Fréquence des rapports

Publié le 10/10/2016 à 22:12
Question d'internaute Bonjour,
Je suis un homme de 42 ans, marié depuis 15 ans, 3 enfants. Tout est super dans notre vie mais... J'angoisse à l'idée de ne pas faire l'amour au moins une fois par semaine. Je vois une psy pour comprendre et guérir ce "manque". Elle m'a proposé une séance d'hypnose. J'ai confiance en elle.

Mon rêve serait d'avoir une sexualité épanouie : 2 rapports par semaine (échanges plaisants pour nous deux et non devoir conjugal), quand tout va bien, évidemment. On va y travaillait, ma femme et moi, mais elle a évoqué la possibilité de "semaine sans". Et ça, ça m'angoisse.

1 : Suis-je le seul ? Suis-je si immature ?

2 : J'ai des exemples d'hommes qui vivent apparemment bien la situation de n'avoir qu'un rapport dans le mois car ils aiment leur femme. Dois je considérer qu'ils sont différents de moi ou seulement plus matures que moi ?

3 : Est ce que mon rêve est irréalisable ?


Frankyou
La réponse de Philippe ARLIN
Bonjour,

Votre rêve est des plus justes et des plus réalistes mais pour autant, il ne devrait pas vous mettre dans cet état de tension et de stress. Votre peur de ne pas avoir de rapport vous gâche la vie et pourrait bien finir par nuire à votre sexualité.

Essayez de plus accueillir ce qui vient sans laisser la peur vous envahir. Créez des occasions propices au désir, des moments de complicité, des soirées en tête à tête sans les enfants, des massages, des moments de détente, etc. Mais ne restez pas avec ce poids, si vous n’arrivez pas à le gérer sereinement, n’hésitez pas à consulter, idéalement à deux mais même tout seul si elle ne souhaite pas vous accompagner.

Encore une fois vos désirs sont légitimes mais ils ne devraient pas susciter en vous un tel stress une telle appréhension. Vous pouvez surmonter cela, mais pas en restant seul à tourner le problème dans votre tête. Parlez-en calmement avec elle, expliquez-lui vos inquiétudes et vos appréhensions et si elle n’est pas à même de vous rassurer faites appel à un spécialiste pour vous aider à traverser cela. 

Philippe ARLIN, sexologue

À voir aussi sur Internet
Poursuivre sur le forum BrigitteLahaie.fr

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 05/10/2015 à 15:13

Réponse de franckyou

Plus calmement, je précise que pour moi une sexualité épanouie ne se résume pas a 2 fois par semaine.

Et ma femme ne m'a jamais évoquée l'idée d'une semaine sans rapport.

J'ai vécu des semaines sans .





J'ai juste dit que cette idée (qui est uniquement dans ma tete) m'angoisse.c'était un ressentie personnel qui est des fois très fort et d'autres fois moins.

Dans un moment de stress, j'ai voulu partagé ce ressentie et savoir si d'autres hommes le vivait.



Parvati : ma femme travaille.Elle est autonome et ne me fait pas l'amour pour se nourrir elle et nos enfants.

Vous pouvez penser que je ne l'aime pas mais je l'a respecte : je ne l'ai jamais forcée

Je préfère faire l'amour avec elle tous les 15 jours que tous les jours avec les plus belles femmes.

Je pensais que pour un homme qui est embêté par sa testostérone , faire l'amour avec la femme que l'on aime très souvent, c'est un rêve !

Maintenant mon rêve le plus important est réalisé : ma famille et je ne vais pas le gâcher.

J'ai encore le droit de rêver

Le 05/10/2015 à 12:05

Réponse de franckyou

Je me sens jugé et mal compris par parvati : J'ai posté car j'avais entendu le love conseil de brigitte : Les besoins d'un homme serait a peu prés 3 fois par semaine et une femme 1 fois donc chacun doit faire un effort pour que reste plaisant pour les 2) je me suis peut etre mal exprimé sur ces 2 fois obligatoires.Oui j'ai peur qu'a terme il n'y est plus de rapports du tout. Et ce qui me fait le plus mal c'est de ne pas le supporter et d'aller voir ailleurs : Je ne montre pas du doigts les infidèles et les divorcés : chaqu'un fait comme il veux et peux.

Parvati Devrais je avoir honte de vouloir faire l'amour chaque semaine ? (en précisant quand tout va bien?)

Désolé de n'avoir pas donné les autres critères d'une sexualité épanouie et meme si j'étais ignorant , une aide me serait plus utile.



Je regrette d'avoir posté mais je continuerai à écouter Brigitte sur RMC