La respiration testiculaire

Publié le 10/10/2016 à 22:15

L’énergie sexuelle permet de rester en bonne santé, c’est une théorie taoïste mais aujourd’hui, la médecine traditionnelle reconnaît aussi que la sexualité est en effet bonne pour la santé. Mieux vaut faire l’amour avec son ou sa partenaire puisque le toucher et l’échange apportent encore plus de bien-être mais si nous n’avons pas la chance d’avoir de partenaires, la masturbation est toujours mieux qu’une trop longue abstinence. 

Quant aux hommes, plutôt que de répéter des masturbations compulsives devant des écrans diffusant des images pornographiques, la respiration testiculaire est un excellent moyen d’améliorer son énergie sexuelle. 

Vous êtes confortablement assis et vous vous massez le creux des reins, tout en massant vos testicules, de la main gauche de préférence en mouvements circulaires. Inspirez tranquillement dans un sens et expirez dans l’autre sens.

Le but n’est pas d’obtenir une érection mais simplement de prendre conscience de votre énergie. Ressentir tout en respirant en conscience, voilà la clef de cet exercice.

Ensuite, deuxième stade, toujours assis, pieds écartés, mains sur les genoux, vous inspirez profondément tout en serrant les fesses afin de contracter les muscles du périnée et vous constaterez une légère levée des testicules... Puis vous expirez tranquillement, le plus lentement possible afin de les laisser redescendre. Faites cet exercice une dizaine de fois par jour vous serez surpris du résultat après quelques semaines.

Une fois cet entraînement réalisé, vous pouvez pratiquer une masturbation tranquille jusqu’à l’éjaculation et vous serez surpris de la qualité de votre jouissance, plus lente, plus profonde, plus ressentie et donc moins mécanique. 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter