La sexualité des handicapés

10/12/2012 à 07:34

Brigitte

Type : Femme
Messages : 1251
Membre depuis : 15/09/2012
Il y a encore un fort tabou par rapport à la sexualité des personnes handicapées, sans doute parce que le handicap fait peur. Pourtant, si le corps est handicapé, le cœur, lui, reste intact. Donner à une personne handicapée la possibilité d'avoir une vie sexuelle est un véritable atout, tant sur le plan psychique que sur le plan de sa santé.
Évidemment, chacun, en fonction de son handicap mais aussi, et surtout, de sa personnalité, aura des désirs et des besoins différents. On constate néanmoins qu'il est plus facile pour un homme de trouver une compagne, sans doute parce que la femme a un côté « infirmière ». Il est également plus facile d'avoir une sexualité si celle-ci existait avant le handicap.
Enfin, le tabou est encore plus grand lorsqu'il s'agit de handicap mental, peut-être parce qu'il y a, de manière sous-jacente, la crainte que la personne handicapée mentale ne se reproduise. Ne faut-il pas oser aborder la question plutôt que de se réfugier derrière toutes ces peurs ?
13/12/2012 à 16:33

lolotte

Type :
Messages : 389
Membre depuis : 01/01/1970

Brigitte a dit : 

Il y a encore un fort tabou par rapport à la sexualité des personnes handicapées, sans doute parce que le handicap fait peur. Pourtant, si le corps est handicapé, le cœur, lui, reste intact. Donner à une personne handicapée la possibilité d'avoir une vie sexuelle est un véritable atout, tant sur le plan psychique que sur le plan de sa santé.
Évidemment, chacun, en fonction de son handicap mais aussi, et surtout, de sa personnalité, aura des désirs et des besoins différents. On constate néanmoins qu'il est plus facile pour un homme de trouver une compagne, sans doute parce que la femme a un côté « infirmière ». Il est également plus facile d'avoir une sexualité si celle-ci existait avant le handicap.
Enfin, le tabou est encore plus grand lorsqu'il s'agit de handicap mental, peut-être parce qu'il y a, de manière sous-jacente, la crainte que la personne handicapée mentale ne se reproduise. Ne faut-il pas oser aborder la question plutôt que de se réfugier derrière toutes ces peurs ?

 Bonjour Brigitte, ne mélangeons pas tout...il y a l'handicapé moteur à la suite d'un accident, et l'handicapé  de naissance genre trisomique, le premier cas est "passable " dans les moeurs, puisqu'au départ, il n'y avait aucun soucis psychologique , mais le second cas, fait franchement peur...imaginez que la personne arrête la pilule ou tout autre moyen contraceptif, la reproduction est possible, mais qu'allons nous trouver 9 mois après ???En bien, en Mal, c'est cela qui fait peur et cela reste bien confiné dans les mentalités, personne n'osant ouvrir le sujet...

08/01/2013 à 19:25

Douce

Type : Femme
Messages : 35
Membre depuis : 03/01/2013

lolotte a dit : 

Brigitte a dit : 

Il y a encore un fort tabou par rapport à la sexualité des personnes handicapées, sans doute parce que le handicap fait peur. Pourtant, si le corps est handicapé, le cœur, lui, reste intact. Donner à une personne handicapée la possibilité d'avoir une vie sexuelle est un véritable atout, tant sur le plan psychique que sur le plan de sa santé.
Évidemment, chacun, en fonction de son handicap mais aussi, et surtout, de sa personnalité, aura des désirs et des besoins différents. On constate néanmoins qu'il est plus facile pour un homme de trouver une compagne, sans doute parce que la femme a un côté « infirmière ». Il est également plus facile d'avoir une sexualité si celle-ci existait avant le handicap.
Enfin, le tabou est encore plus grand lorsqu'il s'agit de handicap mental, peut-être parce qu'il y a, de manière sous-jacente, la crainte que la personne handicapée mentale ne se reproduise. Ne faut-il pas oser aborder la question plutôt que de se réfugier derrière toutes ces peurs ?

 Bonjour Brigitte, ne mélangeons pas tout...il y a l'handicapé moteur à la suite d'un accident, et l'handicapé  de naissance genre trisomique, le premier cas est "passable " dans les moeurs, puisqu'au départ, il n'y avait aucun soucis psychologique , mais le second cas, fait franchement peur...imaginez que la personne arrête la pilule ou tout autre moyen contraceptif, la reproduction est possible, mais qu'allons nous trouver 9 mois après ???En bien, en Mal, c'est cela qui fait peur et cela reste bien confiné dans les mentalités, personne n'osant ouvrir le sujet...

 Bonsoir 
juste un petit mot pour faire part de mon expérience personnelle  : mon père est handicapé de naissance , assez lourd handicap moteur et pourtant il a trouvé une femme et hop je suis arrivée ´ je ne dis pas que c est évident c est même assez dur. 
je ne sais pas si c est plus simple pour un homme car du coup il n y a pas de sentiment de " protection" :dur de protéger sa famille mais cela n est qu un sentiment personnel .
en tout cas quand on aime on ne voit plus le handicap , pour ma part je le voyait pas handicapé , oui j avais de la peine quand je voyais les enfants sur les épaules du papa ou courir avec mais il m à appris plein d autres choses ...
mais peut être que je fais du hors sujet la , car je ne parle pas de sexualité mais comme c est un sujet qui me touche j ai réagi ... Désolée 

08/01/2013 à 19:28

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Et merci pour votre témoignage très touchant.
08/01/2013 à 19:45

stephyduclos

Type : Femme
Messages : 4556
Membre depuis : 18/09/2012

Ambre a dit : 

Et merci pour votre témoignage très touchant.

 oui touchant, merci Douce

08/01/2013 à 20:32

Douce

Type : Femme
Messages : 35
Membre depuis : 03/01/2013
Merci :) 
quand je dis je le voyait pas.... C est car en grandissant maintenant je vois beaucoup  plus ses problèmes .. Mais pour finir sur un ton plus joyeux et plus en adéquation avec le sujet ... petite j essayais de voir par le trou de la serrure de leur porte lorsqu il y avait des bruits suspects ... Donc il se passait bien des choses derrière :) 
...
08/01/2013 à 21:44

diablotine

Type :
Messages : 482
Membre depuis : 01/01/1970

Douce a dit : 

Merci :) 
quand je dis je le voyait pas.... C est car en grandissant maintenant je vois beaucoup  plus ses problèmes .. Mais pour finir sur un ton plus joyeux et plus en adéquation avec le sujet ... petite j essayais de voir par le trou de la serrure de leur porte lorsqu il y avait des bruits suspects ... Donc il se passait bien des choses derrière :) 
...

 he bien oui Douce ne dit on pas que l amour fait des miracles

09/01/2013 à 06:41

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970

Douce a dit : 

Merci :) 
quand je dis je le voyait pas.... C est car en grandissant maintenant je vois beaucoup  plus ses problèmes .. Mais pour finir sur un ton plus joyeux et plus en adéquation avec le sujet ... petite j essayais de voir par le trou de la serrure de leur porte lorsqu il y avait des bruits suspects ... Donc il se passait bien des choses derrière :) 
...

 Smile
Déjà "voyeuse"... Et ben çà promet... Tongue Out

09/01/2013 à 17:04

Douce

Type : Femme
Messages : 35
Membre depuis : 03/01/2013

Ambre a dit : 

Douce a dit : 

Merci :) 
quand je dis je le voyait pas.... C est car en grandissant maintenant je vois beaucoup  plus ses problèmes .. Mais pour finir sur un ton plus joyeux et plus en adéquation avec le sujet ... petite j essayais de voir par le trou de la serrure de leur porte lorsqu il y avait des bruits suspects ... Donc il se passait bien des choses derrière :) 
...

 Smile
Déjà "voyeuse"... Et ben çà promet... Tongue Out

 Oups !!! Lol 

03/02/2013 à 23:36

Manue

Type : Femme
Messages : 393
Membre depuis : 29/01/2013

Douce a dit : 

Ambre a dit : 

Douce a dit : 

Merci :) 
quand je dis je le voyait pas.... C est car en grandissant maintenant je vois beaucoup  plus ses problèmes .. Mais pour finir sur un ton plus joyeux et plus en adéquation avec le sujet ... petite j essayais de voir par le trou de la serrure de leur porte lorsqu il y avait des bruits suspects ... Donc il se passait bien des choses derrière :) 
...

 Smile
Déjà "voyeuse"... Et ben çà promet... Tongue Out

 Oups !!! Lol 

 on l'a pas tous fait??Innocent 

je suis AS, il y a 11 ans, j'ai bossé dans une maison d'accueil pour les personnes handicapés moteur pendant 3 ans, dans l'etablissement il y avait pas mal de jeunes, et leurs hormones étaient en ébullition comme tout le monde! les moins jeunes aussi, mais ils avaient plus d'organisationWink

c'était dur de contenir les passions, il y en a qui se sont mariés, pour ce qui est du flirt, des mains baladeuses, de la masturbation, pas trop de soucis, encore qu'il y avait toujours quelqu'un pour ètre indiscret (ben parce qu'on doit changer derrière), dans la maison tout le monde connait les faits et gestes des autres, super pour l'intimité,
mais certains arrivaient à avoir des relations sexuelles, ou à avoir des visites de l'extérieur pour vivre leurs amours, des "valides" comme ils disaient,
ça c'est pour ceux qui avaient un minimum d'autonomie, je me rapelle d'une résidente, la trentaine, assez débrouillarde , elle avait un amant, un homme marié qui venait, et elle avait son chéri au centre atteint de sclérose en plaque, elle donnait beaucoup d'amour, elle ecoutait que de la musique d'amour, d'ailleurs au moins 2 tiers des résidents écoutent Nostalgie Sealed, et ceux qui bougent pas se créent des rêves au fil des chansons, ils dorment avec...

pour les résidents myopathes, tous une libido de folie (posters X partout dans la chambre, films x, internet...) c'est le mental qui fait tout, à moins d'ètre avec une "valide",
ce qui est dur , c'est que ceux qui avaient des ami-e-s "valides" étaitent jugés par le personnel, car ils jugaient "ces valides tordus qui aimaient ces handicapés",
moi ça m'a ecoeuré d'entendre ça, même si je ne l'aurais pas fait, j'étais heureuse qu'ils puissent ètre aimé et touché autrement que par nos soins machinaux quotidien,
certains d'entre nous(du personnel) trouvaient ça plutot sain, je travaillais de nuit,  et il m'est arrivé une fois, à la demande d'un jeune couple,d'organiser avec mon collègue, une rencontre intime en secret car ça n'aurait pas été reçu par la direction et ils doivent passé par la direction pour coucher ensemble!!!

bref, on les avait informé de certaines choses, contraception, amour, malheureusement ils n'ont pas pu aller au bout, leur handicap étant trop difficile à gérer, ils ont été heureux d'ètre l'un contre l'autre, mais ils auraient eu besoin d'un tiers pour les aider tout le long, 
nous ne voulions pas faire cela, nous avons organisé l'infos, le transfert fauteuil/lit, deshabillage, et sommes partis pour revenir quand la sonnette a retentit, des gestes qu'on connait rien de plus,
je pense vraiment qu'il faut faire quelque chose pour le métier d'accompagnant sexuel, c'est tellement neccessaire,

pour une histoire plus simple, j'avais fait une formation de massage et souhaitait mettre en place des séances pour les résidents au sein de la maison, ce qui a été gentiment désapprouvé pour cause d'incitation au sexe, "mème si votre intention n'est pas celle-ci, vous seriez en danger", ha bon?
"pourtant on se connait, j'ai confiance" ("d'ailleurs je le fais deja après les douches, et on a un contrat, c'est du bien-ètre, et j'ai pas de problème, je sais qui je peux pas gérer") je voulais que ce cela devienne officiel justement pour mettre un cadre, avoir un joli lieu d'accueil pour eux, parce que le jour où j'ai massé un corps d 'infirme moteur et cérébral, pleins de broches, déformé, et que la personne m'a dit après le massage (tete au pied) , "tu sais Manue, c'est la première fois que je sens mon corps en un seul bout, c'est incroyable cette sensation", j'ai trouvé dommage de priver de cette simple expérience que l'on peut tous trouver au spa du coin, 
alors les assistantes sexuelles??? pfff n'en parlons pas!!!

j'ai encore fait un roman, désolée d'avance Ambre Wink

03/02/2013 à 23:56

_Toc_

Type : Homme
Messages : 102
Membre depuis : 16/12/2012
Ecrivez encore, racontez, témoignez, ça ne coûte rien le papier numérique. Douce, Manue, racontez, dites, dénoncez, ouvrez, dites la prison du handicap, pas que du corps, l'impossibilité de sire quoique ce soit à qui que ce soit, tout en étant humain à l'intérieur. La prison morale, la prison culturelle, le silence de la communication, le manque de mots.

Dites, racontez, noircissez ces pages inutiles tant qu'elles restent blanches du silence des mots.

En plus, j'ai regardé, il y a de place!!!

Douce tu peux t'excuser autant que tu veux si ça te fait du bien, mais pour trouver un sujet qui n'a pas un lien de près ou de loin avec la sexualité, ça va pas être simple.

Beau sujet Brigitte. Bon c'est pas le plus sexy, tout le monde j'imagine préférerai être valide. Mais bon, dans le peu de temps qu'il nous est donné, il faut prendre tout ce qu'on peut en direction du bonheur possible.

Smile
04/02/2013 à 21:22

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
Mais tu m'as fait tellement plaisir et je connais parfaitement bien le sujet des "assistants sexuels" pour handicapés. Je milite même pour et ai pu discuter avec Mme Agthé...
05/02/2013 à 00:34

Manue

Type : Femme
Messages : 393
Membre depuis : 29/01/2013

Ambre a dit : 

Mais tu m'as fait tellement plaisir et je connais parfaitement bien le sujet des "assistants sexuels" pour handicapés. Je milite même pour et ai pu discuter avec Mme Agthé...

 ha oui? dans une assoc? je ne connais pas Mme Agthé, j'imagine qu'elle est au coeur du sujet?
je trouve la situation dramatique...mais si le mariage homo est passé , y a de l'espoir, faudrait faire passer ça dans la foulée, pendant que les esprits sont ouverts!
(d'ailleurs je sais pas pourquoi le mien d'esprit veut plus dormir!! et puis j'ai la dalle...gouter du soir bonsoir!)
Smile