Quand les amants deviennent colocataires

Publié le 10/10/2016 à 22:00
Question d'internaute Bonjour,
Voilà mon histoire : j'ai 32 ans, mon copain aussi. Nous sommes ensemble depuis bientôt 3 ans, il n'a jamais été très demandeur au début de notre relation, au contraire de moi. Cependant je m'interroge énormément car depuis un ans environ, on fait l'amour 1 fois tous les 4 mois ; dès que je le touche il me repousse. J'ai beaucoup discuté avec lui sur le fait qu'il me manquait sexuellement et que s'il voulait voir un médecin je l'aiderais. Il me dit que c'est hors de question d'aller voir un thérapeute, que je n'ai qu'à être plus féminine etc.

Ah oui, j'ai oublié de vous préciser qu'il a perdu sa maman il y a également un an environ. J'ai essayé de comprendre sa situation, j'ai été plus câline, il me repousse, question féminité. Je pense qu'il n'est pas sympa car je suis généralement très apprêtée et aujourd'hui, c'est un bisou pour le bonjour et le bonne nuit, il ne me prend même plus dans ses bras la nuit.

J'ai besoin de comprendre. Dès que j'aborde notre couple, soit il est fatigué, soit il ne veut pas parler. Je ne pense franchement pas qu'il me trompe mais là, je suis au bord de le quitter. Il me dit qu'il m'aime mais que si je ne suis pas contente, j'ai qu'à changer de mec. Si quelqu'un a vécu ce genre de situation, je prends volontiers vos conseils.

elomanu85
 
La réponse de Philippe ARLIN
Bonjour elomanu85,
Au-delà de ce qu'il vous impose sur le plan intime, c'est son refus de communiquer et de vous écouter qui est le plus inquiétant. Son enfermement et son refus de remise en cause ne laissent aucune chance à votre couple.
Essayez peut-être de lui écrire ce que vous ressentez, vos sentiments pour lui mais aussi la souffrance engendrée par son refus d'intimité. S'il n'y répond pas, au moins il saura clairement ce que vous ressentez et que cela est en train de tuer votre couple.
Beaucoup d'hommes ont du mal à accepter les remises en cause frontales et le fait de poser les choses par écrit peut avec le temps les aider à réagir et à accepter de se prendre en charge.
Bon courage et n'hésitez pas à revenir vers nous si besoin.

Philippe ARLIN, sexologue

À voir aussi sur Internet
Poursuivre sur le forum BrigitteLahaie.fr

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter