Bien dans sa tête, bien dans son corps

Publié le 10/10/2016 à 22:23

Mais on pourrait tout autant dire le contraire. Si longtemps, notre société a privilégié la tête, pensez à cette fameuse phrase de DESCARTES : « je pense donc je suis », de plus en plus, et sans aucun doute grâce aux neurosciences, il est prouvé qu’il n’y a pas d’un côté le corps et de l’autre l’esprit. 

Cela ne vous étonnera guère si je vous avoue que personnellement, j’ai d’abord compris la vie par mon corps. Le sexe bien sûr m’a aidée à me réaliser mais j’ai ensuite connu des expériences corporelles bien éloignées de la sexualité et tout aussi fortes et riches. Par exemple, je me suis un jour cassé la jambe à cause d’une chute de cheval et en attendant d’être emmenée à l’hôpital pour subir une assez grave opération, je me suis mise en méditation et je n’ai pratiquement pas souffert. En effet, la sensation de douleur physique peut devenir intense ou au contraire presque disparaître suivant la manière dont nous gérons notre rapport au corps et à l’esprit.

Je trouve dommage que l’on continue à prescrire autant de pilules censées guérir tous nos maux au lieu de responsabiliser chaque individu. Notre corps est un messager comme le démontre si joliment le livre qui vient de ressortir d’Isabelle FILLIOZAT*. C’est notre véhicule dont nous devrions prendre le plus grand soin.

D’ailleurs, j’ai remarqué qu’un symptôme sexuel se réglait plus vite par le corps que par le langage. Vous pouvez évoquer le vaginisme avec une patiente pendant des heures sans qu’il ne se passe pas grand-chose alors que des exercices pratiques lui permettront vite de comprendre son blocage. Bien sûr, le langage est une belle manière de communiquer entre nous mais, l’écoute de son corps et de ses émotions est bien plus utile pour devenir soi que des bavardages incessants. 

*"Le corps messager" aux éditions Desclee de BROUWER

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 07/10/2016 à 12:06

Réponse de CheyN

Je viens d'écouter l'émission de lundi en podcasts et il me tarde de découvrir Le corps messager, d'Isabelle Filliozat qui apparemment était déjà précurseur (là aussi) de ce précieux lien qu'il me semble essentiel de faire entre nos maux, nos états d'esprits et nos émotions ! Extra !
Le 06/10/2016 à 16:34

Réponse de CheyN

@Angela : Tout juste ! Chacun sa route et chaque chose en son temps.

Je pense que l'essentiel est de comprendre tous ces évènements dans nos vies que vous évoquez, du plus spirituelo-énergétique au plus physico-rationnel et par tous les moyens dont vous parlez, du plus thérapeutico-conscient au plus ludico-spontané.

Je pense que nous éprouvons un malaise dès lors que nos besoins propres divergent d'avec les conditionnements qui nous guidaient jusque là.

Ce que je comprends à mon stade c'est que la vie est mouvement et que la nature a horreur du vide. Le tout est d'apprendre à affiner ses sens pour comprendre et continuer à arpenter vers ce que l'on veut vraiment au fond, non ?
Le 06/10/2016 à 09:09

Réponse de angela

CheyN, on peut parler d'un "bon état d'esprit", mais cela peut aussi aller un peu plus loin. On peut vouloir, rationnellement, guérir. Mais, au fond, pour une raison qui nous échappe, ne pas être prêt pour autant. On se leurre facilement, me semble t-il. Il faut être prêt, moins avec l'"esprit", la tête, qu'avec le corps, le coeur, dans sa chair. Il y a des périodes de vie qui s'y prêtent, d'autres pas; il y a une évolution personnelle parfois nécessaire aussi en amont, un "parcours".

D'ailleurs, est-on obligé d'en passer par un travail sur le corps ou une thérapie? Ne peut-il pas y avoir d'autre manière que la thérapie pour évoluer? Les animaux, les voyages, les rencontres humaines, les épreuves... C'est une question que je me pose, je n'en suis pas sûre mais il me semble que oui...
Le 05/10/2016 à 17:53

Réponse de CheyN

@angela : Expérimenter un soin énergétique avec le bon état d'esprit et la bonne personne ? Voilà à mon sens une suggestion très juste !

Les soins énergétiques tel qu'un soin Reiki peuvent en effet être une merveilleuse porte d'entrée à l'apprentissage d'une écoute approfondie de soi afin de mieux harmoniser ces 2 polarités que sont le corps et l'esprit et qui nous divisent encore trop douloureusement ! Bravo à vous. ^=^
Le 04/10/2016 à 13:39

Réponse de angela

Je pratique la méditation également, mais je voulais témoigner d'une méthode incroyable que je viens de découvrir, c'est le reiki. Cela permet de lever des blocages ou régler des problèmes inscrits très profondément en soi. C'est un travail énergétique. C'est très complémentaire de la méditation. Bluffant même!

A condition de trouver la bonne personne, et d'être soi-même prêt à ce "travail".