Le pont suspendu

Publié le 10/10/2016 à 21:53

Envie d’imprévu et de spontanéité ? Cette position est pour vous ! Elle se pratique à l’improviste, sans calcul ni préméditation, dans un coït plutôt bref.

L’homme se jette sur sa compagne avec ardeur et frénésie.

Voilà néanmoins une figure destinée aux amants vigoureux. La femme doit être souple et l’homme assez fort pour la retenir, supporter son poids et assurer la position à bout de bras.

Certains amants ont besoin de changer plusieurs fois de positions durant le rapport. Cela stimule leur imagination et augmente leur excitation. Ils aiment se prouver qu’ils peuvent découvrir en permanence de nouvelles sensations. Dans cette posture, la femme se sent pleinement possédée, percevant le membre de son amant qui la pénètre en profondeur. De plus l’inclinaison à des effets garantis sur le point G et le clitoris.

Afin d’éviter une position trop basse de la tête, vous pouvez rehausser celle-ci grâce à un meuble à bonne hauteur. Mais la femme peut aussi s’appuyer au sol, elle devra peut-être plier légèrement les genoux, son amant aussi, ce qui lui compliquera un peu la tâche.

Dans tous les cas, l’homme doit tenir fermement les hanches de sa partenaire. Il donne le tempo en la faisant aller et venir vers lui. S’il contrôle bien le mouvement, il reste entièrement maître de la situation.

Cette position, certes un peu acrobatique, est destinée au couple qui aiment varier les plaisirs tout en se lançant des défis.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter