Faut-il évoquer sa jalousie à son partenaire ?

Publié le 10/10/2016 à 21:31

Chaque semaine, un dossier sur la sexualité commenté chaque jour par l'un de nos experts...

Faut-il évoquer sa jalousie à son partenaire ?

Lundi 22 octobre

Nom : ARLIN 

Prénom : Philippe

Profession : Sexo-thérapeute

Qui n’a jamais souffert à un moment de sa vie des affres de la jalousie ? Jaloux soi-même ou victime de celle de l’autre, les dégâts peuvent souvent être terribles ! La jalousie ne se nourrit pas du réel mais de la peur, de la crainte, et va donc bien souvent frapper alors qu’elle n’est en rien justifiée, devenant par la même encore plus cruelle et impardonnable. Peut-on rassurer quelqu’un de jaloux ? Tout dépend du degré de jalousie, souvent cela sera de manière très passagère et l’exercice peut être dangereux et autodestructeur. Alors que faire si l’on souffre de jalousie ? Doit-on le partager avec l’être aimé au risque de l’effrayer et de le faire fuir ? Ou doit-on la taire et essayer de la contrôler ?

Je suis là plus que jamais adepte de la sincérité, car la jalousie est quelque chose de bien réelle et qu’il ne faut surtout pas passer sous silence, elle pourrait surgir à un moment où sa manifestation sera incompréhensible si elle n’a pas été clairement annoncée à l‘autre.

Pour autant il ne s’agit pas de faire peur, d’en faire une menace mais d’expliquer notre fragilité et ce sur quoi elle porte (de quoi sommes-nous jaloux). Il sera alors possible de construire à 2 les règles d’un équilibre relationnel où la jalousie sera intégrée respectée et s’il se peut évitée…

Mardi 23 octobre

Nom : PERETTI

Prénom : Marie-Laure

Profession : Docteure en Psychopathologie fondamentale et Psychanalyse - Psychothérapeute

Pour avoir souffert de jalousie féroce, alimentée par les complots d’un certain Iago, le Maure Othello étrangle sa jeune femme Desdémona qui jure qu’elle ne l’a pas trahi. Rien n’y fait. Othello accomplit son crime.

La jalousie est l’émotion humaine la mieux partagée. L’amour du parent pour son enfant est capital. Dans une fratrie, chacun ressentira de la jalousie pour celui qui est forcément vécu comme un intrus, l’aîné pour le cadet ou inversement.

En couple, doit-on évoquer ce sentiment de souffrance ? Si c’est le cas, attend-t-on de lui ou d’elle qu’elle modifie son comportement, qu’il ou elle nous prête plus d’attention ?

Parler à l’autre, c’est lui demander de prendre en charge quelque chose qui nous appartient.

Quelles sont les raisons qui motivent notre jalousie ? Si la fidélité est pour nous la chose la plus importante dans le couple et que le ou la partenaire choisi(e) est justement volage, il reste à s’interroger sur nos motivations inconscientes à s’être choisi un(e) tel(le) partenaire ?

Si la jalousie se fonde sur des interprétations, c’est un drame passionnel qui ne ressemble pas à de l’amour. C’est un moyen de contrôler l’autre, de l’emprisonner, ce qui peut aller jusqu’à la paranoïa.

À l’inverse, l’absence de jalousie confinerait-elle à de l’indifférence ? On peut rester attaché à son partenaire dans un rapport de grande profondeur, une fois l’obsession des corps calmé.

La jalousie est un poison qui peut aiguillonner l’amour mais également le tuer.

Mercredi 24 octobre

Nom : KARILA

Prénom : Laurent

Profession : Médecin (Psychiatrie et Addictologie)

La jalousie est un vilain défaut, entend-on couramment…Elle peut être une source pathologique dans un couple. Elle peut même aller jusqu’au délire (au sens psychiatrique du terme) où le sujet va être persuadé que le conjoint le trompe, où le sujet va le suivre, écouter ses conversations téléphoniques, consulter sans autorisation ses emails, ses messages téléphoniques, son abonnement à des réseaux sociaux à la mode…Sans en arriver jusque là, il faut échanger avec son conjoint si ce problème de jalousie, même mineur, est présent afin de ne pas ternir une relation qui pourrait n’être que plaisir et bonheur. Une belle harmonie de couple annihile la jalousie.

Jeudi 25 octobre

Nom : MARTIN

Prénom : Bruno

Profession : Sexothérapeute

La jalousie véhicule une manifestation agressive de notre peur de perdre l'autre. Certaines personnes la provoquent et interprètent les signes de jalousie de leur partenaire comme la preuve positive de leur propre importance et d'un lien toujours fort et exclusif. C'est un signe d'amour un peu malsain et risqué à mesure qu'il s'exprime avec plus d'intensité.

Pour le(a) jaloux(se),évoquer sa jalousie, c'est aussi montrer ses propres limites ainsi qu'une part de doute sur sa valeur personnelle et sa capacité à séduire. Ca ne représente pas forcément l'attitude du "héros" convoité secrètement par bien des femmes, ni l'image de la "femme à sa dévotion" rêvée par beaucoup d'hommes.

Néanmoins, inutile non plus d'aller au delà de ses propres capacités de résistance, ni de se laisser "humilier" par les provocations d'un (e) partenaire en quête pathologique de ré assurance sur ses capacités à séduire. Dans ce cas, une "conversation entre adultes" s'impose.

Toutefois, ne perdons pas de vue que nous sommes toujours plus séduisant en nous montrant à notre avantage plutôt que l'inverse: curieux cette propension de certains qui veulent être aimés à se montrer mals aimables ?

Vendredi 26 octobre

Nom : HERIL

Prénom : Alain

Profession : Psychanalyste, sexothérapeute et formateur

Voilà un sujet bien délicat auquel il n’est pas simple de répondre par un oui ou un non ! Car de quelle jalousie parle-t-on ? Est-ce la simple peur que son compagnon ou sa compagne aille voir ailleurs ? Ce qui n’est que l’expression d’un manque de confiance en soi ou d’une peur d’être abandonné(e), ce qui souvent est concomitant. Ou est-ce cette jalousie qui ronge et qui installe dans la certitude que l’autre va voir ailleurs et qui fait se transformer en un tortionnaire épiant fébrilement les moindres faits et gestes de son partenaire ?

Dans le premier cas il peut être bon de parler de son inquiétude et de la partager car ce dont on a besoin est plus d’être rassuré(e) qu’autre chose et cela se règle assez facilement. Et le partenaire peut même se sentir plus aimé du fait de la jalousie avouée.

Dans le second cas nous sommes dans la pathologie et il ne s’agit même plus de savoir s’il faut l’évoquer ou non ! Elle se dévoile d’elle-même par la colère, la suspicion, la tension relationnelle. Et le meilleur moyen est de consulter un thérapeute de couple pour tenter de mettre fin à ce qui est vécue comme un enfer…pour l’un comme pour l’autre !

Samedi 27 octobre

L'avis de brigitte :

La jalousie est un sentiment humain normal, d’ailleurs même les animaux éprouvent ce sentiment. Si vous avez des animaux de compagnie, vous avez évidemment remarqué à quel point ils manifestent leur possessivité.

Mais si l’amour provoque obligatoirement des émotions profondes et peut faire souffrir, ce n’est pas une raison pour rendre la relation difficile.

Donc, vous devez vous maîtriser et éviter de faire des scènes de jalousie à votre partenaire. Vous n’êtes pas un animal, ni un enfant, vous êtes adulte et vous devez donc contrôler vos émotions autant que possible.

Je dirai même que lorsque vous avez été un peu trop loin en harcelant votre partenaire par des questions, vous devez lui demander pardon. De même, la jalousie ne doit jamais vous entraîner à fouiller dans les affaires de votre partenaire.

Comme pour tout d’ailleurs, il y a une frontière à ne pas dépasser. Cela s’appelle le respect de l’autonomie de l’autre.

En revanche, si vous avez souffert parce que votre compagnon est resté un peu trop longtemps au téléphone avec une collègue de travail alors qu’il est déjà vingt heures ou si vous avez été blessé parce que votre amie a un peu trop souri à un invité lors d’un dîner entre amis, vous avez le droit de lui exprimer votre peine. Seulement soyez habile. Ne critiquez pas, parlez à la première personne.

Votre vulnérabilité deviendra une déclaration d’amour et non un signe de possessivité…

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 17/02/2018 à 15:09

Réponse de Lanicole88

Le Retour affectif de mon mari

Salut. Je suis Nicole LAVERGNE, je viens pour témoigner de la compétence d'une personne certains pourront croire que je suis venu pour lui faire de la publicité oui j'accepte puisqu'il le mérite vraiment d'autant plus qu'il à réussir à réaliser mon vœu le plus cher en moins d'un mois. Cela fait environ 6 ans que je mène une vie solitaire avec mes trois enfants à ma charge, car mon mari a quitté la maison croyant trouver mieux ailleurs. Mes enfants réclament leur papa sans cesse, soucieuses de ce besoin cruel de mes enfants et de mon amour pour lui, je l'appelle et le supplie de revenir, mais il me rejette. J'ai dû consulter certains marabouts histoire de le faire revenir, mais hélas. Jetais découragée, consternée parce que ne sachant plus quoi faire. Bizarrement, j’étais connectée sur Facebook et je vois le témoignage de Celia, j’ai pris contact avec elle et elle m'a donnée les contacts du Mr Medium. D'abord, j'ai douté, mais au finish, je consultai le monsieur qui m'a fait quelques rituels 7 jours après, j’étais en face de mon écran avec mes enfants quand mon portable sonne sans afficher l'identité de l’appelant, je décrochai le portable et c’était mon mari le père de mes enfants, il me salua et demanda d’après nos enfants. Deux jours après, très tôt le matin, mon portable sonna de nouveau et c’était mon mari qui me fit signe de descendre. Je descendis et m'ayant vu mon mari, s’agenouilla devant moi en disant : « OH ! Ma chérie, pardonne moi pour t'avoir offensé pendant tout ce temps, je voudrais te revenir pour que notre vie reprenne tout son sens, pardonne moi ! Pardonne moi;"
Voilà mon histoire. Alors pour le remercier, je voudrais lui rendre hommage et conseiller a toute personne ayant de problème à bien vouloir faire recours a cet homme, car il est vraiment un envoyer pour résoudre tout genre de problème quelle que soit sa nature. Je voudrais bien te dire de faire attention sur le net, car j'ai rencontré assez de spiritualiste avant ma prise de contact avec celui dont je te parle, cette Mr Ali Medium qui m'a aider je lui est rien payer, c'est après que je l'aie récompensé ceux qui veux sont aide ; vous pouvez l'écrire vous qui êtes dans le besoin.
Voici son E-mail : [email protected]
Voici son E-mail : [email protected]
Il est joignable sur Téléphone et WhatsApp sur 00229 97 86 96 51
À Bientôt, la famille en détresse.
Le 26/10/2012 à 22:35

Réponse de stephyduclos

la jalousie excessive d'un partenaire peut pousser l'autre à tromper ou (et) à partir....
Le 23/10/2012 à 14:24

Réponse de Florina

La jalousie fait fuir l'autre. Il y a l'envie qui en fait partie : envier son voisin, son collègue, son patron, ses amis...envier leur vie, leur joie de vivre, leur bonheur, leur intelligence, leur voiture etc...La jalousie envieuse qui fait imiter l'autre. On est plus soi, on devient un homo-copie. D'un triste pathétique...!



Et l'autre jalousie envers le conjoint, le/la partenaire. Il n'y a aucun honneur à être jaloux, l'antidote de l'amour. Le pire ennemi de l'amour, une forme d'avarice de l'amour.



Pour ma part je pense sincèrement qu'il faut en parler de sa jalousie. A divers degrés c'est une maladie mentale. Mentale parce que fabriquée par soi-même. La jalousie n'est jamais justifiée, elle n'est que la justification d'un mal-être personnel, d'une méconnaissance de soi et des atouts de l'amour.



Si je ne "parle" pas de ma jalousie, dès lors je l'impose. Elle devient normale et fait soi-disant partie de ma personnalité. C'est pas normal. C'est un rapport de force quant à une certaine forme de caractère, dont on peut se prétendre être fier. Il n'y a vraiment pas de quoi. La jalousie à un stade élevé n'est qu'une forme d'orgueil de puissance et de désir de possession envers autrui.



Une prise de conscience est vraiment nécessaire. Prendre du recul pour mieux saisir que la jalousie peut et doit ne pas faire partie de soi. Qu'elle est une émotion que l'on peut gérer. Non pas la Jalousie en tant que telle, mais l'émotion qui nous la fait connaître, est gérable...tout d'abord en en parlant avec son partenaire, mais avec humilité, non en l'imposant.

Et puis avec des spécialistes qui nous aideront très bien à nous en débarrasser, autant que cela puisse se faire (du moins autant que "je" veuille le faire)...Merci à eux.