La lutte de pouvoir dans le couple, est-ce inévita

Publié le 10/10/2016 à 21:33

Chaque semaine, un dossier sur la sexualité commenté chaque jour par l'un de nos experts...

La lutte de pouvoir dans le couple, est-ce inévitable ?

Lundi 03 décembre

Nom : PERETTI

Prénom : Marie-Laure

Profession : Docteure en Psychopathologie fondamentale et Psychanalyse - Psychothérapeute

Après la lune de miel, c’est-à-dire lorsque la passion est assouvie et que les corps, rassasiés, n’occupent plus le devant de la scène comme au début, le moi des personnalités se révèle…

Les confrontations se déploient dans des champs très variés, selon la personnalité, l’activité sociale de chacun des partenaires.

Un des champs les plus sujets aux querelles est celui lié aux exigences en temps, en énergie et en intérêt pour la quotidienneté des tâches domestiques.

Si les « nouveaux papas », ceux qui font les courses, s’occupent de leurs enfants, les baignent, leur donnent à manger, les suivent dans leurs études, ont fait leur apparition, ils restent rares.

Les hommes qui se désintéressent des problèmes domestiques sont majoritaires. La porte est ouverte à la querelle.

Un autre champ de confrontation est possible, celui de la différence des revenus, prétexte à une prise de pouvoir dans le couple qui ne peut être que préjudiciable.

Plus prosaïquement, la prise de pouvoir peut se faire dans un rapport psychologique d’assujettissement-soumission de l’un des membres du couple par l’autre.

Nous sommes alors dans une relation qui peut aller jusqu’au sado-masochisme. Pourquoi pas ? Le couple peut se cimenter sur ce type de relation et avoir de belles années devant lui.

Si l’un des deux souffre, un rapport de force peut advenir dont l’issue est inconnue.

Néanmoins, il existe aussi une autre possibilité. Dominer ses pulsions, de façon à ramener l’harmonie dans le couple.

Chacun choisira sa préférence. « E la nave va... » (1)

(1) Et vogue le navire : Film franco-italien de Federico Fellini, 1983

Mardi 04 décembre

Nom : MARTIN

Prénom : Bruno

Profession : Sexothérapeute

Il y a moins d’un siècle, des rôles très définis dans le couple depuis l’origine des temps sévissaient encore. Le verbe pouvoir se conjuguait au masculin singulier. La contraception, l’accés des femmes au travail et à un salaire rémunéré, leurs batailles pour l’émancipation, ont rétabli les chances de chaque sexe mais attisé la concurrence inter sexuelle et rendu plus flous les rôles. Ce que le progrés nous apporte de plus immédiat est un changement de frustration. Il serait alors logique de penser que la lutte de pouvoir dans le couple paraît de plus en plus inévitable et que l’amour est un beau voyage dont le retour coûte plus cher que l’aller.

Cependant, si nous admettons qu’il reste des caractéristiques typiques du masculin et du féminin qui définiront les territoires , les compétences et le pseudo « pouvoir » qu’elles nous donnent, les rôles dans le couple, l’envie de cohabiter avec un sexe différent dans une formule équitable, il devient possible d’éviter frontalement les luttes pour le pouvoir. Paradoxalement, ce sont ces différences aimables et aimées qui feront le bonheur de vivre ensemble dans l’altérité. Ecouter, comprendre, nourrir affectivement, fusionner et défusionner dans le bon temps, aimer les différences (tant qu’elles nous tirent vers le haut), communiquer pas forcément beaucoup mais bien, jouer dans la même équipe pour gagner, un état d’esprit… La lutte de pouvoir doit se substituer à une lutte pour pouvoir… s’épanouir ensemble. (mais il est toujours plus facile de donner de bons conseils que le bon exemple).

Mercredi 05 décembre

Nom : ARLIN 

Prénom : Philippe

Profession : Sexo-thérapeute

Si les enjeux de pouvoir, souvent pour de simple broutilles, se retrouvent dans beaucoup de couples, je pense qu’ils ne sont ni souhaitables ni inévitables. Ces enjeux révèlent toujours une difficulté à trouver sa place, une peur que la différence de l’autre ne devienne un obstacle voir la négation de notre propre différence. Ils cachent aussi souvent notre incapacité à pleinement faire confiance, à se laisser guider, conduire. Quand le couple reste l’arène et le lieu où s’illustrent et tentent de se régler nos propres conflits, alors il va de soi que les jeux de pouvoir seront inévitables. En plus de cela notre culture est nourrie et nous a pétris de ces stupides notions de hiérarchie de tâches et de pouvoir entres hommes et femmes. On le sait (même si l’on fait semblant de ne pas le voir), le rapport d’égalité homme/femme et loin d’être un fait réel dans notre société. Notre vision genrée de la vie nous empêchant de voir et d’accueillir l’autre, non pas comme homme ou femme mais bien plutôt comme un individu et en cela notre égal.

Seul l’amour avec un grand A permet de dépasser cela ou tout du moins de ne pas s’y complaire, de ne plus en être dupe.

Jeudi 06 décembre

Nom : HERIL

Prénom : Alain

Profession : Psychanalyste, sexothérapeute et formateur

Je ne pense pas qu’un couple se forme par hasard. La rencontre entre deux êtres est une alchimie particulièrement complexe où l’inconscient de l’un et de l’autre a une part prépondérante. On recherche chez l’autre une confirmation de son narcissisme, une réparation de ses blessures profondes, une sécurité affective, un enrichissement relationnel...Demandes auxquelles l’autre ne répond jamais à 100%. Il y a toujours une insatisfaction avec laquelle il faut composer qui est constituée de la différence entre l’idéal et la réalité. Le couple n’est donc jamais tout à fait satisfaisant.

Alors, oui, il y a des luttes de pouvoir mais elles restent vivables tant qu’elles sont liées à des frustrations gérables et exprimées avec amour. Finalement ces insatisfactions donnent au couple des espaces de manque qui permettent au désir de perdurer. Tant que l’on n’attend pas de son partenaire qu’il soit un thérapeute absolu et viennent nous aider à comprendre qui nous sommes, la lutte de pouvoir reste un jeu dans l’expression duquel aucun des deux n’est dupe de ce qui se joue : un équilibre toujours instable pour qu’un amour mature puisse exister !

Vendredi 07 décembre

Nom : KARILA

Prénom : Laurent

Profession : Médecin (Psychiatrie et Addictologie)

La question n’est pas « est-ce inévitable » mais plutôt « est-ce normal ? ». Oui, c’est normal. Une relation saine est alternativement asymétrique : chacun son tour aura une position haute puis une position basse (que ce soit dans les relations quotidiennes ou dans l’intimité). A contrario, si les relations sont symétriques (c’est à dire que les 2 personnes se tiennent constamment tête pour savoir lequel a raison) on va du côté du pathologique. Un déséquilibre où l’un a tout pouvoir sur l’autre est évidemment plutôt anormal.

Samedi 08 décembre

L'avis de Brigitte :

Les amoureux ne se posent jamais la question de qui domine l’autre sauf peut-être lorsqu’il s’agit de couples s’étant connus lors de pratiques sadomasochistes. Mais après quelques mois de vie commune, il y a toujours l’un des deux partenaires qui prendra l’ascendant sur l’autre. Et c’est très bien ainsi.

Les rapports de dominants dominés existent dans le monde animal et c’est d’ailleurs lorsque la hiérarchie s’établit clairement que la paix règne dans la horde ou dans la meute. De même, dans un groupe d’êtres humains, plus le chef établit clairement son pouvoir, plus le groupe se porte bien.

Bien sûr, lorsqu’il s’agit d’un couple de personnes qui s’aiment, la question du pouvoir semble un peu curieuse mais c’est oublié la rivalité mimétique qui est intrinsèque à la nature humaine. Alors plutôt que de rentrer dans une rivalité qui entraîne donc une lutte de pouvoir, mieux vaut que l’un ou l’autre devienne dominant. Mais lorsqu’on parle de domination, il ne s’agit pas d’une autorité totalitaire mais plutôt d’une capacité à décider pour le couple.

L’idéal étant peut-être que chaque partenaire ait son domaine de prédilection. Par exemple l’un peut avoir le pouvoir pour certaines choses tandis que l’autre décidera dans d’autres domaines.

Quant au domaine sexuel, là aussi il y a souvent un partenaire qui prend les initiatives et l’autre qui se laisse guider avec joie.

Ainsi, lorsque l’harmonie règne entre les deux membres du couple, les positions de chacun sont claires et cela évite bien des luttes de pouvoir.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 17/02/2018 à 15:09

Réponse de Lanicole88

Le Retour affectif de mon mari

Salut. Je suis Nicole LAVERGNE, je viens pour témoigner de la compétence d'une personne certains pourront croire que je suis venu pour lui faire de la publicité oui j'accepte puisqu'il le mérite vraiment d'autant plus qu'il à réussir à réaliser mon vœu le plus cher en moins d'un mois. Cela fait environ 6 ans que je mène une vie solitaire avec mes trois enfants à ma charge, car mon mari a quitté la maison croyant trouver mieux ailleurs. Mes enfants réclament leur papa sans cesse, soucieuses de ce besoin cruel de mes enfants et de mon amour pour lui, je l'appelle et le supplie de revenir, mais il me rejette. J'ai dû consulter certains marabouts histoire de le faire revenir, mais hélas. Jetais découragée, consternée parce que ne sachant plus quoi faire. Bizarrement, j’étais connectée sur Facebook et je vois le témoignage de Celia, j’ai pris contact avec elle et elle m'a donnée les contacts du Mr Medium. D'abord, j'ai douté, mais au finish, je consultai le monsieur qui m'a fait quelques rituels 7 jours après, j’étais en face de mon écran avec mes enfants quand mon portable sonne sans afficher l'identité de l’appelant, je décrochai le portable et c’était mon mari le père de mes enfants, il me salua et demanda d’après nos enfants. Deux jours après, très tôt le matin, mon portable sonna de nouveau et c’était mon mari qui me fit signe de descendre. Je descendis et m'ayant vu mon mari, s’agenouilla devant moi en disant : « OH ! Ma chérie, pardonne moi pour t'avoir offensé pendant tout ce temps, je voudrais te revenir pour que notre vie reprenne tout son sens, pardonne moi ! Pardonne moi;"
Voilà mon histoire. Alors pour le remercier, je voudrais lui rendre hommage et conseiller a toute personne ayant de problème à bien vouloir faire recours a cet homme, car il est vraiment un envoyer pour résoudre tout genre de problème quelle que soit sa nature. Je voudrais bien te dire de faire attention sur le net, car j'ai rencontré assez de spiritualiste avant ma prise de contact avec celui dont je te parle, cette Mr Ali Medium qui m'a aider je lui est rien payer, c'est après que je l'aie récompensé ceux qui veux sont aide ; vous pouvez l'écrire vous qui êtes dans le besoin.
Voici son E-mail : [email protected]
Voici son E-mail : [email protected]
Il est joignable sur Téléphone et WhatsApp sur 00229 97 86 96 51
À Bientôt, la famille en détresse.
Le 20/02/2013 à 18:19

Réponse de florestan

Dans un couple il y a deux personnes et chacun de son coter à le pouvoir sur l'autre tout dépend du sujet

exemple pour en revenir à la fellation monsieur à envie mais qui a le pouvoir de la pratiquer c'est bien madame non?

comme pour le bricolage si monsieur veux en tant que matcho obtenir quelle que chose de madame il en a le pouvoir de la faire attendre non?

c'est juste pour dire que des deux coter le pouvoir peut être excercé!!!
Le 03/12/2012 à 08:34

Réponse de caramiel

c'est pour nous cette semaine ! Très juste la réflexion de Marie-Laure Peretti