La pompe

Publié le 10/10/2016 à 21:54

Voilà vraiment une position réservée aux couples avertis. La Pompe exige aussi une condition physique car elle demande souplesse et résistance de part et d'autre.

Pratiquée par les yogis tantriques, elle produit des sensations étonnantes notamment au niveau du périnée et redonne de l'énergie aux deux amants.

L'homme s'allonge sur le dos tandis que la femme vient se placer sur lui, comme pour pratiquer la position de la Cavalière. Pour des partenaires, moins expérimentés, pratiquez le coït d'abord dans cette position avant de passer réellement aux choses sérieuses.

Ensuite, l'homme relève une jambe, puis l'autre, en les glissant délicatement sous les cuisses de sa partenaire qui se penchera légèrement d'un côté puis de l'autre afin de faciliter la manœuvre.

Durant cette phase de positionnement, il est évidemment recommandé de maintenir l'érection, utilisez vos mains si vous n'êtes pas sûr de vous !

Une fois la posture obtenue, vous pouvez enfin vous laisser aller à des mouvements de pompe. La femme donne l'impulsion en appuyant ses pieds sur le sol ou sur un matelas assez ferme. L'homme posera ses mains sur les cuisses de sa compagne afin de diriger également le tempo.

Les deux bassins sont placés de telle manière qu'ils entrent en résonance l'un avec l'autre. La respiration doit être à l'unisson : une inspiration profonde pour aller et une expiration pour le retour. L'extase de ces corps réunis est alors au rendez-vous.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter