Réconcilier le sado-masochisme

Publié le 10/10/2016 à 22:01

Le succès planétaire de livre « cinquante nuances de gris » a remis au goût du jour le sadomasochisme, soft bien sûr. Pourtant, cela reste un fantasme qui fait peur ! Derrière ce fantasme, il y a parfois un événement traumatique mais il peut être tout à fait anodin, par exemple, avoir reçu une fessée par sa maîtresse d’école et en avoir éprouvé une véritable excitation. Cela peut permettre des jeux nouveaux mais de nombreuses personnes n’osent pas laisser libre cours à ces fantasmes car ils ont peur d’aller trop loin. La peur est une fois de plus un obstacle à la découverte de soi et de son plaisir.

La sexualité est un excellent palliatif pour évacuer certaines choses. Or, nous avons tous une part de masochisme ou de sadisme en nous. D’ailleurs les religions sont toutes basées sur notre masochisme (ou si vous préférez notre culpabilité : la faute, le karma, etc…)

Jouer un petit jeu sadomasochiste permet d’être puni sans que cela ne nous fasse de mal dans la vraie vie N’est-ce pas mieux qu’un accident provoqué ou un échec programmé, inconsciemment bien sûr ! Il permet aussi de désamorcer les relations de pouvoir toujours présentes dans toute histoire d’amour.

Mais attention, le sadomasochisme n’est pas pour tous et surtout pas avec n’importe qui. Il demande une relation de confiance et de respect réciproque.

Enfin les trois pratiques les plus courantes sont : les fessées, morsures et pincements. Un peu de douleur pour plus de jouissance.

Un bandeau sur les yeux pour faire naître des sources d’excitations nouvelles et libérer l’imagination.

Des menottes ou un lien afin de provoquer une situation de soumission mais aussi d’abandon total à l’autre. Mais attention car pour certains, cela peut provoquer des angoisses trop fortes.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 06/07/2015 à 20:38

Réponse de alex1951

Le mieux pour commencer est de s'inscrire sur un site SM qui organise des soirées comme l'Anneau de Justine. Il y a plusieurs personnes lors des soirées donc on peut pratiquer en toute sécurité. C'est surtout valable pour les femmes car un peu dangereux d'accepter une séance dans une maison ou un appartement avec un inconnu.
Le 23/04/2015 à 01:18

Réponse de Crakifondante

Justement : l'abandon de soi exige une totale confiance en son partenaire de jeu... Un Maître se doit d'être toujours bienveillant et protecteur.



Donc comme vous dites : c'est un jeu à ne pas mettre dans les mains de n'importe qui... N'est pas Maître qui veut !



Il y a des règles certes... et des limites aussi à respecter.. et/ou à surpasser si c'est le souhait de la soumise..



Il suffit de tomber sur les bonnes personnes... (très difficile à trouver en effet)
Le 27/03/2015 à 20:32

Réponse de guko84

"Il est difficile de trouver le ou la partenaire avec qui partager ses fantasmes."

Nous avons trouvé nos partenaires lors des soirée .. il faut que la confiance naisse .. pour éviter l'angoisse.

La photo est très évocatrice ..



Le 12/03/2015 à 11:30

Réponse de adorelesfemmes

Il est difficile de trouver le ou la partenaire avec qui partager ses fantasmes.



Pour ma part, j'ai dès le début de notre relation expliqué à ma femme les miens car je savais qu'il m'était impossible de vivre une relation de couple viable autrement.



Nous avons trouvé un équilibre ou chacun trouve son compte et après 30 ans d'une relation pleine et heureuse nous somme toujours amoureux et très complice.



Parler en toute confiance, c'est la clé du bonheur conjugale selon moi.

Le 09/03/2015 à 18:56

Réponse de NINIQUE

il faut avoir une relation de confiance, avec son partenaire, et connaitre la règle du "jeu"
Le 05/03/2015 à 00:38

Réponse de JeanMichel959

Il existe aujourd'hui et c'est tant mieux une réelle reflexion au sujet des pratiques et des modes de vies qui unissent les personnes dominantes et les personnes soumises : Maitres - Maitresses - soumis - soumises ou esclave consentant(e)

Il peut être sain et utile de feuilleter les premières pages du guide qui aujourd'hui fait référence dans le domaine

http://www.amazon.fr/dp/1500598518

Bien à vous
Le 05/03/2015 à 00:15

Réponse de michel1945

Dans ce domaine la peur d'aller trop loin est justifiée par le fait que c'est difficile de trouver de vrais maitres et comment être sûr que cela ne se passera pas mal. Une fois attaché, qui me prouve que le maitre va rester dans ce qui est convenu à l'avance. Je suis sûr que si le respect des conventions étaient assurées il y aurait beaucoup plus gens qui s'abandonneraient à ces douces perversions.