Les hommes sont-ils de bons féministes ?

Publié le 10/10/2016 à 22:01

Des hommes turcs défilaient fin février en mini-jupe dans les rues d'Istanbul. Folklorique mais surtout très engagée, cette manifestation intervenait quelques jours après le viol et l’assassinat d'une étudiante turque de 20 ans. Une action qui visait aussi à défendre les droits de la femme dans un pays où les violences domestiques font encore bien des ravages.

Début mars c'est au tour d'Afghans d'emboîter le pas. Quelques jours avant la journée de la femme, les voici arpentant les rues de Kaboul affublés de burqa. Imposée par les talibans dans les années 90, la burqa avait, comme raison d'être, d'isoler les femmes du regard des hommes et symbolisait la négation de tout droit. Si aujourd'hui la législation afghane garantit aux femmes l'égalité de droits, celle-ci est rarement appliquée. 

C'est donc aux mentalités qu'il faut maintenant s'attaquer, un travail en profondeur qu'il n'est jamais aisé d'accomplir dans quelque culture qui soit. Nous l'avons aussi vu en France...

Souvent le combat féministe n'est pas ou mal compris. Il existe tellement de sous-courants, luttant pourtant pour la même cause, que fréquemment ces mouvements sont marginalisés, ou pire, médiatisés à mauvais escient.

Militer pour l'égalité des sexes serait-il une tâche qui n'incomberait qu'aux femmes ? Est-ce vraiment ce que l'histoire nous enseigne ? Et si les hommes étaient aussi nos meilleurs alliés ?

Une campagne de pub pour l'ONG CARE met en scène Vincent Cassel à côté de ce slogan : « Donne du pouvoir aux femmes si t'es un homme ».

Discutant avec les dures à cuire du féminisme, je comprenais que mettre sur le devant de la scène un homme pour défendre leurs droits n'était pas une idée qu'elles accueillaient à cœur joie. Je ne crois pas qu'il faille le voir comme quelque chose d'avilissant. Ni même comme un appel à la rescousse que nous lançons aux hommes, super-héros, parce que nous ne savons pas nous débrouiller seules.

On ne parle pas ici d'un combat de coqs. Si l'on veut bien considérer que, peut-être, la voix d'un homme pourrait permettre au plus bourrus d'entre eux, d'entendre le message féministe, alors pourquoi pas ? Encore faudrait-il que les féministes occidentales elles-mêmes ne fassent pas preuve de sexisme à leur encontre...

 

Vous voulez en débattre, ça se passe sur le forum

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 14/03/2015 à 08:56

Réponse de bourbonnaise

L'égalité..........mais cela devrait être naturel dans un pays dit "civilisé".............
Le 12/03/2015 à 10:31

Réponse de guko84

Pensons nous les Hommes que sans elle nous ne serions pas là ... Vous n'avez Bossé que cinq minutes .. pour géner votre progéniture .. Elle vas y travailler Neuf mois pour vous l'Offir ...

Les femmes mérite autant que nous .. nous sommes complémentaire ..

Je suis feministe .. je n'en sais rien ... mais elle m'on tellement gaté .. que je ne changerais pas ..
Le 11/03/2015 à 18:22

Réponse de laura

Article trés intéréssant...Question d'égalité, attendre de l'homme que celui-ci nous soutienne comme nous les avons toujours soutenus depuis toujours.