La différence entre orientation et identité sexuel

Publié le 10/10/2016 à 21:44

Chaque semaine, un dossier sur la sexualité ou l'amour commenté par l'un de nos experts...

Avec en ce moment la polémique sur la question du genre, il nous paraît intéressant de bien situer ce que signifie l’orientation et l’identité sexuelle et quelle est leur différence... Nos experts vous répondent.

Lundi 27 janvier

Nom : ARLIN

Prénom : Philippe

Profession : Sexothérapeute

Ah ! ils sont nombreux, et surtout aujourd’hui, ceux qui voudraient nous faire croire qu’il n’y a nulle différence entre notre identité sexuelle (je devrais plutôt dire notre identité sexuée) et notre orientation sexuelle… Heureusement, les humains ne sont pas comme des aimants où les polarités inverses s’attirent et si l’identité sexuée est le fruit de notre biologie, il en va tout autrement de notre orientation sexuelle ou pour le dire autrement de la façon dont nous allons interagir sexuellement avec les autres. Notre sexe biologique ne définit pas notre sexualité mais seulement les organes, les attributs que nous mettrons en jeu dans notre intimité. En un mot le fait de posséder un pénis ou un vagin, condition indispensable, pour nous définir biologiquement homme ou femme ne signifie en rien que l’attirance sexuelle se fera vers une personne de sexe opposée.

Notre identité sexuée ne détermine donc pas notre orientation sexuelle. Cela étant posé ne croyons pas pour autant que tout est dit et encore moins que tout cela est simple. Car si notre identité sexuée ne détermine pas notre orientation sexuelle, elle détermine notre genre masculin et féminin et par là même un ensemble de croyances et d’injonctions qui peuvent pour beaucoup être vécues comme injustes, contraignantes, et surtout en aucun cas justifiées parce que culturellement construites et non biologiquement déterminées.

Mais me direz-vous, qu’est-ce que le genre a à voir avec la sexualité ?

Normalement rien effectivement, mais dans la réalité, dans la pratique, malheureusement il interfère beaucoup trop. Car au-delà de définir les rôles impartis à chacun en fonction de son sexe biologique, il détermine aussi la conformité d’une norme sexuelle hétéro et tend à pousser à la marge voire à définir comme anormale tous ceux dont l’orientation sexuelle contredit leur genre. Il va aussi jouer un rôle extrêmement pervers en laissant croire qu’une personne qui contredit son genre (homme efféminé ou femme masculine) sera nécessairement une personne dont l’orientation sexuelle se définira comme homosexuelle enfermant encore plus chacune dans des clichés et des présupposés qui en dehors du fait qu’ils sont faux et stupides vont nourrir l’essence même du sexisme et de l’homophobie.

Mercredi 29 janvier

Nom : KARILA

Prénom : Laurent

Profession : Médecin (Psychiatrie et Addictologie)

L’identité sexuelle ou identité de genre est le sentiment d'être un homme ou une femme. On parle également d’identité sexuée. Dans notre société, un individu se doit de se reconnaître comme ayant une identité soit masculine, soit féminine. Même si notre origine embryonnaire a les codes d’une cartographie sexuée définie, ce n’est qu’à la fin de l’adolescence que cette identité s’acquiert. Phénomène complexe, elle est bien loin d’être uniquement liée à des phénomènes biologiques. Des facteurs environnementaux sociaux, culturels, affectifs, émotionnels, psychologiques, cognitifs, éducationnels et familiaux entrent en jeu. Selon le Larousse, « l'identité sexuelle définit un ensemble d'attitudes et de comportements qui déterminent le rôle et le genre d'un individu ». Il existe des troubles de l’identité sexuelle comme la dysphorie de genre, c’est à dire si l’homme qui veut être une femme souffre intensément de sa condition transidentitaire.

Identité sexuelle diffère de l’orientation sexuelle qui correspond à un phénomène d’attirance chronique pour un sexe : le même (homosexuel), différent (hétérosexuel), les 2 (bisexuel) ou aucun (asexuel).

Vendredi 31 janvier

Nom : PARPAIX

Prénom : François

Profession : Sexologue et thérapeute de couple

A l’heure où une loi souhaite modifier notre relation au « genre » dans notre société, il n’est pas inutile de clarifier les expressions « orientation sexuelle » et « identité sexuelle ». Les amalgames sont fréquents, les confusions fâcheuses et le sujet tabou. Rien à voir avec la nécessité de « se battre pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes ».

L’orientation sexuelle souligne le fait d’être attiré par une personne du sexe opposé ou du même sexe, indépendamment de l’attirance physique, sexuelle, sentimentale, valeurs, etc. L’essentiel est de ne pas lutter contre son ressenti. Le plus difficile à conquérir étant les blocages dans les consciences et le plus troublant pour une majorité est de se dire que cette orientation est culturellement modifiable ! A chacun son ou ses orientations (hétéro, homo, bi), du moment qu’on s’y retrouve !

L’identité sexuelle est d’abord une programmation « anatomobiohormonogénétique » intégrant la fonction d’excitation sexuelle. Elle varie selon qu’on est un mâle ou une femelle. Outre son orientation, chacun possède son style sexuel: les stéréotypes sexuels (vêtements, maquillage, attitudes, démarche, profession, champs d’intérêt) classiquement rapportés aux hommes ou aux femmes fluctuent avec le temps, les modes et les cultures. A chacun d’en saisir l’incidence sur son fonctionnement amoureux et ou sexuel. S’agissant des archétypes sexuels, immuable depuis la nuit des temps, les hommes ne se sont pas appropriés de la même façon leur pénétrance pénienne et les femmes leur réceptivité vaginale.

Stéréotypes et archétypes sexuels construisent la perception que nous avons de nous-même en tant qu’homme ou femme, plus ou moins fragilisée par l’interprétation subjective que nous nous faisons du regard des autres, elle-même déformée par notre propre estime de soi. 

Ce n’est pas donné à tout le monde d’assumer avec fierté son physique, sa féminité ou sa masculinité, de vieillir dans son image. En découle notre façon d’aimer et d’exprimer son désir, de séduire et d’accueillir l’autre.

L’identité sexuelle est une chose, l’orientation sexuelle une autre, à chacun de développer la première et d’assumer la seconde.

Dimanche 02 février

L'avis de Brigitte :

Avec en ce moment la polémique sur la question du genre, il me paraît intéressant de bien situer ce que signifie l’orientation et l’identité sexuelle. Ce qui n’a pas grand-chose à voir !

L’identité sexuelle est tout simplement notre identité anatomique. Nous sommes venus au monde avec un organe génital masculin ou un organe génital féminin. Il est d’ailleurs question de parler maintenant de genre masculin et de genre féminin afin justement d’éviter toute connotation sexuelle dans notre signalement.

En revanche, notre orientation indique tout à fait autre chose. Nous allons nous orienter vers un certain type de personnes. Soit notre attirance se dirige vers des hommes, soit vers des femmes, soit vers des hommes et des femmes. Ce qui signifie que nous serons considérés comme étant hétérosexuels, homosexuels ou bisexuels. Mais, là où cela se complique, c’est que l’on peut tout à fait changer d’orientation au cours de notre vie. Voilà pourquoi il ne faut jamais se croire 100 % hétéro ou 100 % homo. D’autant que dans le domaine sexuel, il y a parfois une marge entre ce que nous croyons aimer et ce que nous pourrions vivre vraiment si nous étions plus libres…

Ensuite, une personne peut aussi vouloir changer de sexe. C’est toute la problématique des transgenres qui dérangent énormément puisqu’ils répondent à des critères assez complexes. Il est en effet assez difficile à comprendre quand on se sent bien dans sa peau d’homme ou de femme qu’un être pourtant né avec un organe génital défini puisse se sentir de l’autre sexe.

Pourtant, le psychisme humain est complexe et si on acceptait mieux la diversité humaine, les choses seraient peut-être plus simples en tout cas nos rapports seraient sans nul doute plus harmonieux.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 02/03/2014 à 14:39

Réponse de CheyN

Merci Brigitte pour cet avis simple et clair sur un sujet souvent embrouillé dans l'esprit de beaucoup.
Le 04/02/2014 à 11:18

Réponse de clemence4745

çà cest une certitude vivre en harmonie avec soi meme ,,, pour aller vers les autres