Pour qu’il tienne : un jeu érotique

Publié le 10/10/2016 à 22:16

Lorsque l’homme a des soucis d’éjaculation trop rapide, on a trop tendance à vouloir guérir le symptôme sans tenir compte de sa partenaire or, la femme peut vraiment l’aider. Surtout si cela devient un jeu. 

Les raisons de l’éjaculation précoce sont multiples mais il ne faut jamais nier l’importance des inter-actions entre les deux membres du couple. Si la partenaire veut aider son compagnon, il y aura un effet positif non négligeable.

Mais pas question de juger ou de vouloir atteindre un objectif. Il faut juste que ce soit un jeu érotique. 

En voici les règles :  

Le couple donne un chiffre au degré d’excitation de l’homme. De 1 à 10, 10 étant le moment de l’éjaculation et le point de non–retour se situe autour de 7 ou 5. Ce qui veut dire que ce point atteint, il n’y a plus possibilité d’éviter l’éjaculation. Le couple doit donc jouer de 1 (le tout début de l’érection) jusqu’à 6 ou 7. Puisque dès qu’on dépasse ce chiffre, il y a danger.

Dans un premier temps, la partenaire doit sentir aussi le degré d’excitation de son amant. Cela lui apprend à être réceptive. Le couple doit communiquer afin de vérifier s'ils sont tous les deux sur la même longueur d’onde. Ensuite, le jeu se fait lors de caresses sur la verge, de fellation ou de 69 puis seulement une fois les codes bien établis, lors du coït. Il ne faut surtout pas s’inquiéter si l’éjaculation a lieu, ce qui compte c’est le jeu et vous verrez qu’avec de l’entraînement vous arriverez à un meilleur contrôle. En général, si la femme est aussi partie prenante, les résultats sont nettement plus rapides et surtout cela crée une complicité amoureuse.

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter