La tendresse, ciment du couple ?

Publié le 10/10/2016 à 21:42

Chaque semaine, un dossier sur la sexualité ou l'amour commenté chaque jour par l'un de nos experts...Chaque semaine, un dossier sur la sexualité ou l'amour commenté chaque jour par l'un de nos experts...

Lundi 21 octobre

Nom : PARPAIX

Prénom : François

Profession : Sexologue et thérapeute de couple

La tendresse est un mélange de gestes d’intimité doux et attentionnés qui contribuent à entretenir le lien amoureux dans un couple. Par l’excitation agréable qu’elle génère, elle sert de prélude à la prochaine rencontre sexuelle.

Le ciment (la tendresse) est une matière pulvérulante (gestes légers et délicats tel que caresses, baisers, effleurages, regards, choix de mots), formant avec l’eau (le sentiment amoureux) une pâte liante (l’intimité) qui en durcissant agglomère le sable (le désir sexuel) lui procurant résistance et stabilité (renforcement du lien conjugal) même sous l’effet de l’eau (tensions et conflits).

Le ciment est une chose, le savoir faire des maçons (les amants) en est une autre ? Gâcher correctement le bon dosage d’eau, de sable et de ciment à l’aide d’une truelle ou d’une pelle est un art. Trop ou pas assez, tout est dans le tour de main.

Antichambre de l’excitation sexuelle, la tendresse rassure aussi sur le plan affectif, autant qu’elle est un moment de quiétude avant le prochain emballement érotique ou un geste apaisant qui le prolonge. Elle ne se conçoit que déclinée parmi les autres formes d’intimités conjugales que sont la communication, l’érotisme et les moments de complicité dans les tâches quotidiennes.

Alors oui, la tendresse peut être un des ciments du couple, à condition de la sexuer,pour bien la différencier de celle accordée aux enfants, aux parents et aux amis. Véritable langage de l’intime, elle s’apprend et se développe la vie durant… A commencer par savoir la recevoir et la donner, en pleine conscience.

En redécouvrir les vertus, pour ceux qui seraient passés à côté toute leur vie, n’est pas du temps perdu et je la recommande particulièrement aux couples vieillissants.

Mardi 22 octobre

Nom : ARLIN

Prénom : Philippe

Profession : Sexothérapeute

N’en déplaise à beaucoup, je ne pense pas que la sexualité soit l’ingrédient indispensable au couple. Et pourtant je reçois en permanence des patients qui me disent que leur couple est en danger tout simplement parce qu’ils n’ont plus de relations sexuelles. Bien sûr je les écoute, je les conseille et les aide à sortir de cette impasse, mais je ne suis pas d’accord avec eux sur le fond. Ce n’est pas tant le sexe que la relation de tendresse qui compte et qui va créer le ciment du couple. Le problème est que malheureusement les couples qui n’ont pas de sexualité en viennent pour la plupart à ne même plus avoir d’intimité ou de rapprochement tendre et câlin (sans sexe).

Tout est confondu sexe et tendresse et du coup l’absence de l’un entraine la perte de l’autre et c’est une erreur fondamentale, car un couple qui redonne de la place aux câlins indépendamment du sexe reste un couple solide et surtout mieux armé pour affronter justement les problématiques sexuelles quel qu’elles soient.

C’est l’amour que l’on a l’un pour l’autre qui doit être au cœur du couple et lui donner sens, mais cet amour a besoin de la tendresse et des câlins pour se nourrir et exister. C’est son carburant.

Alors quoiqu’il arrive à votre couple n’oubliez jamais la force réparatrice de la tendresse et du câlin et si cela vous est devenu impossible alors peut-être que votre couple est en danger…

Mercredi 23 octobre

Nom : KARILA

Prénom : Laurent

Profession : Médecin (Psychiatrie et Addictologie)

Un couple, qui vient de se former, s’épanouit progressivement et gravit pas à pas, à son rythme, l’échelle de l’amour. Le sentiment amoureux se développe, s’amplifie, se stabilise, procurant un état de bien être pour chacun. Après l’explosion volcanique du début, la phase de l’attachement est une nouvelle source de délices d’une autre nature. Le mot union prend tout son sens. La vie à deux favorise beaucoup de sentiments qui se partagent de manière bilatérale. Ces sentiments démocratiques, comme l’avait évoqué Pasini, sont la tendresse, l'estime de l'autre, l'assistance réciproque, la sécurité, et la plénitude.

C'est un véritable ciment du couple. La vie en couple se renforcera grâce à l’engagement, volonté partagée de construire et de rester ensemble, véritable socle composé, au-delà des sentiments, d’une complicité d’ordre moral et social.

Jeudi 24 octobre

Nom : HERIL

Prénom : Alain

Profession : Psychanalyste, sexothérapeute et formateur

Etre tendre c’est tendre vers l’autre

C’est offrir la caresse d’une peau

D’un regard

D’une étoffe d’amour posée délicatement sur la relation

La tendresse est un ciment

Ciment qui ne ment pas

Qui pose toujours la vérité

D’un aveu, d’une plainte partagée

De l’orée d’un bonheur commun

Dans un instant

Un souffle

Une joie suspendue

Etre tendre c’est tendre l’Etre

Vers l’espace qui sépare les corps

C’est une attention

Une offrande chuchotée

Une fleur glissant sur les pieds nus

Un miel inondant la pointe d’un sein

Un sourire complice

Le soutire de ceux qui ne sont pas dupes

Car si l’amour a ses racines

C’est dans la tendresse qu’il les trouve

Car si le désir à des élans

C’est la tendresse qui lui offre ses bras légers pour qu’il s’y affirme

Vendredi 25 octobre

Nom : MARTIN

Prénom : Bruno

Profession : Sexothérapeute

L’association de trois « nourritures affectives » : Sentiment, Tendresse, Génitalité, constitue le vrai ciment du couple. Donc la tendresse ne représente qu’un des trois ingrédients du mortier de l’amour mais elle nourrit les bases d’une grande stabilité dans la sécurité affective.

Nous trouvons dans la tendresse les bases de l’attachement à long terme qui représente la couverture d’un besoin primaire que nous allions chercher jadis auprès de nos parents. Chaque partenaire peut l’apporter à l’autre à travers les gestes et les regards bienveillants dépourvus d’arrières pensées sexuelles, les élans apaisants et nourriciers apparaissant spontanément lorsque l’autre a besoin que nous soyons aux petits soins pour lui, les câlins qui sécurisent. L’ocytocine et la vasopressine, neurotransmetteurs associés à la tendresse diffusent leur effet calmant...

Le mécanisme de l’attachement a sans doute permis à nos aïeux d’apprécier leur partenaire un temps suffisant pour élever leurs petits jusqu’au terme de l’enfance. La tendresse fait de notre conjoint, un père, une mère, un frère, une sœur, un ami avec qui nous tissons un lien plus serein qu’avec l’amoureux(se) ou l’amant (maîtresse).

Samedi 26 octobre

Nom : PERETTI

Prénom : Marie-Laure

Profession : Docteure en Psychopathologie fondamentale et Psychanalyse - Psychothérapeute

Après les années charnelles, les embrasements du corps se calment peu à peu. La passion cède progressivement le pas à la tendresse qui peut dès lors s’installer, au plus grand profit du couple.

La tendresse. Une main qui frôle une joue, un baiser posé sur le front, un regard bienveillant qui enveloppe l’autre.

C’est aussi l’acceptation des différences, des petites manies, des sautes d’humeur, des chagrins. Les accepter, c’est accueillir son vieux compagnon, sa vieille compagne. Cet attachement particulier accorde une place au respect et à la profonde affection. Le besoin de tendresse est universel.

« Dans le feu de la jeunesse,

Naissent les plaisirs,

Et l'amour fait des prouesses pour nous éblouir ;

Oui, mais sans la tendresse

L'amour ne serait rien,

Non, non, non, non

L'amour ne serait rien ».[1]

[1] Bourvil, 1963

Dimanche 27 octobre

L'avis de Brigitte :

Le texte de FERENCZI sur le courant tendre et le courant sensuel a été un des textes importants dans ma compréhension de ce qu’est la tendresse.

La tendresse est un sentiment qui justement n’inclut pas le sexuel. La tendresse existe entre l’enfant et son parent et même si il y a des caresses sensuelles, il ne doit rien y avoir de génital. On se touche, on s’embrasse mais jamais il ne sera question de sexualité.

Dans la tendresse, il y a le mot tendre. On se tend vers l’autre et la tendresse est sans nul doute indispensable dans une relation sur le long terme. Quelle soit la relation entre deux êtres d’ailleurs, la tendresse la rend plus belle, plus forte, plus apaisante. Deux amis qui la cultivent seront plus unis. En famille évidemment la tendresse rendra les rapports moins conflictuels. Même chez les animaux, toute manifestation de tendresse apaise les conflits.

Mais comme ce courant tendre est en opposition avec le courant sexuel, pour un couple, c’est compliqué. De la tendresse et du sexe mais 50/50 !

La tendresse entre adulte existe mais souvent, la sexualité viendra brouiller les cartes. Imaginez, vous avez un ami du sexe opposé, en toute amitié, vous vous blottissez l’un contre l’autre tendrement. Il y a de fortes chances qu’un désir plus intense survienne.

Cet exemple prouve que la tendresse peut permettre au couple de maintenir une intensité intime. La tendresse serait en quelque sorte la manière de maintenir le pont entre les deux partenaires. Ce pont existe au début de la relation. C’est le désir de l’état amoureux. Mais ensuite, l’habitude, les années communes nuisent à ce désir. Alors la tendresse permet aux partenaires de se retrouver corps à corps. Mais il leur faudra néanmoins ne pas oublier le sexe. Je dirai qu’il leur faudra augmenter l’intensité de la tendresse en abordant donc la sensualité pour ensuite entrer vraiment dans la sexualité.

Si vous croyez que la tendresse est l’anti thèse de la sexualité, c’est sans doute parce que vous n’avez pas intégré ce qu’est la sexualité adulte. Chez l’enfant la tendresse est son mode d’expression corporelle, chez l’adulte la tendresse est le premier pas de la sexualité, voilà pourquoi peut-être fait-elle peur à certains !

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 02/12/2013 à 15:43

Réponse de carole2013

Bonjour,

Je me permets de vous ecrire car j'ai tout la tendresse, le respect, la communication, l'humour dans mon couple et mon mari n'a pas de desir pour moi. Cela fait 12 ans que nous sommes ensemble, nous avons une belle famille et nous nous aimons mais rien a faire mon mari est bloque- Pour lui la sexualite est trop lie au 'nouveau' et l'excitation au debut de relation. Du coup, nous souffrons de ce probleme, je dis bien 'nous' car pour lui aussi c'est difficile. J'aimerai savoir si quelqu un peut me recommander un bon sexologue a Paris? Je prefere demander une reference car le choix du praticien est difficile. Et nous devons tomber dans de bonnes mains car c'est notre seule chance.

Merci

J 'ecoute souvent Brigitte Lahaie sur RMC et j ai appeller des sexologues invites a RMC mais ils ne prennent pas de nouveaux patients.
Le 01/11/2013 à 13:00

Réponse de florestan

La tendresse ne va pas sans les sentiment et le sexe les trois son indissociable a mes yeux

L'harmonie et la compréhension du couple et indispensable
Le 30/10/2013 à 11:08

Réponse de caramiel

Du sexe oui indispensable dans la vie de couple mais du sexe sans tendresse ça ne suffit pas pour nourrir la relation. La tendresse est pour moi l'expression des sentiments. Elle m'est indispensable quand on ne ver balise pas l'amour.
Le 27/10/2013 à 09:09

Réponse de Elisa

Sans sexe, pas de tendresse pour moi :-))