Comment augmenter le nombre de rapports dans un co

Publié le 10/10/2016 à 22:07

Chaque semaine, nous vous proposons un dossier sur l'amour, le couple ou la sexualité commenté par certains de nos experts... Et Brigitte, bien entendu ! 

Le question posée par ce nouveau dossier revient fréquemment... Il est certain que si un couple compare le nombres d'ébats qu'ils ont maintenant à ceux qu'ils avaient pendant les prémices de leur amour, il déprime ! C'est pourquoi nous poserons ici l'équation autrement. Comment faire, certes moins, mais mieux ?

Études, chiffres et conseils, comme toujours nos experts répondent à toutes vos questions ! 

Laurent Karila 

Médecin spécialisé en psychiatrie et addictologie

Il existe un lien positif et fort entre une activité sexuelle harmonieuse et des émotions positives comme le bonheur et la sensation de bien-être. Être heureux, nager dans le bonheur, la micro-euphorie naissante et persistante peuvent donner envie d’avoir un peu plus de sexe. Être en bonne santé physique et psychique aussi. Une boucle bouclée !

La fréquence des rapports sexuels des couples hétérosexuels français (de 18 à 69 ans) était de 8,7 par mois selon l’enquête Contexte de la Sexualité en France (2006).

La fréquence des relations sexuelles dans les couples tend à diminuer après 2 années de relation en moyenne avec toutes les variations interindividuelles qu’il faut prendre en compte. La vie quotidienne peut prendre le dessus sur la vie de couple et son activité sexuelle. Il n’y a pas de responsable dans la diminution de la vie sexuelle, le couple doit prendre des mesures à lui pour y remédier. Se « forcer » à avoir plus de rapports sexuels n’augmente pas le bonheur du couple, selon des chercheurs de l'université Carnegie Mellon de Pittsburgh publiée dans la revue Journal of Economic Behavior. Pendant 3 mois, 32 couples mariés et âgés de plus de 35 ans ont accepté de doubler le nombre habituel moyen de leurs relations sexuelles… 32 autres couples ont fait l'amour comme ils en avaient l’habitude. Ceux qui avaient doublé leur activité sexuelle ont déclaré avoir une baisse de leur libido et de leur satisfaction sexuelle. Il n’est pas nécessaire d’augmenter la fréquence de ses rapports sexuels vers un niveau identique à celui qu’ont connu les couples au début de leur histoire. Il faudrait plutôt essayer de pimenter les choses, de vivre des expériences émotionnelles différentes, de créer des scénarios sexuels différents, de créer un environnement inducteur de désir. Le plaisir viendra naturellement. Les relations sexuelles seront d’autant plus agréables !

Christophe Médici 

Life Coach. Créateur de la méthode Haute qualité relationnelle.

Chacun le sait, il existe des saisons d’un couple. Il est fréquent qu’un jeune couple, ensemble depuis une poignée de mois ait des rapports sexuels plus fréquents et euphorisants, qu’un couple de plusieurs dizaines d’années.

Pour autant, l’un des quatre piliers d’un couple de haute qualité relationnelle, est bien de nourrir une vie sexuelle épanouissante, réjouissante et satisfaisante pour les deux acteurs du couple.

Or , ce n’est pas toujours le cas, quand l’un des deux ressent de plus gros besoins sexuels que l’autre par exemple. Il n’est pas toujours simple d’être au diapason.

Une des choses qui peuvent aider un couple à avoir plus de rapports sexuels est justement de communiquer sur le sujet. Quand l’un des deux n’est pas satisfait, l’erreur à ne pas commettre serait de foncer, tête baissée, dans de la « reprochite aiguë ». Il s’agit là d’une attitude à dominante BQR (basse qualité relationnelle) , qui s’avère à tout les coups, contre-productive.

Voici une proposition inverse : commencez toujours vos discussions au sujet de votre vie sexuelle de couple par ce que vous ressentez déjà comme satisfaisant. Dites ce qui vous va bien, puis, dans un second temps seulement, abordez ce que vous aimeriez qui s’améliore.

Dans mon livre, « le couple haute qualité relationnelle, clés pour réussir notre couple », je parle de « la CEV » du couple. Cet acronyme signifie : Cohésion, Embellissement et Vivance.

La Cohésion du couple, peut favoriser la démultiplication des rapports sexuels. Comment la renforcer ? En vivant de nombreux moments de qualité ensemble. En échangeant, communiquant souvent, sur de nombreux sujets, en partageant des passions ( hobbies ou pratiques professionnelles) communes. L'Embellissement, c’est rendre son couple « beau ». Comment procéder ? En mettant de la poésie dans sa vie de couple, pas forcément au sens littéraire du terme ( quoique… on pourrait trouver un nom poétique à son couple), mais au sens anthropologique, défini par Edgar Morin : vivre des « temps poétiques ». En étant fier d’être ensemble en société, en redécorant le domicile ensemble, en jardinant ensemble, en achetant de nouveaux meubles ensemble, en choisissant une nouvelle résidence secondaire ensemble… Il existe une kyrielle de façon d’embellir son couple.

Et enfin, la Vivance, ce mélange de joie de vivre et de force de vie. Comment y parvient-on ? Notamment en riant ensemble. Il est très important pour un couple de se faire rire mutuellement. Et cela peut permettre de démultiplier les moments de sexe. Mais également en s’amusant à faire l’amour dans des endroits insolites : toilettes d’un théâtre durant l’entracte, dans une cage d’escalier, dans un ascenseur, dans la voiture, au bord d’une route, sur un petit chemin, à l’abri des regards indiscrets… avec cette « légère peur » d’être « pris en flag ».

Certains couples, qui sont en panne de rapports sexuels, décident de partir vers des expériences inconnues pour eux : l’échangisme. Aller goûter à une soirée libertine en boîte de nuit … Certes, cela peut marcher, mais il y a de nombreux risques : les coûts peuvent s’avérer à postériori plus importants que les bénéfices. Je vous invite à lire le dossier de la semaine dernière.

Pour démultiplier le nombre de rapports sexuels, il faut toujours maintenir, voire renforcer, le désir mutuel, un peu comme l’on attise un feu pour ne pas qu’il meure. Soyez bien à l’affut de ce qui excite votre conjoint(e) et surprenez-vous mutuellement.

L'avis de Brigitte

Plutôt que de vouloir augmenter le nombre de rapports, mieux vaudrait améliorer la qualité des rapports, ce qui obligatoirement pourrait en effet donner envie au partenaire de faire l’amour plus souvent. 

Malheureusement, les couples ont plutôt tendance à compter les fois où ils ont fait l’amour alors qu’il serait plus judicieux de repérer les moments d’intimité réels. La plupart des gens n’ont pas appris à communiquer sur le plan intime et ils passent d’une sorte d’indifférence (ils sont à côté l’un de l’autre sans grande proximité que ce soit physique ou psychique) à un coït sexuel d’ailleurs pas toujours très réussi. Comme s'il n’y avait rien entre les deux. Or, la rencontre sexuelle est certes intime mais peut aussi être très distancée. Si l’un ou l’autre des partenaires, quand ce n’est pas les deux, ne s’investit pas dans la rencontre sexuelle, son corps subira l’assaut et cela laissera un sentiment de frustration ou pire un sentiment désagréable comme si on avait été utilisé, abusé même. 

Faire l’amour n’est pas juste la rencontre entre un vagin et un pénis, c’est la rencontre entre deux êtres qui acceptent de se retrouver dans ce qu’il y a de plus intime. Voilà pourquoi toute intimité en amont favorise cette rencontre.

Donc si l’un des membres du couple trouve qu’il n’y a plus assez de rapports sexuels, il doit d’abord travailler sur l’intimité de son couple. Rappelons que l’intimité n’est pas uniquement physique mais aussi psychique. Se sentir écouté et compris dans ce qu’il y a d’essentiel est parfois encore plus valorisant qu’une belle déclaration d’amour. Ainsi, en se rapprochant l’un de l’autre, une nouvelle dynamique va se créer. Mais si toute approche est systématiquement repoussée, alors il faudra se poser la question essentielle de ce qui relie encore ces deux êtres. Bien sûr la sexualité n’est pas forcément toujours au beau fixe mais lorsqu’elle n’est plus là, c’est toujours le signe d’un désamour. Plutôt que de réclamer un rapport sexuel, il faut absolument travailler en amont.

Pour aller plus loin et continuer sur votre lancée, on vous apprend l'érotisme sur ConsultOnline

 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter