L'érotisme en bulle

Publié le 10/10/2016 à 21:29

J’ai reçu cette semaine un joli livre, une anthologie de la bande dessinée érotique, ouvrage présenté par Vincent Bernière. Ce fut l’occasion d’évoquer notre imaginaire érotique, si important pour la bonne santé de notre libido.

Et si, ni Vincent ni moi-même ne sommes censeurs, nous défendons même depuis toujours la liberté d’expression, je dois reconnaître que la bande dessinée est un art trop souvent négligé. Dans le domaine de l’érotisme, il a une place de choix. D’ailleurs, je n’ai jamais trop fait de différence entre la pornographie et l’érotisme et je trouve que la bande dessinée, plus que tout art, marie parfaitement les deux.

Alors bien sûr, comme nous le rappelait Vincent BERNIERE, longtemps la bande dessinée était un art réservé aux enfants. Ce fut donc d’abord sous le manteau que parurent les premières bandes dessinées pornographiques, elles n’en furent que plus savoureuses j’imagine car la transgression a toujours ce petit goût d’interdit qui excite d’autant plus notre fantasmatique.

Puis, peu à peu certains auteurs se sont emparés du genre. Je vous invite à découvrir ou à redécouvrir la bande dessinée érotique grâce à cet ouvrage. Les dessins sont toujours explicites mais jamais vulgaires, certes parfois obscènes mais seule la vulgarité tue notre imaginaire fantasmatique. L’obscénité, certes peut nous choquer mais elle nous interpelle.

Mais surtout, la bande dessinée nous invite à communiquer avec l’autre alors que les images pornographiques, surtout vues sur Internet, bloquent le spectateur dans une sexualité égocentrée. Puisque le but est de parvenir à l’éjaculation grâce à une masturbation rapide. Au fil du temps, leur esprit s’appauvrit et en final, lorsque ces hommes se retrouvent en compagnie d’une partenaire, ils restent dans leur monde solitaire.

Or le rapport sexuel doit être un subtil mélange entre soi et l’autre. Ce que l’art érotique nous apprend…

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 19/10/2012 à 23:14

Réponse de zitounv

bonjour brigitte!

je doute que la bande dessinée invite plus à la communication que l'internet (pour un homme)!pouvez vous m'éclairer?

tout à fait d'accord sur le reste du paragraphe(valable aussi pour quelques femmes).trop de sextoys tuent l'homme!LOL ,mais.....
Le 17/10/2012 à 19:17

Réponse de stephyduclos

je connais les bd "érotiques" ++ depuis toute petite,

lorsque mon padre a oublié son livre après une sieste sous un noyer......

comme quoi ces bd ne sont pas récentes...