La jalousie des manipulateurs

Publié le 10/10/2016 à 21:51

Bien sûr, il existe beaucoup d’amoureux jaloux et ils peuvent se montrer très pénibles à vivre. Mais la jalousie des manipulateurs n’a rien à voir avec la jalousie ordinaire. C’est une jalousie maladive, excessive et très particulière, même si elle est parfois soigneusement camouflée.

- Un manipulateur fait au plus vite le vide autour de vous. Il vous éloigne avant tout géographiquement, s’il le peut, vous emmenant le plus loin possible de votre ancienne vie. Il vous brouille avec tous vos soutiens : famille et amis ou les décourage de vous approcher. Une fois isolé(e), vous lui appartenez.

- Sa jalousie est en fait une possessivité maladive. N’y voyez pas d’amour, il est « sans affect » Il vous possède comme un objet. C’est pourquoi il sera aussi jaloux de tout ce qui vous redonne votre statut de sujet : vos proches, votre travail, vos centres d’intérêts et même de vos pensées....

 - Il est lui-même menteur, tricheur, voleur et infidèle. Il ne peut donc pas imaginer que vous ne le soyez pas aussi. Il ne croira jamais à votre fidélité et vit dans l’attente d’être trahi, comme il trahit lui-même. Un manipulateur a presque toujours une 2e vie cachée, voire une 3e...

- Il est narcissique : Il n’y a donc que lui qui doit vous intéresser. Chaque fois que vous êtes préoccupé par autre chose, même par des soucis, il le vit comme une traitrise. Louis XIV exigeait de ses courtisans, une attitude de « néant sinon par lui ».

- Il n’a pas accès à la joie de vivre, la gentillesse gratuite, à l’affection désintéressée. Il vous jalouse donc surtout pour vos aptitudes à éprouver ces sentiments positifs. C’est pourquoi, il peut envier et chercher à détruire des gens qui ont une réussite moins apparente que la sienne : en fait, ces gens-là « puent le bonheur » et ça lui est insupportable....

Soyez vigilant, même quand vous êtes très amoureux, à garder un espace personnel, aussi bien mentalement que physiquement. Vous ne devez pas partager toutes vos pensées : ayez votre jardin secret. Vous ne devez pas non plus partager tout votre temps. Des moments l’un sans l’autre et des moments de solitude sont nécessaires à l’équilibre d’un couple. Vous devez aussi garder des activités 100 % personnelles. S’il insiste pour partager vos soirées filles, vos cours de yoga et votre investissement associatif, c’est louche !

Enfin, évidemment, les manipulateurs sont à 50 % des manipulatrices. Elles sont tout aussi concernée par ce que je viens d’exprimer.

Christel Petitcollin
Conseil et formatrice en communication et développement personnel, conférencière et écrivain

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 09/02/2014 à 13:26

Réponse de souriant

Bonjour et merci pour cet article,

J'ai vécu avec une femme jalouse maladive pendant six ans,mais sa jalousie je l'ai decouvert au fil du temps,ça commençait par du harcelement,toujours des comptes à rendre,des explications à donner,je devais me justifier,je devais faire attention à ce que je lui disait, et puis l'isolement,oui je m'isolais de mes amis,je continuais le sport mais je ne m'entrainais pas avec des femmes,je ne parlais plus aux femmes à mon travail,ou bien en cachette,elle s'amusait meme à me prendre en "flagrant delit"et dans ces cas là j'en arrivait à eprouver de la honte,je me sentais fautif vis à vis d'elle,et puis ensuite,venaient tout les pretextes pour avoir des conflits,elle fouillait dans mes affaires,tout étaient pretextes pour me provoquer,savoir ce que j'avais dans la tete,elle voulait connaitre mes pensées,quelquefois tellement j'en avais marre,eh bien je la provoquait à mon tour et dans ces moments là elle pouvait etre très mechante,son beau regard bleu pouvait devenir noir,au fil du temps je n'était plus moi-meme,je ne faisais que m'occuper d'elle,je compatissais,je voulais la comprendre,la proteger,elle m'inventait des ennemis aussi dans mon travail,"elle me disait""tu sais il y a untel qui m'a fait des avances""ou untel qui a voulu me toucher les fesses"alors evidement je le prenais mal,je voulais m'expliquer avec le soi-disant coupable,mais il me jurai qu'il n'avait rien fait,heureusement que dans mon entourage et à mon travail je gardais une bonne reputation,mais malgrès cela je devais m'isoler,etre là pour elle,je ne voulais pas lui faire de mal,elle était là à m'epier,et meme dans ma famille je ne prenais pas mes nièces dans mes bras,et sa petite fille grandissant elle en devenait jalouse aussi,elle me disait que je m'occupait plus de sa fille qu'elle,en presence des enfants je restais fort,quand elle me voyait heureux elle s'isolait,et souvent j'ai été malheureux et je pleurais devant elle,mais elle restait froide,embarrassée,malgrès tout cela nous faisions beaucoup l'amour et tout se passait bien quand nous n'étions que tous les deux,"dans ses bras c'était le paradis,mais en dehors de ses bras c'était l'enfer"elle me disait souvent,que je plaisait aux femmes,que je leurs faisait du charme,que j'avais du baratin,que toutes les femmes que je connaissais je les avaient baiser",oui,j'avais un charme naturel,je souris tout le temps,je n'ai absolument rien à me reprocher envers elle,j'étais isoler de tout,je n'étais plus moi-meme,je ne faisais plus rien de ma vie,le pire,c'est que je devenais comme elle et au fil du temps on se faisait des scenes devant tout le monde,à mon travail,mais je commençais à la detester car j'étais conscient de ce que je devenais,je lui en voulait,quand elle voulait faire l'amour je la repoussait,je ne dormais plus avec elle,je la provoquait à mon tour,qu'elle sorte de ses "gonds"je voulais savoir ce qu'elle avait dans le ventre,un peu comme un "exorcisme",je' l'imaginais comme un espèce de monstre qui voulait m'anéantir,nous étions masos tous les deux,entre dechirures et reconciliations,c'est mon ptit garçon qui m'a donné le courage de mettre un terme à notre couple,il avait besoin de moi,mais avait besoin d'un père normal,il m'a fallu beaucoup de courage pour lui dire que je lui dire que je ne l'aimais plus,que je voulais qu'elle parte,et elle est partie,et je ne l'est pas rattrappée,en verité je l'aimais encore et je savais que sa petite fille je ne la reverrai peut-etre plus,mon fils et moi nous nous retrouvions seuls,suite à son depart je n'était pas tranquille pour autant,je reçevais des menaces au telephone et meme de mort,des hommes que je ne connaissais pas venaient jusqu'à mon travail me provoquer,elle voulait revenir chez moi sous n'importe quels pretextes,elle m'a mis dans de gros ennuis financiers,il y a sept ans maintenant que je me suis separé d'elle,j'ai fais une psychotherapie et je m'en suis sortie,quand j'ai vu le theme du forum alors j'ai voulu apporté mon temoignage,mais je n'ai plus envie de parler de cela,ma vie continue et plus jamais je ne me laisserai détruire par qui que ce soit,et je sais à quoi ressemble une relation normale,equilibrée,une belle complicitée entre un homme et une femme et j'ecoute très souvent l'emission de Brigitte,ce qui m'a incité à devenir membre de son site.Il m' arrive encore de croiser mon "ex",puisque nous travaillons dans le meme hopital,elle me dit bonjour avec un sourire narquois,provoquant,mais je file mon chemin,je ne l'aime plus,je ne la trouve plus aussi belle qu'avant,et la psychothérapie m'a vraiment aidé,oui des femmes manipulatrices et perverses il y en a beaucoup et je pense que j'attire ce genre de femmes,car après ma separation je suis de nouveau tombé sur deux femmes similaires,il y a aussi des femmes,violentes,coléreuses,instables,très exigeantes,calculatrices,veinales,qui ne savent pas ce qu'elles veulent,qui parlent souvent de leur ex,qui basent leurs vies de par leurs passés,sans se remettre en question et ont peur de l'avenir et qui ont des comptes à regler avec les hommes,car elles ont vécues des experiences deçevantes,je suppose qu'il y a aussi des hommes comme cela,mariés par exemple,je pense aussi à une chanson de Johnny Hallyday"Gabrielle",sinon je vous donne un lien dans un autre forum ou je raconte mon histoire,http://www.brigittelahaie.fr/forum/topic/la-jalousie-des-manipulateurs.htm,

Merci à tous pour m'avoir lu,pour votre attention,

Bruno,souriant,
Le 05/02/2014 à 12:55

Réponse de Fiona

Merci pour cet article, j'aide un proche à monter un dossier pour le procureur pour le même problème. Cette personne lui a reproché d'être infidèle alors qu'il fréquentait une femme, puis une autre pendant toute la relation. Cette personne a profité de sa faiblesse pour lui soutirer plus de 1000 euros à intervalle régulier, l'a ménacé, si elle tentait quoique ce soit contre lui ( plainte ),il continue de la harceler même séparer, l'a menacé de lui porter des coups et pour finir a été raconté à tout le voisinage qu'elle le trompait, or après sa séparation avec elle, il emménageait déjà avec une femme. La fin est bien résumé, cela existe dans les 2 camps,
Le 05/02/2014 à 08:00

Réponse de Elisa

Il n'y a pas que dans les relations amoureuses que fréquenter un manipulateur ou une manipulatrice est néfaste, dans notre famille on en a forcément un ou deux qui traînent....

J'ai plus connu de manipulatrices que d'hommes manipulateurs .(pour l'instant) Ce qui est tout à fait exact c'est que le manipulateur est SANS AFFECT aucun, sauf pour lui même..........

Avez vous des stats pour savoir à peu près combien de pourcentage de la population cela concerne ?
Le 04/02/2014 à 22:59

Réponse de bourbonnaise

Très intéressant cet article............le manipulateur est un "parfait" anti-bonheur



Savoir se faire respecter en toutes circonstances et avoir son jardin secret.