Aime-t-on deux personnes de la même manière ?

Publié le 10/10/2016 à 22:13

Chaque semaine, nous vous proposons un dossier commenté par certains de nos experts... Et Brigitte, bien entendu ! 

Avec l'image de l'âme soeur, on voudrait nous faire croire qu'il n'y a qu'un seul véritable amour. Pourtant plusieurs jalonnent nos vies et dans bien des cas, il nous est prouvé que l'amour se multiplie et ne se divise pas. 

Qu'en est-il alors de ses degrés d'intensité ? Exite-t-il plusieurs façon d'aimer ? 

Nos plus fidèles experts vous répondent. 

Philippe Arlin 

Sexologue - Sexothérapeute

Difficile d’évaluer l’amour, aime-t-on plus ou moins une personne ? Peut-on aimer deux personnes en même temps ? mais alors les aimons-nous avec la même force ? de la même manière ?

Autant de questions que nous nous posons tous à un moment ou à un autre de notre vie.

Je pense que l’erreur communément répandue est de confondre l’amour (sentiment) avec son vécu. J’en veux pour exemple l’amour d’une femme pour ses enfants et son amour pour son compagnon. Il n’est bien évidemment pas question de comparer ! Et pourquoi ?

Il s’agit bien d’amour et je défie quiconque de dire lequel est le plus fort, ils sont juste différents, mais pas dans leur essence mais dans leurs vécus. La manifestation des sentiments, des attentions, des gestes va profondément varier entre ce que l’on témoigne à un enfant et ce que l’on témoigne à un adulte (sans même parler de la dimension sexuelles) au niveau de la simple expression du sentiment qui pourrait faire penser à tort que l’on en aime un plus que l’autre.

Cela est aussi vrai de notre amour entre nos enfants, bien souvent certains se sentiront moins aimés, soit parce qu’ils ne recevront pas les mêmes gestes ou soit parce qu’ils ne les interprèteront pas de la même façon.

Alors à savoir si l'on peut aimer deux adultes en même temps la réponse est évidemment oui !

L’intensité de cet amour pourra-t-il être le même ? Là aussi bien sûr que oui !

Par contre le vécu lui sera forcément différent, car l’autre est unique et l’interaction amoureuse que nous aurons avec l’est aussi mais là s’arrête la différence et gardons bien même si la tentation est grande de mesurer l’amour à ses manifestations.

 

Christophe Medici 

Life coach. Fondateur de la méthode Haute Qualité Relationnelle

« Le cœur a ses raisons que la raison ignore », écrivait si joliment Pascal. C’est une merveilleuse explication du fait que tout amour revêt une part de mystère. Bien malin celui qui pourrait en démêler l’écheveau. Néanmoins, notre objectif, à nous, qui nous occupons de l’humain, est de tenter de lever un coin du voile.

Quand deux personnes s’aiment, c’est toujours une relation qui se noue. C’est un espace vibratoire commun qui se crée, un imaginaire commun qui se tisse au fil de l’eau, jour après jour. Au cours d’uns existence, il arrive fréquemment que l’on aime deux personnes d’une façon contingente.

Souvenons nous du film « Jules et Jim », dans lequel Jeanne Moreau incarne le personnage de Catherine, amoureuse de ces deux beaux jeunes hommes : Jules le Français et Jim l’Autrichien.
Nombre d’hommes et de femmes ont connus cette expérience, au cours de leur existence, d’aimer deux êtres en même temps.

Néanmoins, ce n’est jamais tout à fait le même amour. Car nous évoquons là des « relations amoureuses ». Or, qu’est-ce qu’une relation ? C’est une histoire que l’on se raconte avec quelqu’un. Etymologiquement, le terme vient du latin « relatio » (relater). De cette histoire, nous en sommes co-auteurs, co-scénaristes et co-responsables. Comme toute histoire, elle a un début et une fin. Cette durée est toujours variable. Toute relation ne peut qu’être unique dans la mesure ou ce sont deux êtres différents qui la co-créent. Certes, on peut aimer deux personnes avec la même intensité, la même fougue, le même élan.

L’amour d’une mère pour ses deux enfants, par exemple, est souvent de même degré. « Je les aime autant tous les deux », affirme Madeleine, maman de deux jeunes bambins, avec force et conviction. Néanmoins, même dans l’amour filial, ce n’est pas le même amour. Car la relation avec chacun de ses enfants n’est pas la même. 

De même que l’on est toujours ami par endroit, (de notre personnalité), de même il nous est impossible d’aimer deux personnes tout à fait de la même manière. C’est ce qui fait tout le sel de notre vie amoureuse.

 

L'avis de Brigitte

Si la morale et la société ne cessent de nous faire croire qu’on ne peut pas aimer deux personnes à la fois, on constate pourtant que bien souvent des hommes ou des femmes se retrouvent tiraillés entre deux amours. L’amour serait unique mais alors, on ne pourrait aimer qu’un seul enfant ? 

Peut-être faudrait-il s’entendre déjà sur ce que l’on appelle l’amour. Est-ce une attirance charnelle, un coup de foudre, une passion, un sentiment solide et durable ou encore de l’attachement voire une amitié profonde et sincère ? Tous ces sentiments peuvent correspondre à de l’amour. 

Si on tente de nous faire croire qu’on ne peut aimer qu’une personne à la fois, c’est parce qu’il faut ménager le couple. Le couple reste encore la représentation principale de la vie amoureuse. Je pense que c’est sans nul doute la meilleure solution mais, c’est un peu comme la démocratie, ce n’est pas parce que c’est la meilleure solution que c’est la solution idéale. 

Donc à tout moment, même en couple avec un ou une partenaire qu’on aime vraiment, il est possible de s’amouracher de quelqu’un d’autre. Tels sont les aléas de la vie amoureuse de chacun. Mais ce sera à chacun de gérer la situation. Je me garderais bien de donner le conseil absolu. En général, on va chercher autre chose lors d’une nouvelle rencontre et donc nos sentiments sont souvent très différents pour les deux personnes qui tiennent une place dans notre cœur. 

En général, la situation est souvent difficile à vivre, surtout sur le long terme. Pourtant, comme le choix s’avère difficile, bien souvent on va laisser les choses en l’état. Pourtant, à un moment ou un autre, il est préférable de décider soi-même de la tournure que l’on veut donner aux événements avant que les autres ne le fassent à notre place lorsqu’ils découvriront la situation. Ce qui est le plus souvent le cas. La vie est faite de renoncements continuels, c’est aussi cela être adulte ; apprendre à faire le bon choix de sa destinée et ce dans tous les domaines, y compris le domaine amoureux. 

Car aimer deux personnes à la fois provoque très souvent de tels tiraillements que l’euphorie du départ se traduit souvent en stress et en souffrance. À moins d’avoir su négocier sa liberté mais c’est rarement compatible avec une vie de couple.

Vous voulez nous suggérer des sujets ? Raconter votre histoire ou demander des conseils ? Faites-le sur le forum !

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter