Quand reprendre la sexualité après un accouchement

30/10/2012 à 16:48

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Dans les jours et semaines qui suivent la naissance d'un bébé, la jeune maman est souvent centrée sur le petit bout qui vient de naitre. Le conjoint garde une place importante mais souvent plus relégué au rôle de papa que d'amant. Pour reprendre la sexualité, il faut y aller en douceur et ne pas précipiter les choses. Le conjoint peut cependant vivre à ce moment là une frustration importante. Si la tension sexuelle est trop forte la masturbation peut être une solution en attendant que le désir sexuel soit présent de part et d'autre. Le couple peut également prendre le temps de se retrouver tranquillement... L'activité érotique se vit dans la détente, le partage et le jeu. L'homme peut avoir de la tendresse, des caresses, des massages, sans aboutir comme il en avait l'habitude avant la naissance, au rapport sexuel. Ces rapprochements physiques permettent au couple de se sentir proche et favoriseront la reprise d'une sexualité complète quand la femme s'y sentira prête physiquement et psychiquement.

Ce qu'il faut savoir : L'épisiotomie cicatrise en 5 jours, des soins sont parfois nécessaires pendant 10-15 jours mais passé ce délai tout doit être rentré dans l'ordre ; Il ne faut pas oublier la contraception, une nouvelle grossesse est possible avant le retour de couche (premières règles qui surviennent après l'accouchement). Si la femme allaite la fécondité est moindre mais une grossesse est aussi possible ; Si la femme allaite, lors de l'excitation sexuelle ou de l'orgasme, une émission de lait peut se produire. Une tétée quelques temps avant la rencontre sexuelle évitera ce problème. Dans ce cas également la lubrification est parfois moins intense et plus longue à se produire, l'utilisation par le couple d'un gel lubrifiant permet alors d'améliorer le confort ; Le vagin même s'il a été distendu pendant l'accouchement, reprend vite sa forme et son élasticité. La rééducation périnéale renforcera la musculature autour du vagin Retrouvez un complément d'informations sur notre wiki de l'amour http://www.brigittelahaie.fr/m/wiki/view/accouchement
30/10/2012 à 17:14

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012
sans oublier ces vilaines hormones qui nous font avoir des idées noires des fois....
30/10/2012 à 19:58

Petitefleur69

Type :
Messages : 159
Membre depuis : 01/01/1970
Le meilleur moment, c'est quand on en a à nouveau envie, quand on arrive à dépasser ses craintes concernant la pénétration, qu'on arrive à se ménager du temps pour nous, qu'on a envie de retrouver son compagnon. Il faut être patient. Le partenaire peut nous aider dans cette quête qui ne doit pas être une fin en soi. Apprendre à s'accepter dans notre nouveau corps, dans notre nouveau statut...
30/10/2012 à 22:50

Lithium

Type :
Messages : 351
Membre depuis : 01/01/1970

stephyduclos a dit : 

sans oublier ces vilaines hormones qui nous font avoir des idées noires des fois....

 Tu parles du baby blues?

30/10/2012 à 22:52

Lithium

Type :
Messages : 351
Membre depuis : 01/01/1970
Et toi Petitefleur, il t'a fallu combien de temps? Est-ce revenu petit à petit comme un déclic? Comment répondais-tu aux attentes de ton mari pendant cette période de transition?
31/10/2012 à 20:48

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Lithium a dit : 

stephyduclos a dit : 

sans oublier ces vilaines hormones qui nous font avoir des idées noires des fois....

 Tu parles du baby blues?

 yes, moment non vécu par toutes les femmes, mais ça peut être très difficile et glauque !
un peu tabou d'ailleurs

31/10/2012 à 20:55

Lithium

Type :
Messages : 351
Membre depuis : 01/01/1970

stephyduclos a dit : 

Lithium a dit : 

stephyduclos a dit : 

sans oublier ces vilaines hormones qui nous font avoir des idées noires des fois....

 Tu parles du baby blues?

 yes, moment non vécu par toutes les femmes, mais ça peut être très difficile et glauque !
un peu tabou d'ailleurs

 Pourquoi tabou, c'est important d'en parler. Et surtout c'est du à quoi? Seulement les hormones ou autre chose? 

31/10/2012 à 21:26

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Lithium a dit : 

 Pourquoi tabou, c'est important d'en parler. Et surtout c'est du à quoi? Seulement les hormones ou autre chose? 

oui ce sont les hormones, mais je pense qu'il doit y avoir des combinaisons avec la fatigue etc...
on parle souvent de femmes qui se suicident,
mais il peut arriver aussi que la mère fasse du mal à l'enfant, et des fois sans retour.
c'est très rarement dit.

31/10/2012 à 21:34

Lithium

Type :
Messages : 351
Membre depuis : 01/01/1970
Et bien , c'est quand même important d'en parler, non? Si on en parle, on va pouvoir mieux le gérer.
Comment sortir de cet état et que ressentent ces mamans dans leur tête?
31/10/2012 à 21:39

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Lithium a dit : 

Et bien , c'est quand même important d'en parler, non? Si on en parle, on va pouvoir mieux le gérer.
Comment sortir de cet état et que ressentent ces mamans dans leur tête?

 comment sortir de cet état ?
mis appart le temps je ne vois pas, en plus ça doit dépendre de la force de la déprime....

que ressentent les mamans dans leur tête ?
ça doit dépendre des femmes aussi ....
je pense que les idées noires viennent comme des vagues...
il faudrait des témoignages, mais là on est dans "sexualité après accouchement"
ouvre un poste on verra bien si il y a des témoignages des crises "les pires"

01/11/2012 à 20:24

Petitefleur69

Type :
Messages : 159
Membre depuis : 01/01/1970

Lithium a dit : 

Et toi Petitefleur, il t'a fallu combien de temps? Est-ce revenu petit à petit comme un déclic? Comment répondais-tu aux attentes de ton mari pendant cette période de transition?

 Alors moi, j'ai eu trois enfants et la période d'abstinence a été différente pour les trois. Le premier accouchement, j'ai eu une épisio et là, j'ai beaucoup appréhendé la pénétration. Même le fait de mettre un simple doigt dans le vagin me faisait peur. Dans un premier temps, c'est le gynéco qui m'a rassuré en touchant ma cicatrice et en me disant que tout allait bien. J'avais quand même peur. J'en ai discuté avec mon conjoint qui a été très tendre et compréhensif lors des premiers rapports. On a attendu le quatrième mois pour le premier rapport mais j'en ai eu à nouveau envie que vers le 9ème mois. Pour le deuxième, l'accouchement s'est bien passé. Tu as moins de stress aussi parce que tout n'est pas nouveau. L'envie est revenue vers le 4ème mois. Pour le dernier, j'ai préféré attendre la visite chez le gynéco à 1 mois et demi. J'en avais déjà envie mais je trouvais ça plus sûr. Comme quoi, chaque grossesse est différente.
Mon mari n'était pas très demandeur. Au tout début, on dormait, on ne s'occupait pas de l'autre, on voulait dormir. Ensuite, on passait des moments tendres, de complicité assez brefs tant on était fatigué. Ce n'est qu'avec le temps que tout est redevenu comme avant. La pénétration était peu présente au début, les caresses prédominaient. Ambre a parlé du lubrifiant. C'est vrai que pour ma part, le fait de lubrifier avant avec un gel après ma première grossesse m'a rassuré. J'avais moins d'appréhension.

01/11/2012 à 20:53

Lithium

Type :
Messages : 351
Membre depuis : 01/01/1970

Petitefleur69 a dit : 

Lithium a dit : 

Et toi Petitefleur, il t'a fallu combien de temps? Est-ce revenu petit à petit comme un déclic? Comment répondais-tu aux attentes de ton mari pendant cette période de transition?

 Alors moi, j'ai eu trois enfants et la période d'abstinence a été différente pour les trois. Le premier accouchement, j'ai eu une épisio et là, j'ai beaucoup appréhendé la pénétration. Même le fait de mettre un simple doigt dans le vagin me faisait peur. Dans un premier temps, c'est le gynéco qui m'a rassuré en touchant ma cicatrice et en me disant que tout allait bien. J'avais quand même peur. J'en ai discuté avec mon conjoint qui a été très tendre et compréhensif lors des premiers rapports. On a attendu le quatrième mois pour le premier rapport mais j'en ai eu à nouveau envie que vers le 9ème mois. Pour le deuxième, l'accouchement s'est bien passé. Tu as moins de stress aussi parce que tout n'est pas nouveau. L'envie est revenue vers le 4ème mois. Pour le dernier, j'ai préféré attendre la visite chez le gynéco à 1 mois et demi. J'en avais déjà envie mais je trouvais ça plus sûr. Comme quoi, chaque grossesse est différente.
Mon mari n'était pas très demandeur. Au tout début, on dormait, on ne s'occupait pas de l'autre, on voulait dormir. Ensuite, on passait des moments tendres, de complicité assez brefs tant on était fatigué. Ce n'est qu'avec le temps que tout est redevenu comme avant. La pénétration était peu présente au début, les caresses prédominaient. Ambre a parlé du lubrifiant. C'est vrai que pour ma part, le fait de lubrifier avant avec un gel après ma première grossesse m'a rassuré. J'avais moins d'appréhension.

C'est très complet et très intéressant.
Tu décris tout très bien. Ce que je retiens c'est : la patience, la fatigue et l'importance de la tendresse et des caresses. Merci PetiteFleur d'avoir pris le temps de répondre.

01/11/2012 à 21:01

Petitefleur69

Type :
Messages : 159
Membre depuis : 01/01/1970

Lithium a dit : 

C'est très complet et très intéressant.
Tu décris tout très bien. Ce que je retiens c'est : la patience, la fatigue et l'importance de la tendresse et des caresses. Merci PetiteFleur d'avoir pris le temps de répondre.

 De rien

27/01/2013 à 18:15

PigePige

Type : Femme
Messages : 34
Membre depuis : 12/01/2013

stephyduclos a dit : 

Lithium a dit : 

Et bien , c'est quand même important d'en parler, non? Si on en parle, on va pouvoir mieux le gérer.
Comment sortir de cet état et que ressentent ces mamans dans leur tête?

 comment sortir de cet état ?
mis appart le temps je ne vois pas, en plus ça doit dépendre de la force de la déprime....

que ressentent les mamans dans leur tête ?
ça doit dépendre des femmes aussi ....
je pense que les idées noires viennent comme des vagues...
il faudrait des témoignages, mais là on est dans "sexualité après accouchement"
ouvre un poste on verra bien si il y a des témoignages des crises "les pires"

 moi jai eu un baby blues de foli pour ma fille au moins pendant 6 mois... et mon fils ca aller mieux... en plus beaucoup de pb avec ma fille, siège, déformation du crâne, culotte d'abduction... jen passe... plus le poid et l'allaitement qui m'ont défoncé les seins... donc les relations sexuelles dans tout ca yen avait pas beaucoup...est ce que une dentre vous ce serait fait tiré la peau des seins par hazard?  merci ^^

27/01/2013 à 21:29

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

PigePige a dit : 

stephyduclos a dit : 

Lithium a dit : 

Et bien , c'est quand même important d'en parler, non? Si on en parle, on va pouvoir mieux le gérer.
Comment sortir de cet état et que ressentent ces mamans dans leur tête?

 comment sortir de cet état ?
mis appart le temps je ne vois pas, en plus ça doit dépendre de la force de la déprime....

que ressentent les mamans dans leur tête ?
ça doit dépendre des femmes aussi ....
je pense que les idées noires viennent comme des vagues...
il faudrait des témoignages, mais là on est dans "sexualité après accouchement"
ouvre un poste on verra bien si il y a des témoignages des crises "les pires"

 moi jai eu un baby blues de foli pour ma fille au moins pendant 6 mois... et mon fils ca aller mieux... en plus beaucoup de pb avec ma fille, siège, déformation du crâne, culotte d'abduction... jen passe... plus le poid et l'allaitement qui m'ont défoncé les seins... donc les relations sexuelles dans tout ca yen avait pas beaucoup...est ce que une dentre vous ce serait fait tiré la peau des seins par hazard?  merci ^^

 Que veux tu dire par là ? Que ta poitrine n'est plus la même depuis les grossesses ?

28/01/2013 à 07:31

PigePige

Type : Femme
Messages : 34
Membre depuis : 12/01/2013

Ambre a dit : 

PigePige a dit : 

stephyduclos a dit : 

Lithium a dit : 

Et bien , c'est quand même important d'en parler, non? Si on en parle, on va pouvoir mieux le gérer.
Comment sortir de cet état et que ressentent ces mamans dans leur tête?

 comment sortir de cet état ?
mis appart le temps je ne vois pas, en plus ça doit dépendre de la force de la déprime....

que ressentent les mamans dans leur tête ?
ça doit dépendre des femmes aussi ....
je pense que les idées noires viennent comme des vagues...
il faudrait des témoignages, mais là on est dans "sexualité après accouchement"
ouvre un poste on verra bien si il y a des témoignages des crises "les pires"

 moi jai eu un baby blues de foli pour ma fille au moins pendant 6 mois... et mon fils ca aller mieux... en plus beaucoup de pb avec ma fille, siège, déformation du crâne, culotte d'abduction... jen passe... plus le poid et l'allaitement qui m'ont défoncé les seins... donc les relations sexuelles dans tout ca yen avait pas beaucoup...est ce que une dentre vous ce serait fait tiré la peau des seins par hazard?  merci ^^

 Que veux tu dire par là ? Que ta poitrine n'est plus la même depuis les grossesses ?

 oui carrement... c'est pas la cata mais elle tombe plus et est moins ferme... ca fou les boules mais bon... ;(

28/01/2013 à 07:42

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
C'est vrai que le corps change beaucoup après les grossesses. Certaines seront complexées par le ventre, d'autres par leur poids et puis comme toi il y a les seins....
Tu as deux solutions :

Tu acceptes ton nouveau corps et utilises à fond tes atouts
Tu ne l'acceptes pas et irrémédiablement te tourne vers la chirurgie esthétique.

Quid de l'avis du conjoint ?

Dans les deux cas, un vrai travail psychologique est nécessaire.

"L'image de soi" - acceptation de son corps.... C'est mon créneau. Tu peux m'en parler comme tu veux. Je travaille pour une association de femmes qui ont eu un cancer du sein avec "amputation" ou pas....
On fait des miracles avec le conseil en image Tongue Out
02/02/2013 à 00:52

Manue

Type : Femme
Messages : 393
Membre depuis : 29/01/2013
j'avais pas beaucoup de poitrine avant, mais là c'est pire, je suis plate, c'est le désert!!!
ça m'a pas mal complexée et j'aime toujours les regarder trop, ils m'attirent pas, en revanche j'ai adoré allaiter, pour le coup ça a duré, c'était beau, utile et facile, bingo! je signe!

j'aimerais avoir pareil sans le lait, parce que ça coule quand on fait des câlins lol!!!  faire l'amour et allaiter sont régis tout les deux  par l'ocytocyne (comme l'accouchement) hormones du plaisir , de l'amour!!!
04/02/2013 à 17:06

caramiel

Type : Homme
Messages : 661
Membre depuis : 18/09/2012

Ambre a dit : 


"L'image de soi" - acceptation de son corps.... C'est mon créneau. Tu peux m'en parler comme tu veux. Je travaille pour une association de femmes qui ont eu un cancer du sein avec "amputation" ou pas....
On fait des miracles avec le conseil en image Tongue Out

 Tu fais ça aussi mais tu es une superwomanCool
dommage que Nice soit si loin sinon je t'aurai envoyé une connaissanceWink

04/02/2013 à 21:33

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Manue a dit : 

j'avais pas beaucoup de poitrine avant, mais là c'est pire, je suis plate, c'est le désert!!!
ça m'a pas mal complexée et j'aime toujours les regarder trop, ils m'attirent pas, en revanche j'ai adoré allaiter, pour le coup ça a duré, c'était beau, utile et facile, bingo! je signe!

j'aimerais avoir pareil sans le lait, parce que ça coule quand on fait des câlins lol!!!  faire l'amour et allaiter sont régis tout les deux  par l'ocytocyne (comme l'accouchement) hormones du plaisir , de l'amour!!!

 Le regard de l'autre sur soi aussi est terriblement important. Que pense ton mari de tes seins ?