Le désir si fragile

Publié le 10/10/2016 à 21:50

La question du désir a largement été évoquée cette semaine, tout particulièrement en parlant de la sexualité des seniors. Car pour bien vieillir, pas de doute, il faut rester dans l’envie. Mais attention, cela ne signifie pas forcément d’être des bêtes de sexe. Il faut continuer à avoir des envies, et tout particulièrement l’envie de continuer. La vie est mouvement et tout arrêt nous fait perdre le désir.

Et si on parle du désir dans le couple, j’ai surtout remarqué à quel point il était fragile. D’ailleurs la souffrance est grande lorsque le partenaire semble ne plus manifester l’envie de faire l’amour. Comme si le plus douloureux était, non pas le manque de rapports sexuels mais l’impression de ne plus être désiré !

Bien sûr avoir moins de désir après des années de vie commune n’a rien de bien alarmant mais à une époque où on ne cesse de nous parler de sexe, de nous rappeler que pour être heureux, il faut avoir une sexualité épanouie, ces pannes de désir dans le couple ont de quoi angoisser le plus grand nombre. Pourtant, lorsque le couple s’aime, lorsque l’affection s’installe et que les deux partenaires ont une grande tendresse et un amour sincère et profond, il n’y a rien de bien étonnant à ce que le désir s’émousse.

L’affection est assez antinomique avec le désir sexuel. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire, mais il faut cesser d’imaginer que le manque de désir signifie un manque d’amour. Bien au contraire, on peut aimer encore plus son partenaire et justement éprouver moins le besoin de faire l’amour. Tel est le paradoxe humain.

Alors quelles sont les solutions ? Tout d’abord comprendre ce phénomène et ensuite savoir que le désir peut diminuer mais qu’il ne disparait jamais totalement. Il suffit parfois de peu de choses pour rallumer la flamme. Par exemple, en cas d’adultère, l’excitation revient au centuple. Mais je ne vous conseille pas d’aller jusque là.

Prenez plutôt le temps de l’entretenir. Les moyens : de l’imagination, des fantasmes, mais aussi des satisfactions diverses et variées.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 20/10/2013 à 14:41

Réponse de melusinefee

Merci pour cette réponse Brigitte. Oui, je suis d'accord avec vous, mieux vaut le mystère de l'amour et de la vie que des solutions chimiques :-)
Le 12/10/2013 à 10:02

Réponse de Brigitte

Bonjour Melusinefee : Pour l’instant, on n’a pas encore trouvé vraiment la pilule du désir mais il n’est pas impossible qu’on y parvienne dans les années qui viennent. il y a en effet des hormones et des neurotransmetteurs qui ont une action sur le désir. cela dit, je pense qu’il faut toujours relativiser. Nous avons la capacité de créer le désir, de le faire renaître, de le faire mourir. Nos émotions, ce que nous en faisons qui deviennent des sentiments sont plus intéressants que ce que les neurosciences nous expliquent. L’amour reste encore un mystère pour la science et j’ai envie de dire tant mieux.
Le 08/10/2013 à 13:26

Réponse de melusinefee

On entend ou lit souvent que le désir est lié à des phénomènes neurochimiques! C'est pas très romantique! Savez-vous quelle influence nous pouvons là-dessus?
Le 07/10/2013 à 20:30

Réponse de Brigitte

Message pour Crinou : vous vous aimez, c’est déjà bien de l’affirmer aussi fort après 30 ans de vie commune. Mais la sexualité n’est pas simple entre deux êtres qui n’ont jamais les mêmes désirs de toute façon. Il faudrait tout simplement que par amour, chacun tente au moins un peu de satisfaire les besoins essentiels de l’autre. Voyez les choses sous cet angle. Vous pouvez vous retrouver pour des moments intimes, et des moments un peu plus sexe. Je ne sais pas combien de fois par mois (ou par an) vous faites l’amour , mais dans l’expression, il y a le mot amour, donc par amour, votre femme peut sans doute doubler votre rythme. Mais en échange, il faut que vous soyez très réceptif à ce qu’elle aime sur le plan sensuel. Par exemple certaines femmes adorent se faire masser longuement et en échange, elles acceptent volontiers un rapport sexuel. Voyez les rapports sexuels autrement que comme un rapport sexe. La sexualité englobe aussi, du moins quand on s’aime, la tendresse, les caresses, la sensualité, le jeu, la communication, etc...

certaines femmes ne se sentant pas assez comprises dans leurs émotions se ferment un peu au sexe par exemple.

enfin, si vous ne parvenez pas à trouver de solutions, pourquoi ne pas voir un expert sexologue? Un bon qui pourra trouver une solution pour votre couple ?

Le 07/10/2013 à 17:32

Réponse de stephyduclos

s'imaginer que la personne peut disparaître d'un jour à l'autre....

Le 06/10/2013 à 23:27

Réponse de bouclette

ben Crinou que pourrais-tu faire pour l'exciter? Certes c'est bien de lui dire deja que tu es en manque de sexe mais après va falloir bosser pour l'aider aussi et puis voir peut etre un sexologue

Qu'est ce qui excite ta femme? Peut être les massages? Soit en meme temps attentionnée dis lui qu'elle est belle que tu l'aimes prépares lui de temps en temps un petity dej au lit invite la au resto fais lui des surprises des fleurs...

Mais après pr moi rien de tel qu'un massage tu lui fais un massage et tu caresses au passage qqs zones ou tu la sais sensibles .... Allez jous le jeu
Le 06/10/2013 à 20:52

Réponse de crinou

oui, Brigitte, je suis bien d'accord avec toi, mais quand le désir et unilatéral, et qu'après de nombreuses années, 30 ans, le désir s'émousse !!!

Je suis peu imaginatif, et mon épouse très, trop prude, enfin je sais pas c'est un sujet, qui évoqué est éludé. Nous nous aimons, ça c'est sur mais moi je manque de sexe. Bon je ne suis pas un obsédé, mais ça finit par m'obsédé à force d'être refoulé. Que faire ???

J'ai failli déraper, mais seulement déraper, et après avoir tout avoué, j'ai senti une opposition, c'est pas le mot que je cherche, mais ..... Je dirais plus une réticence et c'est pas pour améliorer les câlins ...

J'ai eu des contacts avec Ambre, qui est une personne très compétente, mais je n'ai pas de solution, tant qu'il n'y a pas de dialogue entre nous, et ça j'en suis conscient, que faire....

Merci pour cette émission que je suis depuis 6 ans et que j'ai découvert par hasard et qui prend, maintenant, le pas sur le sexe avec plus d'explications sur tous les problèmes du sexe.

Ce n'est pas une critique, mais c'est plus "scientifique" avec les intervenants et j'aime bien.