L'Europe de demain, plus qualitative

Publié le 10/10/2016 à 21:52

Je suis bien sûr allée voter dimanche car, je respecte la démocratie et je considère que voter est certes un droit mais aussi un devoir de citoyen. J’ai d’autant plus eu envie de voter pour cette Europe bien malmenée lorsque j’ai découvert que l’idée de fonder l’Europe avait aboutie en 1955, année de ma naissance.

Le drapeau contient douze étoiles, je me suis renseignée, pourquoi 12 ? Il semble bien que le chiffre douze ait été choisi car il est symbole de perfection. Ce chiffre marque la complétude d’un cycle accompli.

Il faut dire que le 12 est riche en symboles. Les douze mois de l’année, les douze signes du zodiaque, les douze travaux d’Hercule, les douze fils de Jacob et bien d’autres encore ...

Néanmoins, je comprends les réticences des nombreuses personnes qui n’ont pas été voté, se sentant peu concernées comme ceux qui ont préféré voter contre l’Europe, la croyant responsable de bien des maux.

J’ai eu l’occasion de lire ce weekend une longue interview de Pascal PICQ * et je reprendrai ces mots pour peut-être vous convaincre que s’unir ensemble pour l’avenir reste une solution positive et pleine d’espoir.

« Les hommes doivent comprendre qu’ils font partie de la nature et qu’aucune culture ou civilisation n’est supérieure ou inférieure à une autre. C’est précisément par leur diversité que les peuples font évoluer l’humanité. Nous devons inventer un troisième temps, l’âge de l’empathie et sortir du credo : croissez, multipliez et produisez plus. Tout le travail d’un évolutionniste conséquent doit contribuer à inventer un modèle de progrès non plus quantitatif mais qualitatif. »

 

*Pascal PICQ anthropologue, interview dans l’excellente revue : Nouvelles clefs de février mars 2014

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 25/05/2014 à 19:44

Réponse de CheyN

Je suis tellement d'accord avec votre vision de l'Europe. Je crois que rien ne vaut un retour au sens et au symbolisme quand on ne croit plus trop en quelque chose.



L'Europe est née d'une idée formidable d'alliance démocratique. Le défi fou de joindre des nations entière autour de valeurs humaines, de partage et d'ouverture positives et pleines de sagesse et de respect. Voilà pour l'idée.



Aujourd'hui, à peine 50 ans après, l'Europe existe bel et bien et fonctionne concrètement de façon tout à fait influente dans de nombreux domaines.



Enfin n'oublions pas que l'Union Européenne est très jeune et surtout qu'elle se créé aujourd'hui même par nos votes, et l'intérêt citoyens que nous y portons.



Très franchement dans la morose actuelle je crois que se donner la peine de comprendre un peu mieux l'Europe est véritablement l'aventure révolutionnaire du siècle, ni plus, ni moins.



Merci Brigitte pour cet important billet d'actu. ^^