Peut-on vivre sans sexe ?

Publié le 11/10/2016 à 06:56

Le sexe est un besoin pour l’espèce humaine du moins jusqu’à nouvel ordre car on peut imaginer en effet qu’à très court terme, il soit possible de se reproduire sans le coït grâce aux progrès de la médecine. Mais pour l’individu, ce n’est pas à proprement parlé un besoin comme le sont la nourriture, la boisson et le sommeil.

Néanmoins, il y a certains besoins, certes qui ne sont pas vitaux mais, tout de même essentiels à notre bien- être. Lorsqu’on se réfère à la fameuse pyramide de MASLOW, nous voyons bien que nous avons besoin de reconnaissance, d’appartenance, d’autonomie et j’ajouterai volontiers d’amour et de sexe.

Malheureusement, le sexe pour le sexe n’a pas une très belle cote dans notre société. Les personnes qui s’y adonnent sans limite sont souvent considérées comme perverses, dépravées ou terriblement addicts. Ces jugements moraux encore très répandus prouvent bien que la majorité des gens considèrent que le sexe n’est pas indispensable à notre bonheur.

J’oserai ce parallèle ; c’est un peu comme l’argent, bien sûr que l’argent tout comme le sexe ne fait pas le bonheur mais le manque d’argent tout comme le manque de sexe peut vraiment faire notre malheur.

Voilà pourquoi j’affirme que certains (surtout des hommes d’ailleurs) ne peuvent pas vivre heureux sans sexe, certes ils ne vont pas mourir mais dépérir à petit feu. Voilà donc pourquoi il est indispensable de ne pas se tromper quand on décide de s’engager avec un ou une partenaire sur notre compatibilité sexuelle.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 10/07/2014 à 15:54

Réponse de florinda

Moi je 49 ans e je adore les sex je un an vie de fer l'amour presque tu le jour mon mari lui a 54 ans il par em déplacement lundi au vendredi e quand elle arrive je voulais faire l'amour ele a pas à vie je crois qu'il a perdu apetite même quan ele é la tou les jours se pareil de fois je pense ir voir ailleurs.
Le 15/06/2014 à 10:48

Réponse de georgie

jai 84 ans et je pratique toujours des debats sexuel ce qui me maintien en forme et qui et tres bon pour la santer
Le 26/04/2014 à 10:04

Réponse de CheyN

@butterfly125 Trop de désir tue le désir... Comme votre situation est compréhensible !

je vous ai envoyé un mp en vous conseillant d'aller poster sur le forum pour bénéficier de conseils ;)
Le 25/04/2014 à 15:06

Réponse de butterfly125

vivre sans sexe, non, bien sûr, mais j'ai un compagnon de 57 ans qui a un très grand besoin de sexe et j'ai du mal à être en osmose totale sur ce point, moi pour qui l'amour par les sentiments est plus importants. j'adore cet homme qui partage ma vie depuis 1 an et demi, nous nous entendons merveilleusement bien. Le sexe a petite dose oui, mais tous les jours je n'y arrive plus. J'ai un blocage, je n'arrive même plus à jouir depuis quelques mois? Aidez-moi!!!!
Le 04/04/2014 à 15:00

Réponse de CheyN

@Brigitte Justement je viens de lire et commenter le wiki sur la dyspareunie



http://www.brigittelahaie.fr/m/wiki/view/dyspareunie/



cela conforte mon avis mais en vous lisant je serais curieuse de connaitre les autres hypothèses auxquelles vous penseriez... ?



La vraie question qui sous tend cela est de savoir s'il est possible d'avoir une spiritualité authentique et donc d'être connectée à soi sans s'intéresser à la/sa sexualité...? Tout les êtres humains pleinement épanouis en ont il forcément une ...?



Merci Brigitte
Le 30/03/2014 à 19:36

Réponse de Brigitte

@ CheyN : peut-être mais pas toujours... Votre question : Justement je me demandais si un désintérêt pour le sexe ne signifierait pas une peur viscérale d'aimer totalement et une incapacité à se donner corps et âme.... ?
Le 28/03/2014 à 16:22

Réponse de crocodile

mon compagnon ne comprend pas que je n aime pas faire une felleation jusqu au bout. il se sent frustrer. comment puis-je lui faire accepter ma décision?
Le 21/03/2014 à 21:22

Réponse de wsophie64

quand vous dit que dépérir à petit feu vous avez raison. Car actuellement j'ai se sentiment dans ma relation avec ma compagne par un grand manque de sexe et un manque de sensation de lui appartenir

j'expert que par ces dialogues j'aurais peut être des solutions
Le 18/03/2014 à 12:52

Réponse de juliette

Vivre sans sexe ??? NON !!!! Mais toujours avec tendresse, érotisme et surtout pas de sexe bestial !!!!
Le 17/03/2014 à 09:27

Réponse de CheyN

Justement je me demandais si un désintérêt pour le sexe ne signifierait pas une peur viscérale d'aimer totalement et une incapacité à se donner corps et âme.... ?



Je pense aux arguments d'une amie qui m'avait dépeint le sexe comme un passage charnel dans une relation d'amour ; une sorte d'expansion de l'ego qui permettait de mieux se connaitre soi par l'autre et qui n'était pas vouée à perdurer si l'on cheminait honnêtement.

Selon elle l'amitié était le seul lien vraiment riche et profond d'un point de vue spirituel.

Cela se défend, me suis je dit sur le moment.



En lisant ce billet je ne peux m'empêcher de penser que cela cachait un certain mépris -donc une peur?- de l'intimité sexuelle.



Qu'en pensez vous ?



cf mon ajout dans le wiki de la semaine au mot "Aphrodisiaque"



http://www.brigittelahaie.fr/m/wiki/view/aphrodisiaque/
Le 15/03/2014 à 21:14

Réponse de bourbonnaise

Pour notre équilibre psychologique ,nous avons besoin d'Amour et de sexe.

Dans un couple le BONHEUR est au rendez-vous si la compatibilité sensuelle ,sexuelle et intellectuelle est là.

Les plaisirs de l'Amour lors d'une vie ,durent plus de temps que les joies de la maternité........