Fellation raffinée

Publié le 10/10/2016 à 21:30

Le chaud et froid provoquent des sensations inattendues mais tout à fait intéressantes. Vous avez prévu de faire la fellation du siècle à votre partenaire, ne changez rien mais prévoyez juste une tasse de thé chaud et une autre de thé glacé.

Vous allez faire la fellation quelques minutes avec dans la bouche le premier breuvage, puis le second et ainsi de suite.

Ce chaud et froid aura un effet garanti sur l’excitation de votre partenaire...

Il y a une autre astuce originale, vous prenez un bonbon à la menthe très forte et dès qu’il commence à fondre, vous faites la gâterie à votre amant, il sera surpris parce qu’il sentira comme un picotement. Double avantage, vous aurez tous les deux une sensation différente de l’habitude

Et pourquoi pas des glaçons, dans ce cas, il suffit de les glisser dans un fin tissu afin de ne pas les perdre dans votre bouche.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 20/08/2014 à 22:53

Réponse de vehuiah

pour ma part,en tant que puceau,pour la toute premiére pipe que me fera la femme de ma vie,cette derniére aura l,impréssion de COULER SOUS LES CHUTES DU NIAGARA ,si bien qu,elle sera obligée de prendre DEUX DOUCHES SUCCESSIVES !! mais oui,mais oui !!
Le 08/12/2013 à 18:50

Réponse de morgan987

oui les bonbons a la menthe ca me convient bisous
Le 06/10/2013 à 10:16

Réponse de florestan

Je confirme une gorgé de thé bien chaud et hop en bouche trop bon

mais ça marche aussi pour le cunni le bout de la langue et la langue entière ensuite resultat garanti les dames en raffole
Le 05/10/2013 à 13:46

Réponse de Moha

Le bonbon à la menthe forte.......wahoooo !!!!

Aussi bien pour le cuni que la fellation et ouais ...
Le 28/09/2013 à 21:10

Réponse de cautin44

chère Brigitte,apprenez moi à rédiger.
Le 05/11/2012 à 13:44

Réponse de larcheau

Déjà lu la méthode du thé chaud , le gars s'est plaint d'avoir eu les testicles sensibles aprés coup !
Le 04/11/2012 à 22:43

Réponse de PetitBouchon

Toujours aussi marrante stéphy.

Petite gorgée...il va falloir que je teste ça. Merci encore pour vos commentaires.
Le 02/11/2012 à 21:47

Réponse de LeMoine

la tisane glacée ok, la tisane chaude ok,



Alors là, une pipe à la camomille... ça doit être mentalement quelque chose !



bonbon menthe ok



Et une pipe à la menthe de l'amante alitée, quelle mentalité !



Le 02/11/2012 à 19:45

Réponse de stephyduclos

la tisane glacée ok, la tisane chaude ok, bonbon menthe ok, il ne me manque plus rien....ah suis-je bête...oui il me manque le partenaire
Le 02/11/2012 à 08:02

Réponse de LeMoine

Bien évidemment, il est assez délicat d'avoir simultanément en bouche un peu d’alcool, vite mêlé de salive, breuvage qui chauffe vivement les papilles et parfume délicieusement l'haleine selon la liqueur choisie -- [imaginez le crépitement des bulles de champagne sur la langue et les joues , la vigueur brûlante et saisissante du whisky -- hum ! une pipe au whisky ou à la vodka ! mais je ne recommande pas les alcools très forts sur le sexe féminin qui risque, de par sa sensibilité bien plus aiguë que la masse du gland, être bien trop déconcerté ou échaudé ] -- et le sexe de son amante ou de son amant inondé et immergé dans cette bulle chaude et irradiante où on le maintient aussi longtemps que possible, afin de procurer toute l'intensité de la jouissance et la magie de cette fusion saisissante... Il faut bien à un moment ou un autre avaler, "engouler" comme on le disait merveilleusement en vieux français, puis y revenir aussitôt, immerger à nouveau pour raviver et maintenir le brûlot délicieux, qui, peu à peu, s'adoucit, se dulcifie... Prenez donc votre temps, tout votre temps quand vous accordez cette aventure buccale ... votre amant, votre amante en restera bouche bée., et vous gratifiera de retour.



Quant au riz...on ne rit pas ! ce n'est pas là spécialité d'asiate ou une chinoiserie, mais une de ces inventions érogènes loisibles, disponibles, et par laquelle on prend et on surprend le gland, la bouche en coeur.

Mesdames, quel équivalent au riz connaissez-vous ou imagineriez-vous, pour qu'il soit rendu un culte nouveau à votre sexe, autre chose que la barbe de trois jours, la moustache de sapeur et toute autre forme de poils à gratter ?



À vous lire,

Floréal
Le 01/11/2012 à 21:52

Réponse de PetitBouchon

Bon alors là, vous m'intéressez. J'ai besoin d'un peu plus de détails. On fait la fellation avec le breuvage dans la bouche ? Ou on boit le breuvage et après on fait la fellation ? Il y a risque de fausse route non ? :)
Le 01/11/2012 à 12:37

Réponse de LeMoine

Nom d'une pipe ! Et je m'adresse ici à toutes celles et à tous ceux qui ne sont pas affiliés aux Alcooliques Anonymes : ne négligez pas la petite gorgée de Porto, les bulles de champagne, voire les eaux de vit bien évidemment, qui échauffent et parfument la bouche et font arder et darder le gland ou la vulve... Et prenez le temps de savourer et de faire savourer le bouquet oral, la hampe engloutie, ou la vulve prise pleinement en doux otage à pleine goulée et goulûment.

Certaines belles aiment à arpenter le gland et la hampe avec une petite poignée de grains de riz pris en bouche qui grignotent, irritent, surprennent dans un va-et-vient inattendu...mais délicieux..

Je ne suggère pas le riz pour la vulve... sauf à celles qui désirent d'être ainsi ravies au lit...
Le 31/10/2012 à 23:51

Réponse de angelolita

lithium n'en perd pas le nord!!! toujours à la recherche d'idée intéressante!!!! lol

ambre, merci du test, ...