La taille de la verge

Publié le 10/10/2016 à 21:32

La taille de la verge aurait-elle une importance ?

« Oui » ! C’est ce qu’affirment avec certitudes tous les hommes à qui on pose la question. D’ailleurs, entre eux, dès l’adolescence, ils s’observent !

A tel point que l’on a donné un nom à ce complexe qui ronge de nombreux hommes persuadés d’en avoir une trop petite qui les rendrait incapable de satisfaire une femme. Le fameux complexe du vestiaire.

Ne serait-ce pas plus judicieux de demander l’avis des femmes ? Là encore les réponses sont compliquées à interpréter tant elles sont variées.

Certaines affirment avec conviction que la taille n’a aucune importance. Et pourtant, elles trémoussent lorsqu’elles sont en présence de Rocco SIFFREDI. J’étais en Belgique cette semaine avec lui pour l’enregistrement d’une émission de télévision sur la RTBF et je peux vous assurer que le public féminin était hystérique en sa présence !

Quant à celui qui aurait un tout petit zizi d’à peine quelques centimètres, certes très mignon, elles feraient une moue en murmurant : « Il y a tout de même un minimum nécessaire ».

Alors quelle est cette taille nécessaire pour faire jouir une femme ? Ne comptez pas sur moi pour vous en donner les dimensions. Chaque femme a ses préférences et je ne vois pas, au nom de qui ou de quoi, je parlerai pour toute la gente féminine.

Les femmes uniquement clitoridiennes auront tendance à préférer une verge modeste. Les femmes surtout vaginales préféreront un sexe imposant. Quant à celles qui affectionnent particulièrement la sodomie, elles auront encore un autre avis. Ce qui est sûr ; c’est que cela ne se mesure pas avec un décimètre.

En revanche, la qualité de l’érection entre en jeu. Mais, l’homme n’a pas ce seul outil, il a une langue et surtout des doigts. Or, les hommes qui savent caresser sont généralement appréciés par les femmes. Mais pour qu’un homme ait des yeux au bout des doigts, il doit laisser s’exprimer sa sensibilité. Alors un bon amant, c’est de la technique et de l’émotion mais sûrement pas de la performance.

Ensuite, il faudra encore que l’entente soit bonne entre les deux partenaires.

L’alchimie amoureuse reste bien mystérieuse mais lorsqu’on a trouvé chaussure à son pied, on a envie de faire un long bout de chemin ensemble...

 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 17/11/2012 à 17:02

Réponse de larcheau

La taille de la verge , sujet de discussion favori de mes congénères ! Dans ma boite , il y a quelques années , un de mes collègues s'est fait mesurer son matériel en forme pour prouver la véracité de ses dires !



Le 14/11/2012 à 06:58

Réponse de douceur_douceur

Pour ma part, je préfère les doigts et encore plus la langue.

La pénétration est peut-être une fin en soi, mais ce n'est certainement pas ce qui me procure le plus de plaisir.

Des doigts coquins, une langue douce et aimante............
Le 12/11/2012 à 09:45

Réponse de LeMoine

Ambre : Ce qui est sûr ; c’est que cela ne se mesure pas avec un décimètre.



Sans aucun doute.



Mais pour nos dames bien aimées et bien aimantes, qui illuminent nos nuits et nos jours, au fond la question n'est-elle pas : qui ont-elles senti maître ?



FLORÉAL



PS : je ne ferai pas de variation d'orthographe, et donc de sens, sur ma dernière phrase... mais les turlupins et turlupines, ne manqueront pas, assurément, de jouer à nouveau savamment avec les mots, outre mesure... Je n'en doute aucunement. Car la taille, mesdames, est-ce une mesure ou une pratique ? F.





Le 11/11/2012 à 20:52

Réponse de stephyduclos

L’alchimie amoureuse reste bien mystérieuse mais lorsqu’on a trouvé verge à son sexe, on a envie de faire un long et gros bout de nuit ensemble...



ahhh c'est plus assorti comme ça hein !