Billet d'humeur de Brigitte

Publié le 10/10/2016 à 21:29

Existe-t-il une morale sexuelle ?

En cette rentrée des classes, il a été question de remettre la morale à l’école. Pourquoi pas d’ailleurs, puisque, malheureusement certaines familles sont débordées. Lorsque le citoyen ne sait plus respecter les limites de la vie en communauté, la société s’en charge. Or, de plus en plus de lois nous sont imposées et si nous n’y prenons pas garde, il en sera de même en ce qui concerne la sexualité. Ce serait bien dommage car la libération sexuelle qui est en marche pourrait bien reculer.

Bien sûr, la pornographie envahit le net mais après tout, le net reste du domaine de l’intime. Ce serait plutôt les pubs ou les émissions de télévision qui doivent tenir un discours correct sur le sexe. Or, malheureusement, ce n’est pas toujours le cas puisque pour faire de l’audience bon nombre de producteurs pensent qu’il faut être racoleur. Je m’en garde bien et pourtant mon audience ne cesse d’augmenter. Bien sûr je ne vais pas devenir moraliste, j’aurai trop l’impression d’être un censeur et j’ai toujours milité contre la censure.

Tout le paradoxe se trouve là, comment libérer la sexualité sans pour autant prôner la débauche. En fait le sexe n’est jamais anodin. On peut boire une coupe de champagne sans danger mais boire à l’excès devient dangereux pour la société si par exemple on prend le volant ensuite.

Et oui, le sexe à outrance peut aussi être nocif, c’est pourquoi il faut rappeler qu’une relation sexuelle n’est jamais totalement anodine. Tout d’abord, cela peut bouleverser d’un seul coup notre existence puisqu’on peut devenir parent, il y a aussi toutes les infections sexuellement transmissibles mais aussi, toute la culpabilité que l’on peut ressentir après une pratique qui ne correspond pas à notre fantasmatique.

Les religions ont choisi de privilégier la sexualité reproductrice uniquement et cela leur vaut sans doute une sacrée baisse de popularité en ces temps de liberté sexuelle. Moi je préfère vanter les mérites d’une sexualité ludique mais responsable. Je rappelle que l’amour de soi, de l’autre sont des éléments essentiels pour vivre une sexualité harmonieuse. Vastes sujets sur lequels je ne cesse de revenir.

Brigitte

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter