Une femme tant fantasmée

Publié le 10/10/2016 à 21:34

Il est 21h15. J'attends l’appel d'un de mes clients. Pour patienter je vais sur internet et plus exactement sur Youtube. Sur la droite, des vidéos qui ne me laissent pas indifférentes. Des femmes qui s'embrassent et se donnent du plaisir. Des vidéos qui m'excitent, qui sans me caresser, sans me toucher, me laissent le plaisir de jouer avec mon périnée. Je sens une vague de chaleur m’envahir… Je contracte mon bassin, l’ondule et me tortille sur ma chaise. Mon clitoris brule de désir. J’ai envie qu’un doigt s’y pose, qu’une langue experte le lèche…Je pense à toi, rien qu'à toi... Envie de te revoir.

Il serait bien que ce coup de fils arrive... Que j’en finisse avec ce client et que je puisse m’occuper de moi enfin. Ces filles qui me regardent sur l’ordinateur m’excitent trop…!

Ca y est, le téléphone sonne.

.../...

10 minutes après, J'ai éteint l'ordinateur. Ce client m'a coupé toute envie. Il est tard. Je vais me coucher.

Je me glisse sous la couette contre ce corps chaud et endormi. En position de chaise, mon ventre contre ton dos, mes mains vont naturellement se balader, voyagent sur tes cuisses, fesses, et bassin pour finir vers le bas ventre... Histoire de vérifier tu es bien réveillé. Tu me caresses à ton tour et glisses ta main sur mon pubis, descends encore un peu, et à cet instant, je m'écrase sur tes doigts. T'indique que je souhaite que tu restes là où tu te trouves. Tu alternes les mouvements doux, pression, pincement de mon clito. Nous nous caressons mutuellement puis tu finis par disparaitre sous la couette. Tu aimes me procurer du plaisir et tu me connais très bien. Avec ta langue chaude et humide, molle mais parfois dure là où il le faut, tu sais parfaitement comment t'y prendre pour que tout mon corps te soit offert. Tu lèches, suces et mordilles mon petit bouton, lèvres-petites lèvres, introduis un premier doigt là ou il fait bon et chaud. Puis un second dans ma caverne. Frottes tes doigts l'un contre l'autre pour mon plus grand plaisir. C'est ce que tu souhaitais : t'immiscer dans un lieu qui ne t'était pas réservé pour l'instant. Nous sommes bien, tu travailles délicatement et avec habileté. Mes yeux fermés, une première vague me traverse… Tes doigts sont comprimés par mon plaisir. Me voir entrain de me tenir les seins gonflés d'envie et fermes de plaisir t'affole complètement. Tu n'en peux plus à ton tour...

Tu retires ton boxer et vient mourir dans mes profondeurs pour une seconde bouffée de chaleur, une déconnexion totale de ce qui peut m'entourer, un cœur et une respiration qui s'emballent à souhait !! Nous restons l'un dans l'autre quelques instants, le temps passe...

J'ouvre les yeux et prend à nouveau conscience que je n'étais pas avec une femme tant fantasmée mais bien avec l'homme de ma vie.

Alice, quand te reverrai-je ?

Bélie et Ambre pour une écriture à quatre mains...

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 09/12/2012 à 20:59

Réponse de caramiel

Je te crois Bélie ;) beau travail
Le 09/12/2012 à 08:57

Réponse de Montagnard

ambre fait un bouquin de tes histoires et on fait moite / moite

sympa non ??
Le 08/12/2012 à 22:18

Réponse de belie

Ah tient ! Ça me procure à nouveau une douce chaleur et un sourire qui pourrait en dire long sur mon désir...



Non tu ne rêves pas Caramiel, c'est bien moi. Je vous suivais toujours mais de loin. Mon homme a repris les déplacements et mes pensées aussi.



Je vous embrasse tous très fort et vivement ce jour ou une charmante femme, sensuelle, aux lèvres attirantes et formes généreuses viendra se coller à moi...



Bonne soirée

Désolé la couette m’appelle ! hi hi hi
Le 08/12/2012 à 18:11

Réponse de caramiel

Ambre tu as édulcoré !!! Ambre en correctrice :) oui maîtresse lol
Le 08/12/2012 à 18:05

Réponse de caramiel

C'est pas Bélie ;) mais encore une fois une belle histoire à raconter ou à faire lire à sa moitié

merci les 4 mains :)