

27/11/2012 à 10:52

lolotte

Type :
Messages : 389
Membre depuis : 01/01/1970
Je voudrai comprendre les motifs qui peuvent amener à la prostitutionEmbarassed, qu'elle soit libre, voulue, ou sous contrainte... Doit on rouvrir ces maisons " de passe"Undecided ? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?Wink Est il possible de travailler sans souteneur?Undecided, courage ...à vos claviers...
27/11/2012 à 15:53

Florina

Type : Femme
Messages : 285
Membre depuis : 13/09/2012
? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?


Et comment qu'il y a du respect pour ces personnes ! Tout d'abord parce qu'il y a du respect pour chaque personne, chaque être humain, homme, femme, enfant. 

Il aurait pu arriver à n'importe quelle personne sur la terre d'être dans une situation similaire. Quant aux motifs ils sont identiques à ceux qui poussent une personne à être secrétaire, médecin, chauffeur de poids lourds...Je ne saisis pas bien qu'il faut avoir des motifs précis pour être prostitué-e. Ou alors ces motifs sont d'avoir choisi ce métier.

C'est le parcours de vie de chacun et chacune d'être devenu-e prostitué-e. Ce qui peut faire peine c'est que la personne ait eu l'obligation de le faire sous menaces.

Il m'est arrivé de penser qu'une femme bcbg, soit une sale "pute". Et pourtant elle ne faisait pas le trottoir. Mais avec des comportements mentaux vicieux ou méchants il y a plus de puterie  que chez une personne qui se prostitue.

On sait bien que la prostitution se veut d'abord dans l'âme...et non seulement par le corps. (Mais bon là n'est pas le sujet).

En tout cas je pense envers ces personnes : Respects. Et surtout courage !


27/11/2012 à 17:08

lolotte

Type :
Messages : 389
Membre depuis : 01/01/1970

Florina a dit : 

? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?


Et comment qu'il y a du respect pour ces personnes ! Tout d'abord parce qu'il y a du respect pour chaque personne, chaque être humain, homme, femme, enfant. 

Il aurait pu arriver à n'importe quelle personne sur la terre d'être dans une situation similaire. Quant aux motifs ils sont identiques à ceux qui poussent une personne à être secrétaire, médecin, chauffeur de poids lourds...Je ne saisis pas bien qu'il faut avoir des motifs précis pour être prostitué-e. Ou alors ces motifs sont d'avoir choisi ce métier.

C'est le parcours de vie de chacun et chacune d'être devenu-e prostitué-e. Ce qui peut faire peine c'est que la personne ait eu l'obligation de le faire sous menaces.

Il m'est arrivé de penser qu'une femme bcbg, soit une sale "pute". Et pourtant elle ne faisait pas le trottoir. Mais avec des comportements mentaux vicieux ou méchants il y a plus de puterie  que chez une personne qui se prostitue.

On sait bien que la prostitution se veut d'abord dans l'âme...et non seulement par le corps. (Mais bon là n'est pas le sujet).

En tout cas je pense envers ces personnes : Respects. Et surtout courage !


 Merci Florina, c'est souvent un dernier recours pour survivre financièrement avant de vivre décemment et encore ce n'est pas certain que l'on puisse en vivre décemment, sauf dans le milieu du luxe et j'en douterai encore  toute ma vie....parce quand tu es"passée en âge" bye, bye...

27/11/2012 à 17:23

popo

Type : Homme
Messages : 2331
Membre depuis : 10/09/2012

lolotte a dit : 

Je voudrai comprendre les motifs qui peuvent amener à la prostitutionEmbarassed, qu'elle soit libre, voulue, ou sous contrainte... Doit on rouvrir ces maisons " de passe"Undecided ? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?Wink Est il possible de travailler sans souteneur?Undecided, courage ...à vos claviers...

 Je vais même pas m'intéresser aux autres questions...... Encore heureux que j'ai du respect pour ces femmes !!!!! Comme j'en ai pour n'importe qui, sauf pour les cons peut-être, parce que eux, ils sont cons quand même......
Je ne comprends pas trop pourquoi tu poses une telle question ? Je suis presque choqué, honnêtement. Je pense qu'il s'agit plus d'une maladresse qu'autre chose mais ça m'interpelle un peu quand même.

27/11/2012 à 17:39

lolotte

Type :
Messages : 389
Membre depuis : 01/01/1970

popo a dit : 

lolotte a dit : 

Je voudrai comprendre les motifs qui peuvent amener à la prostitutionEmbarassed, qu'elle soit libre, voulue, ou sous contrainte... Doit on rouvrir ces maisons " de passe"Undecided ? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?Wink Est il possible de travailler sans souteneur?Undecided, courage ...à vos claviers...

 Je vais même pas m'intéresser aux autres questions...... Encore heureux que j'ai du respect pour ces femmes !!!!! Comme j'en ai pour n'importe qui, sauf pour les cons peut-être, parce que eux, ils sont cons quand même......
Je ne comprends pas trop pourquoi tu poses une telle question ? Je suis presque choqué, honnêtement. Je pense qu'il s'agit plus d'une maladresse qu'autre chose mais ça m'interpelle un peu quand même.

 Ne te choque pas...Pour nous tous c'est évident du respect pour TOUS, pour TOUTES mais ce respect que tu éprouves, parfois, on te le jette à la figure en refus, au nom d'on ne sait quoi comme motif . J'en ai entendu des conneries sur cette terre depuis que je suis né'(e). du beau, du bon, du mal, moi même n'étant pas parfait(e) alors pour les rejeter  ces filles, c'est si facile de les discréditer, qu'elles ne veulent que du fric...etc, j'en connais personnellement , elles viennent de Béziers à Nîmes au train pour faire le métier sur la N113, j'ai parlé avec elles autour d'un café, elles étaient 2, elles avaient chacune 2 enfants, pour les enfants elles travaillaient dans un bureau à Nîmes, Quel respect pour ces femmes que j'ai , tu me comprends Popo, c'est peut être mal écrit, ou difficile à comprendre, mais on aurait encore un prédateur qui oserait prouver le contraire. Amitiés sincères 

27/11/2012 à 18:02

popo

Type : Homme
Messages : 2331
Membre depuis : 10/09/2012
Je connais la 113, j'ai bossé 5 à Nîmes et quand je descendais sur Arles je les voyais, ou bien y avait un sac en plastique pour signaler qu'elles étaient au turbin.... T'en avais aussi le tour des boulevards, en haut de Jean-Jaurès aussi....  Mais oui elles sont respectables, sans doute plus que nous parce que ça doit pas être évident pour elles.....
27/11/2012 à 18:04

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Florina a dit : 

? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?


Et comment qu'il y a du respect pour ces personnes ! Tout d'abord parce qu'il y a du respect pour chaque personne, chaque être humain, homme, femme, enfant. 

Il aurait pu arriver à n'importe quelle personne sur la terre d'être dans une situation similaire. Quant aux motifs ils sont identiques à ceux qui poussent une personne à être secrétaire, médecin, chauffeur de poids lourds...Je ne saisis pas bien qu'il faut avoir des motifs précis pour être prostitué-e. Ou alors ces motifs sont d'avoir choisi ce métier.

C'est le parcours de vie de chacun et chacune d'être devenu-e prostitué-e. Ce qui peut faire peine c'est que la personne ait eu l'obligation de le faire sous menaces.

Il m'est arrivé de penser qu'une femme bcbg, soit une sale "pute". Et pourtant elle ne faisait pas le trottoir. Mais avec des comportements mentaux vicieux ou méchants il y a plus de puterie  que chez une personne qui se prostitue.

On sait bien que la prostitution se veut d'abord dans l'âme...et non seulement par le corps. (Mais bon là n'est pas le sujet).

En tout cas je pense envers ces personnes : Respects. Et surtout courage !


entièrement ok avec toi sur la totalité de tes écrits Florina.

Il peut arriver aussi que certaines femmes violées deviennent  prostituées et n'ont pas appris le respect de leur corps ni d'elles même tout simplement.


27/11/2012 à 18:12

lolotte

Type :
Messages : 389
Membre depuis : 01/01/1970

stephyduclos a dit : 

Florina a dit : 

? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?


Et comment qu'il y a du respect pour ces personnes ! Tout d'abord parce qu'il y a du respect pour chaque personne, chaque être humain, homme, femme, enfant. 

Il aurait pu arriver à n'importe quelle personne sur la terre d'être dans une situation similaire. Quant aux motifs ils sont identiques à ceux qui poussent une personne à être secrétaire, médecin, chauffeur de poids lourds...Je ne saisis pas bien qu'il faut avoir des motifs précis pour être prostitué-e. Ou alors ces motifs sont d'avoir choisi ce métier.

C'est le parcours de vie de chacun et chacune d'être devenu-e prostitué-e. Ce qui peut faire peine c'est que la personne ait eu l'obligation de le faire sous menaces.

Il m'est arrivé de penser qu'une femme bcbg, soit une sale "pute". Et pourtant elle ne faisait pas le trottoir. Mais avec des comportements mentaux vicieux ou méchants il y a plus de puterie  que chez une personne qui se prostitue.

On sait bien que la prostitution se veut d'abord dans l'âme...et non seulement par le corps. (Mais bon là n'est pas le sujet).

En tout cas je pense envers ces personnes : Respects. Et surtout courage !


entièrement ok avec toi sur la totalité de tes écrits Florina.

Il peut arriver aussi que certaines femmes violées deviennent  prostituées et n'ont pas appris le respect de leur corps ni d'elles même tout simplement.


 Il y a de tout sur cette terre, Comme tu l'écris Florina, du respect et du courage, par ce qu'il faut être blindée, crois moi , en te disant que tous les malades ne sont pas enfermés.... 

27/11/2012 à 18:20

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

lolotte a dit : 

Je voudrai comprendre les motifs qui peuvent amener à la prostitutionEmbarassed, qu'elle soit libre, voulue, ou sous contrainte... Doit on rouvrir ces maisons " de passe"Undecided ? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?Wink Est il possible de travailler sans souteneur?Undecided, courage ...à vos claviers...

 Il y a trop de questions...

Comprendre les motifs ? Impossible. Des histoires de vie, tout simplement....

Rouvrir les maisons closes ? Bof...

Travailler sans souteneur ? L'État n'en est-il pas un aujourd'hui ? (elles n'ont pas  de statut - hors la loi - mais payent des impôts...hum...)

J'ai beaucoup de respect pour ces femmes et j'en connais beaucoup (hommes aussi)


27/11/2012 à 18:42

lolotte

Type :
Messages : 389
Membre depuis : 01/01/1970

Ambre a dit : 

lolotte a dit : 

Je voudrai comprendre les motifs qui peuvent amener à la prostitutionEmbarassed, qu'elle soit libre, voulue, ou sous contrainte... Doit on rouvrir ces maisons " de passe"Undecided ? Avez vous  du respect pour ces filles de l'Amour ?Wink Est il possible de travailler sans souteneur?Undecided, courage ...à vos claviers...

 Il y a trop de questions...

Comprendre les motifs ? Impossible. Des histoires de vie, tout simplement....

Rouvrir les maisons closes ? Bof...

Travailler sans souteneur ? L'État n'en est-il pas un aujourd'hui ? (elles n'ont pas  de statut - hors la loi - mais payent des impôts...hum...)

J'ai beaucoup de respect pour ces femmes et j'en connais beaucoup (hommes aussi)


 L'Etat est le premier voleur cautionné par la Loi. Si on leur donnaient des statuts, ce serait les reconnaître aux yeux de l'Etat,à ces personnes" mais pas de ça chez nous".  Pour rester en France tu dois payer des impôts,  par n'importe quel moyen, même les plus démunis ...alors le choix des métiers est vite fait , on tient compte de la disponibilité, et de la chance d'être jeune, les vieux chevaux de remontes, on les oublie, même avec leurs heures glorieuses.
Les hommes aussi, comme tu dis, il n'y a plus que du boulot pour des BAC +5 ,  +8, et les autres on en fait quoi ? chômer? avec 2 gosses bien souvent et une allocation de misère.... Le choix se fait par nécessité... Respect énorme de ma part pour ce milieu, c'est pour cela que j'ai lancé le dialogue

28/03/2013 à 16:20

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012
La loi sur le racolage passif est en passe (Tongue Out) d'être abrogé, mais je suis quand même perplexe.
Si évidemment les prostituées ne sont pas des délinquantes on ne peut pas jeter la pierre aux riverains incommodés par le ballet des voitures, les préservatifs usagés retrouvé un peu partout, des passes qui se font dans les halls d'immeuble, les parkings, même dans les cours des maisons parfois ...Du moins cette forme là existe, quand la femme ne peut pas ramener le client chez elle.

Comment en vouloir aux parents qui rentrent de l'école avec leurs enfants et qui voient des femmes attendant le client dans des tenues explicite, ou des actes sexuelle qui se font dans des voitures, bref sur leurs chemins ou juste à côté de chez eux.

Même si le problème n'est pas simple il y avait certainement d'autres pistes à étudier...

28/03/2013 à 18:29

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Je ne comprends rien mais alors rien à ce que tu essayes de nous dire !!! Fais un effort chouchou !!! C'est quoi les autres pistes à étudier ?
28/03/2013 à 18:46

lilies

Type : Femme
Messages : 430
Membre depuis : 13/09/2012
cest quoi la question?
28/03/2013 à 18:51

lilies

Type : Femme
Messages : 430
Membre depuis : 13/09/2012

ben moi je pense que les "travailleuses du sexe" ne vendent pas leurs corps elles vendent juste une prestation point barre
c'est juste l'idée que certaines personnes se font du "metier" pour certain un "phantasme" ,d'autre un interdit ou juste "ben c'est un pute je peux lui cracher dessus

et quoi penser des kiné qui font de la réeducation du périnée pour les femmes qui viennent d'accoucher avec des gantsInnocent

28/03/2013 à 18:53

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 

Je ne comprends rien mais alors rien à ce que tu essayes de nous dire !!! Fais un effort chouchou !!! C'est quoi les autres pistes à étudier ?

 Dans toute les villes avant la loi sur le racolage tu avais des prostituées qui travaillaient un peu partout, sur les grands boulevards, dans les quartiers, de jour comme de nuit, tu n'es pas au courant ?

Même si je suis contre cette loi on ne peut pas en vouloir aux riverains qui n'ont riens demandés à personne et qui la subissent. 

Mais cette loi n'a servie à riens d'autres que de précariser encore plus leurs situation et qu'elles s'éloignent des viles où elles étaient plus vulnérable.

Les autres pistes je n'en sais rien j'ai jamais eu la prétention d'avoir la solution, il y a des villes où des zones spéciale prostitution ont été crées afin d'éviter que ça incommode les gens sur leurs lieu d'habitation, faute de mieux..

28/03/2013 à 20:53

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Ah oui d'accord...

Oui la prostitution gêne... Mais n'est-ce pas le plus vieux métier du Monde ? Alors quoi ? L'éradiquer ? Une fois cette première urgence accomplie, il faudra penser à supprimer le chômage, la guerre, la délinquance, l’injustice, la crise de la zone euro, la pulsion sexuelle…Tongue Out

Je connais bien le sujet. On ne pourra jamais la supprimer. Il ne faut pas oublier que la prostitution est multiple. Il existe des prostituées indépendantes qui assument leur statut et même le revendiquent, défendant leur honneur et leur gagne-pain selon une autre variante du féminisme.
A-t-on réfléchi aux éventuelles conséquences d’une interdiction totale ? La prostitution, c’est comme le cannabis ou l’alcool au temps de la prohibition, plus on l’interdit, plus on ouvre le champ des réseaux clandestins, des mafias, du marché noir et de leur cortège de risques. Et comment feront les clients réguliers, les miséreux sexuels, les solitaires qui n’ont ni épouse ni copine ni copain pour assouvir leurs pulsions ? (oui, je vois bien les réponses possibles mais le contact avec l’Autre est quand même nécessaire au cours d’une vie sexuelle).

Ne vaudrait-il pas mieux s’inspirer de l’exemple de l’Allemagne en faisant de la prostitution un métier comme un autre, avec règlementation, droit du travail, fiscalité, contrôles sanitaires, pignon sur rue, etc. On n’y voit que des avantages. Les prostituées seraient mieux protégées, tant en termes de droits, de parcours professionnel que de santé. Elles auraient une meilleure image d’elles-mêmes et aux yeux de la société. Les clients aussi seraient mieux protégés et moins honteux.  L’état percevrait des ressources fiscales supplémentaires. Les réseaux mafieux se feraient tondre l’herbe sous les pieds. On en finirait aussi avec cette espèce d’hypocrisie culpabilisante vis-à-vis du sexe : en quoi gagner sa vie avec son corps serait-il plus aliénant qu’être ouvrier, caissière, body-artiste ou sportif ? Les Allemands ont estimé que "pute" était un métier pas plus honorable ou déshonorant qu’un autre et leur rapport à la prostitution me semble plus franc, sain et moderne que le nôtre qui n’en finit plus d’hésiter entre tolérance gênée et pulsions puritano-moralistes.


Et puis je pense qu'on ferait aussi un énorme pas en avant en ce qui concerne les assistants sexuels... Certains pays l'ont déjà fait. Les handicapés aussi ont besoin de sexualité mais çà c'est un autre histoire...

29/03/2013 à 02:29

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 

Ah oui d'accord...

Oui la prostitution gêne... Mais n'est-ce pas le plus vieux métier du Monde ? Alors quoi ? L'éradiquer ?

Nan mais ! T'es folle ?!?! Tongue Out
 
Je suis évidemment d'accord avec toi et ça fait même du bien de lire ce que tu écris dans tous ce délire actuellement, seul bémol : Les maisons closes en Allemagne, Pays bas , Espagne, Les fameuses vitrines en Belgique ect sont infiltés par les mafias et c'est le principal arguments des abolitionnistes, mais ils oublient que c'est le cas aussi de celles qui bossent dans la rue mais avec l'insécurité et le harcèlement policier en plus, et un accès à la santé moindre. L'autre argument consiste à dire aussi que les maisons closes légale n'empêche pas celles qui sont illégale.....Apparemment les Pays Bas font marche arrière et l'Angleterre prends le chemin aussi de la pénalisation, du grand n'importe quoi, ils vont obtenir l'effet inverse de ce qu'ils souhaitent.

Les Suédois qui se targuent tant d'être les pionniers de ces lois stupide se gardent bien de dire que la prostitution à explosée sur internet et que beaucoup travaillent sur des bateaux, plus clandestinement.

J'étais rue de Tilsit hier soir, une charmante jeune femme m'a proposé d'aller chez elle pour 150Euros, j'avais pas la tune je l'aurai eu j'y aurai été sans hésitation, j'emmerde qui au juste et au nom de qui ou quoi je devrai rendre des comptes ?? Parce que des féministes l'ont décidées ??

Te reste plus qu'à les convaincre Ambre.Wink

30/03/2013 à 13:52

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
A priori, je ne suis pas pour les maisons closes non plus. Juste que la prostituée ait un "statut indépendant". Elle fait une prestation de services. En celà je suis d'accord avec Lilies : ce n'est pas du "marchandage de corps" (et que dire de celles qui portent le bébé d'une autre  ? - bref un autre débat)...

.../... Je continue dans mon "délire"...

Elle a un endroit à elle où exercer (un lieu de travail). Elle déclare des revenus et paye des impôts. Elle choisit ses clients. Les handicapés peuvent avoir accès à ses "prestations" et bénéficient d'un pourcentage de remboursement par la sécurité sociale. Tongue Out

Je vais trop loin ? Pas vraiment en fait... Pour moi c'est LA solution.

30/03/2013 à 16:04

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 

A priori, je ne suis pas pour les maisons closes non plus. Juste que la prostituée ait un "statut indépendant". Elle fait une prestation de services. En celà je suis d'accord avec Lilies : ce n'est pas du "marchandage de corps" (et que dire de celles qui portent le bébé d'une autre  ? - bref un autre débat)...

.../... Je continue dans mon "délire"...

Elle a un endroit à elle où exercer (un lieu de travail). Elle déclare des revenus et paye des impôts. Elle choisit ses clients. Les handicapés peuvent avoir accès à ses "prestations" et bénéficient d'un pourcentage de remboursement par la sécurité sociale. Tongue Out

Je vais trop loin ? Pas vraiment en fait... Pour moi c'est LA solution.

 
Il faudrait voir en fait ce que l'on entends par maisons closes, si c'est des usines à servage esclavagiste comme en Espagne ou en Allemagne je ne pense pas du tout que ce soit convenable..je n'ai jamais été dans ces endroits et je ne pense pas que ça me plairait ...

Par contre quand tu parles d'endroit où exercer la législation l'interdit formellement et malheureusement c'est pas prêt de changer, incompatible selon eux avec la dignité humaine..

Le marchandage du corps que tu évoques ou une prestation de service ça reste avant tout une interprétation personnelle, pour moi l'un ou l'autre mais peu importe...

De toute façon ils seront bien obligé de trouver une solution, dans 10-15 ans quand ils finirons par faire le constat de l'échec de leurs politique, on remontera le topic ...Laughing 

 

30/03/2013 à 16:09

Venom

Type : Homme
Messages : 718
Membre depuis : 16/09/2012

Ambre a dit : 



Elle a un endroit à elle où exercer (un lieu de travail). Elle déclare des revenus et paye des impôts. Elle choisit ses clients. Les handicapés peuvent ....

 ça existe déjà : chez elles.

En faisant des annonces sur le net, mais même ça ça leurs va pas, je vois souvent des témoignages d'escort ou de prostituées occasionnel qui sont souvent embêté et passent au tribunal, paient des amendes et sont harcelés par la police, normalement ça devrait plus être le cas si cette loi sur le racolage est abrogé, mais la pénalisation du client aura les mêmes conséquences en gros..