Un amour d’été peut-il devenir une vraie histoire

Publié le 10/10/2016 à 22:09

Chaque semaine, nous vous proposons un dossier sur l'amour, le couple ou la sexualité commenté par certains de nos experts... Et Brigitte, bien entendu !

Non, les amours estivales ne sont pas simplement un chapitre de vos souvenirs de jeunesse. 

Ce dernier dossier de l'été vous assiste dans ces beaux moments remplis de doute et de passion et vous aide à écrire une histoire dans l'histoire... 

François Parpaix

Médecin sexologue et thérapeute de couple 

Qui n’a jamais connu les émois d’un amour d’été ? Les vacances sont idéales pour ça. L’occasion de faire plein de rencontres, de vivre des romances, de flirter, espoirs avortés mais aussi moments torrides... Des histoires d’amours comme il existe les cafés court, long, serré, décaféiné, avec ou sans sucre ! 

Rappelons ce qu’est une rencontre amoureuse. Une attirance physique et/ou sexuelle et/ou sentimentale… Qu’on l’ait cherchée ou que ça nous tombe dessus, on est emporté. On s’embrase. Le cœur fait boum et le ventre brûle. Après les yeux, les mains et les sexes veulent goûter.

Qu’est-ce qui fera que cette histoire durera ?

On se sent bien et rassuré (sécurité affective autorise), en plus d’être attiré, on se découvre des valeurs communes. L’autre devient évident et vous renvoie que vous devenez important et indispensable pour lui. À peine séparés et déjà il vous manque… On y croit. On se connaît si peu et pourtant on a l’impression de se connaître depuis si longtemps. Peu importe ce qui en découlera et peu importent les complications à venir.

Quelles sont les singularités d’un amour d’été ?

Elles sont multiples et parfois en trompe-l’œil… Le lieu et le cadre sont propices (l’eau, la campagne, la montagne, la forêt, le désert, la mer, l’hôtel, un club de vacances), le soleil et ses bronzages sur des corps qui accrochent le regard et éveillent le désir ; l’ambiance des bains de minuit, des projecteurs et des musiques de boîtes de nuit avec ses contacts langoureux et provocateurs. On ose se trouver beau et on s’exhibe. Réactions et sourires complices garantis. On a tout le temps d’affûter sa stratégie de séduction. On est loin de son lieu de vie, les barrières tombent. Mais surtout, on est détendu, joyeux, reposé et sans contrainte, plus zen. On se montre sous son meilleur jour, les pensées négatives et les soucis fondent comme neige au soleil.

Alors oui, un amour d’été peut être à l’origine d’une vraie histoire d’amour, même si les obstacles se dressent. La distance qui suit d’abord : « On s’échange nos numéros de téléphone et promis on se SMS ». Sauf que loin des yeux, loin du cœur. Le rythme effréné de la reprise de la rentrée et les nouveaux challenges engloutissent les meilleures intentions… Une fois rechaussées ses lunettes de vue ordinaire, on ne devrait pas ranger pour autant ses lunettes de soleil. Quoi qu’il arrive, une histoire d’amour estivale demeure un souvenir inoubliable et pourquoi pas, « la » rencontre qui prendra sens pour bien au-delà de l’été. Quant aux couples posés, c’est l’occasion pour eux de se redécouvrir au cours de cet été, plus dénudés et curieux de l’autre et plus disponibles, c’est bien aussi. Parfois, une histoire extra-conjugale se glisse dans cette sérénité estivale. À chacun de s’étalonner et de garder sa lucidité. Parfois, cette période peut être l’heure d’un bilan.

Laurent Karila 

Médecin spécialisé en psychiatrie et addictologie 

Du soleil, une soirée non prévue, une fête, un dîner entre ami(e)s… L’été est propice à la rencontre à la plage, à la piscine, sur la terrasse d’un café, d’un restaurant. Les personnes moins stressées sont plus accessibles, détendues et relâchent les tensions de la vie quotidienne.

Le postulat « un amour d’été peut-il devenir une vraie histoire d’amour ? » varie selon les individus. Tout peut commencer par une amourette de vacances. Il ne faut pas s’emballer tout de suite mais laisser naître le désir, l’envie de se retrouver, de faire succomber l’autre. Rien ne sert de courir… La disponibilité de chacun et l’envie de construire quelque chose dépendent des deux personnes. Une vraie histoire d’amour peut naître. La passion aussi. Le manque quand l’autre n’est pas là également. Tout peut se poursuivre lors du retour dans la vie quotidienne, dans la même ville ou même à distance par écran interposé. Le rapprochement sera l’étape suivante. L’été est finalement un facteur potentiellement favorisant l’émergence d’une love story !

Un cas pratique ? Une petite histoire qui se déroule en Corse, un vacancier du Continent me racontait : « ll y a 25 ans, ma fille est tombée follement amoureuse d’un jeune berger corse. Ils s’écrivaient, restaient des heures au téléphone le reste de l’année et se voyaient lors de périodes de vacances. Elle a vécu 3 étés comme ça. Cet homme a fini par se marier avec une fille d’un village voisin et a eu un garçon. Elle s’est mariée aussi et a eu un enfant. Puis chacun à suivi sa trajectoire ! Les deux ont divorcé, se sont perdus de vue. Ils se sont retrouvés par hasard un été, se sont re-séduits. Elle a dû partir à l’étranger pour son travail à la fin de cet été. Ils se sont Skypés de nombreuses semaines. Il a tout quitté pour la suivre et l’a épousée. » 

L’amour d’été s’est alors consolidé en hiver…

L'avis de Brigitte

A priori, lorsqu’on évoque l’amour d’été, on pense à une rencontre qui a eu lieu lors des vacances. Une rencontre ayant souvent démarré sur les chapeaux de roue. Un coup de foudre ensoleillé en quelque sorte.

Or, durant les vacances, loin des contingences quotidiennes, notre fonctionnement n’a rien à voir avec le reste de l’année. Tout d’abord, les gens que l’on rencontre sont à leur avantage, tant sur le plan physique et je pense tout particulièrement aux employés bronzés qui l’hiver n’ont plus du tout le même charme mais également sur le plan personnel car ils sont beaucoup plus détendus et ouverts à un dialogue.

Les vacances gomment aussi les différences de niveau social, les habitudes de vie au quotidien. Bref, une rencontre durant l’été est un moment privilégié, entre parenthèses, et rien ne dit qu’ensuite l’histoire puisse durer. 

Sans compter les nombreux paramètres qui peuvent carrément empêcher toute relation future. Comme une trop grande différence géographique ; pas simple de se retrouver si l’un habite au Canada et l’autre en France. Et puis il y a les touristes pas vraiment libres qui ont préféré enlever leur alliance durant l’été… Mais également les différences de vie au quotidien car si durant les vacances, les rythmes sont assez identiques, en période normale, il y a des tempos pas toujours compatibles. Tant sur le plan des horaires, des préférences alimentaires, des loisirs, des convictions politiques ou religieuses que d’autres éléments qui n’apparaîtront qu’ensuite. Comme par exemple les enfants absents sur le lieu des vacances mais qui prendront toute leur place à la rentrée…

Bien sûr, certaines amours d’été peuvent se transformer en véritable amour. Après tout de nombreux couples se sont rencontrés durant cette période estivale. Alors vivez votre aventure mais, restez prudent. Ne quittez pas la proie pour l’ombre ! 

Racontez-nous vos histoires de vacances ici dans le cadre de notre concours de l'été. 

Et si tout cela ne s'avérait être qu'une amourette d'été ne vous laissant qu'un coeur brisé, n'ayez crainte, nos experts seront de retour dès la rentrée ! 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter