Comment s’autoriser ses rêves ?

Publié le 10/10/2016 à 22:13

Samedi dernier avait lieu la première de la pièce de François PARPAIX, devenu un ami véritable que j’avais rencontré, il y a quelques années, grâce à mon émission. François est sans nul doute un excellent sexologue, à la fois très précis dans son diagnostic mais aussi plein d’empathie pour ses patients. J’apprécie son intégrité mais aussi son humour… 

Depuis de nombreuses années, François s’adonnait à sa passion, jouer sur scène à l’occasion de divers séminaires ou conférences auxquels il assistait. 

Enfin, à plus de 60 ans, il s’est donné les moyens de ses désirs : jouer sur une scène parisienne.*

Non seulement je vous invite à aller le voir car il nous présente un numéro d’acteur digne de ce nom mais aussi, il nous divulgue entre deux scènes drôles, des conseils pertinents pour faire durer notre couple. 

Samedi soir, j’ai eu la preuve que dans la vie, il fallait oser s’accorder la possibilité d’aller au bout de notre rêve même si celui-ci semblait a priori assez incompatible avec notre statut social actuel.

Franchement François nous prouve que tout est possible. Alors, osons dire ce que nous aimerions faire et ensuite, osons nous en donner les moyens. Bien sûr, il y aura toujours des gens pour critiquer, nous dissuader, mais pour conclure je rappellerai cette phrase célèbre :

« Ils ont réussi parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible… »

 

François PARPAIX dans « Je suis sexologue mais je me soigne » au théâtre de l’ARCHIPEL 

Plus d'informations sur le site du théâtre

 

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter