Simuler est-ce mentir ?

Publié le 10/10/2016 à 22:09

Évidemment, cette question concerne surtout les femmes, quoique parfois, certains hommes parviennent aussi à simuler. En tout cas, cette question ne met pas tout le monde d’accord. 

Il y a les sexothérapeutes qui considèrent qu’il ne faut jamais simuler, je serais moins affirmative. Peut-être faut-il déjà s’entendre sur ce qu’on dit et ce qu’on ne dit pas. Une relation sexuelle à deux, c’est du plaisir avec parfois, le plus souvent possible certes, une jouissance. Un plaisir intense partagé, c’est déjà un moment formidable. D’ailleurs, si une femme ne jouit pas, est-ce vraiment à cause de son partenaire ? Lui lancer sur le ton du reproche : "avec toi je ne jouis pas", c’est évidemment dangereux pour le couple. 

Tout comme cela peut être dangereux pour le couple de toujours faire semblant, en jouant le grand jeu avec des gémissements de chatte en chaleur. Ne jamais mentir ou toujours simuler, c’est finalement une manière d’avoir le pouvoir. Quand une femme simule, elle se met en scène et cela l’empêche de lâcher prise et de s’abandonner. Finalement une femme qui ment à son amant, se ment tout autant à elle-même. 

Je conseille de parler de plaisir, de communion, de joie d’être ensemble dans une relation intime. En revanche, ne mentez jamais dès qu’il y a gêne ou douleur. 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter