Le corps et l’esprit

Publié le 10/10/2016 à 22:16

J’ai évoqué il y a quelques jours la psychosomatique en évoquant l’endométriose. J’ai été surprise des réactions virulentes que mes propos ont provoqué. J’ai même reçu un mail d’une femme pourtant très au fait de ce qu’est la médecine et la santé qui prétendait que j’avais dit : « l’endométriose est une maladie psychique ».

Franchement cela ne veut rien dire ! Cette expression : « c’est dans la tête » ne fait pas partie de mon langage. 

En revanche, je sais, à la fois par expérience personnelle mais aussi par connaissance, que l’esprit (psyché) et le corps (soma) sont plus en rapport l’un de l’autre qu’on ne veut le reconnaître.

En fait, en signalant que l’endométriose était une maladie psychosomatique, j’avais juste envie d’envoyer un message fort à toutes ces femmes qui souffrent d’une maladie bien réelle. J'avais envie de leur dire que, peut-être, en prenant conscience du sens qu’elles donnaient à leur symptôme, cela pouvait les aider à moins souffrir.

L’endométriose touche ce qu’il y a de plus féminin dans notre intimité. L’utérus est un organe typiquement féminin mais c’est bien sûr cet organe qui nous permet d’enfanter. Lorsque l’endomètre « déconne » c’est toute notre capacité à être femme et mère qui nous échappe.

Qu’importe les messages négatifs, j’ai heureusement reçu aussi quelques messages positifs. Je sais depuis longtemps qu’il est toujours dangereux de renvoyer les gens à eux-mêmes.

Ce n’est pas par hasard que la plupart des gens préfèrent aller dans le sens des victimes. Je veux au contraire donner au maximum de gens la capacité à devenir plus apte à gérer leur vie, leur destin et leur santé…

Vous voulez en savoir plus sur l'endométriose ? Posez vos questions sur le forum, nos experts vous répondront. 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 31/01/2016 à 16:25

Réponse de CheyN

@delph

Bonjour delph,

Ma remarque désignait ma grande admiration pour Brigitte Lahaie, une femme pleinement épanouie et libre qui fait chaque jour le choix courageux et délicat de faire profiter les autres de ce qui l'a aidé à se sentir ainsi parfaitement équilibrée dans sa féminité.

Or, malgré cette noble mission qu'elle s'attèle à mener à bien à chaque instant, cette merveilleuse puissance féminine de guérison qu'elle génère bien souvent pour la plupart, peut aussi parfois faire résonner en creux de profondes douleurs féminines chez d'autres.



A vrai dire je ne sais pas ce que vous souhaiteriez que je développe exactement dans ma citation ?

Il y aurait tant a en dire ...



Je vous propose développer cette conversation en mp si vous le souhaitez ?



A bientôt j'espère, CheyN
Le 30/01/2016 à 09:01

Réponse de delph

"votre féminité est si resplendissante que je peux comprendre qu'elle en soit parfois douloureuse pour d'autres, profondément déséquilibrées." c'est à dire ? CheyN
Le 26/01/2016 à 14:17

Réponse de filouzof

Beaucoup de réactions en tout genre, on mélange tout et n'importe quoi, que vient faire le magnétisme et les médecines douces, en rapport au sujet du jour.

Certes vos propos n'était peut ètre pas très claires, mais leur interprétations encore moins... Comme quoi les mots ou phrases ont leur importance et ils faut les mettre dans le bon ordre...et les interprétés avec le mème soins, sinon la polémique s'installe...



Bref, l'intelligence et l'ouverture d'esprit ont encore une longueur d'avance, c'est rassurant pour ceux qui en sont pourvus, tant pis pour les autres...





A+



PHILIPPE.
Le 24/01/2016 à 17:43

Réponse de fred33



http://plus.franceculture.fr/partenaires/selection-france-culture/science-publique-comment-l-esprit-peut-il-guerir-le-corps
Le 23/01/2016 à 15:56

Réponse de CheyN

hummm... psycho-somatique... l'esprit et le corps... oui vos interventions sont comme toujours limpides, que ce soit à la radio ou par écrit Brigitte. Pas de doutes à émettre là dessus.



Ces réactions "épidermiques" semblent en effet tout à fait symptomatiques d'une féminité en grande détresse...

En effet d'avoir choisi la colère est leur droit le plus strict mais je trouve cela toujours dommage de passer à côté d'une si belle occasion de se soulager de nos plus grands maux en comprenant toute la responsabilité de nos corps et de nos esprits... C'est ainsi. Et après tout, sait on jamais cette forte réaction aura peut être pu planter une graine pour ces femmes. Restons optimistes ! :D



Quant à vous Brigitte, votre féminité est si resplendissante que je peux comprendre qu'elle en soit parfois douloureuse pour d'autres, profondément déséquilibrées.

Je sais que c'est éprouvant - surtout que c'est totalement injuste- mais que vous saurez faire de cette violence une preuve de votre implacable force d'amour, ehhh ouiiii.



J'en profite pour vous transmettre un grand M E R C I pour tout ce bon et grand Coeur que vous offrez à cette société en tout cas Brigitte.

Je suis de tout cœur avec vous.

CheyN
Le 20/01/2016 à 13:39

Réponse de delph

Bonjour Mme, la colère des femmes touchées par cette maladie est légitime. Pourquoi? Parce que premièrement il est agaçant et mal polie que vous coupiez la parole ainsi. Nous avions demandé des excuses et une émission visant à expliquer la maladie elle même et pas une demande d'explication de maladie psychosomatique. Et deuxièmement vous n'avez pas parler de mieux être, mais de création de maladie. Vous et ce monsieur ( car la colère est basée envers les propos de ce Monsieur ) , vous êtes placés au delà de chercheurs mondiaux face à l'endométriose. Et cela sans connaissances. Beaucoup de maladies dites bénignes sont psychosomatiques ainsi que pas mal de maux. Dirait - on qu'un enfant qui à la scarlatine ( exemple maladie infantile ) se l'ai créé tout seul? Quelle étude dirait qu'une personne atteinte d 'un cancer ( nous l'avons tous , facteur et autres l'enclenchant ou jamais ) se crée son cancer. ( je vous donne un exemple cancer de l'utérus provoqué par un HPV 16 transmis. L'HPV 16 reste présent même en rémission , est ce que le mal a dit " je te transmets l'HPV16 qui te provoquera le cancer du col de l'utérus ?) Dirait -on qu'une personne atteinte de myopathie qu'elle se l'ai créée toute seule ? Et maintenant question claire dit on clairement que l'endométriose on se l'ai créée toute seule? Pas les maux de l'endométriose que les medecines alternatives peuvent soulager , la maladie en elle même? En endométriose la prise en charge psycho-émotionnelle est importante, mais est ce que nous sommes guérie? Elle a disparue parce que nous avons réussi à en parler , à régler certains conflit émotionnel? Guérir ou rémission? Si on va par là à quoi servent les chercheurs en recherche de biomarqueurs et d'origine? Ou certains gênes communs? A quoi servent les études démontrant son système et sa conduite de prolifération. Ou encore cela contredirait ce qu'un chercheur a dit récemment nous l'avons toutes cérébralement , à voir maintenant de trouver la souche. Et à quoi pour finir cela sert d'essayer de trouver un traitement . Même si les PE( perturbateurs endocrinien ), les pesticides et j'en passe entretiennent à travers notre environnement toxique. Cela servirait aux jeunes filles qui arrivent. La prochaine génération. Je respecte " la croyance " de certaines personnes " mais il y a une différence entre se créer des maux et se créer une maladie telle que l'endométriose.

Dans cet émission vous avez mis à vous deux mal à l'aise Marina au sujet de son nodule de 5 cm, vous avez couper la parole d'une excellente spécialiste de la maladie tout en parlant de maladie psychosomatique , et de création. Leur colère était légitime, comme pour votre première émission.

Cordialement.
Le 20/01/2016 à 08:59

Réponse de romg78005

Je te soutiens Brigitte.

Tu as été de très bons conseils pour ma vie de tous les jours et dans mes histoires de couple.

Tu m'as aidé à sortir du trou dans lequel je m'enfoncais chaque jour un peu plus. Il faut savoir écouter, mais trop de gens entendent et n'écoutent pas. Ou plus, dans ce monde ou tout file à 100 a l'heure.

Et depuis que je suis en paix avec moi même, je n'ai plus de douleurs musculaires, je ne me réveille plus avec la bouche en sang et un mal de det de chien, je n'ai plus d'eczéma, j'ai retrouvé une écriture avec de jolies formes, je conduis plus cool....

Bref moi qui me croyais en bonne sante, jamais je n'aurais pensé que j'étais autant perturbé à l'époque.

Longue vie a ton émission que j'écoute quasiment tous les jours depuis bientôt 15ans!

;)
Le 20/01/2016 à 00:05

Réponse de fred33

Je vous soutiens et j'adhère à 100%. J'ai laissé un commentaire sur le site de l'émission, sous les autres commentaires, bêtes et méchants (voire vulgaires) , de ces femmes qui considèrent leur corps comme une bagnole sans âme qui aurait des fuites d'huiles. Pour avoir entrepris le voyage en terre d'Inconscient, je sais à quel point la psychanalyse (qui n'est pas la panacée, on est d'accord) peut révolutionner une vie...

Votre émission a été entendue à travers un filtre... Elles sont arrivées tendues et pleines de préjugés et n'ont entendu que ce qu'elles s'attendaient à entendre... La façon dont elles caricaturent les propos tenus dans l'émission est ridicule (l'endométriose toucherait-elle l'oreille interne aussi...? ) Leurs attaques sont injustes et je vous ai trouvée très digne et pleine d'empathie (et de patience...) devant l'agressivité de la dernière auditrice (à deux doigts de vous souhaiter de "prendre son mal"...)

Comme je le leur ai écrit: "Quand on refuse d'affronter les mots, on s'accroche à ses maux." J'aurai sans doute quelques insultes... ;)

L'obscurantisme a de beaux jours (si je puis dire) devant lui... Dans tous les domaines... Allez courage! Une émission sur les facteurs de transmission transgénérationnelle dans les troubles psychosomatiques! ;) C'est une majorité d'esprits ouverts qui vous écoute! Bien à vous. Fred
Le 19/01/2016 à 16:51

Réponse de MysteriousMans

"Ce n’est pas par hasard que la plupart des gens préfèrent aller dans le sens des victimes. Je veux au contraire donner au maximum de gens la capacité à devenir plus apte à gérer leur vie, leur destin et leur santé…"



Je vous rejoins complètement, mais il y'aura toujours des gens qui ne font pas la part des choses en eux même suffisamment et qui n'iront pas se remettre en question, se fouiller intérieurement découvrir, écouter leurs souffrance, leurs douleurs et leurs peurs, alors même que le travail sur soi même est la première clé pour aller mieux et améliorer son quotidien...



Et puis comment bien aider les autres, être en capacité à (écouter, comprendre, conseiller avec bienveillance, aider, soutenir etc...) si au fond de soi même c'est le chaos???



Evidemment que la psyché influe positivement ou négativement sur le corps, n'en déplaise aux plus cartésiens, aux plus obtus et aussi aux athés...



Sinon comment expliquer certaines personnes guéries par le magnétisme, la médecine douce, les médecines parallèles, les plantes, la médiation, la sophrologie etc...comment expliquer certains patient qui par leur seul force d'esprit arrive à vivre alors que leurs sacro saints médecins (certes très calés dans leurs domaines mais impuissant face à l'inexplicable, ni face à la mort et certainement pas des Dieux ni des sauveurs sur puissants...) les disaient condamnés, j'ai vu des proches gagner 3-4 années de vies contre le cancer et cela n'était pas du à la chimio, mais à leur force de vie, de survie... leur foi pour certain...l'amour des proches etc etc...



à trop donner notre confiance à la médecine traditionnelle, à la surconsommation de médicaments en tout genre qui nous bousille à grands coups d'effets secondaires, parfois plus handicapant que nos seuls maladies... ben on oublie qu'on a tous en nous une part de force, d'énergie pure, vitale qui nous permet de surmonter des très grandes épreuves...et de retrouver une vie plus sereine, plus harmonieuse...à chacun d'aller puiser au fond de soi cette chance unique...