La dyspareunie

12/11/2012 à 07:24

Ambre

Type :
Messages : 3001
Membre depuis : 01/01/1970
La dyspareunie est la douleur qu’éprouve une femme lors de la pénétration ou au cours des mouvements de va et vient du pénis dans le vagin. Cette douleur peut être de nature variable. On distingue la dyspareunie superficielle et la dyspareunie profonde.
La première caractérise la douleur ressentie au début de la pénétration et la seconde à lieu quelques moments après la pénétration. Cette dernière est le plus souvent d’origine organique. Selon les statistiques, la dyspareunie affecte une femme sur quatre.

Les causes de ces douleurs Les origines de la dyspareunie sont nombreuses. Dans un premier temps, ce dysfonctionnement peut subvenir d’une malformation congénitale de la vulve ou du vagin, d’une position inhabituelle de l’utérus ou de l’ovaire ou de l’étroitesse anormale du vagin. Ensuite, ces douleurs peuvent être la cause d’une lésion vulvo-vaginale, d’une infection traumatique ou trophique ou d’une affection du périnée et du petit bassin. Aussi, les sexologues démontrent que la dyspareunie proviendrait d’une mycose vaginale récidivante, d’une infection du col de l’utérus, de la présence des kystes de l’ovaire ou de l’endométriose. Les déchirures périnéales provenant des suites d’un accouchement, l’utérus retroversé ainsi que certains facteurs psychologiques constituent également les causes d’une dyspareunie.
Les symptômes de la dyspareunie Les douleurs ressentis lors des rapports sexuels constituent les principaux symptômes de ce dysfonctionnement. En effet, ces femmes ressentent de la douleur à l’entrée ou en profondeur du vagin lors de la pénétration. Certaines femmes présentent même une contraction violente des muscles vaginaux lors des rapports sexuels. Ces douleurs s’accompagnent d’une anorgasmie chez les femmes qui ne ressentent plus aucun plaisir au cours du rapport. Cette anorgasmie entraine progressivement un manque d’intérêt pour l’acte sexuel et le blocage du désir sexuel chez le partenaire masculin.

Traitement de la dyspareunie Le traitement de la dyspareunie se base sur deux méthodes. La première consistera à soigner les causes des douleurs en clinique et la seconde s’appuie un traitement psychologique du conditionnement à la douleur qui persiste après le traitement médical. Ce conditionnement à la douleur permet à la femme d’appréhender la pénétration et d’avoir ainsi une contraction involontaire des muscles du vagin.

Les femmes souffrant de la dyspareunie doivent prendre contact avec des sexologues ; il s’agit une maladie bénigne qui peut être grave lorsqu’elle n’est pas soignée.
12/11/2012 à 09:36

Petitefleur69

Type :
Messages : 159
Membre depuis : 01/01/1970
Perso, je sais pas si c'était ça mais après l'accouchement, j'ai eu des douleurs au fond du vagin. Je suis allée voir mon ostéo qui a remarqué des contractures. Il a fait quelques manip et 3 semaines après je n'avais plus de douleurs.