Faut-il mettre le voile sur les fessées ?

Publié le 10/10/2016 à 22:01

Chaque semaine, le billet d'humeur est l'occasion pour moi de commenter l'actualité. Il rebondit aujourd'hui sur deux débats qui touchent à nos valeurs, nos convictions: le port du voile et la fessée. 

Je suis toujours étonnée de constater à quel point les sujets qui concernent notre intimité provoquent autant de divergence et de débats passionnés.

Cette semaine, deux sujets en particulier ont provoqué la polémique. Le voile porté par des femmes à l’université et l’éventualité d’une loi pour punir tout parent qui donnerait une fessée à son enfant.

Quel parent donne une fessée de bon cœur à son enfant ? Soyons sérieux, il existe une loi pour lutter contre les violences faites aux enfants, faisons-là appliquer plus souvent et on avancera bien mieux par rapport à la maltraitance des enfants.

Ensuite, j’ai l’intime conviction que le fait qu’une femme porte un voile ne devrait pas vraiment nous concerner, je milite assez pour la liberté des femmes pour que chacune puisse se vêtir comme elle l’entend. Malheureusement sur le plan du symbole, cela ressemble pour bon nombre d’entre nous à une provocation.

Les femmes se veulent libres et le voile semble montrer que celle qui le porte est sous l’autorité de son conjoint. Ce n’est pas forcément le cas puisque j’ai bien compris qu’il pouvait s’agir d’un signe religieux. Telle une chrétienne qui porterait une croix, la femme de confession musulmane aime à porter le voile. Néanmoins cela passe mal et ce choc des cultures n’a pas fini de provoquer des conflits.

Ces deux sujets, très commentés toute la semaine, trop sans doute, prouvent bien que nous sommes en perte de compréhension de ce qu’est un symbole. Nous prenons tout au premier degré, nous nions ce qui fait justement la force de l’humain, sa capacité à voir les choses d’un peu plus haut que simplement le réel. C’est bien dommage…

 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 09/03/2015 à 18:53

Réponse de NINIQUE

je ne vois pas la raison que l'on interdise la fessée aux enfants, nous en avons tous reçus et nous n'en sommes pas mort, je parle pas des parents qui brutalisent leurs enfants

quand j'étais jeune , il y avait un gamin dans ma classe, son père le frappait avec la ceinture, là oui, il faut l'interdire