L'idéologie mène souvent au fanatisme

Publié le 10/10/2016 à 21:53

Nous sommes tous assez inquiets, à juste titre d’ailleurs, de ces poussées de fanatismes un peu partout dans le monde. L’histoire nous a prouvé qu’un seul fou peut mettre le monde à feu et à sang.Or, j’ai reçu cette semaine une féministe tout à fait pacifiste en apparence qui ne cessait de me répéter : "je suis pour la paix dans le monde".

Derrière ce vœu pieux, se cachait une volonté farouche de défendre les femmes victimes de tous ces vilains machos. Certes, il y a encore quelques injustices mais il me semble, aujourd’hui, que les choses sont réglées du moins en France. Il restera toujours des hommes violents, comme il y aura toujours des mères capables de tuer leur enfant. L’humain n’est pas fondamentalement bon.
Or, si je lutte autant aujourd’hui contre le féminisme ambiant c’est parce que, sous le couvert de protéger les femmes, il y a un idéalisme qui frôle le fanatisme. Comme si la femme était une humaine généreuse et pacifique alors que l’homme resterait toujours un guerrier sanguinaire. Ce discours me fatigue et de plus, il devient dangereux pour la paix des couples.


J’invite les femmes à se réveiller. Ne comptez pas sur les féministes pour vous aider à être vous. Ne croyez pas que vous êtes des victimes. Les hommes depuis la nuit des temps nous ont défendues, soutenues, ils sont encore prêts à le faire à condition qu’on les respecte.

L’idéologie féministe est aussi nuisible que l’idéologie syndicaliste qui nous fait croire que tous les patrons sont des salops et les employés des gentils. Tout comme les religieux fanatiques qui croient qu’en tuant celui qui ne croit pas en leur dieu, iront tout droit au paradis…

Les idéologistes fanatiques n’acceptent plus le dialogue tant ils se sont réfugiés dans leurs croyances qu’ils appellent des certitudes ou pire des vérités …

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 19/08/2014 à 20:08

Réponse de Zarem

Personnellement j'avoue avoir un certain "fanatisme idéologique" conernant les droits et libertés de chacun et chacune (sexuelles ou non, avortement qui est pour moi "sacré" car ça a coûté un très lourd tribut et je suis encore, à mon sens, en-dessous de la réalité.)



Je ne peux tolérer toutes atteintes à toutes libertés parce que ça nous a trop coûté et on s'est battu pour, beaucoup en sont mort, bien d'autres en ont soufferts.



Je suis assez extrémiste aussi faut dire... mais je part du pricnipe que le mal ne peut pas toujours être combattu par autre chose que lui même et c'est regrettable... donc voilà...



Mais je vous rejoins entièrement sur ce que vous dites. Quand je vois l'espagne ou l'irlande (pour ne citer que ceux-là) je me dis qu'une idéologie meurtrière profondément injuste, sexiste et destructrice comme lal eur doit être combattu par tous les moyens et avec force et sans pitié. Car des millions d'innocentes paient le prix de l'égoïsme d'un groupe aussi hypocrite que cynique et aux pires intentions.



Donc voilà...
Le 13/08/2014 à 14:57

Réponse de Davy22

Vous avez raison Brigitte sur le fond. Néanmoins je pense que gagner sa liberté n'est jamais réellement acquis et cela reste un combat de chaque instant. Et quelle plaisir de discuter avec ces femmes qui luttent pour leur droit, et finalement arriver parfois à les convaincre, qu'ils font parfois fausse route...Quand on arrive à cela, je vois bien dans nos regards l'envie folle de faire l'amour hihihihi !!! Un réel délice que de saine confrontation, même si cela peut parfois croire que c'est perdu d'avance, en réalité ça ne l'ai jamais. Mais peut être suis je fanatique de croire cela :P
Le 12/08/2014 à 12:28

Réponse de caramiel

Triste réalité ! Une fois de plus votre justesse d'analyse m'epate. Le bon sens de l' Amour sans angélisme.