Perte d'attirance physique pour sa femme

Publié le 10/10/2016 à 22:15
Question d'internaute

Bonjour, 

En couple depuis plus de 10 ans, je rencontre aujourd'hui une difficulté. Je ne ressens plus d'attirance physique pour ma femme. Les années qui passent ont entraînées prise de poids, cellulite, etc..., et je me retrouve aujourd'hui dans une situation où je n'arrive plus à regarder le corps de ma femme avec du désir.Pourtant nous avons une vie sexuelle épanouie, mais il m'arrive d'être coupé dans ma libido à cause de ça. Je sais que ça peut paraître une réaction pitoyable, mais c'est quelque chose que je n'arrive malheureusement pas à contrôler. 

Je l'aime et je n'ai pas envie que ce que je ressente entraîne des réactions en chaîne néfastes pour notre couple. J'aimerais pouvoir faire abstraction de ça et apprendre à aimer son corps à nouveau. Je pense qu'il faut que je fasse un travail sur moi, mais je ne sais pas comment, ni par où commencer.

Merci. 


La réponse de François PARPAIX
Cher internaute,

Je ne connais pas vos âges respectifs mais 10 ans de vie de couple dans l’harmonie sexuelle et l’amour… Bravo ! Sauf que votre compagne a pris du poids et du coup vous excite moins. Vous le vivez mal, avec culpabilité… Elle aussi doit mal vivre cette prise de poids autant que votre détachement sexuel. Vous ne la regardez plus avec les yeux du désir. Votre cerveau archaïque, instinctif parle, reste votre intelligence humaine pour tenter de sublimer une réalité.

Vous exprimez tout haut ce que tout couple vit un jour ou l’autre : le constat que les corps se transforment et vieillissent. Rappelant que l’attirance entre deux personnes ne repose pas que sur le physique, mais aussi sur un besoin d’amour et sur des valeurs communes. N’empêche, nous restons sensibles toute la vie à la beauté et nous aimerions la célébrer éternellement.

Je vous conseille de consulter un sexologue pour réfléchir sur les points suivants:. souvent les hommes à prédominance affective au début d’une histoire d’amour privilégient les sentiments et le haut du corps. Plus tard, quand l’élan amoureux retombe, c’est injuste de faire un procès à l’autre sur son physique = désillusion pour l’un certes mais sacrée déconvenue pour l’autre.

. redécouvrir la pleine conscience des sensations, de la volupté et du plaisir sexuel au cours de vos ébats plutôt que de vous référer à un corps idéal qui n’existe que dans votre imaginaire. Réapprenez à regarder le corps de votre femme en mouvement, tout de courbe et de creux, plutôt que sa simple image, statique épaissie et déformée et flasque.

. sans doute votre propre image a-t-elle aussi changé : peut-être même avez-vous pris du poids. Excellente occasion pour vous reprendre en mains tous les deux après une bonne et franche discussion.

Il faudra bien accepter de vieillir et le permettre à l’autre. « Raz le bol ce terrorisme du corps parfait en référence à un corps idéal qui n’a jamais existé en dehors des photos retouchées des magazines people… condamnant du coup les vieux, les gros, les maigres… »*.

Le charme, la sensualité et la séduction au quotidien devraient être vos meilleurs alliés à tous les deux. Mais à l’impossible nul n’est tenu.

Dr F. PARPAIX

Il ne s’agit que d’un avis sur la base de vos informations ne pouvant aucunement se substituer à l’avis des personnes compétentes qui vous suivent.

Actuellement sur scène à Paris dans « Je suis sexologue mais je me soigne » de et par F. Parpaix, au théâtre de l’Archipel du 17 octobre 2015 au 2 janvier 2016 (métro Strasbourg St Denis) 


À voir aussi sur Internet
Poursuivre sur le forum BrigitteLahaie.fr ConsultOnline, pour consulter à distance des thérapeutes choisis par Brigitte

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter