Pouvoir et corruption

Publié le 10/10/2016 à 22:07

Le scandale à la FIFA qui, à mon avis, est loin d’être terminé prouve que la corruption ne touche pas que la politique mais bien tous les domaines où il y a du pouvoir. Mais quoi d’étonnant ? Je suis toujours surprise d’entendre des personnes s’indigner, comme si elles-mêmes étaient d’une honnêteté irréprochable.

Nous ne sommes que des humains et nous pouvons tous, un moment ou un autre, nous laisser tenter. Sauf si nous sommes à l’abri du besoin et si nous avons réglé notre besoin de toute puissance. Or, ces deux paramètres ne sont pas si simples à dépasser ! Combien de femmes sont-elles prêtes à s’offrir pour une somme d’argent importante ? Combien d’hommes, pour se prouver qu’ils sont puissants, sont-ils prêts à céder à des magouilles dangereuses ?

Bien sûr, je rêve moi aussi d’un monde meilleur mais je ne crois pas que ce soit en s’indignant que nous irons vers un monde meilleur. Cela fait peut-être du bien sur le moment mais cela ne fait que nous monter les uns contre les autres. Alors quelle solution ? J’aime finalement assez les méthodes américaines, qui d’ailleurs ont été efficaces pour délier les langues dans ce dossier FIFA. Il semble que les lois américaines sont terribles pour ceux qui acceptent la corruption. Alors, osons être plus dur vis-à-vis de ceux qui se laissent tenter.

Mais si parallèlement, notre société prônait des valeurs différentes peut-être que les hommes comprendraient que le pouvoir est une défense contre l’angoisse. L’angoisse, sentiment humain universel qui nous pousse à vouloir se prouver qu’on est plus puissant ou plus riche…

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 10/06/2015 à 17:29

Réponse de martin

J e suis d accord avec ce point de vue.L opinion de Brigitte est toujours très interessante .

Même si on ne parle pas de sexualité