Les JO - Une première médaille d'or grâce aux chev

Publié le 10/10/2016 à 22:22

Il est bon de rappeler que les jeux olympiques eurent pour vocation de permettre aux nations de se mesurer sportivement et non pas de se faire la guerre. Le sport n’est-il pas après tout régi par les mêmes hormones ? Un bon guerrier déborde de testostérone tout comme le sportif le plus combatif. 

De même, en astrologie, la planète symbole du sport est la même que celle de la guerre : il s’agit de Mars bien évidemment. 

Je me passionne plus particulièrement pour les sports équestres. La France cette année a quelques chances de médailles et je ne boude pas mon plaisir puisque hier déjà le concours complet français a raflé deux médailles. L’une en argent et l’autre en or. De plus ce fut par équipe ! Quoi de plus beau que ces quatre mousquetaires sur la plus haute marche du podium ? 

Nos cavaliers français ont toujours été bons et je n’ai toujours pas compris pourquoi les grands médias sont toujours plutôt discrets sur les victoires françaises lors des divers grands championnats. 

À croire que dans l’esprit révolutionnaire de nos citoyens français l’équitation serait encore un sport d’aristocrates. 

Seules les courses semblent intéresser le grand public et c’est bien dommage. D’autant que notre élevage et nos chevaux français sont également très performants. Nombreux d’entre eux sont maintenant vendus à l’étranger. Pour preuve des talents de nos montures, rappelons tout de même que la médaille d’or à Londres a été obtenue certes par le suisse Steve GUERDAT néanmoins grâce à un cheval français Nino des BUISSONNETS.

Le cheval est un animal qui fait partie de notre inconscient collectif. À l’heure où l’on ne cesse de nous parler d’écologie, pourquoi ne pas lui redonner toute sa place ? L’équitation est un sport de courage, de patience et surtout d’écoute. Puisqu’il s’agit d’être à l’écoute de notre partenaire. D’ailleurs l’équithérapie a fait ses preuves. 

Espérons que ces deux médailles iront dans ce sens. En tout cas moi hier soir, j’ai donné une double dose de carottes à mes chevaux qui m’ont tant appris sur moi-même et sur la vie…

Pour pouvoir réagir, nous invitons à vous connecter Se connecter

Le 17/08/2016 à 14:05

Réponse de CheyN

Bravo aux belles montures françaises et cocoricoooo !



Perso, je ne suis pas très adepte de la performance physique, et encore moins lorsqu'elle implique un animal mais comme pour beaucoup de phénomènes que j'ai pu analyser en vous suivant, j'en comprends aujourd'hui tout l'intérêt et le plaisir qu'il peut procurer à l'ensemble : le corps, le cheval et l'esprit.



L'énergie d'une compétition saine et fair play est en effet fort bénéfique à toute une équipe. En effet l'esprit des JO est de faire rayonner les nations les plus performantes en toute dignité : c'est beau quand c'est fait dans les règles de l'art, c'est beau !



Le plus important dans ce billet selon moi est de rappeler avec gratitude l'apprentissage incomparable qu'offre le contact et la vie auprès des animaux et de la nature, ça oui ! ^=^